R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Journée défense et citoyenneté : ouverture de MAJDC.fr

Rubrique Vie de l'académie

lundi 29 janvier 2018

Journée défense et citoyenneté : ouverture de MAJDC.fr

Modernisation, simplification et fiabilisation sont les objectifs de MAJDC.fr : un nouvel outil en ligne !

Journée défense et citoyenneté : ouverture de MAJDC.frMAJDC.fr permet au ministère des Armées d’établir le contact avec les jeunes pour la gestion de leur inscription à la Journée de défense et de citoyenneté, obligatoire pour les 16-25 ans. 800 000 jeunes sont concernés.​
Les jeunes peuvent désormais créer leur compte sur leur espace dédié et sécurisé, choisir la date et le lieu de leur Journée de défense et de citoyenneté, télécharger des documents et recevoir des informations sur les armées ou le service civique.

MAJDC.fr s’inscrit dans la transformation numérique des services de l’État et la modernisation de l’action publique. Il s’agit de dématérialiser les échanges de données et d’informations vis-à-vis de toutes les parties prenantes du recensement et de la Journée de défense et de citoyenneté, via la création d’espaces spécifiques à chaque acteur : mairies, jeunes appelés, ministère des Armées, autres ministères.

La Journée défense et citoyenneté a pour vocation de convaincre et d’expliquer aux jeunes citoyens la légitimité de la défense nationale et de les sensibiliser aux possibilités de volontariat et d’engagement qui leurs sont proposées.

La Journée de défense et de citoyenneté s’intègre au sein d’un "parcours de citoyenneté" au cours desquelles interviennent successivement le ministère de l’Éducation nationale, les mairies et le ministère des Armées.

MAJDC.fr

 
jeudi 25 janvier 2018

Bac 2021

Jean-Michel Blanquer a confié une mission de réflexion sur l’avenir du baccalauréat à une équipe conduite par Pierre Mathiot, ancien directeur de l’institut d’études politiques de Lille. À l’issue des consultations menées, Pierre Mathiot a remis son rapport "Un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles" le 24 janvier 2018.

 
vendredi 19 janvier 2018

"La logistique ? Moi je sais ce que c’est !"

Ce jeu-concours sur le thème de la logistique est ouvert aux collégiens de 3e de l’académie.

"La logistique ? Moi je sais ce que c'est !" Il vise à leur faire découvrir des métiers peu connus, mais pourtant présents au quotidien dans de nombreux secteurs d’activité (logistique industrielle, pharmaceutique ou cosmétique, humanitaire, de l’armée...), porteurs d’emploi et accessibles à tous niveaux de qualification, du CAP au diplôme d’ingénieur.

Calendrier :
- inscriptions par courriel jusqu’au 09 février 2018,
- épreuve qualificative en ligne sous forme de QCM : jusqu’au 9 mars 2018,
- demi-finales : avril 2018 (sites Belfort, Lons-le-Saunier et Serre-les-Sapins),
- finale et remise des prix : fin mai 2018 à Besançon.

Ce jeu-concours est organisé en partenariat avec l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports et la logistique et la plateforme logistique Easydis.

Tout savoir sur le concours (règlement, inscription...)

Contacts

Isabelle Maire, mission école-entreprise DAFPIC, rectorat de Besançon
Sophie Hihn, délégation régionale de l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports et la logistique

 
vendredi 19 janvier 2018

Nuit de la lecture

Pour la deuxième année, près de 2000 bibliothèques et librairies ouvrent leurs portes à la nuit tombée du 20 janvier et convient tous les français, quel que soit leur âge, leur lieu d’habitation ou leurs habitudes de lecture, à participer à la Nuit de la lecture.

Rendre le livre et la lecture accessibles à tous est une ambition nécessaire ; c’est aussi une condition de l’émancipation des esprits et de l’autonomie de pensée du citoyen. Bibliothèques et librairies ont un rôle majeur à jouer dans le développement d’une société de dialogue éclairé aux valeurs partagées. C’est pourquoi, pour cette nouvelle édition 2018, le ministère de la Culture a porté une attention particulière aux dimensions d’éducation artistique et culturelle de la programmation de la manifestation mais aussi à la question de l’accès au livre et à la culture aux publics dits empêchés.

En savoir plus

Vendredi 19 janvier : journée dédiée aux scolaires

À l’occasion de la Nuit de la lecture, près de 100 établissements scolaires organisent des événements autour de la lecture dont la maîtrise est essentielle à la réussite de la scolarité. Cette opération s’inscrit dans la démarche du ministère de l’Éducation nationale de soutenir, promouvoir et étendre les initiatives destinées à susciter le goût de la lecture.

Mobilisation en faveur du livre et de la lecture

 
lundi 8 janvier 2018

Grippe saisonnière : pour limiter l’épidémie, chacun doit adopter les gestes simples de prévention

Toutes les régions françaises, exceptée la Corse, sont touchées par l’épidémie de grippe. Celle-ci se caractérise par une très forte intensité, avec prédominance du virus de type A (H1N1) touchant particulièrement les jeunes de moins de quinze ans.

Dans le cadre de la rentrée de ce lundi 8 janvier, la direction générale de la Santé appelle à la contribution de chacun pour limiter la progression rapide de ce virus : il suffit d’adopter des gestes simples pour prévenir la transmission de la maladie.

Cette année, l’épidémie de grippe est d’une ampleur exceptionnelle, par le nombre de cas, qui risque de dépasser ceux des deux dernières années.

Adopter des gestes simples pour limiter les risques de transmission

Sept gestes barrrières Pour limiter l’épidémie de grippe saisonnière, il est indispensable que chacun adopte au quotidien les gestes simples de prévention visant à limiter la circulation du virus de la grippe, notamment en collectivités et dans les transports en communs où il se transmet facilement.

Par ailleurs, compte tenu du contexte épidémiologique et de la proximité des élèves en classe et dans les cours de récréations, les mesures de prévention contre le virus de la grippe doivent être renforcées dès ce lundi 8 janvier.

Ces gestes "barrières" sont rappelés par des spots TV et radio d’urgence élaborés avec Santé publique France en cas d’épidémie de grippe de grande ampleur.

Maintenir la vigilance dans les secteurs de l’offre de soins et du médico-social

Le ministère des Solidarités et de la Santé reste vigilant durant la période épidémique au regard des tensions qui pourraient survenir dans tous les secteurs de l’offre de soins, ainsi qu’à la survenue de tout excès de cas graves de grippe. Les ARS sont, mobilisées pour assurer la permanence des soins et éviter ainsi l’engorgement des services d’urgences.

La direction générale de la Santé rappelle par ailleurs l’importance de continuer à observer les bons gestes de prévention dans les collectivités de personnes âgées, particulièrement fragiles vis-à-vis du virus de la grippe

Pour en savoir plus sur les gestes de prévention

Santé publique France - Bulletin épidémiologique grippe

Contact

Service de presse du ministère des Solidarité et de la Santé
Tél. : week-end : 06 73 63 91 24
Tél. : semaine : 01 40 56 84 00
Courriel

 
lundi 1er janvier 2018

Attentats - consignes de sécurité

Consignes de sécurité dans l’Éducation nationale depuis le 30 novembre 2015

Consignes de sécurité dans les écoles, collèges et lycées

Pour en savoir plus sur les consignes applicables dans les établissements relevant du ministère.

Précautions et règles de sécurité à respecter

Pour rappel :
- le document Vigipirate Alerte attentat s’applique aux écoles et établissements d’Ile-de-France
- le document Vigipirate s’applique aux écoles et établissements hors Ile-de-France

Archives

Consignes de sécurité applicables
Ces mesures doivent être mise en œuvre sous 30 jours ouvrées.

Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) et guide (avec une fiche attentats)

Communiqué de presse du ministère - Sécurité des écoles, collèges et lycées
Affiche Vigipirate

Sécurité des écoles, collèges, lycées

 
dimanche 31 décembre 2017

Les vœux 2018 du recteur Jean-François Chanet

Le recteur de région académique, recteur de l’académie de Besançon et chancelier des universités adresse à l’ensemble de la communauté éducative, aux élèves et à leurs parents ainsi qu’aux partenaires de l’École, ses meilleurs vœux pour l’année 2018.

Au cours de l’année qui s’achève, les personnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont une fois encore apporté leur concours aux transformations de notre système éducatif et universitaire.

Des professeurs des écoles expérimentés se sont vu confier les classes de CP dédoublées dans les réseaux d’éducation prioritaire renforcée.
Des professeurs volontaires, des conseillers principaux et des assistants d’éducation se sont mobilisés pour mettre en place le dispositif "devoirs faits" dans tous les collèges.
Des professeurs de lycée professionnel et de section de technicien supérieur ont œuvré ensemble pour accompagner vers la réussite des bacheliers professionnels.

Les chefs d’établissement n’ont ménagé leur peine sur aucun de ces dossiers, et sur d’autres encore, comme la généralisation du livret scolaire unique numérique.
D’autres réformes sont devant nous : celle de la procédure d’admission dans l’enseignement supérieur, celle du baccalauréat, celle de la formation professionnelle.
Toutes sont nécessaires. Le constat du rang décevant qu’occupe la France dans les enquêtes internationales sur les résultats des élèves dans des apprentissages aussi importants que ceux de la lecture ou du calcul ne doit pas conduire à dénigrer le travail des enseignants. Confiance et cohésion, voilà les maîtres mots. Sachons travailler plus collectivement et plus transversalement face aux défis tant éducatifs que pédagogiques que nous avons à relever. Ayons plus de considération pour la diversité des formes d’excellence dont sont capables nos élèves, pour leur aptitude, aussi, à prendre leur part à la fois dans la construction de leur propre parcours et dans la réduction des inégalités dont souffre notre école.

C’est dans cet esprit que je souhaite ajouter, aux vœux sincères que j’adresse à chacune et chacun de vous, le renouvellement du pacte de confiance réciproque, la volonté qui nous rassemble au service de l’objectif de faire réussir tous les élèves et particulièrement les plus fragiles.

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous !

Jean-François Chanet,
recteur de région académique,
recteur de l’académie de Besançon,
chancelier des universités.

 
dimanche 31 décembre 2017

Les élèves de l’académie vous présentent leurs meilleurs vœux pour la nouvelle année

Les collégiens de sept établissements de l’académie ont été particulièrement inspirés pour illustrer les vœux 2018 !

L’année à venir s’annonce colorée et poétique ! C’est du moins l’interprétation qu’en ont fait les jeunes artistes des collèges des Combelles à Fougerolles, Albert Jacquard à Lure, Arthur Rimbaud à Belfort, Paul Langevin à Étupes, Diderot à Besançon, Duplessis-Deville à Faucogney-et-la-Mer et Pierre-Hyacinthe Cazeaux à Morez.

Peinture, collage, aquarelle et écriture, c’est une riche palette d’arts plastiques qui a été mise à contribution pour illustrer cette nouvelle année. À travers leurs réalisations, les collégiens ont révélé leur dynamisme inventif, mais aussi l’engagement, à leur côté, de leur professeur d’arts plastiques. La diversité des propositions individuelles ou collectives, autant dans la conception que dans la réalisation, relève de choix plastiques affirmés et assumés.

Fiers de leurs travaux, les élèves de l’académie sont heureux de vous présenter leurs meilleurs vœux pour la nouvelle année.


Galerie

Collège Albert Jacquard - Lure Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 1 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 10 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 11 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 12 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 2 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 3 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 4 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 5 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 6 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 7 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 8 Collège Arthur Rimbaud - Belfort - 9 Collège Paul Langevin - Étupes - 1 Collège Paul Langevin - Étupes - 2 Collège Paul Langevin - Étupes - 3 Collège Paul Langevin - Étupes - 4 Collège Paul Langevin - Étupes - 5 Collège Des Combelles - Fougerolles - 1 Collège Des Combelles - Fougerolles - 2 Collège Des Combelles - Fougerolles - 3 Collège Des Combelles - Fougerolles - 4 Collège Albert Jacquard – Lure 1 Collège Diderot – Besançon Collège Duplessis Deville – Faucogney et la Mer 1 2 Collège Duplessis Deville – Faucogney et la Mer 2 2 Collège Duplessis Deville – Faucogney et la Mer 3 2 Collège Duplessis Deville – Faucogney et la Mer 4 2 Collège Duplessis Deville – Faucogney et la Mer 5 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 1 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 10 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 2 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 3 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 4 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 5 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 6 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 7 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 8 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 9 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 11 2 Collège Pierre Hyacinthe Cazeaux – Haut de Bienne 12

 
samedi 30 décembre 2017

L’Échappée littéraire : rencontre avec l’auteure Jennifer Murzeau

Regroupement d’élèves de trois établissements dans l’amphithéâtre du lycée professionnel Luxembourg à Vesoul

Dispositif d’action culturelle de promotion de la lecture, proposé par la Région Bourgogne-Franche-Comté consistant à faire lire une sélection de huit ouvrages à des classes inscrites après appel à projet. Trois classes (près de 70 élèves) de lycées Vésuliens ont été sélectionnées. Les élèves éliront leur livre préféré et participeront à une cérémonie de remise de prix le jeudi 24 mai 2018 à la Commanderie de Dole avec des élèves de plus de 40 établissements de la grande région.

Lancement de l’Échappée littéraire

La classe de terminale bac pro hôtellerie se lance dans un défi cette année : participer à un projet académique autour de la lecture proposé par la Région Bourgogne Franche-Comté !
Patrice, Kevin et Florian nous présentent ce dispositif : "Ce projet va durer un an et concerne la lecture de quatre romans et de quatre bandes dessinées. Nous avons déjà travaillé plusieurs heures à découvrir les différents ouvrages : on a analysé leurs titres, observé la composition des premières et quatrièmes de couverture, on s’est intéressés aux auteurs et maisons d’éditions. On a constaté que tous ces ouvrages sont récents (2017)."

Après avoir découvert les objets-livres : approche du contenu de ces ouvrages

L'Échappée littéraire : rencontre avec l'auteure Jennifer Murzeau "Ensuite, on est rentré dans les détails afin d’approcher l’univers littéraire de chaque livre : on a formulé des hypothèses de lecture à partir de prise d’indices. Par exemple, sans lire la BD Collaboration horizontale, on a compris que ce récit se passerait pendant la seconde guerre mondiale, qu’il s’agirait d’une histoire d’amour douloureuse et compliquée. Chacun d’entre nous a déjà commencé la lecture d’un ou deux de ces huit livres. Nous allons tous partir en période de stage avec un ou plusieurs livres ! A notre retour, après les vacances, nous échangerons nos livres et préparerons les rencontres prévues d’un auteur, d’un éditeur, d’une libraire et d’une bibliothécaire".

En cours d’arts appliqués, les élèves seront invités à découvrir davantage la BD de Tanquerelle intitulée "Groenland Vertigo" : le vocabulaire associé à ce type de publication (planche, bande, bulle, vignette, cartouche…), les différents plans et angles de vue, le contenu textuel (onomatopée, idéogramme, typographie, lettrage). Ce projet a pour ambition de créer une émulation transdisciplinaire autour de la lecture et de découvrir toute la chaîne du livre, encore bien vivante aujourd’hui, époque ou certains s’interrogent sur la mort du livre.

Rencontre de l’écrivaine Jennifer Murzeau

Ce mardi 19 décembre, 70 personnes ont été réunies pour un moment littéraire autour du roman "La Désobéissante", de Jennifer Murzeau, l’un des huit livres proposés dans le cadre d’Échappée littéraire.

L'Échappée littéraire : rencontre avec l'auteure Jennifer Murzeau En début de rencontre, des élèves de chaque établissement ont pris la parole pour présenter la manière dont ils ont travaillé sur le roman avant la rencontre. Au lycée Luxembourg, les élèves ont notamment réalisé des nuages de mots thématiques et des illustrations en lien avec le roman. Les élèves de seconde des Haberges, inscrits en option "Littérature et société" ont lu des travaux d’écriture particulièrement brillants (dialogues inventés entre les personnages Bulle et Ernest, entretien de recrutement de Bulle…).
Les élèves du lycée Pontarcher, de la classe de terminale bac pro hôtellerie : Cassandre et Patrice ont pris la parole pour présenter leur formation, leur implication dans l’Échappée littéraire, leur étude approfondie du roman et les liens réalisés avec leurs spécialités de service et de cuisine. Ces élèves ont en particulier présenté des menus fictifs inventés en cuisine et des cocktails futuristes imaginés en service.

Un projet littéraire d’envergure

Depuis le mois de septembre, la classe travaille plusieurs heures par semaine au CDI, dans le cadre du cours de français. Les enseignants d’arts appliqués, et de spécialités professionnelles ont également été invités à participer pour donner une dimension transversale à cette belle échappée littéraire qui, sans nul doute, marquera les élèves, très impliqués dans l’opération. Certains ont déjà lu les huit ouvrages de la sélection, d’autres sont encore en cours de lecture.

Les livres s’échangent presque chaque jour !

L'Échappée littéraire : rencontre avec l'auteure Jennifer MurzeauLa rencontre avec Jennifer Murzeau a été un prolongement vivant de la lecture du roman dystopique étudié en cours. La romancière, également journaliste indépendante, s’est montrée émue par les présentations des élèves. Elle a été sensible au fait que ceux-ci se soient approprié l’univers de son livre, de manière pertinente et humoristique. Elle a répondu aux nombreuses questions des élèves en soulignant son engagement : son but en tant qu’écrivain est de faire émerger des questionnements chez ses lecteurs, de leurs soumettre des problématiques pour faire émerger des prises de conscience sur le monde dans lequel on vit et les rapports humains qui vont avec. La question de l’environnement la préoccupe particulièrement, en tant que journaliste et écrivaine. En cela, elle ressemble à son personnage de Bulle, prise de doute devant la pertinence d’avoir un enfant dans ce monde dégradé. Jennifer Murzeau a écrit son roman alors qu’elle attendait elle-même son premier enfant … Le prénom de son héroïne est polysémique : Bulle, c’est à la fois une forme de légèreté et de douceur heureuse (champagne, savon) et une menace : ce qui est prêt d’exploser, qui menace de lâcher (bulle immobilière, bulle internet). Outre la dimension futuriste du mot qui renvoie aussi au dôme présent dans le roman, cette ambivalence résume bien l’ambiance du récit : le futur est à la fois la promesse du pire et du meilleur !

Jennifer Murzeau considère son roman comme une invitation à réinventer le monde

L'Échappée littéraire : rencontre avec l'auteure Jennifer Murzeau En effet, selon elle, nous sommes à la croisée des chemins : tous les possibles sont envisageables, mais changer de modèle est la seule façon de construire un avenir radieux. Il faut une prise de conscience forte pour que 2050 ne soit pas comme dans le roman : un monde naufragé, du fait de l’automatisation, de la surconsommation, de l’absence de travail : une nature sacrifiée et une planète exsangue où règne la violence.

Jennifer Murzeau invitent les élèves à devenir acteur de ce changement : à devenir eux aussi des "désobéissants", non vis-à-vis de leurs enseignants, mais aux valeurs consuméristes et cyniques qui dominent le monde, alors que les ressources de la planète sont loin d’être infinies. Sur ces paroles qui soulignent que la littérature permet aussi, outre d’apporter du plaisir, de mieux comprendre le monde, la rencontre s’est terminée par le service du cocktail inventé par les élèves, intitulé l’Exilox (du nom d’un médicament abrutissant le peuple dans le roman), très apprécié malgré sa couleur futuriste un peu inquiétante.

Rencontre de l’écrivaine Jennifer Murzeau
L’Échappée littéraire
Mur collaboratif des élèves dédié à l’Échappée littéraire

Contact

Anne-Marie Dupré, documentaliste référent culture lycée Pontarcher
Courriel

 
vendredi 22 décembre 2017

Accompagner chaque élève vers sa réussite dans l’enseignement supérieur

Mercredi 20 décembre, le recteur Jean-François Chanet et le chef du SAIO, directeur régional de l’ONISEP, Maurice Dvorsak, ont présenté le "Plan Étudiants" au lycée Louis Pergaud de Besançon.

Édouard Philippe, Premier ministre, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale ont présenté le "Plan Étudiants" lors d’une conférence de presse le 30 octobre 2017.

L’idée qui sous-tend cette ambitieuse réforme est de passer de l’enseignement supérieur pour tous, à la réussite dans l’enseignement supérieur pour chacun.

Permettre aux jeunes d’envisager l’avenir avec confiance

Ce plan est décliné en 20 mesures qui visent à :
- permettre de mieux accompagner l’orientation au lycée
- favoriser un accès plus juste et plus transparent dans le supérieur
- proposer une offre de formation post-baccalauréat sur mesure et rénovée
- garantir des conditions de vie étudiante au service de la réussite.

Pour mieux accompagner l’orientation des classes de terminales en lycée deux mesures ont déjà été déployées : la nomination d’un deuxième professeur principal et de tuteurs, ainsi que l’organisation de semaines de l’orientation.

Dès le mois de janvier, la nouvelle procédure d’accès à l’enseignement supérieur entre dans sa phase opérationnelle avec l’ouverture de la nouvelle plate-forme Parcoursup qui remplace APB. Le 15 janvier 2018, les informations sur les formations de l’enseignement supérieur seront accessibles sur Parcoursup et les inscriptions seront ouvertes à compter du 22 janvier et jusqu’au 13 mars 2018.

Ainsi, dans l’académie, 172 formations seront accessibles à partir de cette plate-forme, dont 45 en apprentissage, et ce dans 91 établissements.

Inscription dans l’enseignement supérieur

En termes de fonctionnement, les évolutions les plus notables entre Parcoursup et le portail APB sont :
- pour chaque formation supérieure, des informations sur les connaissances fondamentales et les compétences nécessaires pour réussir, les taux de passage en 2e année, les taux de réussite selon le bac ainsi que les débouchés et les taux d’insertion professionnelle,
- un accompagnement personnalisé renforcé
- la fin du classement des vœux
- la fin du tirage au sort
- un calendrier plus resserré.

Le "Plan Étudiants" vise à aider les jeunes à mieux préparer leur projet d’orientation. En ce sens, l’orientation est considérée de bac -3 à bac +3. Et dans ce contexte, "le conseil de classe" prend tout son sens. Il devra permettre d’apporter des conseils individualisés pour chaque jeune dans sa poursuite d’études.

Dans l’académie, au delà de l’accompagnement par l’équipe éducative, l’accent est également mis sur le rôle des pairs. Le recteur croit éminemment aux bénéfices apportés par le tutorat entre pairs et le parrainage, comme cela peut être le cas dans le cadre des parcours d’excellence.

Des outils adaptés

Pour mieux accompagner les jeunes, le ministère de l’Éducation nationale s’adapte à leurs modes de vie en proposant des outils adaptés à leurs usages. Une application et un site, dédiés aux lycéens de terminale, ont été créés pour les aider à préparer leur entrée dans l’enseignement supérieur : www.terminales2017-2018.fr

Rassurer et accompagner la communauté éducative

Accompagner chaque élève vers sa réussite dans l'enseignement supérieur Les chefs d’établissement et leurs adjoints, les directeurs de CIO, les IEN-IO ont été conviés à cette présentation, en présence des responsables de l’enseignement supérieur et des représentants du CAVL. Ils ont pu être rassurés quant au déploiement de ce plan, mais aussi, obtenir des réponses à leurs interrogations.

Dans un second temps, les journalistes de la presse locale ont été conviés à un moment d’échanges à propos du "Plan Étudiants".

Diaporama de présentation Parcoursup - 20 décembre 2017
Fiche presse - Présentation "Plan étudiants" - mercredi 20 décembre 2017

Pour mieux accompagner les établissements dans la phase opérationnelle, l’académie organise un certain nombre de réunions d’information et de formations en direction des personnels.

En janvier 2018, les professeurs principaux des classes de terminales générales, technologiques et professionnelles, les proviseurs, les proviseurs-adjoints, les directeurs de CIO et les psychologues de l’EN seront réunis pour des séances de formation.

- Pour les personnels du Jura : le 15 janvier 2018 après-midi au lycée Duhamel à Dole.
- Pour ceux de l’Aire Urbaine et Héricourt : le 16 janvier 2018 après-midi au lycée Germaine Tillion, à Montbéliard.
- Pour les personnels de la Haute-Saône (sauf Héricourt) : le 18 janvier 2018 matin au lycée professionnel Luxembourg à Vesoul.
- Pour ceux de Besançon, Pontarlier et Morteau : le 19 janvier 2018 matin au lycée Pergaud à Besançon.

Enfin, des réunions de travail professeurs principaux, psychologues de l’Éducation nationale et enseignants du supérieur doivent être programmées sur les bassins pour accompagner les professeurs principaux dans une meilleure connaissance des formations du supérieur et de certains outils méthodologiques.

Contacts

SAIO
Tél. : 03 81 65 74 96

Délégation régionale de l’ONISEP
Tél. : 03 81 65 74 90


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon