R

Accueil > DSDEN > Actualités > Ils défendent la langue française

Rubrique Actualités

mercredi 23 octobre 2019

Ils défendent la langue française

Les lauréats des concours Défense de la langue française et Plumier d’or ont été primés mercredi 9 octobre 2019. À la clé, de nombreux lots de livres.

Ils font la fierté de leurs professeurs qui les ont évalués, et bien sûr de leurs parents, parfois surpris d’apprendre qu’ils sont primés ! Les membres de la section régionale de l’association organisatrice des concours ne cachaient pas davantage leur satisfaction de susciter toujours de l’intérêt auprès des équipes pédagogiques et des élèves.

Cette année encore, en Franche-Comté, six élèves de collège et de lycée ont participé aux deux concours. Parmi eux, cinq élèves du Doubs qui ont été récompensés : un prix local pour Oscar N. et Irène B. représentant le lycée Pasteur à Besançon qui ont reçu, respectivement 300 et 100 euros, un Plumier d’or pour Matilde P. du collège René Cassin à Baume-les-Dames, Zoé T. du collège Saint-Joseph à Maîche et Elsa R. du collège Voltaire à Besançon.

L’association Défense de la langue française, section de Franche-Comté, a créé un prix récompensant travaux, recherches, initiatives ou projets participant à la valorisation et au rayonnement de cette "langue belle" pour reprendre une expression du texte d’Yves Duteil. Quoi de plus simple que de laisser la parole aux lauréats !

Parole d’élève

Ainsi pour Oscar N., lycéen en classe de première arts appliqués, s’adressant "Aux défenseurs de la langue française" : "Si l’on me demandait pourquoi la langue française est importante pour moi, je répondrais tout d’abord qu’elle représente un patrimoine culturel d’une richesse inépuisable qui m’enrichit autant qu’il enrichit le monde. Elle incarne la liberté de s’exprimer, la liberté de penser.

La langue est la base de notre vie quotidienne puisqu’elle fait partie de notre langage qui permet de se parler, de s’écouter, de se comprendre. Posséder la langue française est essentiel pour vivre ensemble, pour communiquer, mais aussi pour être indépendant. C’est elle qui nous relie malgré nos différences.

En effet, la magie de la langue réside dans le fait que chacun la conçoit à sa manière, l’utilise à sa manière tout en pouvant la partager. Depuis les poètes de la Pléiade jusqu’aux écrivains actuels, les auteurs n’ont cessé d’interpréter la langue française, de la faire évoluer. Si la langue est d’une part écrite, nous l’utilisons d’autre part tous, tous les jours oralement. Elle n’est donc pas un carcan fermé, elle est en perpétuelle évolution, en suivant les modes de vie et l’époque de ceux qui la pratiquent.

Sa force réside dans la puissance des mots, mots pour instruire, faire rêver ou provoquer la joie, la tristesse ou la colère. Mots pouvant créer ou détruire.

Boileau qui a tenté, à travers l’Art poétique notamment de lutter contre les dérèglements de la langue en exposant son point de vue sur la littérature, croyait en son pouvoir pour instruire et plaire, tout en émerveillant par l’émotion.

La valorisation et la préservation de la langue française, base de notre société, est nécessaire pour continuer à la faire exister. Une mauvaise maîtrise de la langue entraîne l’incompréhension, le rejet, la violence.

Mon travail se caractérise pour l’instant simplement par l’étude de cette langue pour la comprendre, l’utiliser correctement, participer à son usage. C’est à travers l’art visuel que je compte la défendre, l’art suscitant le dialogue, la réflexion, la communication de points de vue, la rencontre avec l’autre, l’interprétation. L’art nourrit la langue avec des images".

Les concours Défense de la Langue française et Plumier d’or 2020

Pour les établissements scolaires qui souhaiteraient faire participer leurs élèves à l’édition 2020, les inscriptions aux concours sont ouvertes jusqu’au 19 décembre 2019.

Contact

Jérome Douablin, chargée des actions éducatives
Courriel
Tél. 03 81 65 48 50

 
mardi 22 octobre 2019

Inauguration du pôle scolaire et périscolaire "Louise et René Robbe" à Chaux-Neuve

L’inauguration a eu lieu en présence de Joël Mathurin, préfet du Doubs, Jean-François Longeot, sénateur, Jean-François Chanet, recteur de l’académie, et Patrice Durand, IA-DASEN du Doubs.

Inauguration du pôle scolaire et périscolaire "Louise et René Robbe" à Chaux-Neuve Depuis 1986, et jusqu’à cette rentrée 2019, l’école s’organisait autour de deux sites à une classe, l’un à Chaux-Neuve, l’autre à Chatelblanc, distants de deux kilomètres. La construction d’un pôle scolaire et périscolaire implanté sur la commune de Chaux-Neuve est née d’une volonté des élus locaux de répondre à :
- une invitation de l’IA-DASEN à réfléchir à un projet structurant sur le territoire
- une implantation géographique des sites existants ne permettant pas d’assurer de manière satisfaisante la sécurité des élèves
- la nécessité d’une mise en conformité de locaux vieillissants qui s’avérait très coûteuse voire impossible
- aux besoins des enseignants jusque-là isolés dans un site à une classe de pouvoir travailler en équipe.

Les 49 élèves des différents villages sont ainsi scolarisés depuis cette rentrée dans une école d’une capacité de trois classes, intégrant également une salle de motricité et un espace restauration. Ils bénéficient d’un périscolaire de 6 h 30 à 17 h 30 et de conditions d’apprentissage optimales.

Ce projet de construction sur la commune de Chaux-Neuve s’inscrit dans une volonté de repenser le plan local d’urbanisme, en replaçant les bâtiments de la mairie et de l’école au cœur du village et en leur attribuant ainsi une place centrale dans la vie des habitants, par une mutualisation des espaces et des équipements créés, entre l’association qui gère le périscolaire, l’école et la commune. Ainsi, le terrain multi-sports prochainement construit bénéficiera aux élèves durant le temps scolaire et aux habitants du village en dehors de ces horaires.

Par ailleurs, les élus ont été particulièrement attentifs à l’aménagement d’espaces piétonniers et à la sécurisation des trajets des élèves et de leur famille entre l’école et leur domicile, afin de favoriser les déplacements à pied. Sur le plan environnemental, en matière d’isolation thermique mais aussi phonique, l’attention portées à la qualité mais aussi à l’esthétique des matériaux utilisés et à l’organisation des espaces, créent un environnement extrêmement favorable au bien-être et aux apprentissages des élèves.

Une école à l’heure du numérique

Inauguration du pôle scolaire et périscolaire "Louise et René Robbe" à Chaux-Neuve Dès 2017, dans le cadre du développement du plan numérique national, dont l’objectif principal était d’impulser, d’accompagner et de généraliser les usages pédagogiques du numérique dans tous les territoires, l’école "Louise et René Robbe" a pu être dotée d’équipements mobiles, ainsi que les écoles voisines de la communauté de communes d’alors (Chapelle des Bois, Mouthe). Les classes de la nouvelle école sont désormais équipées de tableaux numériques interactifs qui viennent compléter les équipements mobiles, favorisant ainsi la transformation des pratiques pédagogiques. En outre ces outils trouvent toute leur pertinence dans ces classes multi-niveaux en facilitant la différenciation pédagogique et en favorisant le développement de l’autonomie des élèves.

De la lecture...

Par ailleurs, dans le cadre de la mobilisation nationale en faveur du livre et de la lecture, la nouvelle école a pu bénéficier des crédits attribués à l’académie de Besançon pour la mise en œuvre du plan d’équipement pluriannuel "bibliothèque d’école". Placer la lecture, compétence fondamentale, au cœur de la vie de l’école est un des objectifs principaux et s’inscrit à ce titre dans le cadre du projet pédagogique de l’école : l’équipe d’enseignants s’est pleinement engagée dans l’action "Silence, on lit !", afin de développer les compétences en lecture des élèves mais également le goût et le plaisir de lire. Ainsi, chaque jour, les élèves lisent en silence, ensemble, pendant 10 à 15 minutes.

...et du sport !

Enfin, il est à noter une spécificité de ce territoire : les classes de ce secteur sont particulièrement impliquées dans les activités physiques et sportives, et en particulier dans les activités de neige. L’école participe chaque année au dispositif ski financé par le conseil départemental.

 
dimanche 20 octobre 2019

Déplacement de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Avec Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon et de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté et Patrice Durand, IA-DASEN du Doubs, Jean-Michel Blanquer s’est rendu, lundi 7 octobre 2019 dans plusieurs établissements scolaires.

Déplacement de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs Au programme de cette journée, trois visites axées sur deux priorités du ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse : l’école primaire et la voie professionnelle.

Jean-Michel Blanquer s’est d’abord déplacé à l’école primaire Bourgogne à Besançon, située en éducation prioritaire, et où toutes les classes de CP et de CE1 sont dédoublées, avant de se rendre au lycée professionnel Les Huisselets à Montbéliard puis à l’école élémentaire de Blamont située en zone rurale. À chaque étape, rencontres et échanges avec les enseignants et les élèves, les élus, des parents.

Retour sur ce déplacement ministériel

 
mardi 15 octobre 2019

Prix jeunesse "Livres dans la Boucle"

Vendredi 20 septembre, le prix jeunesse "Livres dans la Boucle" 2019 a été attribué à "15 jours sans réseau" de Sophie Riga-Goulard et à "Goliath, chat pirate" de Cécile Alix, en présence de Paul Ivoire, lauréat de l’édition 2018.

Prix jeunesse "Livres dans la Boucle" Ce Prix Jeunesse, lancé en septembre 2016, est né d’un partenariat entre France Bleu Besançon, Grand Besançon Métropole et le CLEMI académique. Il a pour but de faire travailler ensemble les élèves de primaire, de collège et de lycée, tout en ayant des objectifs différents.

Dix classes de niveau CM1-CM2 lisent tout au long de l’année, débattent et rédigent des critiques littéraires pendant que les collégiens et lycéens endossent le rôle de jeunes reporters étant ainsi sensibiliser à l’éducation aux médias et à l’information. Tout ce travail d’information peut être suivi via leur compte Twitter @PrixJeuneLDLB.

Ont participé, cette année, à ce projet les écoles de
- Novillars,
- Pouilley-les-Vignes,
- Torpes,
- Devecey,
- Pouilley-Français,
- Nancray,
- l’école Jules Ferry et deux classes de Bregille Plateau à Besançon.

Les œuvres en lice

Prix jeunesse "Livres dans la Boucle" Les cinq œuvres en lice pour cette troisième année étaient :
- "Jefferson" de Jean-Claude Mourlevat, éditions Gallimard
- "Goliath, chat pirate" de Cécile Alix, éditions Poulpe Fiction
- "15 jours sans réseau" de Sophie Rigal-Goulard, éditions Rageot
- "Angelica Varinen enquête - Tome 1 : le voleur de bijoux" de Naïma Murail-Zimmermann, éditions Flammarion jeunesse
- "Les fantômes d’Achille Plume" de Florian Ferrier, éditions Ecole des Loisirs

Le défi d’allier la modernité du numérique avec la tradition du livre a ainsi été relevé.

Félicitations à tous les élèves pour leur travail, leur investissement, sans oublier les équipes pédagogiques qui les ont accompagnés durant l’année.

Présentation du prix

Contact

Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI de l’académie de Besançon
Courriel

 
mardi 15 octobre 2019

"Mobilisés contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT"

L’appel à projets locaux "Mobilisés contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT" vise à soutenir les acteurs de terrain engagés au quotidien pour faire reculer la haine et l’intolérance, notamment à travers l’éducation, la prévention et des actions de sensibilisation.

"Mobilisés contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT" La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT lance pour 2020 un nouvel appel à projets à destination des structures locales engagées dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. Doté d’une enveloppe de 2,3 millions d’euros, cet appel à projets piloté par les préfets de département vise à soutenir des initiatives liées à l’éducation, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que des actions de communication et l’organisation d’événements.

Les établissements scolaires sont encouragés à déposer des candidatures, notamment si celles-ci s’inscrivent dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, qui se déroulera du 23 au 29 mars 2020. Les actions menées à d’autres périodes de l’année sont évidemment également éligibles à un financement.

Les candidatures sont à déposer jusqu’au 4 novembre 2019.

En savoir plus

 
mardi 8 octobre 2019

Journée du numérique dans l’enseignement

Le 16 octobre prochain, venez découvrir et partager des pratiques du numérique près de chez vous !

Journée du numérique dans l’enseignement

Journée du numérique dans l'enseignement Les DANE des académies de Besançon et de Dijon, le réseau Canopé et les DSDEN de la région académique s’associent pour proposer, mercredi 16 octobre 2019, un événement régional délocalisé dans les territoires, en partenariat avec le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et les instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPÉ) de Bourgogne et de Franche-Comté.

Cette journée de formation autour du numérique se décline dans les huit départements de la région académique Bourgogne-Franche-Comté. Plus d’une vingtaine de lieux accueilleront les participants : professeurs des écoles, de collèges et de lycées, mais aussi formateurs et inspecteurs des académies de Besançon et de Dijon, auxquels pourront se joindre des étudiants, parents d’élèves et élus des collectivités territoriales. Tous se retrouveront pour échanger et partager.

Au programme

Des conférences et des ateliers de présentation de pratiques :

- le numérique au service de l’inclusion
- apprentissage participatif, conséquence du numérique ?
- Archiclasse, une démarche et des outils concrets pour accompagner les acteurs de l’éducation et les collectivités dans leurs projets d’architecture scolaire
- le numérique, catalyseur de la transformation des espaces d’apprentissage ?

Dans le département du Doubs

Cinq lieux accueilleront les présentations et travaux des enseignants (tous degrés confondus) :

école élémentaire de Saône, 26 rue de la mairie
collège Claude Girard, Châtillon-le-Duc, Allée des Sorentines
collège Jean-Claude Bouquet à Morteau, 17 rue du Collège
collège Lou Blazer à Montbéliard, 6 rue Hélène Boucher
lycée agricole Granvelle à Dannemarie-sur-Crête, 2 Rue des Chanets

En savoir plus - Journée du numérique dans l’enseignement

 
mardi 8 octobre 2019

"Mets tes baskets et bats la maladie avec Ela"

Une action d’éducation à la citoyenneté en trois temps proposée aux scolaires.

La 26e édition se déroulera du 14 au 19 octobre 2019 avec un temps fort, celui de la dictée, lançant officiellement la campagne nationale annuelle de l’association européenne contre les leucodystrophies Ela.

En savoir plus

 
lundi 7 octobre 2019

La semaine de la démocratie scolaire débute le lundi 7 octobre 2019

Les élections des représentants des parents d’élèves et les élections aux (CVL) représentent un moment essentiel de la vie des établissements scolaires.

C’est pour faire prendre conscience à tous des enjeux de cet engagement qu’a été créée la semaine de la démocratie scolaire qui se déroule en octobre.

Les élections des représentants des parents d’élèves aux conseils d’école et aux conseils d’administration se déroulent le vendredi 11 ou le samedi 12 octobre 2019.

Tous les parents des enfants scolarisés sont invités à se rendre aux urnes pour élire les délégués qui, durant l’année scolaire, les représenteront dans les différentes instances qui leur sont ouvertes au sein de l’institution scolaire.

Munis du matériel de vote qui leur a été transmis en début d’année scolaire (listes des candidats, professions de foi, bulletins de vote), les deux parents, à la fois électeurs et éligibles, peuvent voter in situ, dans l’établissement scolaire ou par correspondance. Ils trouveront toutes les informations utiles auprès des directeurs des écoles, des principaux de collège et des proviseurs de lycée.

Ces élections annuelles des représentants des parents d’élèves sont un temps fort pour la communauté éducative dont ils font partie. Elles permettent une plus grande implication des parents dans la scolarité de leurs enfants.

Les élections aux conseils des délégués pour la vie lycéenne (CVL) auront lieu autour du 11 octobre 2019.

Élus par leurs pairs, les représentants lycéens sont associés aux décisions de leur établissement au nom de tous les élèves qu’ils représentent. Le conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) est consulté sur un certain nombre de questions liées à la vie de l’établissement. Il permet par ailleurs aux élèves qui le souhaitent de s’engager dans des projets, de réfléchir à l’organisation du lycée, d’y améliorer les conditions de vie et d’apprentissage.

 
vendredi 4 octobre 2019

La journée nationale du sport scolaire dans le Doubs

Cette journée a, une nouvelle fois, mobilisé les établissements scolaires du département. Le 25 septembre dernier, près de 2 000 élèves du Doubs ont participé aux activités proposées par l’UNSS. L’inspecteur d’académie, Patrice Durand, s’est rendu sur le terrain pour les encourager.

Une journée festive, de rencontre et de découverte

La journée nationale du sport scolaire dans le Doubs La journée nationale du sport scolaire (JNSS) est devenue un rendez-vous incontournable à chaque rentrée scolaire. Tous les élèves, écoliers, collégiens, lycéens sont vivement incités à s’y inscrire, nul besoin d’être affilié à l’association sportive de l’établissement.

"C’est une journée bien ancrée dans les agendas des classes et des professeurs. Les professeurs tiennent à cette journée qui nous fédère, nous permet de nous rencontrer et d’échanger, nous et nos élèves. C’est une des rencontres les plus importantes de l’année scolaire », souligne Cédric Clerc, professeur d’EPS au lycée Victor Hugo et coordonnateur de la rencontre des lycées de Besançon et de Baume-les-Dames dans la forêt de Chailluz.

Le ressenti est tout aussi positif côté élève. Ainsi pour Mohamed, lycéen en classe de première au lycée Pergaud à Besançon qui participe très volontiers à cette journée : il peut partager avec ses pairs les valeurs du sport, pratiquer des activités sportives nouvelles, passer ensemble un bon moment festif. Il est aujourd’hui licencié en équitation, un sport qu’il a justement découvert à l’occasion d’une des journées nationales du sport scolaire.

Demandez le programme !

La journée nationale du sport scolaire dans le Doubs Les rencontres ont eu lieu par district UNSS. Plus de 70 associations sportives scolaires étaient mobilisées. L’objectif était de permettre au plus grand nombre d’élèves de s’essayer à plusieurs disciplines sportives. Dans chaque district, plusieurs activités et ateliers étaient proposés, certains dans les établissements, le plus souvent en regroupement à l’extérieur.

Districts de Besançon : activités multiples au stade Michel Vautrot de la Malcombe pour les collégiens du district de Besançon Nord et en binôme dans les établissements pour les collégiens du district de Besançon Sud ; multi-activités en forêt de Chailluz pour les lycéens de Besançon et de Baume-les-Dames (marche, trail ou VTT et ateliers biathlon, beach-VB, yoga, tir à l’Arc, disc’O golf, stand handi sensibilisation à la déficience visuelle…) avant la distribution d’un "goûter bio et zéro déchets".

Districts de Baume : pétanque découverte et bike&run

District de Maîche et Morteau : activités diverses au Russey dont le bike&run

District Valdahon / Pierrefontaine-les-Varans : jeux inter-associations sportives de benjamins et de minimes et Bike& Run à Pierrefontaine-les-Varans

Districts de Pontarlier/Morteau : "aquath’lo" à Saint-Point, pour les lycéens ; championnat départemental de Bike&Run à Labergement Sainte-Marie pour les collégiens.

Édition 2019 centrée sur l’interculturalité

La journée nationale du sport scolaire vise à valoriser les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des équipes éducatives, des parents d’élèves, du milieu sportif local, des collectivités territoriales et bien sûr auprès des élèves pour leur donner envie de faire du sport.

La journée nationale du sport scolaire dans le Doubs Cette journée nationale est l’occasion de promouvoir les valeurs citoyennes portées par le sport et l’olympisme et qui contribuent à la formation des élèves et à leur réussite : goût de l’effort et de la performance, respect mutuel et des règles, responsabilité, engagement, cohésion du groupe… Cette mobilisation pour le sport et pour ses valeurs permet aussi une autre approche de la santé.

L’année 2020 sera marquée par l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques à Tokyo et des Jeux olympiques de la jeunesse à Lausanne puis en 2024 s’ouvriront les Jeux olympiques et paralympiques à Paris. Dans ce contexte, la Journée nationale du sport scolaire, en tant que premier temps fort de l’année scolaire, mettait en valeur le thème de l’interculturalité.

"Parce qu’elle favorise l’universalité, le faire-ensemble, le partage de valeurs et de règles communes, et l’inclusion, la pratique sportive et l’engagement constituent une excellente occasion pour faire vivre l’interculturalité et valoriser la diversité culturelle. Le sport scolaire doit en effet contribuer à atteindre cet objectif porteur d’une vision partagée pour la réussite de toutes et tous les élèves, qui est au cœur de la mission du service public." En savoir plus - MENJ.

Le sport scolaire, c’est aussi toute l’année

L’UNSS dans le Doubs, c’est :
- plus de 13 000 élèves licenciés collégiens et lycéens
- 94 associations sportives de collège et de lycée
- plus de 1 300 jeunes officiels collégiens et lycéens. Ils remplissent les fonctions d’arbitre, de coatch, de dirigeant, d’organisateur ou de reporter
- des rencontres tous les mercredis et des journées phares telles que le cross départemental, la journée blanche, la journée du sport scolaire ainsi que les championnats départementaux, académiques et nationaux.

Sans compter l’investissement de tous les professeurs et autres animateurs et coordonnateurs des rencontres.
L’UNSS dans l’académie

Contact

Jérôme Broussier, directeur départemental et conseiller technique de l’IA-DASEN
Courriel

 
lundi 30 septembre 2019

Réunion des cadres de l’éducation nationale du Doubs

L’inspecteur d’académie du Doubs, Patrice Durand, a réuni, le 26 septembre au lycée Louis Pergaud de Besançon, l’ensemble des personnels d’encadrement chargés sous son autorité de mettre en œuvre sur le terrain la politique départementale.

Vérité, laïcité, égalité des chances : trois principes clé de la politique départementale

Réunion des cadres de l'éducation nationale du Doubs Corps d’inspection du premier et du second degré, personnels de direction du secondaire (principaux des collèges, proviseurs des lycées et leurs adjoints), conseillers techniques, responsables des services de l’administration et leurs collaborateurs, tous, certains nouvellement arrivés dans le département, étaient conviés à cette réunion de rentrée. L’occasion de faire le point sur la rentrée scolaire dans les écoles et les collèges.

En préambule, l’inspecteur d’académie a "souhaité débuter son propos par remercier chacun pour l’engagement, le sens du service public et le professionnalisme dont il a fait preuve, notamment en fin d’année scolaire". Il s’est attaché par ailleurs à rappeler le sens et la finalité de l’action et de la politique éducatives qu’il entend mener avec tous ses collaborateurs dans l’esprit de la loi pour l’École de la confiance promulguée au Journal officiel le 28 juillet 2019. "Nos missions respectives doivent reposer sur trois principes : un principe de vérité dû à tous les acteurs du système éducatif, un principe de laïcité et un principe d’égalité des chances".

"Pour cette année scolaire, le mot-clé est réussir"

Réunion des cadres de l'éducation nationale du Doubs De nombreux indicateurs permettent à l’inspecteur d’académie d’apprécier le bilan de l’action menée et d’ajuster le pilotage départemental. Les résultats aux évaluations et aux examens, l’essentiel de l’orientation et de l’affectation des élèves, les données sur l’assiduité des élèves, sur certaines situations de climat scolaire sont des dossiers toujours scrutés à la loupe chaque année, tant ils constituent des repères précieux sur les résultats scolaires des élèves, les procédures et dispositifs mis en place et le niveau du système éducatif dans le département.

L’inspecteur d’académie a sollicité chacun dans la mise en application des chantiers et plans d’actions qu’il entend engager durant l’année scolaire dans le respect des dispositions ministérielles afin de "relever ensemble les défis sociaux et sociétaux et ainsi construire la société de demain, la République de demain, pour que chaque élève, devenu citoyen, y trouve sa place." La scolarisation pré-élémentaire, l’école inclusive, l’éducation au développement durable, les dispositifs de réussite, la lutte contre les violences et le décrochage scolaire, l’ouverture des établissements à l’international y participent. Pour amener tous les élèves à la réussite.

Les éléments de la politique départementale - diaporama


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon