R

Accueil > Académie > Actualités > Palmarès > 4e cérémonie académique des labels E3D

Rubrique Palmarès

mardi 27 juin 2017

4e cérémonie académique des labels E3D

Le recteur a procédé à la remise des diplômes et trophées de labellisation des "écoles ou établissements en démarche globale de développement durable" (E3D), le vendredi 23 juin au rectorat.

Lors de cette session 2017, seize écoles et établissements ont été labellisés pour les années 2015-2016 et 2016-2017, une première fois ou dans le cadre d’un renouvellement. L’académie se mobilise depuis 2009 en faveur de la labellisation des écoles et des établissements.

Fédérer les projets autour du développement durable

Cette remise des diplômes et des trophées E3D s’inscrit dans la généralisation des démarches globales d’éducation au développement durable dans laquelle le ministère est engagé depuis 2004.

La démarche E3D : un cadre fédérateur

L’objectif est de montrer aux élèves la synergie entre le pilotage de l’école ou de l’EPLE en matière d’E3D, les actions pédagogiques et éducatives au cœur des enseignements ou dans les projets et la gestion durable de la structure.

Cérémonie académique des labels <abbr title="établissement en démarche de développement durable">E3D</abbr> Les nombreux projets conduits au sein des écoles et établissements sont structurés par le fil directeur "E3D". Cette démarche globale favorise également un engagement de toute la communauté éducative, pas seulement des élèves et de leurs professeurs ; les équipes de direction, d’intendance, les agents techniques sont souvent fortement mobilisés dans les projets "développement durable".

Au-delà, les actions réalisées par les écoles et les établissements s’inscrivent pleinement dans le cadre du parcours citoyen de l’école au lycée et illustrent bien l’engagement attendu des élèves.

Un projet de territoire global

Les projets sont ancrés dans un territoire identifié. En effet, les écoles et les établissements s’inscrivent dans les priorités de "développement durable" définies par les collectivités territoriales. Pour atteindre leurs objectifs, les écoles et les établissements travaillent ainsi avec de nombreux partenaires parmi lesquels : les collectivités territoriales, les services déconcentrés de l’État et de nombreuses plateformes associatives qui constituent une aide et une ressource précieuses.

Valoriser l’engagement des EPLE en faveur du développement durable

Forts de l’ensemble de ces projets et actions, les écoles et les EPLE peuvent alors candidater à la labellisation E3D. Elle repose sur une charte académique de 24 items répartis dans trois domaines : pilotage, action pédagogique et éducative, gestion durable. À l’issue d’une visite des membres du groupe technique académique, l’école ou l’établissement est proposé pour la labellisation si un nombre suffisant d’items de la charte est validé (quinze, répartis équitablement entre les trois domaines).
La labellisation est accordée pour une durée de cinq ans. Pour être labellisé niveau "expert", l’établissement doit valider au moins 20 items. La labellisation au niveau expert est également acquise pour cinq ans.

"Peut être considéré comme E3D, tout établissement scolaire ou toute école engagés dans un projet de développement durable fondé sur la mise en œuvre d’un projet établissant une continuité entre les enseignements, la vie scolaire, la gestion et la maintenance de la structure scolaire tout en s’ouvrant sur l’extérieur par le partenariat".

Une charte commune à la région académique

À partir de l’an prochain, la procédure de labellisation sera fondée sur une charte commune aux deux académies de Besançon et Dijon et sur un protocole commun avec le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté pour la labellisation des lycées : une étape significative dans la généralisation des démarches globales d’éducation au développement durable.

Les établissements labellisés

Écoles et établissements nouvellement labellisés en 2016

- École élémentaire Schoelcher, Belfort
- École élémentaire Saint-Exupéry, Danjoutin : E3D expert
- Collège Charles Péguy, Vauvillers : E3D expert
- Collège Mozart, Danjoutin
- Collège Michel Colucci, Rougemont le Château
- Lycée Xavier Marmier, Pontarlier : E3D expert

Établissements en renouvellement de label en 2016

- Collège Jean Jaurès, Saint-Vit
- Collège Louis Pergaud, Faverney

Cérémonie académique des labels <abbr title="établissement en démarche de développement durable">E3D</abbr>

Écoles et établissements nouvellement labellisés en 2017

- École Saint-Bernard, Besançon : E3D expert
- École Notre Dame, Besançon
- École primaire Anne Frank, Danjoutin : E3D expert
- Collège Camille Claudel, Montreux-Château
- Lycée Saint Jean, Besançon : E3D expert
- Lycée du Bois, Mouchard : E3D expert

Établissements en renouvellement de label en 2017

- Collège Pierre Vernier, Ornans
- Collège Notre Dame, Besançon : renouvellement au niveau E3D expert

Contacts

Gilles Bulabois et Jean-Marc Tochon, IA-IPR, coordonnateurs académiques éducation au développement durable


Galerie

Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D Cérémonie académique des labels E3D

 
jeudi 15 juin 2017

Remise des diplômes du BIA 2017 : 89 pourcents de réussite !

Vendredi 9 juin, la cérémonie de remise des diplômes du BIA s’est déroulée dans les locaux de l’aéroclub de Pontarlier en présence du recteur et des partenaires aéronautiques.

Pour le recteur, "l’académie de Besançon peut être fière de son CIRAS*, fierté qui peut également se justifier au regard des parcours professionnels remarquables réalisés par d’anciens et anciennes élèves lauréat-e-s. Parcours que je vous encourage tous à suivre afin de poursuivre cette belle passion".

La "volée" Piccard brille par ses résultats

Cette 23e promotion a été parrainée par Bertrand Picard, explorateur reconnu et président de la fondation Solar Impulse. Retenu par d’autres engagements, il n’a pas pu faire l’honneur de sa présence lors de cette cérémonie. Néanmoins, il a tenu à adresser un message aux jeunes diplômés :
Message de Bertrand Picard aux élèves
Biographie de Bertrand Picard

Un diplôme qui attire de plus en plus de jeunes et de filles

Remise des diplômes du <abbr title="Brevet d'initiation à l'aéronautique">BIA</abbr> 2017 Cette année, 175 élèves de 25 établissements de l’académie étaient inscrits. Cette promotion a brillé par ses excellents résultats.

Le recteur Jean-François a tenu à exprimer ses plus chaleureuses félicitations aux lauréats. Le taux de réussite est de 89 % soit 5 points de plus que l’an dernier.
18 % des lauréats sont reçus avec une mention très bien, 22 % avec une mention bien et 24 % avec une mention assez bien.
Une hausse de la participation féminine est également à noter puisque 25 % des lauréats sont des jeunes femmes.

Corentin Rochet, major 2016, a remis le trophée au major de la promo 2017 à Sami Boukezzoula, élève au lycée Édouard Belin de Vesoul. Ce dernier a obtenu la note de 20/20 !

Le recteur et les partenaires ont ensuite procédé à la remise des diplômes à l’ensemble des lauréats.

Les résultats de la session 2017

Depuis 1994, plus de 3 200 jeunes ont été formées au BIA dans l’académie.

Le BIA atteste d’un niveau de connaissance dans le domaine de l’aéronautique et de l’espace.
Ce brevet ouvert aux jeunes âgés d’au moins treize ans à la date des épreuves permet l’obtention de bourses attribuées par la Fédération française aéronautique. Il est délivré conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de chargé de l’Aviation civile. Au niveau académique, *le CIRAS est chargé de mettre en œuvre cet accord national.

Le CIRAS est présidée par le recteur, fruit d’une convention nationale signée entre le ministère de l’Éducation nationale, le ministère des Transports, et le Conseil national des fédérations aéronautiques et sportives. Chaque académie possède un CIRAS, celui de l’académie de Besançon est un des plus anciens au niveau national.

Contact

Jean-Marie Lemarchand, référent académique du CIRAS.


Galerie

Remise des diplômes du BIA 2017 Remise des diplômes du BIA 2017 Remise des diplômes du BIA 2017

 
mercredi 14 juin 2017

Trois apprentis pontissaliens lauréats du concours Cgénial !

Vendredi 19 mai, trois apprentis ont présenté au concours scientifique Cgénial leur projet d’abri mobile pour l’observatoire astronomique : ils ont remporté la troisième place au concours national dans la catégorie lycée.

Trois apprentis pontissaliens lauréats du concours Cgénial ! Ce projet, "l’astronomie pour l’éducation" repose sur un partenariat entre deux établissements scolaires de Pontarlier : le lycée professionnel Toussaint Louverture et le lycée général Xavier Marmier. Il a commencé en 2013 avec la construction d’un télescope de type Dobson de 400 mm pour le club d’astronomie.

Dans un deuxième temps, les élèves de bac pro technicien constructeur bois ont réalisé l’étude et la conception de l’abri qui sera implanté sur le site de l’observatoire et qui protègera le télescope. Il fallait respecter un cahier des charges exigeant : la structure devait être mobile, résistante au vent et à la neige. Cette station d’observation sera installée sur le site de l’observatoire de la Perdrix entre Pontarlier et Morteau.

C’est ce projet qui a été sélectionné parmi les 20 lycées finalistes du concours scientifique Cgénial et qui a permis aux élèves de remporter le troisième prix lycées 2017 !

Trois apprentis pontissaliens lauréats du concours Cgénial ! Le planning de la réalisation des travaux à venir prévoit encore quatre phases :
- 2017 : les travaux de maçonnerie et l’apport du réseau et de l’électricité
- 2017-2018 : la construction du bâtiment et la mise en place du télescope
- 2017-2018 : l’informatique (en partenariat avec une école en Bourgogne)
- 2018-2019 : la mise en place du groupe de gestion de l’observatoire (Comité composé d’élèves du lycée général et professionnel, de membres du club "Astro" de Pontarlier et de professeurs).

Fin 2019, la mise à disposition de la communauté éducative permettra d’observer le ciel à distance pour tout établissement scolaire qui en fera la demande.

Palmarès complet
En savoir plus - Reportage Radio Plein Air

Contact

25
Lycée professionnel
Toussaint Louverture - Pontarlier
Informations complètes

25
Lycée polyvalent
Xavier Marmier - Pontarlier
Informations complètes

Pierre-Marie Laloy
Tél. : 03 81 39 02 21

 
mardi 23 mai 2017

"La Flamme de l’égalité" : des lycéens belfortains récompensés à Paris le 10 mai dernier

Des lycéens de l’académie se sont distingués avec leur projet intitulé "1844 : Débat d’hier et d’aujourd’hui".

Chaque 10 mai depuis 2006, la France commémore la Journée nationale des mémoires, de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Lors de cette journée, organisée par le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, une cérémonie, présidée par le Président de la République, se déroule à Paris, dans les Jardins du Luxembourg, en présence de nombreuses personnalités. À cette occasion, les diplômes du concours "la Flamme de l’Égalité" ont été remis officiellement aux lauréats nationaux de la session 2016-2017.

Une prise de conscience et le travail d’une année

Les élèves à Paris Les élèves de terminale bac pro. Commerce du lycée Saint-Joseph ont reçu le prix de la catégorie "lycée" pour leurs travaux réalisés avec leurs professeures de français et d’espagnol. L’après-midi, ils ont été été reçu au ministère des Outre-mer pour une remise de prix par la ministre, Erika Bareigts.

À partir des débats du 4 mai 1844 sur la question de l’abolition de l’esclavage, les élèves ont proposé deux mises en parole différentes :
- une version théâtrale avec Marc Toupence, metteur en scène du théâtre du Pilier à Belfort
- la réalisation d’un rap avec Pih Poh, rappeur.

Le morceau de "rap" réalisé par les élèves

Dans le cadre de ce projet, les élèves ont également visité la Maison de la Négritude à Champagney pour bénéficier d’un cadrage historique.
D’un point de vue pédagogique, cela a permis aux élèves d’aborder les thèmes de la parole en spectacle, de la diversité en cours de français. Ils ont été sensibilisés au thème de l’identité, de la relation humaine et des conflits liés à la conquête de l’Amérique Latine avec l’évolution dans la considération des Indiens jusqu’à leur évangélisation forcée, en cours d’espagnol.

Objectifs transversaux
- retrouver une estime de soi, être capable de faire
- sensibiliser les élèves aux discriminations et au racisme envers certains peuples
- acquérir un savoir être pour le travail en groupe et avec des intervenants

Contacts

Olivier Apollon, référent académique Mémoire et citoyenneté

90
Lycée professionnel privé sous contrat
Saint Joseph - Belfort
Informations complètes

 
vendredi 19 mai 2017

Une classe de cinéphiles du lycée Belin doublement primée à Paris !

Les 10 et 11 mai derniers, le prix Jean Renoir des lycéens a été décerné à la Fémis. La classe de 2de5 arts visuels du lycée vésulien y a reçu deux prix pour la réalisation d’un trophée et de textes sonores pour l’un des films en compétition.

Une centaine de lycéens venus de toute la France, accompagnés de leurs professeurs, ont été réunis à Paris pour l’apothéose de cette belle aventure cinéphilique.

Une culture cinématographique bien ancrée à Vesoul

Le cinéma est très présent dans la culture du lycée Belin. En février, l’établissement réalise le trophée du jury lycéens du Festival international des cinémas d’Asie et en mai, durant le Festival de Cannes, les élèves se retrouvent en immersion pendant trois jours. La classe de seconde arts visuels est particulièrement sollicitée car elle fait également partie des dispositifs "Lycéens au cinéma" et "Semaine du cinéma européen" organisés par le cinéma de Vesoul.

Genèse d’un projet d’ampleur nationale

Affiche du prix Jean Renoir des lycéens Tout a commencé au mois de septembre quand la professeure d’arts visuels a présenté aux élèves de 2de5 le prix Jean Renoir des lycéens. L’objectif était de visionner sept films français et européens issus de l’actualité cinématographique :

- Le Fils de Jean
- Soy Nero
- Sonita
- Moi, Daniel Blake
- Baccalauréat
- Tramontane
- Les oubliés

La programmation a été élaborée en partenariat avec le cinéma de Vesoul.
Ce projet pédagogique a concerné les 28 élèves d’arts visuels ainsi que les sept élèves qui suivent l’enseignement d’exploration MPS. Ce travail interdisciplinaire a réuni la professeure documentaliste, celle d’histoire-géographie et la professeure de français, pour les phases d’écriture des critiques filmiques.

En amont et en aval du visionnage des films, les élèves ont travaillé sur différents aspects : présentation du contexte socio-politique, biographies des réalisateurs, analyse filmique, rédaction de critiques, création d’affiches mettant en avant un travail de lettrage associé à l’image, mises en scène d’interviews, de vidéos, voire écriture et mise en voix de textes de rap...

Pour chaque film, des productions d’élèves devaient être postées sur le site du prix Jean Renoir des lycéens. Puis, l’ensemble de la classe a établi un palmarès de ses trois films préférés.

La réalisation du trophée : un véritable travail d’équipe !

Le trophée du prix Jean Renoir des lycéens Au cours du mois de janvier, les classes qui le souhaitaient ont pu créer un trophée pour le prix Jean Renoir. Le trophée a été dessiné par un élève volontaire de seconde arts visuels aidé de son professeure d’arts plastiques.

L’élève a choisi de représenter l’univers du cinéma par le clap et une caméra. On peut également noter une référence à la peinture d’Auguste Renoir, père de Jean Renoir, avec le chevalet comme support de l’ensemble.

Le projet a été élaboré à partir d’une photographie de la classe devant le cinéma de Vesoul lors d’une projection d’un des films en compétition.

Le trophée a ensuite été réalisé en CAO par deux élèves de 1re STI2D avec le soutien de leur professeur. Ils ont alors repris en main le dessin, l’ont numérisé avec le logiciel Solidworks afin qu’il devienne une matrice qui a ensuite été découpée au laser dans du bois.

Deux jours à la Fémis pour élire le meilleur film de l’année !

Ce travail collectif a trouvé son aboutissement à la Fémis, école nationale supérieure des métiers de l’image et du son, où tous les jeunes se sont concertés, par groupes, pour argumenter et défendre leur film préféré. Les débats ont été très nourris, passionnés et ont donné lieu à de belles rencontres entre élèves de lycées professionnels et polyvalents.

Finalement le film primé par l’ensemble des lycéens est celui de Martin Zandvliet intitulé Les Oubliés (choisi par aussi les élèves de 2de5 !) et qui a recueilli l’unanimité des voix. Des prix ont été décernés à certains élèves pour leurs critiques et à certaines classes pour leurs créations originales. Les élèves vésuliens ont été récompensés :
- pour la réalisation du trophée
- pour leur critique du film Sonita sous forme de cartes postales sonores "rappées".

Une expérience mémorable

Deux élèves de 2de5 ont été sélectionnés sur lettre de motivation pour représenter leurs camarades lors de la cérémonie de remise des prix à Paris. Ils ont ainsi participé aux délibérations du jury.

De cette belle aventure, les deux élèves porte-paroles retiendront la rencontre qu’ils ont vécue à Paris lorsque les référents de chaque académie se sont retrouvés, après avoir échangé mails et newsletters tout au long de l’année.

Ils garderont également en mémoire l’échange très constructif et sympathique avec Philippe Lioret, réalisateur du "Fils de Jean" mais aussi de "Welcome" ou de "Je vais bien ne t’en fais pas". Il a su captiver son auditoire en parlant non seulement de son film mais aussi du 7e art en général, tout en exprimant sa joie de voir combien de jeunes gens pouvaient se montrer passionnés et pertinents dans leurs analyses filmiques.

Contacts

Catherine Grisard, documentaliste

70
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'ingénierie numérique
Édouard Belin - Vesoul
Informations complètes


 
vendredi 12 mai 2017

Concours national des jeunes talents du bar

La 5e édition du Concours national des jeunes talents du bar s’est déroulée du 3 au 5 mai à Poligny au lycée Hyacinthe Friant, sous la présidence d’Henri Di Nola, président de l’Association des professeurs enseignants en bar, meilleur ouvrier de France barman 2015.

Organisé par Marc George, professeur de bar, avec le soutien de Christine Gehin, proviseure du lycée et de l’ensemble des collègues de l’établissement, ce concours a accueilli cette année 24 élèves en formation de mention complémentaire employé barman venus de toute la France.

Au programme :
Concours national des jeunes talents du bar
- épreuve écrite de connaissance des produits, des cocktails, de la législation et de l’anglais professionnel du bar
- reconnaissance visuelle et olfactive d’un produit de bar
- test de verse
- réalisation d’un cocktail short drink et d’un cocktail long drink issus du Carnet de cocktail contemporain
- questionnaire sur un produit générique de bar, cette année le Cognac.

Les jurys étaient composé entre autres des professeurs de mentions complémentaires barman, mais aussi de Christophe Davoine, meilleur ouvrier de France Barman 2015, de Joseph Trotta, barman designer et de Marc Jean et Jean-Luc Parodi, chefs barmen.

Avant de concourir, les élèves et professeurs, ainsi que les partenaires ont pu découvrir le terroir local en visitant une cave de vieillissement de Comté.

Palmarès

Concours national des jeunes talents du bar
1er prix : Emmanuelle Degrade (Poligny - Lycée Hyacinthe Friant)
2e prix : Amélie Martinez (Montpellier - Lycée Charles de Gaulle)
3e prix ex-æquo :
Chloé Bourdel (Eragny-sur-Oise - Lycée Auguste Escoffier)
Eloy Dalmasso (Illkirch - Lycée Dumas)

Le Carnet de cocktail contemporain est la nouvelle base de référence pour les élèves en formation complémentaire barman. Ce carnet est issu du travail de professeurs et de professionnels du barman et a été validé par Michel Lugnier, inspecteur général de l’Éducation nationale en remplacement de la Coupe Scott depuis la rentrée de septembre 2016.

Contact

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
vendredi 14 avril 2017

Des lycéens primés à Paris pour leur vidéo qui dénonce le harcèlement

Mardi 4 avril, des élèves de seconde du lycée Georges Colomb de Lure ont été récompensés à l’Élysée. Ils ont obtenu le prix de la meilleure vidéo catégorie lycée et la mention spéciale "Coup de cœur des élèves" avec leur film "Ça vaut le coup ?".

Initié en 2013, le Prix Non au harcèlement, "permet aux élèves de 8 à 18 ans de prendre collectivement la parole pour s’exprimer sur le harcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo qui servira de support de communication pour le projet qu’ils souhaitent mener dans leur établissement."

Faire parler le harceleur

Juliette, Lou, Arthur et Jacques ne cachent pas leur fierté. Ils ont reçu leur prix des mains de la ministre de l’Éducation nationale en présence du recteur de l’académie et du Président de la République.

Ces lycéens volontaires sont très impliqués dans la lutte contre le harcèlement. Ils ont entièrement réalisé leur vidéo : de la rédaction du scénario au montage, en passant par le tournage.

Leur clip de deux minutes, retenu lors d’une pré-sélection académique, a marqué les esprits par l’originalité du choix du point de vue retenu. Le narrateur n’est pas la victime, mais le harceleur. "Ça vaut le coup ?" met en lumière les remords de celui-ci, de tyran à victime à son tour.

Ce n’est pas la première que l’établissement se fait remarquer dans son combat contre le harcèlement. L’an dernier, les lycéens du lycée Colomb avaient déjà fait parler d’eux et du harcèlement avec un clip musical. Le recteur et la référente académique harcèlement s’étaient d’ailleurs rendus dans l’établissement.

Les lycéens de Lure, eux aussi, disent "Non au harcèlement" !

La remise des prix nationaux

Non au harcèlement : cérémonie de remise des prix - édition 2017

Lauréats académiques Prix "Non au Harcèlement" 2016-2017

Avant la remise des prix nationaux, des prix académiques ont été décernés en février dernier.

Affiche

- Collège de l’Arc de Dole
Affiche du collège de l’Arc

Prix "coup de cœur" académique

- Collège Olympe de Gouges de Pont-de-Roide-Vermondans
Affiche "Coup de coeur" du collège Olympe de Gouges

Vidéos

- Collège Mont Miroir de Maîche

- Collège les Quatre Terres d’Hérimoncourt

- Collège René Perrot du Russey

Contacts

Cécile Beisser-Voignier, proviseure vie scolaire, référente académique harcèlement

70
Lycée général et technologique
Georges Colomb - Lure
Informations complètes


Galerie

Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale Remise des prix "Non au Harcèlement" - (c) Philippe Dervernay - Ministère de l'Éducation nationale

 
jeudi 13 avril 2017

Premier prix aux Olympes de la parole pour le lycée Pontarcher

Félicitations aux 23 élèves de la classe de seconde bac pro restauration du lycée vésulien qui a obtenu le premier prix ex-aequo des Olympes de la paroles au ministère de l’Éducation nationale à Paris ce mercredi 29 mars 2017 !

Premier prix aux Olympiades de la parole pour le lycée PontarcherCe prix, organisé par l’Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), a pour vocation de promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons par l’organisation d’un concours annuel auprès du public scolaire de l’école élémentaire au lycée.

Le thème de cette édition proposait d’étudier la répartition femmes/hommes dans les différents métiers du numérique et de suggérer des solutions pour parvenir à l’égalité. Pour aborder ce thème, les élèves ont réalisé dans l’établissement une enquête auprès de leurs camarades, une table ronde, ainsi qu’un dossier et un clip vidéo sonorisé de trois minutes.

Témoignages d’élèves

- "Ce projet, c’était du concret !"
- "Nous avons tous pu échanger sur le thème de la discrimination filles/garçons par l’intermédiaire des jeux vidéo : les exemples que nous trouvions nous renvoyaient à notre réalité".
- "Nous avons essayé d’écouter les avis des uns et des autres, même si ce n’était pas toujours facile. Mais nous sommes tous tombés d’accord pour dire qu’un long chemin reste à parcourir dans le monde du jeu vidéo, même si les choses bougent avec les youtubeuses et les gameuses qui sont de plus en plus nombreuses sur la toile."
- "Nous avons cependant été surpris de la relative passivité de certaines filles qui ne sont pas choquées par les images dégradantes à l’encontre des femmes"

Premier prix aux Olympiades de la parole pour le lycée PontarcherLes élèves n’ont pu se rendre au ministère pour présenter leur production, mais l’équipe enseignante impliquée, menée par Catherine Laurent et Sandrine Jacquinot, soutenue par Delphine Patton (par son concours technique), peut être fière de ce projet de longue haleine mené brillamment à son terme !

L’AFFDU, ONG à statut consultatif auprès de l’ONU, association loi 1901, reconnue d’utilité publique, fondée au lendemain de la Première guerre mondiale, en 1920, par des femmes universitaires porteuses d’une grande ambition pour les femmes et convaincues que l’éducation des filles est à la fois un facteur de paix et la clef de la promotion des femmes.

En savoir plus - AFFDU
En savoir plus - Lycée Pontarcher

Contacts

Sandrine Jacquinot, enseignante référente égalité filles/garçons

70
Lycée professionnel
Pontarcher - Vesoul
Informations complètes

 
jeudi 6 avril 2017

175 lycéens ont testé leurs connaissances sur la région Bourgogne Franche-Comté

Mardi 4 avril, élèves, enseignants et partenaires de l’évènement étaient réunis à Canopé Dijon. Les questions ont porté sur des thématiques économiques et territoriales franc-comtoises et bourguignonnes.

Depuis 2010, c’est la première fois que le Quiz économie, finances et territoire de Bourgogne Franche-Comté se déroulait en Bourgogne et le succès était au rendez-vous ! Quinze lycées de Bourgogne Franche-Comté étaient représentés.

Un questionnaire éclectique et ludique

Cette action éducative vise à développer une approche originale des réalités économiques et territoriales de la région, auprès des élèves de seconde, par l’intermédiaire d’un questionnaire.

Palmarès

230 lycéens ont testé leurs connaissances sur la région Bourgogne Franche-Comté Les quarts de finale ont été très serrés. Les quinze équipes étaient au coude-à-coude. Tout s’est joué à un ou deux points près, souvent jusqu’à la dernière ou avant dernière question.

Les quatre équipes finalistes sont :

- 1er - le lycée Pasteur Mont-Roland de Dole (22 points)
- 2e - le lycée Notre-Dame de Nevers (21 points)
- 3e - le lycée Pergaud de Besançon (19 points)
- 4e - le lycée Xavier Marmier de Pontarlier avec (16 points)

En finale, l’équipe du lycée Pasteur Mont-Roland a battu l’équipe du lycée Notre Dame 10 à 0 : une victoire sans appel !

Les équipes lauréates ont remporté des chèques d’une valeur comprise entre 120 € et 280 €.

Contacts

Laurent Deschamps
Aurélie Gomes
Isabelle Maire-Linac

 
vendredi 17 mars 2017

Finales nationales des Olympiades des métiers

La finale nationale des olympiades des métiers se déroulait à Bordeaux du 9 au 11 mars 2017 : 54 métiers étaient représentés dans des domaines aussi variés que les services, les métiers du bâtiment et des travaux publics, de l’automobile, des nouvelles technologies, de l’alimentation et de l’industrie.

Ils étaient plus 600 jeunes de moins de 23 ans à en découdre dans le gigantesque hall du palais d’exposition de Bordeaux.

En savoir plus

Lauréats académiques

Finales nationales des Olympiades des métiersL’équipe de Bourgogne Franche-Comté se composait de 42 jeunes représentant 39 métiers, sélectionnés lors des épreuves régionales.

Lycée Paul Émile Victor - Champagnole

Lorette Bulabois, élève de terminale bac pro accompagnement, soins et services à la personne au lycée Paul Émile Victor a remporté la médaille de bronze dans la catégorie Aide à la personne. À 17 ans, elle est l’une des plus jeune récompensée pour ce concours.
Elle avait rejoint les 42 jeunes de l’équipe de Bourgogne Franche-Comté, représentant 39 métiers après avoir été sélectionnée lors des épreuves régionales.

Contact

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers du sanitaire et du social
Paul Émile Victor - Champagnole
Informations complètes

Lycée Jules Haag - Besançon

Finales nationales des Olympiades des métiers Adrien Mary, étudiant de BTS conception et industrialisation en microtechniques, en 2e année au lycée Jules Haag. Adrien a affronté huit candidats venus de huit régions de France dans plusieurs épreuves :
- conception (création d’une nouvelle solution)
- modélisation de pièces et assemblage
- rétro conception qui consiste à réaliser un modèle à partir de la pièce réelle
- rendu réaliste et animation de systèmes
- rapidité de modélisation et d’assemblage.
Adrien a brillé par sa constance et a obtenu la médaille d’or.

Contact

25
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de la microtechnique et de l'automatique
Jules Haag - Besançon
Informations complètes


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon