R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Concours batissiel 2017 : une équipe de l’académie brille à Paris (...)

Rubrique Vie de l'académie

jeudi 8 juin 2017

Concours batissiel 2017 : une équipe de l’académie brille à Paris !

Lors de la finale nationale, les collégiennes de Rouget-de-l’Isle décrochent le 1er prix catégorie collège, avec leur ferme écologique ! Elles s’étaient déjà démarquées lors de la finale académique le 5 mai dernier au lycée Adrien Pâris à Besançon.

Le concours Batissiel vise à développer l’intérêt des élèves de collège et de lycée pour le secteur de la construction par une approche du monde professionnel à travers la connaissance des ouvrages du bâtiment et des métiers associés à leur conception et leur réalisation. Ce concours apporte une contribution à l’éducation, à l’orientation, à la citoyenneté, pour accroître la culture générale des élèves, les sensibiliser au développement durable et à la démarche plus générale de la "ville intelligente" et connectée.

Palmarès national

La finale nationaleLes collégiennes de Rouget-de-l’Isle ont représenté les couleurs de l’académie lors de la 13e édition de la finale nationale qui s’est déroulée le mercredi 7 juin dans les locaux de la fédération française du bâtiment à Paris.

Lors de leur prestation, les trois élèves de cinquième ont su convaincre le jury. Celui-ci, composé d’IGEN d’IPR et de professionnels du bâtiment, a apprécié :
- la thématique (aménagement du territoire avec la construction d’une ferme à vocation pédagogique)
- le travail d’équipe dans le cours de technologie
- l’utilisation d’outils numériques (modèle 3D et visite virtuelle, vidéo interactives))
- le partenariat avec des entreprises locales
- la prise en compte de sujets sociétaux (revalorisation des déchets, utilisation d’énergies et de matériaux durables)

L'équipe finaliste reçue au rectorat La classe remporte un lot qui équipera le laboratoire de technologie

Le 2 juin dernier, Léa, Elsa et Camille, soutenues par leur professeur de technologie, ont également été reçues au rectorat, en présence du recteur, pour exposer leur projet. Le concours, doté par les partenaires, a permis à la classe des vainqueurs de recevoir une tablette numérique offerte par la Fédération régionale du bâtiment.

Palmarès académique

Les onze équipes ont fait montre d’une grande capacité à réinvestir leurs compétences dans des projets collectifs tous de grande qualité. L’équipe lauréate a été récompensée par le recteur lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au rectorat le 2 juin dernier.

La remise des prix s’est déroulée en présence de :
- la fédération régionale du Bâtiment Béatrice Dufour, présidente de la commission régionale emploi-formation de la fédération
- la MAIF, Jean-Michel Mourey, correspondant départemental MAIF
- José Canivet IA-IPR de STI

Catégorie 5e

Le projet de ferme pédagogiqueCollège Rouget de l’Isle à Lons-le-Saunier

- projet de ferme pédagogique
- la classe de technologie d’Alain Piard

39
Collège
Rouget de Lisle - Lons-le-Saunier
Informations complètes

Collège du Plateau à Lavans-lès-Saint-Claude

- projet d’aménagement d’éco-quartier
- la classe de 5eC d’Anne Mourier

39
Collège
du Plateau - Lavans-lès-Saint-Claude
Informations complètes

Catégorie 3e

Deux équipes ex aequo

Le projet de kiosque conecté Collège Raymond Gueux de Gy
- système original de désalinisation par osmose
- la classe de troisième de Jean Patrick Roussel

70
Collège
Raymond Gueux - Gy
Informations complètes

Collège les Villanelles de Rougemont
- projet de réalisation de kiosque connecté
- la classe de 3e d’Emmanuel Bourquin

25
Collège
Les Villanelles - Rougemont
Informations complètes

Prix coup de cœur de jury

Collège Pierre Vernotte à Moirans-en-Montagne

Le vote a été réalisé de manière électronique
- projet d’arrêt de bus sécurisé
- la classe de technologie d’Yvan Smanioto

39
Collège
Pierre Vernotte - Moirans-en-Montagne
Informations complètes

Tous les participants sont repartis avec des lots individuels offerts par la MAIF et la fédération régionale du bâtiment.

Contact

José Canivet, IA-IPR de STI

 
jeudi 8 juin 2017

L’académie séduit les jeunes européens !

Vendredi 2 juin, les élèves tchèques et serbes du programme "un an en Franche-Comté" ainsi que les jeunes volontaires allemands ont été reçus au rectorat.

Le recteur Jean-François Chanet a exprimé tout son attachement aux différents programmes de coopération que l’académie développe avec la République Tchèque, la Serbie et l’Allemagne. Il a tenu à souligner le bénéfice apporté par la mobilité entrante dans l’académie.

Ainsi, le programme de mobilité "un an en Franche-Comté", organisé avec l’Institut français de Prague et celui de Belgrade, propose à des lycéens de passer une année scolaire complète dans un lycée en Franche-Comté. Ils y suivent les mêmes enseignements que leurs camarades français.

Une immersion dans la culture française

Les élèves reçus par le recteurPendant la semaine, les jeunes francophones sont hébergés à l’internat du lycée puis, ils sont pris en charge par les familles d’accueil françaises en fin de semaine. Les jeunes allemands qui participent au programme de volontariat franco-allemand de l’OFAJ vivent également cette immersion complète. Ils découvrent le fonctionnement d’un établissement scolaire français, tout en promouvant leur propre culture et leur langue !

En tant que jeunes volontaires ou lycéens, ils sont accompagnés au quotidien sur place par des interlocuteurs privilégiés : chefs d’établissement, adjoints, enseignants, conseillers principaux d’éducation, familles d’accueil et camarades. Le recteur a remercié l’ensemble des personnes présentes, ainsi que celles qui n’ont pas pu se déplacer, pour leur investissement, leur engagement, le temps qu’elles consacrent quotidiennement à la réussite de cet accueil et au suivi. Les élèves et volontaires présents ont également été remerciés pour leur participation à l’ouverture européenne et internationale des établissements de l’académie.

Un enrichissement mutuel

La présence de ces jeunes est une véritable plus-value pour l’académie, les établissements et les élèves français. Par leur action et leur présence, ces jeunes tchèques, serbes et allemands sont de véritables ambassadeurs de leur pays et de leur culture. Ils sont à l’origine de plus d’ouverture, de motivation et d’ambition chez les élèves de l’académie. Ils les poussent à dépasser leurs limites, les font réfléchir à leur propre culture, leurs représentations. Les compétences développées pendant cette expérience de mobilité, qu’elles soient linguistiques, professionnelles, techniques, sociales, transversales, sont de véritables atouts personnels, professionnels et pavent leur chemin de citoyen européen et citoyen du monde.

Cette aventure humaine est un réel moment partagé dans les lycées, au sein des familles entre les uns et les autres. Et Johann Wolgang von Goethe l’a si bien exprimé "Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, un pour donner, l’autre pour recevoir".

Contact

Natacha Lanaud-Lecomte, déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération
Tél. 03 81 65 74 05

 
mercredi 7 juin 2017

Bilan de mi-mandat et perspectives du CAVL

Le 17 mai dernier, les élus lycéens sont revenus sur les points forts de cette première année de la mandature 2016-2018 : l’accompagnement personnalisé, l’éducation aux médias et à l’information, l’engagement des jeunes et les rencontres européennes de lycéens.

Au cours de cette première année, les élèves ont été formés aux médias et à l’information et aux gestes de premiers secours. Ils ont été sensibilisés à l’art contemporain. Ils ont travaillé sur l’accompagnement personnalisé et proposé une réflexion aux CVL. Ils ont vécu des échanges interculturels et développé de nombreuses compétences qui seront reconnues et valorisées par la remise d’un certificat d’engagement au sein de la vie lycéenne académique à la fin du mois de juin.

Un bilan riche en événements, réflexions et productions

L’accompagnement personnalisé

Un questionnaire disponible en ligne sur l’accompagnement personnalisé a été élaboré par les élus CAVL et proposé aux établissements début avril. Il a recueilli 4 215 réponses.

Bilan du questionnaire sur l’accompagnement personnalisé

L’objectif était d’impliquer les élus des CVL, comme le prévoient les textes officiels, afin de mieux adapter le temps dédié à l’AP en fonction des demandes des élèves. Les résultats ont été communiqués individuellement à chaque établissement début mai.

L’éducation aux médias et à l’information

Dans le prolongement du séminaire de vie lycéenne de février, une plaquette intitulée "Les médias, une priorité des élus lycéens a été réalisée et largement diffusée afin de développer les médias scolaires.

Les élus suggèrent de proposer des temps de formation ayant pour thème l’EMI sur les créneaux d’accompagnement personnalisé AP.

Les rencontres européennes de lycéens

En partenariat avec la (DAREIC), plusieurs élu-e-s lycéen-ne-s ont participé à des rencontres et projets européens.

Les élus au ministèreUne délégation académique de sept élus CAVL a participé aux Rencontres européennes des lycéens à Bruxelles les 29, 30 et 31 mars. Ces élèves ont présenté leur témoignage de ces rencontres qui ont démontré, une fois encore, l’utilité de ces échanges interculturels.

Huit élèves élus, quatre garçons et quatre filles de quatre établissements de l’académie (un par département), ont participé à un projet interacadémique et européen intitulé "Mon lycée, ton lycée, notre lycée".
Vidéo "Mon lycée, ton lycée, notre lycée"

Ce projet avait pour objectif de sensibiliser à la lutte contre les discriminations à travers des regards croisés interculturels. Après un état des lieux réalisé dans leur établissement à l’aide d’un questionnaire, des élèves français, élus de CVL d’établissements volontaires (Pierre-Adrien Pâris, Duhamel, Follereau et Lumière) et des élèves étrangers d’établissements partenaires se sont rencontrés à Vigy (57) du 12 au 15 décembre 2016. Lors de cette rencontre, des projets ont été élaborés collectivement puis mis en œuvre dans les établissements. Chaque projet (conférences, réalisation d’affiches, théâtre…) a été présenté aux autres établissements lors d’une visioconférence qui s’est déroulée le 6 juin.

Les perspectives pour l’année 2017-2018

CAVL du 17 mai 2017 Afin de créer une dynamique autour de l’engagement dans leur établissement, les élus CAVL ont rencontré plusieurs intervenants le mercredi 17 mai matin pour échanger autour du service civique, de la réserve citoyenne et des associations, en particulier les maisons des lycéens (MDL) :

- Didier Barthel, délégué départemental à la vie associative à la DDCSPP de la préfecture du Doubs (service civique)
- Cécile Beisser-Voignier, proviseure vie scolaire, référente académique pour la réserve citoyenne
- Joachim Taïeb, ancien élu CAVL et CNVL, très engagé pour l’UNICEF
- Rosanne Vallomy, trésorière de la MDL du lycée Edgar Faure à Morteau, ayant participé à des assises nationales de la fédération des MDL et volontaire pour s’investir dans l’organisation d’assises départementales ou académiques

Le fruit de ces échanges servira lors des semaines de l’engagement à la rentrée scolaire prochaine.

Le climat scolaire

Les élus CAVL sont associés aux réflexions menées dans le cadre d’un groupe de travail sur l’engagement des élèves, groupe émanant du groupe académique climat scolaire (GACS). L’enjeu est de faire reconnaître l’engagement des élèves comme facteur d’amélioration du climat scolaire.

Les maisons des lycéens

CAVL du 17 mai 2017 Une enquête nationale sur la vie lycéenne a permis d’établir un état des lieux de notre académie. Des actions seront proposées pour permettre de développer les MDL, de faire des semaines de l’engagement des temps forts et utiles à l’apprentissage de la citoyenneté participative, d’accompagner le développement des CVC à la rentrée scolaire prochaine.

La poursuite des chantiers engagés : l’EMI et l’AP

Des rencontres régionales, pilotées par le CLEMI, sont en projet pour permettre de réunir l’an prochain tous les acteurs engagés dans des médias lycéens pour échanger, partager ses pratiques et apporter des conseils.

La thématique de l’accompagnement personnalisé, qui préoccupe beaucoup les élus, sera reprise à la rentrée, en septembre prochain.

Procès-verbal du CAVL du 30 novembre 2016
Procès-verbal du CAVL du 15 mars 2017
Procès-verbal du CAVL du 17 mai 2017

Contact

Christine Monnin, conseillère principale d’éducation cellule vie scolaire, déléguée académique à la vie lycéenne
Tél. 03 81 65 74 06

 
mercredi 24 mai 2017

Festival "Printemps d’École en chœur"

La première édition de cette nouvelle opération se déroule depuis le mois d’avril et jusqu’au mois de juin 2017. Découvrez la programmation des actions académiques !

Festival Printemps d'École en Choeur"Le Printemps d’École en chœur" fait suite à l’opération "L’École en chœur" lancée en février 2015. Il s’agit d’un festival national visant à faire connaître et à valoriser les projets de chorales mis en œuvre par les professeurs des 1er et 2d degrés via une plateforme numérique.

Toutes les manifestations :
- dans l’académie
- en France

Contact

Jean-Marie Caniard, IA-IPR, délégué académique à l’action culturelle

 
mercredi 24 mai 2017

L’académie partie prenante aux "24 h du temps" les 3 et 4 juin prochains à Besançon !

Le projet Éole sera l’une des animations phares de la 4e édition des "24 h du temps".

Pour la deuxième année consécutive, le projet académique intitulé Éole sera présenté aux "24 h du temps" les 3 et 4 juin 2017 au Palais Granvelle de Besançon.
Durant les deux jours de manifestation, l’académie aura un stand de présentation de la pendulette pour mieux faire connaître le projet auprès des visiteurs et des professionnels de l’horlogerie.

Éole est un projet de fabrication mutualisée dont l’objectif est de réaliser près de 200 pendulettes par an ! La plupart de ses éléments sont fabriqués par des élèves et apprentis issus d’une dizaine d’établissements des quatre départements de l’académie. D’autres lycées en assurent la logistique, la communication, la gestion, le transport...

Plaquette projet Éole 2017

Parents, enseignants, apprentis, élèves et passionnés d’horlogerie, vous êtes attendus nombreux sur le stand de l’académie pour découvrir cet ambitieux projet pédagogique qui est avant tout une belle aventure humaine !

Programme complet des 24 h du temps 2017

En savoir plus sur les 24 h du temps

 
mercredi 24 mai 2017

L’entrepreneuriat n’a plus de secret pour 160 collégiens et lycéens de l’académie !

Le 18 mai dernier, onze équipes étaient en compétition à la Saline royale d’Arc-et-Senans, pour le 14e concours régional des mini-entreprises !

Les élèves, accompagnés de leurs professeurs, ont présenté leurs projets d’entreprise au public et au jury composé de représentants de l’entreprise et de l’Éducation nationale.

Une journée placée sous le signe de l’échange et de la convivialité

Les jeunes ont défendu leurs projets lors d’une présentation orale de cinq minutes sur scène, en français pour les collégiens et en anglais pour les lycéens. Afin de faire découvrir leurs produits au public, et le convaincre d’acheter, les élèves très motivés ont animé toute la journée un stand dans le salon SEL’EST de la Saline royale.

Palmarès

Champion catégorie collège

Organiverre, mini-entreprise du collège Sainte Marie d’Ornans, qui produit et commercialise des plateaux porte-verre.

25
Collège privé sous contrat
sainte Marie - Ornans
Informations complètes

Champion catégorie lycée

The Best Medal, mini-entreprise du lycée Paul-Émile Victor de Champagnole, qui produit et commercialise des médailles.

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers du sanitaire et du social
Paul Émile Victor - Champagnole
Informations complètes

Prix développement durable

Remis par le Groupe La Poste : Les Ressuscyclés, mini-entreprise du collège André Masson de Saint-Loup-sur-Semouse, qui confectionne et commercialise des objets à base de produits de récupération.

70
Collège
André Masson - Saint-Loup-sur-Semouse
Informations complètes

Prix relation client

Remis par le Centre des jeunes dirigeants : Grapple and co, mini-entreprise du collège Notre Dame de la Salette de Voiteur (39), qui produit et commercialise des jus de fruits.

Prix innovation-créativité

Remis par le Crédit Agricole et le rectorat : Fly Trap, mini-entreprise du collège Les Villannelles de Rougemont, qui produit et commercialise des attrapes-insectes.

25
Collège
Les Villanelles - Rougemont
Informations complètes

Prix mini-entrepreneurs

Remis par la BGE Franche-Comté : Les Ressuscyclés, la mini-entreprise du collège André Masson de Saint-Loup-sur-Semouse.

Concours régional des mini-entreprises - © Mikaël Dejour Les deux mini-entreprises désignées championnes dans leur catégorie représenteront la Franche-Comté au concours des mini-entrepreneurs qui aura lieu les 1er et 2 juin prochains à Paris.

Ce concours est organisé par Entreprendre pour apprendre Franche-Comté, association reconnue d’intérêt général.

L’académie s’est associée à la démarche de la mini-entreprise dès son origine, il y a quatorze ans. Ce type de projet a pour objectif de développer des savoir-faire, des compétences en gestion de projets et des savoir-être tels que la responsabilité, la créativité, le travail en équipe.

Tout savoir sur le dispositif de mini-entreprise et les différentes opérations de valorisation de la voie professionnelle

Galerie de photos

Contact

Graziella Galante-Bertolin, chargée de mission "Relation école-entreprise" - DAFPIC

 
mercredi 24 mai 2017

Quand des lycéens imaginent l’habitat de demain...

Le 12 mai dernier, le cinquième concours d’architecture, organisé conjointement par le CAUE et le rectorat, s’est tenu à la Citadelle de Besançon. Cinq établissements de l’académie y ont participé.

Ce concours consiste à imaginer des solutions innovantes en tenant compte des contraintes environnementales, architecturales et urbanistiques dans la réalisation d’un projet d’habitat participatif.
Il concerne les élèves de STI2D qui suivent la spécialité Architecture et construction. Les élèves des lycées Victor Hugo et Saint-Paul de Besançon, Louis Aragon d’Héricourt, du lycée du Bois de Mouchard et du lycée Pré-Saint-Sauveur de Saint-Claude se sont vivement impliqués dans ce projet.

Concevoir un projet innovant, fonctionnel et participatif

Le CAUE, une association qui propose des conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement, a attribué à chaque lycée une parcelle proche de son établissement. Les élèves ont alors créé un cahier des charges pour réaliser un habitat participatif, en s’appuyant sur des échanges avec des architectes, les représentants de la ville, le voisinage et en allant sur le terrain pour observer l’environnement et prendre en compte l’urbanisme environnant.

Les élèves lors du concours d'architecture Par groupe de quatre à cinq élèves, un travail de fond a débuté pour proposer d’accueillir sur un même site, une famille de quatre enfants, un couple de retraité, une personne à mobilité réduite, deux étudiants et un couple sans enfants.

Les volumes nécessaires à chaque habitant, les espaces partagés (chambre d’amis, laverie, salle de sport…), les aménagements extérieurs (jardins, parkings) ont dû être créés de manière fonctionnelle. Les élèves ont également proposé des solutions constructives pour aboutir à un logement passif. Pour présenter leur projet, chaque groupe a réalisé :
- une maquette architecturale
- un dossier complet permettant de justifier leurs solutions techniques
- une affiche avec un slogan présentant le projet et le programme.

Un projet soumis à l’appréciation de professionnels

Chaque établissement est venu avec trois projets, une présélection ayant été organisée en amont dans les lycées. Tous les groupes ont défendu leurs programmes devant le jury composé de :
- Laurence Fabre, cheffe de projet aménagement urbain département de la ville de Besançon
- Johann Ast, prescripteur bois à l’Association régionale pour le développement de la forêt et des industries du bois en Franche-Comté
- Patrick Rosello de la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment Franche-Comté
- Elsa Dupont, architecte à la maison des énergies à Héricourt
- José Canivet, IA-IPR de STI

Vincent Paillot et Karine Terral du CAUE, qui ont suivi les élèves en leur apportant leur expertise, étaient présents. Ils ont distillé discrètement les dernières recommandations avant le passage devant le jury.

Pendant que les élèves d’un lycée présentaient leurs solutions, ceux des autres établissements ont pu profiter de l’occasion pour visiter la Citadelle et découvrir l’architecture de Vauban.

Bénéficier de la possibilité d’approfondir ses connaissances en architecture

Les élèves lors du concours d'architecture À la suite des délibération du jury, le lycée Saint Paul a terminé premier avec le projet "Penser notre ville autrement, pour la vivre ensemble autrement", suivi par le lycée Victor Hugo avec le projet "Votre logement on le voit comme vous" et le lycée du Bois de Mouchard avec "les valeurs du partagent se vivent à travers l’habitat participatif".

Le lycée Pré-Saint-Sauveur de Saint-Claude avec "Vivre c’est bien, partager c’est mieux" et le lycée Aragon avec "Ensemble pour notre bien-être" ont également été récompensés par un prix "coup de cœur".

Les lots, offerts gracieusement par les membres du jury, ont permis à chacun de partir avec des ouvrages sur l’architecture et l’urbanisme de façon à approfondir leurs connaissances dans ces domaines.

Pour les élèves, "passer devant un jury de professionnels est très formateur, le concours participe aussi en lui-même à notre formation." Il permet en effet d’aborder tous les domaines de compétences du programme et ouvre l’imaginaire des lycéens.
Le CAUE et le rectorat se proposent de renouveler cette riche expérience l’an prochain.

Contacts

José Canivet, IA-IPR de STI

25
Lycée général et technologique
Victor Hugo - Besançon
Informations complètes

25
Lycée général et technologique privé sous contrat
saint Paul - Besançon
Informations complètes

70
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'énergie et du développement durable
Louis Aragon - Héricourt
Informations complètes

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers du bois
du Bois - Mouchard
Informations complètes

39
Lycée polyvalent
Pré Saint-Sauveur - Saint-Claude
Informations complètes

 
mardi 16 mai 2017

Éole : réunion de pilotage annuelle

Le 5 mai 2017 au rectorat de Besançon s’est tenue la réunion annuelle de pilotage du projet Éole : 25 enseignants, treize directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques, deux formateurs du CFAI et l’équipe de pilotage ont dressé un bilan de l’opération et ont réalisé par groupe l’assemblage de pendulettes !

Éole, la pendule "vagabonde"

Éole : réunion de pilotage annuelle  - © ÉduscolProjet ambitieux, la pendulette Éole engage quatorze lycées professionnels et sections d’enseignement professionnel ainsi que le centre de formation d’apprentis (CFA) académique de Franche-Comté.

Plusieurs filières des sciences et technique industrielles (STI), des métiers d’art ainsi que du domaine tertiaire, en formation initiale et par apprentissage, se mobilisent pour la réalisation des pièces, l’assemblage, le conditionnement, la logistique, le suivi comptable et la communication visuelle.

La lecture de l’heure de cette pendulette, dite à affichage "vagabond", est singulière. En effet, les minutes sont indiquées sur l’arche supérieure ; les heures sur les trois disques. Toutes les 60 minutes, la rotation des disques entraîne l’affichage de l’heure suivante.

Une production d’environ 200 pendulettes par an est prévue pendant dix ans, à partir de juin 2017, ces pendulettes seront destinées en priorité aux élèves intervenants sur le projet. Chaque année, des versions différentes pourront être proposées.

Plaquette Éole
Présentation du projet Éole - diaporama vidéo
Le projet Éole aux "24 h du Temps"

Atelier d’assemblage des pendulettes

Une partie de la journée a été consacrée au montage des pendulettes, par groupes de deux ou trois personnes. Au terme de cet atelier, chaque professeur référent est reparti avec une pendulette.

Bilan et perspectives

- accueil de nouveaux collègues pour répondre au besoin de nouvelles compétences : la section polissage du lycée professionnel Les Huisselets de Montbéliard pour la finition de certaines pièces et la section conduite et transport routiers et marchandises du lycée professionnel Henri Fertet de Gray pour l’acheminement des pièces d’un lycée à un autre

- retour sur la trentaine d’exemplaires dits de pré-série qui ont été remis à différentes personnalités dans le but de promouvoir le projet, d’obtenir des subventions ou en remerciement : par exemple, le 13 février dernier le projet a été présenté à Madame la Ministre de l’Éducation nationale.

- publication du projet sur le site national Eduscol STI

- participation aux "24 heures du Temps" les 3 et 4 juin 2017 à Besançon au palais Granvelle

Contact

Isabelle Lemasson-Saïd, inspectrice STI / Arts appliqués & métiers d’art, coordinatrice du projet
Courriel

 
jeudi 11 mai 2017

#Médiatiks 2017 : un collège de Haute-Saône à l’honneur au niveau national !

Médiatiks est un concours qui promeut l’expression des élèves à travers un média scolaire.

Longue vie au journal papier "Taluça" !

Produit par des élèves du collège Charles Péguy de Vauvillers (70), ce journal a été retenu parmi les meilleurs journaux collégiens imprimés au classement national.

Dans l’académie, une centaine d’établissements possèdent un média scolaire. Cette année, 21 d’entre eux ont décidé de concourir en s’inscrivant à Médiatiks 2017.

Palmarès académique

#Médiatiks 2017 : les lauréats du concours C’est au cours de la remise des prix du concours, le 4 mai 2017 au collège Proudhon de Besançon, que le palmarès a été dévoilé, en présence de Jean-François Chanet, recteur de l’académie, de Ludovic Fagaut, vice-président du Conseil départemental du Doubs, de Bernard Payot, journaliste à l’Est Républicain, de Marie Adam-Normand, coordonnatrice du Clemi académique et de Mawéna Rainard, membre de l’association Jets d’encre.

Catégorie "Collège"

1er prix académique journal papier : "¿ Taluça ?", collège Charles Péguy de Vauvillers
2e prix académique journal papier : "La Feuille Volante", collège Saint-Exupéry de Lons-le-Saunier

1er prix académique média numérique : "Le Petit Mozart", collège Mozart de Danjoutin
2e prix académique média numérique : "Radio Griotte", collège des Combelles de Fougerolles

Catégorie "Lycée"

1er prix académique journal papier : "La Gazette des Haberges", lycée Les Haberges de Vesoul
2e prix académique journal papier : "Septimus", lycée Augustin Cournot de Gray

1er prix académique média numérique : "La Voie du PEV", lycée Paul-Émile Victor de Champagnole

Félicitations à tous les participants pour leur investissement et leur engagement, et bonne chance aux lauréats des premiers prix, sélectionnés pour participer au niveau national au grand prix Médiatiks !

En savoir plus

Contact

Marie Adam-Normand, coordonnatrice académie de Besançon
Courriel

 
mercredi 10 mai 2017

Concours national de la Résistance et de la déportation : remise des prix académiques

Le mercredi 10 mai 2017, Jean-François Chanet, recteur de l’académie a reçu les seize lauréats académiques du CNRD

Concours national de la Résistance et de la déportation : remise des prix académiques "La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi" : c’est sur cette thématique qu’ont travaillé les collégiens de troisième et les lycéens de l’académie qui étaient examinés par le jury académique le jeudi 6 avril au collège Proudhon de Besançon. Le recteur a reçu et félicité tous les lauréats académiques qui poursuivront le concours au niveau national.

En savoir plus : jury du 6 avril, liste des lauréats


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon