R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > L’académie en ligne : un service gratuit, accessible à tous !

Rubrique Vie de l'académie

mardi 11 juillet 2017

L’académie en ligne : un service gratuit, accessible à tous !

Un service de ressources a été mis en place par le Centre national d’enseignements à distance (CNED), élaboré en lien avec les services du ministère de l’Éducation nationale.

L'académie en ligne : un service gratuit, accessible à tous ! En cas d’absences d’enseignants, on peut utilement se rendre sur cette plateforme afin de suivre des cours en ligne.

Par exemple, pour le collège, des cours de français et de mathématiques correspondants aux nouveaux programmes de la cinquième à la troisième peuvent être ainsi suivis.

 
mardi 11 juillet 2017

Bac 2017 : une belle réussite pour les micro-lycéens de l’académie

Cette année, avec un taux de réussite de 89,5 %, ils sont 34 à avoir décroché le fameux sésame.

Le lundi 10 juillet 2017, le recteur Jean-François Chanet a remis une médaille aux micro-lycéens bacheliers, en présence du député Éric Alauzet, du coordonnateur académique de la mission de lutte contre le décrochage scolaire, Laurent Guillemin et des coordonnateurs et proviseurs des deux micros-lycées.

Le fruit de la persévérance, du soutien et de l’accompagnement

Ces jeunes particulièrement méritants ont fait preuve de persévérance pour obtenir leur diplôme.

Le recteur Jean-François Chanet a tenu à souligner les efforts de ces élèves qui ont eu le courage de reprendre des études. Il a également mis en évidence le soutien et l’accompagnement apportés par les équipes au sein des micro-lycées et par la mission lutte contre le décrochage scolaire : "Je ne peux que vous féliciter car cette réussite a nécessité de votre part beaucoup de détermination et de persévérance, ce qui représente une victoire sur vous-même."

Il a souhaité "remercier les proviseurs des deux micro-lycées, les coordinateurs des deux structures ainsi que les enseignants, les CPE et tous les personnels concernés pour leur investissement dans la réussite de ce dispositif.

Bac 2017 : une belle réussite pour les micro-lycéens de l'académie C’est un vrai travail d’équipe qui a permis ce résultat, fruit d’un accompagnement personnalisé en fonction des besoins de chaque micro-lycéen. C’est grâce à ce travail que la motivation de tous a pu être maintenue et que les inévitables périodes de doute ont pu être surmontées.

Les coordinateurs et les enseignants ont su écouter et s’adapter aux problématiques spécifiques de ces jeunes adultes en rupture avec la scolarité classique, en faisant preuve de souplesse et d’initiative et en adaptant leurs méthodes d’enseignement."

Il a également remercié Laurent Guillemin pour son rôle d’appui et de conseil aux coordinateurs, tant sur les volets technique que pédagogique. "Dans un beau travail d’équipe, le partage sur la cohérence des parcours et la prise en charge des élèves est constant et que la mutualisation des outils et approches pédagogiques entre les lycées Armand Peugeot et Pergaud a été initiée cette année sous sa bienveillante impulsion."

Un investissement pérenne

À l’issue de la remise des médailles, trois anciens micro-lycéens ont pu faire part de leur témoignage. Ils ont insisté le soutien qui leur a été apporté. Ils ont également mis en évidence la confiance en eux qu’ils ont pu acquérir et qui leur a permis de concrétiser leurs projets d’études après le bac. Qu’ils soient étudiants en école de commerce ou en BTS, ils prouvent la réussite sur le long terme du dispositif du micro-lycée.

Les résultats académiques du baccalauréat 2017 des micro-lycées

Micro-lycée Louis Pergaud

Sur les dix-neuf candidats ayant intégré le dispositif du micro-lycée, quatorze se sont présentés aux épreuves.
Treize ont obtenu leur baccalauréat :
- six en série STMG
- quatre en série ES
- deux en série S
- un en série L

Micro-lycée Armand Peugeot

29 jeunes ont intégré le dispositif du micro-lycée, 26 ont fini l’année scolaire et 24 se sont présentés à l’examen. Ils sont 21 à avoir été reçus :
- quatorze en série STMG
- deux en série ES
- cinq en série S

Contacts

Laurent Guillemin, coordonnateur académique de la Mission de lutte contre le décrochage scolaire

25
Lycée polyvalent
Louis Pergaud - Besançon
Informations complètes

Christine Pieralli

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

Jean-Hugues Gérard


Galerie


 
jeudi 6 juillet 2017

400 élèves méritants de l’académie récompensés !

Lundi 3 juillet, la troisième édition des Victoires de l’école a distingué les formes de réussite des élèves dans leur diversité, en présence des familles !

400 élèves méritants de l'académie récompensés ! En trois ans, les Victoires de l’école sont devenues un évènement incontournable de la fin d’année scolaire dans l’académie. Le temps d’une demi-journée, ce moment festif met les élèves à l’honneur. C’est aussi l’occasion de souligner le rôle des membres de la communauté éducative et des partenaires qui accompagnent et soutiennent les élèves dans la réalisation et la concrétisation de leur projet.

Reconnaître les différentes formes d’investissement des élèves

Cette cérémonie 2017 était animée par Cécile Beisser-Voignier, PVS et Olivier Apollon, doyen des IEN-ET-EG.

L’assistance rassemblait les élèves et leurs familles, des professeurs et chefs d’établissement, mais aussi les partenaires de la manifestation ainsi qu’André Canvel, inspecteur général de l’Éducation nationale, groupe éducation physique et sportive, délégué ministériel en charge de la lutte et de la prévention des violences en milieu scolaire et Jean Narvaez, inspecteur général de l’administration de l’Éducation nationale et de la Recherche.

Sur scène, se sont succédé, les élèves récompensés dans la cadre des Victoires et des prix et concours. Ils ont pu témoigner de leur expérience, mais aussi, transmettre de précieux messages empreints d’optimisme à l’assistance.

Outre la remise des récompenses, des interludes dansés sont venus rythmer l’après-midi ; ils ont été proposés par les élèves de l’AS section danse du lycée Édouard Belin de Vesoul, sous la direction de Caroline Gatto et Olivier Riboten, enseignants.

Dans son discours inaugural, le recteur Jean-François Chanet a tenu à rappeler que : "Les victoires de l’école regroupent d’une part les récompenses aux élèves méritants et d’autre part les lauréats des prix et concours et ce n’est pas neutre car je veux ainsi montrer que la réussite peut prendre différentes facettes, toutes aussi honorables les unes que les autres. Il est évident qu’à l’école, comme dans la vie, il y a plusieurs façons de réussir et d’être heureux et les mérites de tous ordres sont dignes d’être reconnus".

Il a aussi remercié l’ensemble des personnes qui ont permis la réussite de ce bel évènement.

Affiches les Victoires de l'école

332 élèves récompensés pour six victoires

- Victoires du dépassement de soi : élèves surmontant des difficultés de santé et de vie
- Victoires de la fraternité : élèves impliqués dans la défense d’une cause (lutte contre le harcèlement, lutte contre l’exclusion sociale) ou ayant mené des actions dans un esprit fraternel
- Victoires de l’engagement : élèves dont l’engagement au sein de l’établissement peut servir de modèle comportemental positif
- Victoires de la persévérance : élèves démontrant une forte volonté de réussir (micro-lycéens et élèves dont le parcours n’a pas été linéaire)
- Victoires de l’égalité  : les élèves œuvrant pour l’égalité fille-garçon ou élèves dont le parcours témoigne de l’égalité fille-garçon.
- Victoires de la citoyenneté : élèves participant activement aux instances d’expression de la vie collégienne ou lycéenne
- Victoires de la solidarité : élèves s’impliquant envers les autres (sport partagé…)

Ces élèves ont été identifiés par appel à projets auprès des chefs d’établissement de l’académie.

62 élèves primés dans le cadre de prix et concours

- Concours académique en mathématiques et physique-chimie
- Olympiades de géosciences
- Olympiades de mathématiques
- Olympiades de sciences de l’ingénieur
- Prix de l’éducation
- Concours "raconte moi une entreprise et ses métiers"
- Dictée francophone

Le palmarès des Victoires de l’école 2017

Contact

Cabinet de Monsieur le recteur
Courriel
Tél. 03 81 65 49 29


Galerie

Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017 Victoires de l'école 2017

 
vendredi 30 juin 2017

Signature de convention entre les académies de Besançon, de Dijon et EDF

Les parties-prenantes se sont engagées pour un rapprochement école-entreprise dans le secteur de l’énergie.

Signée pour 2017-2020, cette convention vise entre autre à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, en identifiant des modalités d’échanges privilégiées entre l’Éducation nationale et EDF en Bourgogne-Franche-Comté, sur l’énergie, ses métiers, les formations, dans un contexte de transition énergétique.

Jean-François Chanet, recteur de la région académique, recteur de l’académie de Besançon, Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon et Christine Heuraux, déléguée régionale EDF Bourgogne-Franche-Comté, ont signé ce 29 juin au rectorat de Dijon, dans un climat de confiance et de coopération, une convention de partenariat contribuant au rapprochement entre l’école et l’entreprise.

Elle s’inscrit dans la poursuite des conventions précédentes, en intégrant les mutations technologiques et de transition énergétique du secteur de l’énergie.

Favoriser l’accès des élèves aux formations et métiers de l’énergie

Certains axes de coopération sont d’ores et déjà mis en œuvre, afin de répondre au double enjeu des formations à mettre en place pour répondre aux besoins de recrutement des entreprises industrielles de la région qui ont parfois des difficultés à recruter des personnels qualifiés. Pour cela :

- EDF et les académies s’engagent en particulier à faire découvrir les métiers de l’énergie auprès des élèves (filles et garçons) et des acteurs de la formation et de l’orientation. Les actions (visites de sites EDF, rencontres avec des professionnels…) doivent contribuer à combler le déficit d’image de ces filières techniques et faciliter des projets d’orientation vers ces métiers qui recrutent.

 Signature d'une convention de partenariat 2017-2020 entre les académies de Besançon, de Dijon et <abbr title="Électricité de France">EDF</abbr> - © Communication - <abbr|n=EDF>

- Le soutien à la formation et à l’insertion des jeunes est au cœur du dispositif. En particulier, l’accueil d’élèves dans les entreprises du groupe EDF, en stage ou en alternance, sera facilité. EDF s’engage également à soutenir la réussite des campus des métiers et des qualifications sur les trois thèmes liés à son activité : territoire intelligent, Mobicampus, industries technologiques innovantes et performantes.

- L’Éducation nationale et EDF renforceront ensemble les dispositifs de la relation école-entreprise existant dans la région. Ainsi, EDF pourra accompagner ponctuellement les enseignants référents école-entreprise sur des thématiques spécifiques liées à l’industrie de l’énergie. Par ailleurs, EDF pourra détacher, sur la nouvelle grande région, un "Ingénieur pour l’école". Au service des délégués académiques à la formation professionnelle initiale et continue (DAFPIC), l’"Ingénieur pour l’école" contribuera à l’information des élèves sur les métiers et les filières de formation, et à valoriser les enseignements professionnels et technologiques, ainsi que l’apprentissage.

- Des passerelles entre les parties permettront de renforcer la formation continue de leurs personnels respectifs.

- Dans le cadre des enjeux liés à la transition écologique et énergétique, des actions communes seront menées pour améliorer les connaissances sur l’électricité, de sa production à ses usages performants et économes. Pour ce faire, EDF mettra ses outils pédagogiques au service du rectorat.

- La taxe d’apprentissage, que verse EDF, fait partie de son engagement en faveur de la formation et de l’emploi. Elle est destinée à financer des projets liés aux métiers de l’énergie et au développement durable.

Une mise en application à l’échelle de la région académique

Cette convention régionale s’inscrit dans la continuité de l’accord signé en 2002 au niveau national entre EDF et le ministère de l’Éducation nationale.

L’objectif de cette coopération régionale est double. Il s’agit d’une part de mieux faire connaître et comprendre ce que sont les métiers de l’entreprise et de l’énergie, afin d’aider les enseignants, les élèves et leurs familles à déterminer le meilleur choix professionnel possible pour les jeunes de Bourgogne-Franche-Comté.

D’autre part, cette coopération doit contribuer au développement économique de la région, en permettant aux entreprises de recruter des jeunes formés aux métiers de l’industrie en général et de l’énergie en particulier.

Contact

Service aux affaires régionales
Courriel

 
jeudi 15 juin 2017

Baccalauréat 2017 : le coup d’envoi est donné pour près de 13 000 candidats dans l’académie !

Jeudi 15 juin, le recteur s’est rendu au lycée Victor Hugo de Besançon pour l’ouverture officielle de l’édition 2017 du bac. À l’issue de l’épreuve de philosophie, il a échangé avec des candidats de la filière ES du lycée Pergaud.

Ils sont près de 9 000 élèves de bac général et technologique a avoir planché sur l’épreuve de philosophie ce jeudi.

Les sujets du bac 2017.

Le bac dans l’académie en quelques chiffres

Pour cette session 2017, ce sont 12 942 candidats, scolaires et non scolaires qui passent le bac :
- 6 154 candidats au baccalauréat général
- 2 137 candidats au bac technologique
- 2 941 candidats au bac professionnel
- 898 jeunes préparer un bac technologique ou professionnel du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
- 812 candidats non scolaires.

DP 05 - Baccalauréat - session de juin 2017

Le recteur Jean-François Chanet présente tous ses encouragements à l’ensemble des candidats pour la suite des épreuves !

 
mercredi 14 juin 2017

L’allemand : un jeu d’enfant

Mobiliser, dynamiser, mettre en projet, surprendre, multiplier les opportunités d’une manipulation du vocabulaire pour optimiser son intégration, tels sont les maitres-mots de l’option de la discipline non linguistique éducation physique et sportive / allemand du lycée Pasteur.

L'allemand : un jeu d'enfant Sortir des sentiers battus pour ouvrir de nouvelles perspectives afin d’enrichir la connaissance de la langue, de la culture germanique : ainsi, quand des projets ambitieux tels que celui mené par Benoit Sire et l’équipe d’enseignants de l’école maternelle Helvétie autour de l’imprégnation linguistique rencontrent celui de la DNL EPS/allemand du lycée bisontin, de nouvelles synergies peuvent se dessiner.

Un travail a donc été mené auprès des lycéens pour les former à l’animation des jeux traditionnels auprès des élèves de maternelle. Au terme de trois semaines de mise en situation sur des ateliers ciblés, au lycée Pasteur, les lycéens sont amenés à investir in situ, l’école maternelle et à animer les situations en prise directe avec les enfants de maternelle. Tout d’abord, les élèves de première et de terminale, puis le vendredi suivant, les élèves de seconde.

L’investissement des lycéens, irréprochable sur ces deux journées, a largement contribué au succès de cette expérimentation, dont l’initiative a été saluée par les inspecteurs de la circonscription. Au total, plus de 80 élèves de maternelle ont pu bénéficier des animations laissant à chacun, petits et grands, des souvenirs plein la tête, qui participeront à coup sûr, à essaimer les graines d’une envie commune : favoriser les échanges, émanciper, ouvrir des horizons par l’appropriation des langues.

Contact

25
Lycée général et technologique
Louis Pasteur - Besançon
Informations complètes

 
mercredi 14 juin 2017

Rentrée 2017 : quatre mesures pour bâtir l’École de la confiance

Retrouvez les quatre mesures pour bâtir l’École de la confiance qui seront appliquées à partir de la rentrée 2017 : dédoubler des classes de CP en REP+, adapter les rythmes scolaires, aménager la réforme du collège, instaurer le programme "devoirs faits".

 
lundi 12 juin 2017

Banques de ressources numériques pour l’École (BRNE)

Pour enseigner le français, les mathématiques, les langues vivantes étrangères, l’histoire-géographie et les sciences, du CM1 à la 3e, une multitude de ressources numériques sont mises à disposition des enseignants.

Déjà 100 000 enseignants inscrits !

Des milliers de ressources numériques gratuitesDidactisées, modifiables et prévues pour fonctionner sur tout type de supports, en ligne et hors ligne, les BRNE permettent aux enseignants de :
- trouver des ressources multimédias
- créer des séances sur mesure et les diffuser aux élèves
- suivre et évaluer les apprentissages.

Pour y accéder, les enseignants doivent s’inscrire avec leur adresse professionnelle. L’accès direct aux banques de ressources selon la discipline et le niveau souhaité se fait via le site dédié.

Les élèves disposent ainsi de matériaux et de services pour se documenter, composer, s’entraîner, collaborer !

Infographie - Banques de ressources numériques pour l’École

 
jeudi 8 juin 2017

Concours batissiel 2017 : une équipe de l’académie brille à Paris !

Lors de la finale nationale, les collégiennes de Rouget-de-l’Isle décrochent le 1er prix catégorie collège, avec leur ferme écologique ! Elles s’étaient déjà démarquées lors de la finale académique le 5 mai dernier au lycée Adrien Pâris à Besançon.

Le concours Batissiel vise à développer l’intérêt des élèves de collège et de lycée pour le secteur de la construction par une approche du monde professionnel à travers la connaissance des ouvrages du bâtiment et des métiers associés à leur conception et leur réalisation. Ce concours apporte une contribution à l’éducation, à l’orientation, à la citoyenneté, pour accroître la culture générale des élèves, les sensibiliser au développement durable et à la démarche plus générale de la "ville intelligente" et connectée.

Palmarès national

La finale nationaleLes collégiennes de Rouget-de-l’Isle ont représenté les couleurs de l’académie lors de la 13e édition de la finale nationale qui s’est déroulée le mercredi 7 juin dans les locaux de la fédération française du bâtiment à Paris.

Lors de leur prestation, les trois élèves de cinquième ont su convaincre le jury. Celui-ci, composé d’IGEN d’IPR et de professionnels du bâtiment, a apprécié :
- la thématique (aménagement du territoire avec la construction d’une ferme à vocation pédagogique)
- le travail d’équipe dans le cours de technologie
- l’utilisation d’outils numériques (modèle 3D et visite virtuelle, vidéo interactives))
- le partenariat avec des entreprises locales
- la prise en compte de sujets sociétaux (revalorisation des déchets, utilisation d’énergies et de matériaux durables)

L'équipe finaliste reçue au rectorat La classe remporte un lot qui équipera le laboratoire de technologie

Le 2 juin dernier, Léa, Elsa et Camille, soutenues par leur professeur de technologie, ont également été reçues au rectorat, en présence du recteur, pour exposer leur projet. Le concours, doté par les partenaires, a permis à la classe des vainqueurs de recevoir une tablette numérique offerte par la Fédération régionale du bâtiment.

Palmarès académique

Les onze équipes ont fait montre d’une grande capacité à réinvestir leurs compétences dans des projets collectifs tous de grande qualité. L’équipe lauréate a été récompensée par le recteur lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au rectorat le 2 juin dernier.

La remise des prix s’est déroulée en présence de :
- la fédération régionale du Bâtiment Béatrice Dufour, présidente de la commission régionale emploi-formation de la fédération
- la MAIF, Jean-Michel Mourey, correspondant départemental MAIF
- José Canivet IA-IPR de STI

Catégorie 5e

Le projet de ferme pédagogiqueCollège Rouget de l’Isle à Lons-le-Saunier

- projet de ferme pédagogique
- la classe de technologie d’Alain Piard

39
Collège
Rouget de Lisle - Lons-le-Saunier
Informations complètes

Collège du Plateau à Lavans-lès-Saint-Claude

- projet d’aménagement d’éco-quartier
- la classe de 5eC d’Anne Mourier

39
Collège
du Plateau - Lavans-lès-Saint-Claude
Informations complètes

Catégorie 3e

Deux équipes ex aequo

Le projet de kiosque conecté Collège Raymond Gueux de Gy
- système original de désalinisation par osmose
- la classe de troisième de Jean Patrick Roussel

70
Collège
Raymond Gueux - Gy
Informations complètes

Collège les Villanelles de Rougemont
- projet de réalisation de kiosque connecté
- la classe de 3e d’Emmanuel Bourquin

25
Collège
Les Villanelles - Rougemont
Informations complètes

Prix coup de cœur de jury

Collège Pierre Vernotte à Moirans-en-Montagne

Le vote a été réalisé de manière électronique
- projet d’arrêt de bus sécurisé
- la classe de technologie d’Yvan Smanioto

39
Collège
Pierre Vernotte - Moirans-en-Montagne
Informations complètes

Tous les participants sont repartis avec des lots individuels offerts par la MAIF et la fédération régionale du bâtiment.

Contact

José Canivet, IA-IPR de STI

 
jeudi 8 juin 2017

L’académie séduit les jeunes européens !

Vendredi 2 juin, les élèves tchèques et serbes du programme "un an en Franche-Comté" ainsi que les jeunes volontaires allemands ont été reçus au rectorat.

Le recteur Jean-François Chanet a exprimé tout son attachement aux différents programmes de coopération que l’académie développe avec la République Tchèque, la Serbie et l’Allemagne. Il a tenu à souligner le bénéfice apporté par la mobilité entrante dans l’académie.

Ainsi, le programme de mobilité "un an en Franche-Comté", organisé avec l’Institut français de Prague et celui de Belgrade, propose à des lycéens de passer une année scolaire complète dans un lycée en Franche-Comté. Ils y suivent les mêmes enseignements que leurs camarades français.

Une immersion dans la culture française

Les élèves reçus par le recteurPendant la semaine, les jeunes francophones sont hébergés à l’internat du lycée puis, ils sont pris en charge par les familles d’accueil françaises en fin de semaine. Les jeunes allemands qui participent au programme de volontariat franco-allemand de l’OFAJ vivent également cette immersion complète. Ils découvrent le fonctionnement d’un établissement scolaire français, tout en promouvant leur propre culture et leur langue !

En tant que jeunes volontaires ou lycéens, ils sont accompagnés au quotidien sur place par des interlocuteurs privilégiés : chefs d’établissement, adjoints, enseignants, conseillers principaux d’éducation, familles d’accueil et camarades. Le recteur a remercié l’ensemble des personnes présentes, ainsi que celles qui n’ont pas pu se déplacer, pour leur investissement, leur engagement, le temps qu’elles consacrent quotidiennement à la réussite de cet accueil et au suivi. Les élèves et volontaires présents ont également été remerciés pour leur participation à l’ouverture européenne et internationale des établissements de l’académie.

Un enrichissement mutuel

La présence de ces jeunes est une véritable plus-value pour l’académie, les établissements et les élèves français. Par leur action et leur présence, ces jeunes tchèques, serbes et allemands sont de véritables ambassadeurs de leur pays et de leur culture. Ils sont à l’origine de plus d’ouverture, de motivation et d’ambition chez les élèves de l’académie. Ils les poussent à dépasser leurs limites, les font réfléchir à leur propre culture, leurs représentations. Les compétences développées pendant cette expérience de mobilité, qu’elles soient linguistiques, professionnelles, techniques, sociales, transversales, sont de véritables atouts personnels, professionnels et pavent leur chemin de citoyen européen et citoyen du monde.

Cette aventure humaine est un réel moment partagé dans les lycées, au sein des familles entre les uns et les autres. Et Johann Wolgang von Goethe l’a si bien exprimé "Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, un pour donner, l’autre pour recevoir".

Contact

Natacha Lanaud-Lecomte, déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération
Tél. 03 81 65 74 05


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon