R

Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Retour sur la journée particulièrement rythmée du recteur à l’occasion de la (...)

Rubrique Visites du recteur

mardi 12 septembre 2017

Retour sur la journée particulièrement rythmée du recteur à l’occasion de la rentrée

Lundi 4 septembre : une rentrée placée sous le signe de la musique et de l’instauration des quatre nouvelles mesures nationales.

Le dédoublement en REP+ à l’école Albrecht Dürer à Besançon

Le recteur et l’inspecteur d’académie du Doubs se sont joints au maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, et à l’adjoint à l’éducation, Yves-Michel Dahoui, pour une visite à l’école Dürer, en présence de Fanette Charvier, députée de la 1re circonscription du Doubs.

Cette visite a permis d’illustrer une des quatre mesures de rentrée : le dédoublement des classes en REP +. Cette année, l’école compte deux classes de CP à 24 élèves avec deux enseignants dans chaque classe et une classe de CP à douze élèves. À long terme, toutes les classes de CP compteront douze élèves. L’an prochain, les classes de CE1 seront à leur tour dédoublées en REP+.

L’inclusion scolaire au lycée Édouard Belin de Vesoul

Le recteur a tenu à donner une importance toute particulière à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap, dans le cadre du rapprochement entre l’institut médico-éducatif de Maizières et le lycée Belin :À Vesoul, un dispositif innovant d’inclusion des élèves en situation de handicap .

La rentrée en musique : deux initiatives remarquables dans l’académie

Chœur d’écoliers à Rioz

En Haute-Saône, le recteur et l’IA-DASEN ont assisté à une représentation de qualité, proposée par les élèves de l’école Louis Erny, en présence d’élus et sous un soleil radieux !

Une centaine d’écoliers étaient mobilisés, des plus petits aux plus grands. Accompagnés de leur enseignant, Paulo Mendes, ils ont interprété avec joie un répertoire large qui a conquis l’auditoire !

Un concert arabo-andalou au lycée Pierre-Adrien Pâris de Besançon

Un concert arabo-andalou au lycée Pierre-Adrien Pâris

Le lycée des métiers de la construction durable de Besançon a accueilli le groupe "Les Ziriabistes" qui a joué plusieurs morceaux. À travers leurs représentations, ils cherchent à sensibiliser le public à l’importance de construire des ponts et des passerelles avec les autres cultures.

​Le groupe, composé de jeunes musiciens, interprète un répertoire varié qui comprend des chants judéo-arabo-andalous et de la musique moderne. Entre authenticité et modernité, "L​es Ziriabistes​" essaient de revisiter le patrimoine andalou et de le présenter avec une forme encore plus esthétique tant au niveau poétique que mélodique.

 
jeudi 7 septembre 2017

À Vesoul, un dispositif innovant d’inclusion des élèves en situation de handicap

Lundi 4 septembre, les élèves de l’institut médico-éducatif de Maizières ont fait leur rentrée au sein du lycée Édouard Belin. Le recteur les a rencontrés.

Depuis la rentrée, le lycée vésulien accueille des élèves scolarisés jusqu’alors au sein de l’IME René Mauroy. Ce dernier connait une importante restructuration, ce qui a conduit à déplacer l’unité d’enseignement (général, pré-professionnel ou professionnel) qui s’y trouvait. Ces enseignements ou formations sont dès lors localisés dans les dispositifs de l’Éducation nationale depuis la rentrée.

Une unité d’enseignement d’IME complètement externalisée dans deux établissements scolaires

Une dizaine d’élèves, âgés de onze à seize ans, sont accueillis au sein d’un dispositif externalisé de l’IME de Maizières. Un professeur des écoles spécialisé y enseigne, accompagné d’éducateurs.

La trentaine d’élèves âgés de seize à vingt ans suit l’enseignement professionnel au sein d’un dispositif externalisé de l’IME de Maizières dans les locaux du lycée polyvalent Édouard Belin de Vesoul. Concernant l’enseignement général, deux salles de classe sont mises à disposition des élèves et de leurs deux enseignants, professeurs des écoles spécialisés.

Des mises en situations concrètes dans l’établissement

Le proviseur, Jean-Marie Michoulier, s’est montré particulièrement enthousiaste quant à l’accueil d’élèves en situation de handicap au sein de son établissement. Il a su faire preuve d’une capacité à générer la mobilisation et l’enthousiasme de ses équipes autour de ce projet.

Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de handicap Au sein de l’établissement, les élèves sont encadrés lors d’ateliers professionnels : espaces verts, restauration et lingerie.

- La serre actuellement implantée à l’IME de Maizières va être transférée sur le site du lycée. Les nombreux espaces verts vont être utilisés comme terrain de pratique. L’accompagnement est assuré par les éducateurs spécialisés de l’IME en collaboration avec les agents du lycée.

- En matière de restauration, des conventions de stages seront mises en place pour permettre aux jeunes de s’inscrire dans un cursus de formation professionnalisante.

- En ce qui concerne la lingerie : le matériel de l’IME est transféré vers des locaux dédiés du lycée. Également accompagnés par les éducateurs et les agents, les jeunes s’occuperont de l’entretien des vêtements de travail de leurs camarades, ainsi que d’une partie du linge du lycée.

Cette inclusion devrait permettre aux jeunes en situation de handicap d’acquérir des compétences indispensables à leur insertion professionnelle.Une réflexion est en cours afin de permettre l’inscription dans un ou plusieurs CAP.

La région assure le financement d’une partie des travaux à réaliser, notamment, la mise aux normes du circuit électrique de la lingerie, et l’installation de la serre : alimentation en eau, électricité, chauffage et fondations.

Un rapprochement rendu possible grâce une approche multi-partenariale

Ils s’agit ici d’un véritable challenge au niveau des pratiques d’inclusion. Il représente un réel bénéfice et un enrichissement pour tous les acteurs.

Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de handicap Le projet, initié en mars 2017, a été rendu possible grâce à l’implication et la détermination de l’ensemble des parties prenantes : la DSDEN de la Haute-Saône, le proviseur et ses équipes, la région Bourgogne-Franche-Comté, l’ARS et l’association "Ugecam" gestionnaire de l’IME.

Loïc Niepceron, conseiller régional délégué à l’éducation, a particulièrement soutenu le projet.

Le recteur Jean-François Chanet a insisté sur le fait que "cette initiative exemplaire était un projet prometteur qui se réalisera dans les meilleures conditions au vu de l’enthousiasme des parties-prenantes". "Elle doit favoriser un essaimage de bonnes pratiques dans l’académie".

Contacts

Philippe Marlier, conseiller technique du recteur pour l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves en situation de handicap
Tél. 03 81 65 74 51

70
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'ingénierie numérique
Édouard Belin - Vesoul
Informations complètes


Galerie

Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...) Un dispositif innovant d'inclusion des élèves en situation de (...)

 
mardi 29 août 2017

Opération "école ouverte" au collège Stendhal !

L’établissement bisontin accueille des élèves durant une semaine : l’occasion pour eux de se préparer progressivement à la reprise. Lundi 28 août, le recteur est venu à leur rencontre.

À quelques jours de la rentrée, la principale du collège Stendhal, Catherine Baverez, et son équipe ont accueilli le recteur Jean-François Chanet, accompagné de l’IA-DASEN du Doubs, Jean-Marie Renault, en présence du député Éric Alauzet.

Une première approche du collège

L'école ouverte au collège Stendhal Treize établissements de l’académie proposent des stages en juillet et août. Le dispositif est bien ancré dans la culture du collège Stendhal.

Lors du stage organisé du 10 au 13 juillet, 42 élèves ont répondu présent. En août, ils sont 44 élèves, issus de classes de CM2 ou de 6e et les deux tiers viennent du 1er degré (écoles de secteur).

Un dispositif aux multiples bénéfices

Dans le cadre de la liaison école-collège, l’"l’école ouverte" est un dispositif clé qui permet aux futurs élèves de 6e de découvrir leur établissement par le biais d’activités socio-culturelles et éducatives. Ils peuvent aussi faire la connaissance des élèves actuels de 6e. Enfin, il s’agit d’offrir du soutien et une remise à niveau aux élèves pour maîtriser les savoirs fondamentaux pour mieux aborder la rentrée.

Le dispositif s’inscrit plus spécifiquement dans l’un des axes du projet de l’établissement qui vise à offrir à chaque élève un parcours citoyen et culturel et à développer l’accès au sport, à l’art et à la culture.

"L’école ouverte" est aussi un moyen de prévenir les difficultés des élèves dans leurs apprentissages et permet d’instaurer un climat de confiance au sein de l’établissement.

Du soutien scolaire et un riche panel d’activités

En juillet dernier, les activités étaient plutôt orientées vers le domaine culturel et des loisirs . En août, le programme est davantage axé sur la remédiation pédagogique qui permet de se focaliser sur les notions complexes non acquises et les fondamentaux en français et mathématiques dans le cadre de la validation de compétences du cycle 3.

L'école ouverte au collège Stendhal Ainsi, au mois d’août, deux enseignantes (français et anglais) et deux assistants d’éducation (en mathématiques) interviennent durant une semaine chaque matin, de 9 h à 12 h. Le travail se fait de manière ludique en îlots. Par exemple, lors des séquences en anglais, les élèves de CM2 entrant en 6e et les élèves de 6e entrant en 5e travaillent par groupe de compétences.

Des ateliers scientifiques sur le développement durable ou l’énergie et des jeux de logique sont aussi proposés.

Des activités sportives et culturelles

Après la pause méridienne, les élèves réfléchissent et travaillent sur la thématique des "paysages sonores" autour d’ateliers musicaux et artistiques en lien avec l’actuelle exposition du FRAC regroupant des œuvres faisant écho à la philosophie du compositeur américain John Cage. Visitée en juillet, cette exposition fait aussi l’objet d’un atelier pédagogique en août.

Un professeur d’arts plastiques expose la problématique du son et de la musique dans le champ des arts plastiques pour amener les élèves à établir leur production personnelle. En parallèle, les artistes en herbe découvrent le Beatbox qui consiste à faire de la musique en imitant des instruments uniquement avec la bouche et en utilisant la totalité de l’appareil phonatoire et buccal et pas uniquement la voix comme le fait le vocaliste.

Il a été évoqué que le fruit du travail réalisé dans le cadre de cette activité ludique et pédagogique serait proposé lors de la semaine de rentrée dans le cadre de la rentrée en musique.

Pour clôturer cette riche semaine, parents, élèves et intervenants se retrouveront autour d’un pot de l’amitié le 31 août en fin d’après-midi. Ils pourront découvrir les photos réalisées au cours de la semaine de "l’école ouverte" ainsi que les réalisations artistiques.

Contact

25
Collège
Stendhal - Besançon
Informations complètes


Galerie

L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal L'école ouverte au collège Stendhal


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon