R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Journées du patrimoine les 21 et 22 septembre : venez découvrir le rectorat (...)

Rubrique Vie de l'académie

mardi 10 septembre 2019

Journées du patrimoine les 21 et 22 septembre : venez découvrir le rectorat !

Cette nouvelle édition des journées européennes du patrimoine met l’accent sur les "arts et le divertissement".

Le rectorat, Hôtel de Grammont, ancien Archevêché : un lieu chargé d’histoire

Aujourd’hui, le rectorat occupe la totalité des bâtiments de l’ancien Archevêché.

Au Moyen Âge, le palais des archevêques bisontins était situé à proximité de l’abside occidentale de la cathédrale Saint-Jean. Début XVIIIe siècle, pour l’archevêque François-Joseph de Grammont, la façade sur rue est fortement remaniée, et le bâtiment est prolongé sur l’arrière de deux ailes qui le relient à l’ancien palais.

Journées du patrimoine les 21 et 22 septembre : venez découvrir le rectorat ! À la Révolution, les bâtiments sont vendus comme biens nationaux. Sous le Concordat et durant le XIXe siècle, les archevêques sont logés et rétribués par l’État qui avait dû racheter le palais.

Après la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État, l’édifice est affecté à plusieurs services de l’université et au logement du recteur.

Quatre visites guidées sont organisées au rectorat, 10 rue de la Convention, le samedi 21 septembre à : 9 h 30, 11 h, 14 h et 15 h 30.

Inscription obligatoire auprès de l’Office de Tourisme de Besançon :
Tél. : 03 81 80 92 55 ou par courriel.

En savoir plus

 
mercredi 4 septembre 2019

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Grâce aux enseignements de spécialité en première générale, les élèves de l’académie bénéficient de plus de liberté pour des parcours plus divers et pour une meilleure réussite.

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Combinaison de spécialités les plus choisies par les élèves entrant en terminale

- Mathématiques / Physique-chimie / Sciences de la vie et de la Terre : 27,6 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques / Mathématiques / Sciences économiques et sociales : 6,1 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques / Langues, littérature et cultures étrangères / Sciences économiques et sociales : 5,8 %
- Mathématiques / Physique-chimie / Sciences de l’ingénieur : 5 %
- Mathématiques / Sciences économiques et sociales / Sciences de la vie et de la Terre : 4,6 %

Le nouveau lycée : plus de choix pour les élèves !

Enseignements de spécialité choisis - phase définitive d’orientation

- Mathématiques : 65,2 %
- Physique-chimie : 45,9 %
- Science de la vie et de la Terre : 47,3 %
- Sciences économiques et sociales : 41,4 %
- Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques : 32,3 %
- Anglais : 23,2 %
- Humanités, littérature et philosophie : 16,6 %
- Numérique et sciences informatiques : 9,2 %
- Sciences de l’ingénieur : 7,8 %
- Arts plastiques : 4,7 %
- Cinéma, audiovisuel : 1,6 %
- Littérature et latin : 0,8 %
- Espagnol : 0,8 %
- Italien, biologie-écologie, littérature et grec : 0,7 %
- Histoire des arts, théâtre : 0,7 %
- Musique : 0,6 %
- Danse, allemand : 0,3 %

Enseignements de spécialité - infographie - académie de Besançon

En savoir plus

Carte des enseignements de spécialité dans l’académie
Quels sont les enseignements de spécialité ? Comment choisir ? - MENJ
Horizons 2021

 
mercredi 4 septembre 2019

Inauguration du CROUS Bourgogne-Franche-Comté

L’inauguration du siège du CROUS à Besançon, dont l’implantation a été décidée en 2016 à la suite de la fusion des régions, a eu lieu en présence de tous les partenaires le vendredi 30 août 2019.

Inauguré par Dominique Marchand, présidente nationale du CNOUS, en présence de Jean-François Chanet, recteur de région académique Bourgogne-Franche-Comté, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, de Jean-Louis Fousseret, président de Grand Besançon Métropole, maire de Besançon, de Florence Rogeboz, vice-présidente du conseil départemental et de Patrick Ayache, vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté, le nouveau bâtiment, labellisé Haute qualité environnementale est situé dans les anciens locaux du CNRS à la Bouloie, au cœur du campus universitaire.

En dehors du siège bisontin, le CROUS Bourgogne Franche-Comté est présent sur quatre autres sites : Belfort, Dijon, le Creusot et Nevers. Des antennes proposant des offres de restauration et/ou hébergement sont également disponibles à Auxerre, Montbéliard, Sévenans et Vesoul.

Un événement d’une portée universitaire régionale considérable

Inauguration du CROUS Bourgogne-Franche-Comté Le recteur d’académie a insisté sur "l’exemplarité" de cette construction, orchestrée par l’atelier d’architecture La Fabrike, et sur "la volonté des institutions et collectivités qui se sont donné ensemble les moyens de la réaliser en un temps record, dans la continuité de l’organisation de la vie étudiante". Il a rappelé "le sens et l’importance de ce que ce bâtiment accueille et permet : un événement d’une portée universitaire régionale considérable".

Le recteur a souhaité que cette inauguration "soit l’annonciatrice des succès que l’unité de nos deux belles universités de Bourgogne et de Franche-Comté peut seule faire espérer, des succès qu’elles méritent et qu’elles sont capables de remporter, comme l’a prouvé l’obtention de l’Isite-BFC qui a suivi de près la naissance de la COMUE UBFC."

Il a également remercié le travail des équipes investies dans ce projet, et en particulier Dominique Froment, directrice générale du CROUS Bourgogne-Franche-Comté et l’ensemble des personnels des deux CROUS de Dijon et de Besançon, Annie Vinter et Nicolas Chaillet de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et Luc Johann, administrateur de la COMUE UBFC à titre provisoire.

 
mardi 3 septembre 2019

La rentrée en musique

Le recteur Jean-François Chanet a assisté lundi 2 septembre 2019 au collège Victor Hugo de Besançon à un concert-commenté du pianiste Guillaume Bellom.

Pour la deuxième année consécutive, Guillaume Bellom*, ancien élève de l’établissement, s’est produit devant les élèves du collège Victor Hugo, répartis en groupe de trois classes, pour des séances de 30 à 45 minutes de concert-commenté.

La rentrée en musique, un dispositif national

Portée conjointement par les ministres en charge de l’Éducation nationale et de la Culture, la troisième édition de la rentrée en musique s’est déroulée lundi 2 septembre 2019, jour de la rentrée scolaire, dans les écoles, les collèges et les lycées de France.

En savoir plus - MENJ

Les établissements étaient ainsi invités à accueillir leurs élèves par des chants ou des concerts afin de commencer l’année sous le signe de la joie et de la sérénité. Cela permettait également aux élèves déjà présents l’année précédente, d’accueillir leurs nouveaux camarades en musique, manière chaleureuse de leur souhaiter la bienvenue. Le développement de la pratique collective de la musique est essentiel pour bâtir l’école de la confiance.

Dans l’académie

Dans l’académie de Besançon, la rentrée en musique 2019 a été mise en place dans plus de 50 % des écoles, 78 % des collèges et 50 % des lycées dispensant un enseignement musical.

Les actions ont été principalement axées autour de la restitution de chants appris l’année précédente, l’apprentissage d’un chant, l’écoute musicale, la pratique rythmique ou encore l’association de musique et de danse.

*Guillaume Bellom a remporté le prix “Modern Times” en 2015 et le premier prix du concours international d’Épinal. Il devient lauréat de la fondation L’Or du Rhin, avant de remporter le prix Thierry Scherz des Sommets musicaux de Gstaad l’année suivante. Nommé en 2017 aux Victoires de la Musique, il est également artiste
en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2012.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon