Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Région académique > La letttre d’information de la région académique > #2 - L’engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les (...)

Rubrique La letttre d'information de la région académique

1
mardi 19 mai 2020

#2 - L’engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire

Les actualités de la réforme territoriale dans les académies de Besançon et Dijon. Avril 2020.

La deuxième édition de cette newsletter est dédiée à la valorisation des actions des services régionaux au sein de la région académique, qui se sont engagés pendant la période très particulière du confinement. Cette mobilisation s’est traduite par la mise à disposition de ressources, d’expertises, de compétences au profit des élèves, des parents, des enseignants et des personnels. Ils ont inscrit leur action dans le cadre de la continuité pédagogique, de l’ouverture culturelle et artistique, de l’accompagnement … pour relever le défi du service public au service de la réussite de tous !

Relever le défi numérique de la continuité pédagogique

 #2 - L'engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire
La Délégation régionale du numérique pour l’éducation (DRNE) de la région académique en Bourgogne-Franche-Comté s’est intensément engagée pour relever le défi de la continuité pédagogique : transformation numérique des pratiques pédagogiques et continuité du lien enseignants-élèves-familles, dans cette situation inédite.

Afin de répondre aux besoins des enseignants de la région académique, son action s’est organisée autour de trois axes :

- accompagner les enseignants vers les pratiques les plus efficaces en s’appuyant sur les ressources et services numériques disponibles par le biais de webinaires (présentation d’un sujet avec possibilité d’interactions en direct ou de visionnage en différé).
- répondre aux questionnements des enseignants pour modeler une distance nouvelle dans un lien enseignement/apprentissage par le biais du dispositif "À votre écoute !" tous les jours - hors vacances scolaires - de 9 h à 12 h.
- reconnaître et valoriser l’effort de tous et l’adaptation de chacun par les openbadges du collectif Bravo-BFC

La DRNE de la région académique Bourgogne-Franche-Comté a aussi poursuivi plus que jamais le déploiement de projets existants avec les collectivités territoriales et a impulsé de nouveaux projets avec Canopé, la DRAAF, le CLEMI, la DRAEAAC pour servir mieux encore les usagers du service public d’éducation : élèves, parents, équipes pédagogiques en fédérant une dynamique régionale contribuant à la continuité pédagogique.

Deux dispositifs sont particulièrement sollicités au cœur de cette continuité pédagogique :
- l’ENT “Éclat-BFC, avec plus de 250 000 connexions/jour actuellement. Plus de 35 fiches usages ont été produites et sont en cours de publication pour aider à son appropriation par tous les publics (enseignants, élèves, chefs d’établissement, parents) ;
- les services "Ma Classe à la maison" du CNED avec 85 000 connexions/jour environ au service "Ma classe à la maison" (école, collège,lycée) et plus de 6 000 classes virtuelles par jour organisées dans la région académique.

La mobilisation des équipes au service des candidats

 #2 - L'engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire

La Délégation régionale académique à l’information et à l’orientation (DRAIO) a renforcé son activité d’accompagnement des candidats et des établissements sur la plateforme Parcoursup dès le début du confinement. Installée sur les deux sites de la région académique aux rectorats de Besançon et de Dijon, les équipes de la DRAIO assistent les jeunes inscrits sur la plateforme et les équipes des établissements. Cette année, l’assistance reste structurée selon une logique académique. La plateforme ayant été lancée avant le 1er janvier chaque site gère les établissements et les candidats de son territoire. Cependant, le pilotage et la communication de Parcoursup sont désormais organisés à l’échelle de la région académique.
L’échéance importante de la confirmation des vœux sur Parcoursup était fixée au 2 avril au soir, soit un peu plus de deux semaines après le début du confinement. Plusieurs messages et fiches ont permis une forte mobilisation des acteurs des établissements d’origine (lycées publics et privés de l’Éducation nationale et de l’enseignement agricole mais aussi les universités par l’intermédiaire de leurs services d’orientation) pour relayer la nécessité de confirmer les vœux à la date fixée.
Les données enregistrées cette année par le ministère ont mis en évidence une progression globale du taux de confirmation par rapport à 2019, de près de 2 points. Cette réussite est d’abord le résultat de la forte implication des acteurs de terrain (équipes de direction, enseignants et CPE, psychologues de l’Éducation nationale et autres personnels d’orientation).
Pour la région académique, la nouvelle organisation mise en œuvre dans le cadre du nouveau service régional a installé une dynamique nouvelle. Les synergies trouvées ont contribué à une communication plus adaptée en direction des partenaires pleinement impliqués malgré les conditions particulières liées à la crise sanitaire. Les équipes de la DRAIO se sont adaptées à la situation inédite due au confinement et aux changements structurel et organisationnel. Dans cette période essentielle pour Parcoursup, cette double contrainte a renforcé la motivation des membres de la délégation au service des candidats. La forte mobilisation des équipes de la DRAIO sur des horaires parfois très tardifs a été fondamentale au cours de cette période !

Accompagner les projets d’ouverture européenne et internationale malgré la crise

 #2 - L'engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire

La crise sanitaire mondiale provoquée par le Covid-19 touche l’action européenne et internationale de la région académique. Elle a ainsi impacté les projets de mobilité en cours et à venir, que ce soit les projets Erasmus + de mobilité et de partenariat, les voyages scolaires, les mobilités individuelles entrantes et sortantes.
La Délégation régionale aux relations européennes et internationales et à la coopération (DRAREIC) accompagne les établissements scolaires au quotidien et au cas par cas dans la gestion de cette crise en lien avec tous les acteurs (établissements, équipes pédagogiques, éducatives, gestionnaires, agents comptables, les jeunes, les familles, les partenaires étrangers et les ambassades). Des rapatriements de jeunes en stage à l’étranger, d’élèves en mobilité individuelle ainsi que d’assistants de langue vivante ont été réalisés. Certains jeunes étrangers scolarisés en France sont restés dans leur famille d’accueil et bénéficient de la continuité pédagogique. La délégation garde le lien avec ces jeunes, leur famille.
La DRAREIC continue à apporter son soutien aux établissements scolaires dans le dépôt de leur futur projet Erasmus+ partenariat, leur charte Erasmus+ et différents projets d’ouverture européenne et internationale.
Les familles prennent notre attache pour les futures mobilités et échanges individuels d’élèves (programme Romain Rolland avec l’Allemagne, PicassoMob avec l’Espagne) ou pour les bourses dans les lycées français à l’étranger.
Une mobilité virtuelle reste possible grâce à la plateforme eTwinning qui déploie une nouvelle fonctionnalité durant la période de confinement afin de contribuer à la continuité pédagogique. Pour faciliter l’accès à un outil de travail à distance, le bureau eTwinning européen et la Commission européenne ont en effet rendu possible l’ouverture d’un projet eTwinning par deux enseignants d’un même établissement, sans partenaire extérieur.
L’équipe de la délégation régionale académique aux relations européennes internationales et à la coopération reste active malgré le confinement et continue à accompagner l’ensemble des personnels, élèves, familles dans leur projet d’ouverture européenne et internationale. Elle partage également sur les réseaux sociaux des ressources, idées d’activités en lien avec l’ouverture internationale et compatible avec le confinement imposé à tous.

Formation tout au long de la vie : de nouvelles compétences et des stratégies pédagogiques réinventées !

 #2 - L'engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire
Si la continuité pédagogique est évidemment une préoccupation de l’Éducation nationale auprès des scolaires, la Délégation régionale académique à la formation professionnelle initiale et continue (DRAFPIC) a également mis en œuvre celle-ci à destination des apprenants de la formation continue et de l’apprentissage, les CFA ou les GRETA ayant suspendu les formations en présentiel au regard des arrêtés pris par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus Covid-19.

Pour l’apprentissage, les CFA de la région académique ont mobilisé rapidement les équipes pédagogiques afin de contacter individuellement chaque apprenti et proposer des modalités de continuité pédagogique qui tiennent compte de la diversité des situations liées à un activité totale ou partielle. Pour la majorité des apprentis, des dispositifs à distance ont été mis en place afin de poursuivre la formation et suivant les cas, la préparation aux examens. Des contacts ont aussi été pris directement avec les entreprises, les apprentis voire leur famille afin de répondre aux questionnements nombreux dans ce contexte de crise sanitaire et de complexité administrative. Les opérateurs de compétences qui financent les contrats d’apprentissage assurent, malgré la diversité des situations, le paiement aux CFA des sommes dues au titre de la formation, facilitant la gestion de la trésorerie nécessaire au paiement des charges dont les salaires des formateurs, ce qui est rassurant pour les personnels très mobilisés dans le contexte présent.

Afin de répondre à la demande des financeurs publics (Région, Pôle emploi) mais aussi privés (opérateurs de compétences, entreprises…), les Greta qui ne peuvent plus accueillir sur site les stagiaires mettent en place la continuité pédagogique en déployant les outils de la FOAD sur une partie des heures de formation prévues dans les conventions de formation.

La mobilisation importante de tous les collaborateurs des Greta de la région académique est à souligner. Ils ont déployé en très peu de temps une stratégie agile afin de basculer dans la mesure du possible, une pédagogie majoritairement présentielle vers des dispositifs FOAD. Ces parcours de formation peuvent être une simple transformation numérique des enseignements présentiels ou de vrais parcours distants, en appui des services d’un Learning management system, en l’occurrence celui proposé au national par le consortium E-Greta, et/ou d’un certain nombre d’applications permettant les cours synchrones en visio, des espaces d’échanges et de travail collaboratif.
L’ensemble des acteurs du réseau bénéficie d’un accompagnement également très réactif des collaborateurs avec la préconisation d’outils, la mise en place de dispositifs de formation ou d’accompagnement des formateurs, la compilation et la mutualisation de ressources pour enseigner.
Les dispositifs de validation des acquis poursuivent leur activité pendant le confinement, en renseignant les personnes intéressées par l’accès aux diplômes en appui de la validation de l’expérience, en instruisant les dossiers de recevabilité et en proposant des accompagnements à distance.
Comme pour toutes les voies de formation contribuant aux missions de service public de l’Éducation nationale, la crise sanitaire a favorisé l’émergence de nouvelles compétences auprès des acteurs fortement mobilisés, de nouvelles stratégies pédagogiques afin de palier la distance et la diversité des situations des apprenants (outils, disponibilité, motivation, …). Cette expérience menée à grand échelle sera certainement réutilisée pour développer de nouvelles offres à destination des différents bénéficiaires de la FTLV.

Garder le contact avec les œuvres artistiques !

 #2 - L'engagement des services régionaux pour accompagner les élèves, les parents, les enseignants et les personnels durant la crise sanitaire
Pendant la durée de la période de confinement, la délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DRAÉAAC) propose un rendez-vous hebdomadaire, Sortir chez soi ! Cette lettre de veille culturelle a pour objectif de rappeler à tous l’importance de garder le contact avec les œuvres artistiques, au moment où salles, bibliothèques et musées doivent rester fermés. Chaque mercredi, Sortir chez soi ! propose aux élèves, à leurs parents, à leurs professeurs et à tous ceux susceptibles d’être intéressés, une sélection de rencontres à distance avec quelques œuvres dans des domaines artistiques très variés : lectures, concerts, expositions et bien d’autres encore. L’occasion, pour les élèves ou les professeurs, de (re)découvrir quelques sites à utiliser en matière d’éducation artistique et culturelle ! L’idée n’est pas de tout consulter, mais d’oser aller, seul ou en famille, vers une œuvre familière ou d’autres qui le seraient moins. Il s’agit d’essayer de se détendre, de rêver, de s’évader, de bénéficier du plaisir d’une rencontre artistique à distance, en attendant, une fois cette période terminée, de courir à nouveau dans ces mêmes salles, musées et bibliothèques pour soutenir les artistes qui en auront bien besoin. Chaque numéro de cette publication a vocation à être diffusé le plus largement possible, notamment sur les sites web des établissements et dans les environnements numériques de travail afin que les élèves puissent en bénéficier en priorité. Les questions, remarques et suggestions de programmation pour la prochaine édition sont recueillies sur l’adresse mail de la délégation régionale : ce.draeaac@region-academique-bourgogne-franche-comte.fr
Le magazine Sortir chez soi ! s’enrichit à chaque édition, grâce aux demandes de propositions culturelles diversifiées. C’est le cas avec l’entrée récente au sommaire des arts du cirque ainsi que d’une rubrique bandes dessinées faisant figurer des albums complets et gratuits pour tous les âges. Pratiquer chez soi !
Pour compléter ce magazine, venez découvrir pendant les vacances de printemps, du lundi au samedi, des propositions d’activités culturelles et artistiques pour tous les âges. Un choix de citations ainsi qu’une sélection musicale quotidienne (cliquez sur les notes de musique) vous sont proposés pour pratiquer en profitant de quelques réflexions sur l’art et d’une grande diversité d’œuvres à écouter. L’équipe de la délégation régionale souhaite à tous de très belles découvertes & rencontres artistiques ! Retrouvez les dernières publications :
semaine du 6 au 13 mai 2020 : Sortir chez soi ! #5
semaine du 15 au 21 avril 2020 : Sortir chez soi ! #4
semaine du 8 au 14 avril 2020 : Sortir chez soi ! #3
semaine du 1er au 7 avril 2020 : Sortir chez soi ! #2
semaine du 25 au 31 mars 2020 : Sortir chez soi ! #1

L’ensemble des services régionaux (Direction régionale de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Service régional de l’immobilier, Service régional des achats, Délégation régionale académique à la formation professionnelle initiale et continue, Direction régionale académique de l’orientation, Délégation régionale au numérique éducation, Délégation régionale académique aux relations européennes, internationales et à la coopération, Délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle) et le secrétariat général de région académique restent mobilisés dans le cadre de leurs attributions au service des acteurs et partenaires de l’Éducation nationale.

Région académique Bourgogne-Franche-Comté
Secrétariat général de région académique (SGRA) : 03 81 65 49 28
Besançon : 10 rue de la Convention, 25 000 Besançon
Dijon : 2 G Rue Général Delaborde, 21 000 Dijon

 
mercredi 20 novembre 2019

#1 - Améliorer les conditions de travail et le service rendu à l’usager

Les actualités de la réforme territoriale dans les académies de Besançon et Dijon. Novembre 2019.

Objectifs et grands principes

Les garanties et opportunités

- le maintien des deux académies et le respect de l’équilibre des effectifs
- L’affectation des personnels et leur gestion restent académiques
- pas de mobilité géographique imposée ; des mobilités fonctionnelles possibles, sur la base du volontariat, et qui doivent constituer des opportunités
- une implantation des services sur les deux sites académiques pour conserver des équipes de proximité
- la valorisation et la capitalisation des compétences existantes sur chaque site académique
- une co-construction de la future organisation fondée sur la participation des équipes et le dialogue social

La réforme et vous / l’accompagnement des personnels

Offrir à chaque agent des possibilités d’évolution professionnelle : émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences,
Mettre en place de nouveaux outils, penser autrement les missions,
Protocole d’accompagnement qui s’appuie sur un travail de concertation en cours d’élaboration :
- un dispositif d’information pour tous les agents,
- une foire aux questions,
- des ateliers de co-construction proposés aux personnels afin de participer à l’élaboration de la nouvelle organisation,
- un plan régional académique de formation dédié pour accompagner le changement, monter en compétence et anticiper les nouveaux métiers,
- des mesures de facilitation pour des mobilités souhaitées,
- un accompagnement individualisé des personnels, grâce au déploiement des dispositifs RH de proximité,
- un dialogue social avec les organisations syndicales, notamment dans le cadre des instances et une information régulière des personnels,
- des dispositifs indemnitaires d’accompagnement.

Trois grands principes pour la nouvelle gouvernance

- garantir l’effectivité des décisions et en améliorer la fluidité sans rupture entre les différents niveaux (régional, académique, départemental et infra-départemental)
- garantir la qualité du service rendu aux usagers
- préserver et améliorer les conditions de travail des personnels

Une organisation coopérative en bi-site

- mise en œuvre d’une véritable coopération entre les deux académies
- un principe de subsidiarité entre le niveau régional et académique
- une répartition équilibrée et opérationnelle des services régionaux ou inter-académiques
- une organisation en bi-site comportant un responsable sur un site et un adjoint sur l’autre
- le respect des répartitions en emplois sur chacun des sites (en catégories et en nombre)

Un recteur de région académique et un recteur d’académie

Le recteur de région académique, représentant de droit commun des ministres de l’ENJ et de l’ESRI, aura des attributions renforcées par rapport au décret du 10 décembre 2015.

Garant de la cohérence de l’action du ministre de l’ENJ et du ministre de l’ESRI dans la région académique, il fixe le cadre et les grandes orientations stratégiques pour tous les champs des politiques éducatives.

Le recteur d’académie bénéficiera de compétences d’attribution : fonctionnement des EPLE, GRH et gestion des 1er et 2nd degrés, recrutement et gestion des personnels (sous réserve des compétences du ressort national), allocation des moyens aux EPLE, contrôle de légalité des EPLE, sécurité des EPLE.

Le secrétaire général de région académique

Un secrétaire général de région académique (SGRA) pilotera les services régionaux à compter du 1er janvier 2020. Il sera implanté à Besançon.

Région académique Bourgogne-Franche-Comté

Besançon : 10 rue de la Convention, 25 000 Besançon
Dijon : 2 G Rue Général Delaborde, 21 000 Dijon
Contact service aux affaires régionales (SAR) : 03 81 65 49 28


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon