R

Accueil > DSDEN > Actualités > Éducation artistique et culturelle : signature d’un nouveau CLEA pour des (...)

Rubrique Actualités

vendredi 20 septembre 2019

Éducation artistique et culturelle : signature d’un nouveau CLEA pour des écoles de Morteau

Ciblé sur les arts du cirque, un CLEA a été signé vendredi 13 septembre par l’IA-DASEN du Doubs, Patrice Durand, Cédric Bôle, maire de la ville et Pierre-Olivier Rousset, pour la DRAC de Bourgogne Franche-Comté.

Fort des expériences passées, ce nouveau CLEA, le troisième, permet à quatre classes de cycle 1 de la commune de Morteau de pratiquer les arts du cirque avec des artistes professionnels. Durant un mois, à raison d’une heure par jour, les élèves des écoles maternelles du Centre, Bois-Soleil, Pergaud, Sainte Jeanne d’Arc et de l’IME vont se rendre sous le chapiteau de la compagnie haut-saônoise "L’enjoliveur" installé dans la commune. L’inspecteur d’académie est allé observer une séance.

Éducation artistique et culturelle : signature d'un nouveau CLEA pour des écoles de Morteau Les actions sont intégrées dans le volet culturel des projets des écoles maternelles et de l’IME. Elles vont contribuer à nourrir le parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) qui offre à chaque élève des enseignements artistiques, des pratiques, des rencontres avec les œuvres et les artistes. Le PEAC met en cohérence les apprentissages des élèves de l’enseignement primaire et du secondaire.

"L’éducation artistique et culturelle est pour tous les élèves une composante de leur formation générale sur l’ensemble des temps scolaire, périscolaire et extra-scolaire", souligne l’inspecteur d’académie, "elle est indispensable à la démocratisation culturelle, à l’égalité des chances, à la justice sociale".

 
vendredi 20 septembre 2019

Réunion du service infirmier départemental

Jeudi 12 septembre, à l’occasion de leur réunion de rentrée au collège Les Quatre Terres à Hérimoncourt, l’IA-DASEN, Patrice Durand, a rencontré les personnels infirmiers du réseau d’éducation de l’Aire urbaine.

L’intervention de l’IA-DASEN avait pour objet d’exposer les axes prioritaires de sa politique de santé sociale en faveur des élèves et ce qu’il attend des établissements en matière de prévention des comportements à risques et des violences.

Réunion du service infirmier départemental Maud Mazoyer, infirmière responsable départementale du service infirmier et conseillère technique auprès de l’inspecteur d’académie réunit régulièrement les personnels de santé rattachés au service : se rencontrer, échanger, apporter des connaissances sont les objectifs de chaque réunion de travail, comme tout récemment avec l’intervention du réseau allergologie de Franche-Comté du centre hospitalier régional de Besançon.

L’inspecteur d’académie a profité de ce déplacement pour visiter l’établissement, guidé par le principal du collège, Olivier Lemberet.

 
vendredi 20 septembre 2019

Service départemental de l’école inclusive : réunion de rentrée des AESH

Faire de l’école inclusive une école inclusive effective, qui scolarise tous les élèves en leur offrant un espace d’apprentissage et d’éducation adapté à leurs besoins est l’une des grandes priorités de cette rentrée.

Service départemental de l'école inclusive : réunion de rentrée des AESH Dans ce cadre, Patrice Durand, IA-DASEN du Doubs, a réuni l’ensemble des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) du département au collège de Valdahon.

Lors de cette réunion de rentrée, il a présenté les lignes de force de la réforme, le nouveau cadre de gestion des personnels accompagnants et l’ensemble des leviers déployés pour favoriser leur accueil et renforcer leur appartenance pleine et entière à la communauté éducative.

876 élèves en situation de handicap bénéficient d’un accompagnement (674 élèves dans le premier degré et 202 dans le second degré). 577 AESH sont affectés dans le département. Tous les besoins sont couverts.

 
vendredi 20 septembre 2019

Jour de la rentrée : l’inspecteur d’académie en visite dans les établissements scolaires

Lundi 2 septembre, jour de la rentrée des élèves, l’inspecteur d’académie, Patrice Durand, s’est rendu dans plusieurs établissements scolaires. C’est aussi sa première rentrée dans le département.

Visite de l’école maternelle Cologne à Besançon

L’inspecteur d’académie, avec l’inspectrice de la circonscription, Valérie Hertz, accompagnaient le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, à l’école maternelle Cologne. Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, le sénateur Jacques Grosperrin faisaient également partie de la délégation. L’occasion pour eux tous de découvrir la classe accueillant les enfants de moins de trois ans, d’apprécier les conditions d’accueil adaptée au tout-petit, ainsi que d’échanger avec l’équipe pédagogique mais aussi avec les parents d’élèves présents. La première scolarisation est une des priorités nationale donnée à l’école primaire pour favoriser l’égalité des chances, en particulier dans les zones dites éloignées de la culture scolaire.
La rentrée scolaire : accueil des élèves de moins de trois ans

Visite du collège Paul-Élie Dubois à L’Isle-sur-le-Doubs

L’inspecteur d’académie s’est rendu ensuite au collège Paul-Élie Dubois à L’Isle-sur-le-Doubs, où il a pu échanger avec l’équipe pédagogique et éducative ainsi qu’avec les élèves de 6e dont c’était leur jour de rentrée. Il a profité de ce déplacement pour visiter l’établissement sur les pas de son chef d’établissement, Étienne Muster.

Visite du collège Louis Bonnemaille à Pays-de-Clerval

L’inspecteur d’académie fait étape au collège Bonnemaille à Pays-de-Clerval : visite de l’établissement avec Philippe Clerc, chef d’établissement, rencontre et échanges avec les personnels mais aussi avec des élèves à la restauration scolaire.

Visite de l’école maternelle Les Coquelicots à Pays-de-Clerval

Arrivée à l’école maternelle de l’inspecteur d’académie au moment de l’accueil des élèves pour la seconde partie de la journée.

L’inspecteur d’académie a assisté à la rentrée en musique dans la classe de grande section, en présence du maire de la commune de Pays-de-Clerval et de l’inspectrice de la circonscription, Fabienne Vieille-Marchiset.

Soixante dix neuf élèves sont inscrits dans cette "belle et spacieuse école" à quatre classes et pris en charge par une équipe pédagogique et éducative qu’un emploi vie scolaire (EVS) est venu soutenir.

Visite du collège Les Villanelles à Rougemont

Accueil de l’inspecteur d’académie par Stéphane Pini, principal du collège, qui l’a introduit auprès de son équipe et guidé sa visite de l’établissement. A cette occasion, monsieur l’inspecteur d’académie a pu assister au dispositif "rentrée zen" mis en place au sein du collège depuis trois ans, en lien avec les professeurs principaux et le pôle médico-social de l’établissement.

Ce dispositif consiste à travailler autour des émotions mais également de mieux se connaître et se respecter. De nombreuses activités variées sont proposées et, dès le début de la journée, après un accueil en musique, les élèves doivent par un jeu trouver dans quelle classe ils se trouvent.

Depuis sa mise en place, le nombre de passages à l’infirmerie est tombé à quasiment zéro pour des problèmes de stress liés à la rentrée.

La "rentrée zen" fait elle-même partie d’un dispositif réfléchit et inscrit dans le projet d’établissement dont un des axes est "développer le bien-être, le bien-vivre ensemble et l’engagement des élèves" est complétée par deux temps :

- en amont par le dispositif "école ouverte" qui, la semaine précédent la rentrée scolaire, permet aux élèves de 6e de réaliser des activités sportives, culturelles et linguistiques, mais aussi de mieux connaître leur établissement, leurs enseignants et leurs camarades.
- en aval, dès le mercredi de la rentrée, par des séances de sensibilisation au harcèlement et aux réseaux sociaux conduites par l’équipe mobile de sécurité du rectorat.

L’IA-DASEN a pu le constater : élèves comme personnels avaient tous le sourire à l’issue de cette journée.

Visite du lycée professionnel Jouffroy d’Abbans à Baume-les-Dames

Le lycée prépare aux métiers de l’industrie, du tertiaire et de service en scolarisant les élèves en classe de 3e prépa métiers, CAP et bac professionnel. Une particularité du lycée est son partenariat, vieux de 30 ans avec la Marine nationale sur les filières industrielles.

Audrey Benoit-Gonin, proviseure du lycée, a présenté toutes ces formations à l’inspecteur d’académie venu assister à une présentation du partenariat par la Marine nationale auprès des élèves des classes de seconde pro Maintenance des équipements industriels et Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés. L’inspecteur d’académie s’est attaché à rappeler l’enjeu de la transformation d’une voie professionnelle plus d’attractive, visant l’excellence, l’insertion professionnelle des élèves et la poursuite d’études.


Visite de l’internat de réussite au collège Mont-Miroir à Maîche

Le collège Mont-Miroir à Maîche héberge un internat de 32 places destiné à accueillir, selon certains critères (géographiques, sociaux, familiaux), tout élève qui en a le besoin. En offrant un environnement d’étude favorable, l’internat a vocation à permettre aux jeunes qui en bénéficient de mettre toutes leurs chances de côté pour réussir leur scolarité. L’inspecteur d’académie a rencontré les internes au collège à l’heure où ils investissaient leurs espaces personnels.

144 places sont offertes dans les cinq internats de réussite mis en place dans le Doubs, dans les collèges Victor Hugo à Besançon, Edgard Faure à Valdahon, Mont-Miroir à Maîche, Jean-Claude Bouquet à Morteau et Pierre Vernier à Ornans.

 
lundi 9 septembre 2019

École ouverte au collège Lou Blazer

Trente élèves de sixième ont participé à l’école ouverte proposée par le collège Lou Blazer de Montbéliard avant la rentrée de septembre.

Ce dispositif a permis à Abruso, Djena, Eugénie, Ilyès, Lilou, Marya, Noam, Yanis et les autres de découvrir leur nouveau collège, de faire des visites à Montbéliard, dans les Vosges ou à Besançon et de travailler avec les professeurs, Priscilla Borgerhoff, Ourdia Bousbaine, Samira Lazaal, Jillali Enniaji, Quentin Raederstorff, Jeanne Antczak et Jean-Michel Magnin.

Le semaine vue par les élèves

École ouverte au collège Lou Blazer
- lundi 26 août : "Nous avons découverte le collège et les ateliers de technologie. Fabrication d’un porte-nom, très utile en vue de la rentrée."
- mardi 27 août : "En partant de la Citadelle, nous avons pu découvrir l’environnement géographique et l’histoire de la Principauté de Montbéliard, en suivant le sentier des bornes. Nous avons marché 10 kilomètres en forêt !"
- mercredi 28 août : "Immersion dans les Vosges Saônoises : visite des Hautes-Mynes ou mines du Thillot le matin, un site minier d’extraction de minerai de cuivre classé monument historique puis visite du Musée départemental de la montagne l’après-midi, un musée situé à Château-Lambert, en Haute-Saône. Nous avons gravi une colline qui nous a permis d’apprécier les paysages de ce parc régional."
- jeudi 29 août : "Escapade littéraire dans les rues de Besançon : nous avons eu l’occasion de visiter la maison natale de Victor Hugo et parcourir la ville pour découvrir son histoire millénaire et les étapes successives de sa construction."

École ouverte : un dispositif pour la réussite scolaire et l’égalité des chances

Dans le département du Doubs, huit collèges ont fait le choix de rester ouverts pendant la période des vacances scolaires d’été :
- Anatole France à Béthoncourt,
- Diderot et Stendhal à Besançon,
- Lou Blazer à Montbéliard,
- Pierre Vernier à Ornans,
- André Malraux à Pontarlier,
- Les Villanelles à Rougemont
- Les Hautes Vignes à Seloncourt.

Trois sont en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+) et un en REP. La majorité d’entre eux a participé aux deux sessions, celle prolongeant l’année scolaire et celle anticipant la prochaine rentrée. Plusieurs centaines élèves y ont participé.

École ouverte est un dispositif interministériel que proposent en priorité les collèges qui relèvent des réseaux.

École ouverte au collège Lou Blazer École ouverte est un dispositif interministériel que proposent en priorité les collèges qui relèvent des réseaux d’éducation prioritaire (REP), de la politique de la ville ou isolés géographiquement, situés en zone rurale ou de montagne. Les enfants et adolescents à qui l’opération est destinée et qui sont inscrits, sont issus de l’un des collèges participant au dispositif ou des écoles primaires de secteur.

À ceux qui, pour des raisons d’isolement ou de moyens, ne fréquentent pas ou peu les structures locales d’accueil et de loisirs, qui ne partent pas ou peu en vacances ou qui sont en difficultés scolaires, il leur est offert de participer à des activités éducatives début juillet et fin août. Chaque collège définit et organise son propre programme intégré dans le projet d’établissement et conforme à la charte nationale École ouverte.

Ce dispositif repose essentiellement sur l’engagement volontaire des chefs d’établissement, de leurs personnels ainsi que des partenaires et intervenants extérieurs. Les parents y sont bien sûr étroitement associés. Les collèges du Doubs y participent depuis 1991, date de sa mise en place.

 
jeudi 5 septembre 2019

Rentrée scolaire dans les écoles et les collèges Doubs : l’inspecteur d’académie fait le point

Mardi 3 septembre 2019, à l’occasion d’une rencontre avec la presse, l’inspecteur d’académie, Patrice Durand, a fait le point sur les chantiers de sa politique éducative et les mesures pour les mettre en œuvre.

Une carte scolaire qui répond au mieux à l’équité sociale et qui a été élaborée dans la concertation : les décisions prises dans la répartition des moyens qui sont alloués au département vont permettre d’appliquer les consignes ministérielles en faveur de l’égalité des chances, telles que la scolarisation des tout-petits, la poursuite du dédoublement des classes de CP et de CE1 dans les écoles en éducation prioritaire et l’école inclusive.

Le mot de l’inspecteur d’académie

"La rentrée scolaire a été pensée et préparée par mon prédécesseur, Jean-Marie Renault qui a, selon la formule administrative consacrée, fait valoir ses droits à la retraite. Qu’il me soit ici permis de le remercier pour son action loyale et engagée conduite au service des élèves durant les cinq années passées dans le Doubs.

Rentrée scolaire dans les écoles et les collèges Doubs : l'inspecteur d'académie fait le point Les choix de la politique départementale pour cette nouvelle année scolaire reposent sur un principe simple, l’équité départementale et ainsi une plus grande justice sociale. Ce principe et son corollaire ont pour objectif principal d’amener tous les élèves à la réussite et ainsi d’élever le niveau de qualification de chacun d’eux. En conséquence je suis très attentif aux conditions d’apprentissage des élèves ainsi qu’aux conditions d’exercice du métier des enseignants, des directeurs d’école et des personnels de direction des collèges et des lycées.

La préparation d’une année scolaire doit beaucoup aux personnels de la Direction des services départementaux de l’éducation nationale et à cet égard je tiens à souligner leur engagement et leur sens aigu du service public.

La loi pour une École de la confiance est une loi profondément sociale qui porte des enjeux essentiels pour la jeunesse. Il en est ainsi de l’instruction obligatoire dès trois ans pour réduire les inégalités dès le plus jeune âge, de l’école inclusive pour permettre à chacun de trouver pleinement sa place auprès de ses pairs et de la lutte contre le harcèlement scolaire, véritable fléau de notre école, que nous devons combattre tous ensemble.

De même, la réussite n’est jamais individuelle mais résulte toujours d’un collectif. Et dans ce collectif, je pense d’abord aux parents ; le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a rappelé que l’éducation nationale a pour première mission l’instruction de l’élève mais qu’elle n’a pas pour vocation à se substituer au rôle essentiel des parents.

Je pense ensuite aux élus des collectivités territoriales. À cet égard, je constate chaque jour à quel point les maires et élus municipaux, la présidente du département et les conseillers départementaux, la présidente de la région et les conseillers régionaux agissent et sont engagés à côté de l’éducation nationale chacun et chacune dans le respect de ses prérogatives pour que les conditions matérielles d’accueil des élèves et de transport soient les meilleures possibles.

Soyons fiers de nos élèves et de tous ceux au sein de notre belle institution qui œuvrent quotidiennement pour leur épanouissement et leur réussite.

Avec monsieur le recteur Jean-François Chanet, je souhaite à toutes et à tous une très bonne rentrée 2019."
Patrice Durand, IA-DASEN du Doubs

Visites de rentrée

La veille, l’inspecteur d’académie s’était rendu dans plusieurs établissements scolaires du département. Au cours de ses visites, de nombreux échanges avec les personnels mais aussi les élèves.


Galerie

Collège de L'Isle-sur-le-Doubs Maternelle Cologne Internat de Maîche Collège de Rougement Lycée de Baume-les-Dames Maternelle Clerval

 
mercredi 4 septembre 2019

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Grâce aux enseignements de spécialité en première générale, les élèves de l’académie bénéficient de plus de liberté pour des parcours plus divers et pour une meilleure réussite.

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Combinaison de spécialités les plus choisies par les élèves entrant en terminale

- Mathématiques / Physique-chimie / Sciences de la vie et de la Terre : 27,6 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques / Mathématiques / Sciences économiques et sociales : 6,1 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques / Langues, littérature et cultures étrangères / Sciences économiques et sociales : 5,8 %
- Mathématiques / Physique-chimie / Sciences de l’ingénieur : 5 %
- Mathématiques / Sciences économiques et sociales / Sciences de la vie et de la Terre : 4,6 %

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Enseignements de spécialité choisis - phase définitive d’orientation

- Mathématiques : 65,2 %
- Physique-chimie : 45,9 %
- Science de la vie et de la Terre : 47,3 %
- Sciences économiques et sociales : 41,4 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques : 32,3 %
- Anglais : 23,2 %
- Humanités, littérature et philosophie : 16,6 %
- Numérique et sciences informatiques : 9,2 %
- Sciences de l’ingénieur : 7,8 %
- Arts plastiques : 4,7 %
- Cinéma, audiovisuel : 1,6 %
- Littérature et latin : 0,8 %
- Espagnol : 0,8 %
- Italien, biologie-écologie, littérature et grec : 0,7 %
- Histoire des arts, théâtre : 0,7 %
- Musique : 0,6 %
- Danse, allemand : 0,3 %

Enseignements de spécialité - infographie - académie de Besançon

En savoir plus

Carte des enseignements de spécialité dans l’académie
Quels sont les enseignements de spécialité ? Comment choisir ? - MENJ
Horizons 2021

 
lundi 2 septembre 2019

Visites de rentrée de l’inspecteur d’académie du Doubs

À l’occasion de la rentrée scolaire, Patrice Durand, IA-DASEN du Doubs se rendra lundi 2 septembre dans les établissements suivants :

- 8 h 10 : école maternelle Cologne à Besançon
- 10 h 30 : collège Paul-Élie Dubois à L’Isle-sur-le-Doubs
- 12 h : collège Bonnemaille au Pays-de-Clerval
- 13 h 35 : école maternelle Les coquelicots à Pays-de-Clerval
- 15 h 30 : collège Les Villanelles à Rougemont
- 16 h : lycée professionnel Jouffroy d’Abbans à Baume-les-Dames
- 20 h : internat du collège Mont-Miroir à Maîche.

74 592 élèves sont attendus dans les établissements scolaires publics et privés du Doubs : 54 368 dans l’enseignement primaire et 20 224 dans dans l’enseignement secondaire.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon