• Région académique Bourgogne Franche-Comté

Rubrique Actualités

vendredi 22 décembre 2017

L’excellence a son parcours

Le 19 décembre dernier, une convention de partenariat "Parcours d’excellence" a été signée par les parties prenantes au rectorat de Dijon.

Conduire des jeunes de milieux modestes vers une poursuite d’études ou une insertion professionnelle ambitieuse et réussie : tel est le principe du Parcours d’excellence. L’objectif est de proposer aux élèves une offre de tutorat collectif, de visites culturelles et de découvertes dès la classe de 3e, puis un suivi individualisé tout au long de leur scolarité au lycée, quelle que soit la filière choisie.

Un engagement multi-partenarial

L'excellence a son parcours - © Service communication rectorat de Dijon Pour accroître les moyens de cette ambition, les académies de Besançon et de Dijon se sont engagées via une convention de partenariat aux côtés de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté, la COMUE UBFC, l’université de Bourgogne, l’université de Franche-Comté, l’UTBM, l’ENSAM, AgroSup Dijon, l’ESIREM de Dijon et la Burgundy School of Business.

Par cette convention, chacun s’engage à favoriser l’ambition des élèves, à les préparer au lycée et à l’enseignement supérieur, en leur proposant un ensemble d’actions tout au long de leur scolarité, de la 3e au baccalauréat.

Dans l’académie de Besançon, 738 élèves bénéficient des Parcours d’excellence. Ils sont 981 dans l’académie de Dijon.

Assurer l’égalité des opportunités de réussite

L’ouverture culturelle, la découverte des formations en passant par des ateliers de prise de parole sont autant d’actions possibles dans le cadre des Parcours d’excellence, comme le souligne Anne-Marie Didier, référente REP+ au collège Diderot de Besançon.

Mise en place l’an passé cette démarche porte ses fruits, se félicite l’enseignante qui a par ailleurs à cœur de revaloriser les bac pro à haute valeur ajoutée. L’an dernier, 65 collégiens sur 180 ont souhaité bénéficier du Parcours d’excellence qui permet "d’enclencher un mouvement vertueux", relève Anne-Marie Didier.

Ce mouvement vertueux, Jean-Christophe Beck, principal du collège Le Chapitre de Chenôve et Amélie Boirot, proviseure-adjointe du lycée Stephen Liégeard de Brochon ont également pu le constater. Le principal se félicite particulièrement de l’implication des élèves et de leurs parents.

Autre satisfaction : les excellents résultats au DNB, obtenu le plus souvent avec une mention. Aujourd’hui ? Ces élèves sont au lycée Stephen Liégeard où leur "Parcours d’excellence" se poursuit via un accompagnement où il est question de soutien pour améliorer leurs résultats, d’information sur l’orientation et d’ouverture culturelle.

En 2016, année de mise en place du Parcours d’excellence au collège Le Chapitre, 54 % des élèves potentiellement concernés ont souhaité en bénéficier. Ils sont 60 % cette année.

Le bénéfice de l’accompagnement par les pairs

Le tutorat avec un étudiant constitue l’un des axes forts de cette démarche. Une démarche qui doit "retenir toute notre attention" a souligné Jean-François Chanet, recteur de la région académique, en mettant en avant l’importance des liens intergénérationnels et tout l’intérêt que représente ce passage de témoin : "il se créé une dynamique vertueuse car on est plus enclin à s’impliquer quand on a soi-même été bénéficiaire".

"Il n’y a rien de plus puissant que le discours d’un jeune vers un jeune" a relevé pour sa part Frédérique-Alexandre Bailly, rectrice de l’académie de Dijon.

Deux étudiants étaient là pour en témoigner : Fanny, en 3e année de droit et Clément, en 2e année de droit, à Dijon. Tous deux ont reconnu avoir été un peu perdus en arrivant à l’université : "si on peut éviter à d’autres d’en passer par là" et "les aider à conforter leur choix". "Il s’agit aussi de casser un certain déterminisme social", explique Clément, qui poursuit ainsi son engagement "pour être utile", lui qui s’est impliqué au sein du CVL.

Contacts

Olivier Apollon, chargé de mission "Parcours d’excellence" dans l’académie de Besançon

Anne de Rozario, cheffe du SAIO de l’académie de Dijon

 
lundi 4 décembre 2017

Le succès au rendez-vous de la Journée académique de l’innovation à Dijon

Mercredi 22 novembre, le site Dumont de l’ESPE Dijon et le lycée Le Castel (21) ont accueilli la Journée académique de l’innovation, placée sous le thème "De l’envie d’innover à l’académie apprenante : du faire lieu au faire lien".

Cette journée a débuté par une conférence-conversation du directeur du Centre de recherches interdisciplinaires, à Paris, François Taddei. À cette occasion, ce dernier a notamment plaidé pour une culture de la coopération et de la confiance et non de la compétition et de la défiance. Les notions de bienveillance et d’exigence ont également été au cœur de son intervention.

En ouvrant cette journée, Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des universités, a notamment développé le projet d’académie apprenante en soulignant qu’il ne faut jamais perdre de vue la finalité de notre démarche : "l’utilité pour l’élève".

Valoriser la capacité d’innovation et d’expérimentation

Sept ateliers-débats ont ponctué la journée. Il a été question de l’éducation par la recherche, du travail personnel de l’élève à l’école et en dehors, ou encore de pédagogie participative et sociale.

Parallèlement aux ateliers, le lycée Le Castel accueillait des stands, principalement d’établissements, mais aussi du rectorat, comme la DASEN de Côte-d’Or, avec le parcours citoyen et la DANE, où il était bien sûr question de numérique et d’innovation.

Des démarches novatrices en établissements

Le succès au rendez-vous de Journée académique de l'innovation à Dijon - © Service communication du rectorat de l'académie de Dijon Le collège Camille Claudel de Chevigny-Saint-Sauveur (21) a présenté sa démarche autour de l’art-thérapie "Atelier d’art-thérapie : de la trace à la carte".

Le lycée Édouard Belin de Vesoul (70) a exposé son travail sur la réalité augmentée. L’établissement souhaite créer un atelier numérique et multimédia au sein de son CDI. Cet espace dédié à la création numérique, serait accessible pendant les cours pour les classes avec leurs enseignants, et hors des temps de cours par les élèves.

Le collège Duplessis Deville de Faucogney-et-la-Mer (70) a, quant à lui, présenté son projet qui consiste à croiser les enseignements des deux classes de 6e du collège et de celui de la classe de CM1-CM2 de l’école située à côté du collège.

Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne Franche-Comté, Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon et François Taddei ont parcouru avec beaucoup d’intérêt l’ensemble des stands qui témoignent des efforts des équipes en matière d’innovation.

Une journée de l’innovation aura lieu dans l’académie de Besançon au printemps prochain.

Journées de l’innovation

 
vendredi 1er décembre 2017

Feuille de route du numérique

La présente feuille de route témoigne tout à la fois de l’attention portée à la mise en œuvre et à la gestion des actions prévues dans les feuilles de route précédentes "apprendre au et par le numérique" mais également d’une approche intégrative du numérique, pensé et vécu comme catalyseur du changement.

La récente réforme territoriale (loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015) relative à la délimitation des régions a installé la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté. Cette réforme s’est traduite, pour l’Éducation nationale, par la création de la région académique Bourgogne - Franche-Comté. Un contexte nouveau a émergé avec la mise en place de dialogues stratégiques régionaux en juin 2016 et l’envoi aux recteurs, en octobre de la même année, de feuilles de route où il leur est demandé de mettre en place
des rapprochements inter-académiques notamment et en priorité dans le domaine du numérique éducatif.

Dans cette perspective, les académies de Besançon et de Dijon ont travaillé ensemble, en associant une pluralité d’acteurs académiques (DASEN, Doyens, conseillers techniques…) et partenaires (le, Conseil régional, Canopé…) sur les périmètres, les objectifs, les prérequis, les priorités et les modalités organisationnelles de la coopération à développer et renforcer.

Feuille de route du numérique
DANE de Besançon
DANE de Dijon

 
lundi 27 novembre 2017

Zoom sur l’évènement officiel de la 18e Semaine École-Entreprise

Mardi 21 novembre, la filière bois a été mise à l’honneur au lycée du Bois de Mouchard. Cette semaine et cette journée ont été choisies symboliquement pour installer le premier CRAEE.

Cette dix-huitième édition de la semaine École-Entreprise était placée sous le thème "Mon territoire : économie, emploi, métiers, quels atouts ?".

Renforcer le pilotage de la relation École-Entreprise à l’échelle de la région académique

Retour sur l'évènement officiel de la 18<sup>e</sup> Semaine Ecole-Entreprise Comme le précise la circulaire n° 2016-183 du 22-11-2016, développer et structurer les relations École-Entreprise dès l’année scolaire 2016-2017 et pour les années scolaires suivantes, dans chaque région académique, une instance de dialogue entre écoles et entreprises doit être créée au bénéfice de l’orientation et de l’insertion sociale et professionnelle des élèves et pour le développement économique du territoire : le CRAEE. Ce conseil se réunira annuellement sous la présidence du recteur de région académique.

Les délégués académiques à la formation professionnelle initiale et continue des deux académies ont décidé d’associer l’installation du CRAEE à la semaine École-Entreprise au vu du thème de cette dernière et des enjeux de cette instance.

Pour le recteur Jean-François Chanet, le CRAEE constitue un "nouvel organe coopératif pour mieux orienter les élèves et mieux les préparer aux réalités de l’emploi sur nos territoires franc-comtois et bourguignon".

À la suite d’une table ronde dédiée à "l’intérêt de la mobilisation de chacun dans en faveur de la relation École-Entreprise", trois ateliers ont permis de définir des axes de travail prioritaires à venir dans le cadre d’une politique coordonnée en région académique Bourgogne-Franche-Comté :
- École-Entreprise, mieux informer sur les filières et métiers
- École-Entreprise, mieux former ensemble
- dispositifs École-Entreprise, mieux communiquer pour mieux coopérer.

Coup de projecteur sur une filière fortement ancrée dans la région académique

Lors de la deuxième partie de la journée, le bois était à l’honneur avec l’évènement phare de cette semaine : "Le Bois dans tous ses états". Il a été organisé en partenariat avec l’IEF des Compagnons du Tour de France et la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté.

Cet évènement a été propice aux échanges avec des élèves en activité dans les ateliers du lycée, en présence d’apprenants du lycée et de l’IEF des Compagnons du Tour de France de Mouchard et d’entreprises en lien étroit avec le lycée, ainsi que d’établissements de l’académie de Dijon.

Valoriser l’image des métiers et des formations du bois

Des élèves de première et de terminale bac pro du lycée de Mouchard et des élèves des collèges Maryse Bastié de Dole et Victor Considérant de Salins-les-Bains ont pu découvrir la variété des formations et des métiers de la filière bois et les nombreux débouchés existants dans la région.

Retour sur l'évènement officiel de la 18<sup>e</sup> Semaine Ecole-Entreprise Cet évènement a été l’occasion de mettre en lumière le panel de formations en bac pro, bac technologique et BTS. Le lycée des métiers du Bois, le lycée Pierre Vernotte de Moirans-en Montagne, l’IEF des Compagnons du Tour de France de Mouchard et le CFPPA de Châteaufarine étaient présents aux côtés des entreprises mobilisées par les partenaires de la relation École-Entreprise.

Des formations de l’académie de Dijon ont également été mises à l’honneur grâce au stand dédié à la tapisserie d’ameublement représentée par le lycée Bonaparte d’Autun.

Sarah Cornu, chargée de mission "Ingénierie des dispositifs de formation et d’évaluation" de la DRAAF de Bourgogne-Franche-Comté a présenté le projet e-Fran "Silva Numerica". Ce projet d’une durée de quatre ans vise tout d’abord à concevoir un environnement de réalité virtuelle simulant un environnement forestier (essences, topographies…) et à étudier sa plus-value pédagogique pour enseigner-apprendre à des collégiens, lycéens et étudiants de la filière forêt-bois, les savoirs liés à la compréhension et la gestion d’un écosystème vivant (gestion des peuplements forestiers et des chantiers forestiers…).

Lancement de la première web TV et animation d’une web radio

Cet évènement phare de la semaine École-Entreprise a permis de mettre en œuvre, pour la première fois, une web TV académique associée à une webradio. Une émission a été enregistrée avec succès dans les conditions du direct !

Elle était animée par Guillaume Bonzoms, professeur de lycée professionnel et quatre élèves : Cypriane, Elsa, Flavie, Lana, du collège Jules Grévy de Mont-sous-Vaudrey. Ces dernières ont interviewé Marie Baillet et Henri Roy, chefs d’entreprises, ainsi que Vincent Monnot, élève en BTS au lycée du Bois de Mouchard et Adrien, élève de 4e au collège Victor Considérant de Salins-les-Bains. Des interviews vidéo sont venues ponctuer cette production dont celle du recteur qui a répondu aux questions de Laurine, élève de première ES au lycée Ledoux de Besançon.

Cette émission a été réalisée par la DANE et le CLEMI, avec la participation de Marie Dumaine, enseignante au collège Jules Grévy et le soutien du lycée du Bois de Mouchard où se déroulait l’événement.

Interview d’Olivier Chevillard, DAFPIC
Interview de Jean Canaguier, DDFPT
Interview de Louis Béliard, élève de BTS

Cette semaine thématique a bénéficié du soutien financier de la Région Bourgogne Franche-Comté et de l’appui de nombreux partenaires organisateurs : les deux rectorats, la région Bourgogne-Franche-Comté, l’ONISEP, le MEDEF Franche-Comté, la CCI Bourgogne Franche-Comté, la CPME Bourgogne Franche-Comté, l’U2P Bourgogne Franche-Comté, la CMAI Franche-Comté.

La filière bois : une filière d’avenir
DP 03 - Dossier de presse - Semaine École-Entreprise - 20 au 25 novembre 2017

Contacts

Isabelle Maire, chargée de mission École-Entreprise - DAFPIC
Tél. : 03 81 65 74 27

Secrétariat DAFPIC
Tél : 03 81 65 74 48

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers du bois
du Bois - Mouchard
Informations complètes


Galerie

Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise Retour sur l'évènement officiel de la 18e Semaine Ecole-Entreprise

 
vendredi 24 novembre 2017

Retour sur le CORÉA du 15 novembre 2017

Les recteurs des académies de Besançon et de Dijon et les membres du CORÉA ont étudié plusieurs dossiers structurants pour la région académique Bourgogne-Franche-Comté

Le recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, recteur de l’académie de Besançon, la rectrice de l’académie de Dijon et le directeur régional des affaires culturelles Bourgogne-Franche-Comté ont d’abord présenté aux membres du CORÉA leurs engagements communs pour le développement de l’éducation artistique et culturelle à travers la signature d’une convention.

La feuille de route des délégués académiques au numérique éducatif (DANE) des académies de Besançon et de Dijon a été également présentée : les DANE des deux académies ont établi une feuille de route commune en s’appuyant sur les préconisations de la mission numérique qui a analysé les pratiques de l’ensemble des acteurs du numérique éducatif au cours du 1er semestre de l’année 2017.

Déploiement d’un nouvel ENT en Bourgogne-Franche-Comté

Les académies de Besançon et de Dijon et le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté souhaitent harmoniser les ENT sur l’ensemble de la région pour la rentrée 2019.
Il a été décidé :
- de lancer un nouveau projet éducatif sur les ENT
- d’associer les départements volontaires à la démarche afin de favoriser notamment la continuité des usages entre le collège et le lycée
- de recourir à une assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagnement et l’aide à la décision.

Suivi de l’expérimentation inter-académique de l’accueil des bacheliers professionnels en STS

Un comité de pilotage a été constitué dans chaque académie. Il est composé du chef du SAIO et d’inspecteurs. Il fait appel selon les besoins à des chefs d’établissement notamment pour réfléchir aux orientations à prendre et aux stratégie à mettre en place afin d’améliorer la liaison bac pro-STS.

Composition définitive du CRAEE

La réunion d’installation du CRAEE a eu lieu le mardi 21 novembre dernier au Lycée des métiers du Bois de Mouchard (39), lors de la semaine École-Entreprise.

De par sa composition quadripartite (Région, État, partenaires sociaux et acteurs locaux) et la représentation des usagers (élèves et parents, entreprises), le CRAEE de Bourgogne-Franche-Comté vise à renforcer la synergie entre les acteurs impliqués, en vue :
- d’aider les jeunes et les adultes à s’engager dans des filières porteuses d’emploi
- de mieux faire connaître et comprendre la diversité des métiers,
- d’encourager la mobilité.

Le prochain CORÉA se déroulera le 19 décembre, au rectorat de Dijon.

Contact

Service aux affaires régionales
Courriel

 
vendredi 24 novembre 2017

Handicap : journée d’échanges sur la scolarisation et l’insertion professionnelle en Bourgogne-Franche-Comté

Le 15 novembre dernier à Dijon, différentes tables rondes ont réuni des professionnels sur des thématiques ciblées en faveur de l’inclusion

Journée démarche inclusive Dans le cadre d’un partenariat entre les acteurs des champs de l’accompagnement médico-social, de la scolarisation et de l’insertion professionnelle des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap de la région Bourgogne-Franche-Comté, l’Agence régionale de santé (ARS), l’Éducation nationale et la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), ont souhaité organiser une journée d’échanges autour de deux enjeux majeurs : d’une part la continuité des parcours de la scolarisation jusqu’à l’insertion professionnelle, d’autre part le partenariat des acteurs dans la démarche inclusive.


Regards croisés d’acteurs

Les tables rondes ont permis d’illustrer les bonnes pratiques à l’appui de témoignages d’acteurs du territoire et d’évoquer ainsi les grands enjeux :
- favoriser l’apprentissage comme levier d’insertion pour les jeunes en situation de handicap
- aborder l’ensemble des dispositifs d’insertion professionnelle
- la scolarisation des élèves handicapés, un mouvement inclusif impliquant le partenariat des acteurs
- la continuité des parcours, anticipation et évolution.

Journée démarche inclusive Tout en jouant le rôle de grand témoin, David Rodrigues, conseiller national de l’éducation inclusive, membre du centre de recherche en éducation de l’université de Lisbonne, rédacteur en chef de la revue "Éducation inclusive" et membre du conseil de la société portugaise des sciences de l’Éducation, consultant de l’OCDE, a permis d’apporter un éclairage international sur ces questions.

Les débats, qui se sont notamment appuyés sur les études réalisées par le Crdi / Gefca et le CREAI Bourgogne-Franche-Comté : "Scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés" et "Formation et insertion professionnelle des jeunes de 16 ans et plus à la sortie des ESMS" ont permis d’illustrer les bonnes pratiques en la matière à l’appui de témoignages d’acteurs du territoire.


En savoir plus sur la scolarisation des enfants en situation de handicap

 
jeudi 23 novembre 2017

Feuille de route du numérique

La présente feuille de route témoigne tout à la fois de l’attention portée à la mise en œuvre et à la gestion des actions prévues dans les feuilles de route précédentes "apprendre au et par le numérique" mais également d’une approche intégrative du numérique, pensé et vécu comme catalyseur du changement.

La récente réforme territoriale (loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015) relative à la délimitation des régions a installé la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté. Cette réforme s’est traduite, pour l’Éducation nationale, par la création de la région académique Bourgogne - Franche-Comté. Un contexte nouveau a émergé avec la mise en place de dialogues stratégiques régionaux en juin 2016 et l’envoi aux recteurs, en octobre de la même année, de feuilles de route où il leur est demandé de mettre en place
des rapprochements inter-académiques notamment et en priorité dans le domaine du numérique éducatif.

Dans cette perspective, les académies de Besançon et de Dijon ont travaillé ensemble, en associant une pluralité d’acteurs académiques (DASEN, Doyens, conseillers techniques…) et partenaires (le, Conseil régional, Canopé…) sur les périmètres, les objectifs, les prérequis, les priorités et les modalités organisationnelles de la coopération à développer et renforcer.

Feuille de route du numérique
DANE de Besançon
DANE de Dijon

 
vendredi 17 novembre 2017

Développer l’éducation artistique et culturelle en Bourgogne-Franche-Comté

Mercredi 15 novembre, les académies de Besançon et de Dijon ainsi que la DRAC Bourgogne-Franche-Comté ont signé une convention de partenariat.

Conformément aux orientations conjointes des ministères de l’Éducation nationale et de la Culture, le développement de l’éducation artistique et culturelle constitue une priorité commune d’intervention.

Une ambition forte : un accès à l’EAC pour 100 % des jeunes

Cet objectif partagé vise un égal accès de tous les élèves à l’éducation artistique et culturelle par la généralisation du parcours d’éducation artistique prévu dans la loi de refondation de l’École de 2013.

Ce parcours repose sur les trois champs indissociables de l’éducation artistique et culturelle : les rencontres avec des artistes, les travaux sur des œuvres, les pratiques, individuelles et collectives, et l’appropriation d’une culture artistique, ainsi que le développement de l’esprit critique.

Un développement sur tous les territoires de la région académique

Dans cette perspective, Jean-François Chanet, recteur de la région académique, Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon et Bernard Falga, directeur régional des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, ont procédé à la signature d’une convention-cadre.

signature de convention rectorats - <abbr title="Direction régionale des affaires culturelles">DRAC</abbr> Par cette convention, les académies de Besançon et de Dijon ainsi que la DRAC Bourgogne-Franche-Comté s’engagent à construire, articuler et renforcer, dans le cadre de leurs compétences respectives, les actions visant au développement de l’éducation artistique et culturelle sur tous les territoires de la région.

Le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, a tenu à remercier "les DAAC de Besançon et Dijon ainsi que leurs coéquipiers de la DRAC pour la préparation de cette convention qui illustre la coopération entre le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Culture en Bourgogne-Franche-Comté".

La rectrice de Dijon, Frédérique-Alexandre Bailly, a insisté sur le fait que "cette signature de convention-cadre entre la DRAC et les académies de Dijon et Besançon permet à chaque élève d’accéder à la création".

L’éducation artistique et culturelle de la maternelle au baccalauréat
Éducation artistique et culturelle

 
vendredi 20 octobre 2017

Prix avenir métiers d’art Bourgogne Franche-Comté 2017 : prouesses techniques et diversité

Le 19 octobre, seize candidats ont présenté leurs œuvres devant un jury, composé de membres d’institutions diverses et d’experts en métiers d’art. Un panel de réalisations qui a mis en lumière le savoir-faire et la créativité des jeunes talents de la région.

Le prix Avenir Métiers d’Art INMA vise à encourager et valoriser les savoir-faire spécifiques aux métiers d’art à travers les œuvres réalisées par les élèves de lycées professionnels, d’écoles techniques, les jeunes formés en alternance et les étudiants en écoles d’art.

Ce prix, organisé à l’échelle de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, dispose du soutien de la Fondation Michelle et Antoine Riboud et de la Banque Populaire.

Cette année, sept spécialités ont été représentées :
- pour l’académie de Besançon, l’option "techniques de l’habillage des métiers du théâtre et des spectacles", l’horlogerie et l’ébénisterie ;
- pour l’académie de Dijon, la sculpture ornemaniste, la ferronnerie, l’ébénisterie, l’art et la couture, ainsi que la tapisserie d’ameublement.

Palmarès régional

Prix avenir métiers d'art Bourgogne Franche-Comté 2017 Cette année, en plus de l’attribution des premiers prix, des mentions spéciales ont été décernées afin de reconnaître la diversité des métiers d’art et de valoriser le travail des élèves.

Les prix ont été attribués par niveau :
- niveau V pour les élèves de CAP dans l’année de l’examen.
- niveau IV pour les élèves de BMA, BTM, bac pro dans l’année de l’examen
- niveau III pour les étudiants de BTS, BTMS, DMA dans l’année de l’examen.

En plus d’une dotation de 250 euros, les trois premiers prix régionaux participeront aux prix nationaux qui se dérouleront à Paris au mois de janvier prochain.

Niveau V

- 1er prix : "Nature souveraine" de Caroline Pioge en CAP Sculpteur ornemaniste au lycée François Mitterrand de Château-Chinon (58)

- Mention spéciale : "19.25" de Geoffroy Repplinger en CAP Ébéniste au lycée Les Marcs d’Or de Dijon (21)

Niveau IV

- 1er prix : "La Route du Thé" de Shona Taine en BMA Horlogerie au lycée Edgar Faure de Morteau (25)

- Mentions spéciales : "L’Envol"de Nicolas Harbelot en BMA Ferronnerie d’art au lycée Le Mont Châtelet de Varzy (58) et "La Reine de Cœur" d’Amandine Nuninger en DTMS Habilleuse au lycée Pasteur Mont Roland de Dole (39)

Niveau III

- 1erprix : "Fungi" de Timothée Boyat en DMA Ébéniste au lycée Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne (25)

- Mention spéciale :"Halley" de Charles Routhier-Faivre en DMA Horlogerie au lycée Edgar Faure de Morteau (25)

Félicitations à l’ensemble de ces jeunes gens pour leur travail de qualité qui aura su impressionner les professionnels.

Contacts

Corinne Pontieux, IEN STI Arts appliqués et Métiers d’art
Catherine Kalisky.

 
lundi 16 octobre 2017

Bilan d’activité 2016-2017 de la région académique

Depuis, le 1er janvier 2016, la région académique Bourgogne – Franche-Comté regroupe les académies de Besançon et de Dijon.

Dans le cadre de la réforme, les deux académies ont cultivé leurs nombreux points communs. L’engagement au service de tous les personnels, des élèves et des familles se poursuit ainsi pour améliorer la réussite de tous les jeunes de la région académique Bourgogne – Franche-Comté dans un cadre nouveau et valoriser les meilleures pratiques.

Bilan d’activité 2016-2017 de la région académique