R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > L’aide à la recherche du premier emploi (ARPE)

Rubrique Vie de l'académie

mercredi 3 mai 2017

L’aide à la recherche du premier emploi (ARPE)

Pour aider financièrement les jeunes dans la période qui sépare l’obtention du diplôme et l’accès au premier emploi, l’ARPE a été créée en 2016.

L'aide à la recherche du premier emploi (ARPE)Reconduite en 2017, l’ARPE s’adresse aux jeunes de moins de 28 ans ayant suivi une formation à finalité professionnelle en 2016-2017, boursiers au cours de cette année ou apprentis sous conditions de ressources équivalentes, qui seront diplômés en 2017 et à la recherche d’un premier emploi :
- élèves et apprentis de l’enseignement secondaire préparant un CAP (ou CAP agricole), un baccalauréat professionnel ou technologique, un brevet des métiers d’art, un brevet professionnel (ou brevet professionnel agricole)
- étudiants et apprentis de l’enseignement supérieur préparant un BTS, un DUT, une licence ou licence professionnelle, un master, etc.).

Tout savoir sur l’ARPE

 
mercredi 3 mai 2017

Voix d’enfants / espace scénique

Dans le cadre du PREAC, quatre classe de collèges de l’académie participent depuis le début de l’année à un projet de créations de chansons avec l’artiste Joyce Tape.

Voix d'enfants / espace scénique L’association "Benkadi-Joie production" est à l’origine du projet "Dongri-Niman" qui a pour objectif la promotion de la musique blues africaine et la création de ponts musicaux et culturels entre Afrique et Europe.
Un concert de restitution aura lieu le jeudi 4 mai à 20 h 30 au théatre Edwige Feuillère de Vesoul dans le cadre du mois "Voix d’enfants/espace scénique".

Classes participantes :
- troisième F du collège Entre-Deux Velles de Saône
- troisième 2 du collège René Cassin de Noidans-les-Vesoul
- quatrième 3 du collège Victor Hugo de Besançon
- quatrième Schweitzer du collège des Clairs-Soleils de Besançon.

Voix d’enfants / espace scénique

Retrouvez, entre le 4 et le 31 mai, plus de 1 000 choristes investis dans de nombreuses actions : concerts, spectacles, rencontres, théatre dans et hors les murs.

En savoir plus

 
mercredi 3 mai 2017

Quatrième édition du prix Pépite - Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant - 2017

Le prix Pépite est un dispositif de soutien aux projets de création d’entreprise innovante portés par les étudiant(e)s et les jeunes diplômé(e)s.

- vous êtes étudiant ou jeune diplômé de moins de 3 ans ?
- vous avez entre 18 et 28 ans ?
- vous avez un projet de création d‘entreprise ou vous avez créé une entreprise après le 1er juillet 2016 ?
- votre projet a un caractère innovant, quelle que soit la nature de cette innovation ?

Quatrième édition du prix Pépite - Tremplin pour l'entrepreneuriat étudiant - 2017Vous avez jusqu’au 16 juin 2017 pour déposer votre candidature !

Le prix Pépite est doté de prix allant de 5 000 € à 20 000 € et donne une visibilité nationale à votre projet.

Toutes les informations utiles (règlement du concours, dossier de candidature).

Pour l’ensemble des étudiants de Bourgogne-Franche-Comté, les dossiers de candidature doivent être déposés auprès du Pépite BFC

Contact

Pépite BFC
Site
Courriel

 
mardi 2 mai 2017

La Semaine des langues 2017 !

Cette année, la Semaine des langues vivantes se déroule du lundi 15 au vendredi 20 mai 2017. Destinée à mettre en lumière les langues et la diversité linguistique dans les écoles et les établissements, ainsi qu’en dehors du cadre scolaire, cet événement constitue un temps fort pour encourager la pratique des langues.

La Semaine des langues vivantes est l’occasion de :
La Semaine des langues 2017 !
- créer un temps fort sur une thématique susceptible de fédérer des projets en langues et/ou autour des langues et de faciliter leur rayonnement
- sensibiliser à l’atout que représentent les langues pour faciliter l’insertion professionnelle
- valoriser le plurilinguisme
- inciter à la mobilité et à l’ouverture internationale.

Dans l’académie, de nombreux établissements organisent des opérations spécifiques sous différentes formes : témoignages d’élèves, expositions de travaux, récits de voyages, réalisation de recettes et de spécialités internationales, projection de films, ateliers de découverte de langues du monde, poèmes multilingues …

Programme des actions dans l’académie

Site disciplinaire langues vivantes

Contact

Jean-Luc Bordron, IA-IPR anglais, chargé de la mission académique des langues vivantes

 
vendredi 14 avril 2017

Le dialogue au coeur de l’ouverture de la semaine de la persévérance scolaire

Lundi 20 mars, les acteurs de la persévérance scolaire et des élèves étaient réunis pour une journée d’échanges en présence du recteur à Delle puis, à Bethoncourt.

La semaine de la persévérance scolaire constitue un temps fort dans l’année qui mobilise la communauté pédagogique et éducative, les parents et les partenaires autour des jeunes et de leur réussite.

C’est surtout une occasion particulière de féliciter les jeunes pour leurs efforts, leurs engagements, mais aussi d’écouter et de comprendre leurs motivations et leurs aspirations, entourés par leurs proches et par les professionnels qui les soutiennent au quotidien.

Cette première journée, étayée par des témoignages et des retours sur expérience présentés lors de tables-rondes, a été riche et constructive.

Des marraines en or pour cette édition 2017

Les lycéennes championnes du monde scolaire de ski nordique 2016, scolarisées au lycée Victor Bérard, ont accepté d’être marraines de l’événement. Elles ont apporté leur témoignage, en visio-conférence, et ont ainsi donné un sens concret à la notion de persévérance à travers leur parcours scolaire et leur expérience sportive.

Une semaine de mobilisation, mais un travail au long cours

En introduction de cette semaine, le recteur Jean-François Chanet a insisté sur cette mobilisation : "il est de la responsabilité de chacun des acteurs d’intervenir de manière coordonnée et concertée dans le cadre d’alliances éducatives, et ce afin de créer des synergies et d’engager les jeunes à être persévérants, à ne pas abandonner sans avoir déterminé et trouvé une solution de formation et d’insertion satisfaisante. La cohérence des actions est le point d’orgue de ces alliances éducatives. La concertation des différents acteurs doit véritablement assurer la cohérence des réponses apportées, sans segmentation entre les dimensions pédagogiques et éducatives. Prendre conscience de l’importance de la qualité de la relation quotidienne entre l’adulte et le jeune pour maintenir la persévérance est primordial. En acceptant d’être en relation avec un jeune, chacun, quel que soit son champ d’expertise, devient une personne significative, un acteur dans sa motivation, un pilier de sa persévérance et un allié de sa réussite. La persévérance n’est pas l’affaire d’une journée ou d’une semaine, mais bien une mobilisation permanente et bienveillante de chacun à tous les instants."

Les établissements du Nord Franche-Comté mobilisés pour l’ouverture

Coaching au collège Saint-Exupéry à Beaucourt

Le principal de l’établissement à présenté le coaching de proximité en 3D : didactique, discipline (soutien), devoirs (aide aux). Ce dispositif vise à introduire des solutions de remédiation et d’accompagnement de proximité dans la classe. Des assistantes pédagogiques interviennent en soutien aux équipes pédagogiques.

Dispositif "Oxygène" au collège Jules Ferry à Delle

Dans le cadre de ce dispositif, les élèves de 4e en difficulté peuvent s’engager à aller en stage en entreprise durant quatre périodes de l’année. Afin d’établir un suivi annuel, l’établissement a mis en place un carnet de bord qui permet à l’élève de pointer les différentes étapes de ce dispositif et de revenir sur des bilans intermédiaires afin de construire son parcours pas à pas.

Action du GPDS au lycée Follereau à Belfort

Au lycée Raoul Follereau, le GPDS suit une soixantaine de jeunes présentant des fragilités qui peuvent les conduire au désintérêt et à l’abandon scolaire. Au regard des problématiques propres à l’établissement, un plan persévérance en dix fiches actions à été élaboré pour :
- déployer les pratiques de prévention
- promouvoir la bienveillance
- ouvrir l’établissement aux parents, notamment aux plus démunis
- articuler et encourager les dynamiques et les pratiques

Un "projet de vie" au lycée Courbet à Belfort

À travers l’atelier "projet de vie", les élèves du DAQIP ont pu s’exprimer, se projeter et s’exposer grâce à la réalisation d’un travail personnel. Les échanges avec les anciens élèves leur ont permis de mesurer le chemin parcouru par ces derniers et leur ont montré l’importance de la persévérance dans la réalisation d’un projet pour s’épanouir et trouver sa place dans la société. Pour le proviseur, le DAQIP augmente la confiance et la résilience de l’élève.

École Nelson Mandela à Bethoncourt

À l’école Mandela, une table ronde a été propice aux témoignages et a permis un réel moment d’écoute, de partage et d’échanges. Elle a réuni les trois coordinatrices de la MLDS, des parents, des représentants des PRE, des enseignants et un jeune ayant suivi le cursus DAQIP. Une vidéo réalisée par les élèves des DAQIP, un quiz et plusieurs animations sont venus rythmer l’après-midi entre les discussions.

Réalisation d’affiches au lycée Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames

Des élèves internes se sont investis depuis plusieurs semaines, le mercredi d’après-midi, dans un projet de réalisation d’affiches autour du thème de la persévérance scolaire.

Tout en étant encadrés, et à l’aide de l’intervention d’un professionnel, Steve Seiler en qualité de typographe/graveur, ils ont dû apprendre les techniques de la typographie pour réaliser les affiches (différents procédés de composition et d’impression utilisant des caractères, des formes en relief et des nuances de couleurs). Le résultat s’est traduit par des messages forts sur la persévérance scolaire.

Le travail a également permis de développer la créativité des élèves en mettant en œuvre des actions novatrices, en valorisant les qualités d’engagement sur un travail de fond nécessitant une régularité sur du long terme, ce que requiert la persévérance scolaire.

Une autre issue est possible

Au cours de cette journée, d’anciens décrocheurs ont pu témoigner de leur expérience : Lisa, qui a bénéficié du dispositif oxygène au collège Jules Ferry, Thiebaud, aujourd’hui étudiant en 5e à l’Université de Strasbourg qui a bénéficié du DAQIP au collège de Delle, Loïc, qui a du interrompre sa scolarité en raison de problèmes de santé et qui a bénéficié du DAQIP au lycée Follereau. Malgré leurs profils différents, tous ont souligné le bénéfice de ces dispositifs, l’accompagnement qu’ils ont reçu et la bienveillance à leur égard.

Noéline, élève en terminale bac pro ASSP a accepté, elle aussi, d’être un témoin en partageant son parcours. Ses propos ont été complétés par Sylvie Denonelle, professeure, qui a fait un retour d’expérience. Le témoignage de persévérance de la jeune fille montre combien il est nécessaire de rendre visible, et combien il est important d’assurer la présence d’adultes significatifs pour le jeune.

Contacts

Laurent Guillemin coordonnateur académique de la MLDS, référent académique Foquale
Tél. 03 81 65 74 26

90
Lycée professionnel
Jules Ferry - Delle
Informations complètes

 
vendredi 14 avril 2017

4e édition du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER)

Les 16 et 17 mars 2017, a eu lieu le Rendez-vous des Écoles Francophones en Réseau (REFER) à l’ESPE de Besançon et au Théâtre Les 2 Scènes - l’Espace à Besançon.

Cette quatrième édition du REFER, sur le thème "La classe, un univers de créativité" s’est déroulée simultanément à Québec et Besançon.
Le 16 mars, Sébastien Proulx, ministre québécois de l’Éducation, du Loisir et du Sport, a ouvert l’évènement en direct sur la scène de Québec, conjointement avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre française de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, par une intervention vidéo, ainsi que par Jean-Marc Merriaux, directeur général de Réseau Canopé.

Cette journée était retransmise en direct de Québec à l’École supérieure du professorat et de l‘éducation de l’académie de Besançon.

La journée du 17 mars a été ouverte au Théâtre Les 2 Scènes - l’Espace, par Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon et de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, et Laurent Tainturier, directeur territorial Réseau Canopé, académies de Besançon et de Dijon.

Lors de la matinée, se sont succédé conférences et présentations de projets par les élèves. L’après-midi a été l’occasion d’échanges et de débats entre la France et le Québec sur des sujets tel que la place de la créativité à l’école.

Des projets mêlant numérique, créativité et coopération

4e édition du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER)Cette année encore de nombreux projets ont été proposés en amont aux classes et enseignants de la francophonie.
Mêlant numérique, créativité et coopération, ils sont restitués chaque année lors de ces 48 h d’échanges et tout au long de l’année scolaire sur les réseaux sociaux. L’objectif est de mettre en commun différents savoir-faire et de miser sur l’interculturalité pour penser demain. Parallèlement à ces projets, le REFER proposait deux concours aux classes francophones : un concours de twittérature et un concours de vulgarisation scientifique.
Plusieurs milliers d’élèves de primaire, collège et lycée ont participé à cette édition 2017.

Productions vidéo des élèves

La francophonie rassemblée pour l’évènement

La webdiffusion en direct de ces deux journées a permis d’associer l’ensemble de la francophonie et dix-neuf foyers de retransmission du REFER ont fait vivre l’évènement à travers le monde à la communauté francophone.

Le REFER, un moment de rassemblement, d’échanges et de formation pour tous les acteurs du milieu de l’éducation

À l’initiative d’enseignants, le rendez-vous des écoles francophones en réseau veut permettre :
4e édition du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER)
- une réflexion sur la place de l’école quant aux défis posés par le numérique
- une mise en lumière des dernières tendances en pédagogie et des nouvelles façons d’envisager la classe et ses apprenants à l’ère du numérique
- la mise en réseau d’établissements et d’enseignants, toutes disciplines et tous niveaux confondus, ainsi que la création et le partage de contenus en français.

Ces journées partagées entre la France et le Québec ont été portées par l’académie de Besançon via sa délégation pour le numérique éducatif (DANE) ainsi que par le réseau Canopé et l’atelier Canopé 25 - Besançon, avec le soutien de l’académie de Dijon.

Vidéos du REFER 2017

 
jeudi 13 avril 2017

Parlemonde #1

Nombreuses sont les langues qui résonnent dans le territoire Nord Franche-Comté et rappellent que les multiples apports culturels font aussi sa richesse. Elles sont sources d’inspiration et de créativité.

Parlemonde #1 s’appuie sur cette diversité linguistique pour créer une cartographie inédite de ce territoire.

Parlemonde #1Pendant les sept derniers mois, les équipes et élèves des unités pédagogiques pour élèves allophones arrivant de trois établissements (lycée Germaine Tillion et collège Lou Blazer de Montbéliard et lycée Follereau de Belfort) ainsi que la classe de CM2 de l’école Coteau Jouvent de Montbéliard et un centre d’accueil pour mineurs non accompagnés (ADDSEA de Montbéliard) ont accueilli en résidence six artistes européens aux univers variés et conçu ensemble six œuvres collectives, rassemblées autour des notions de rencontre, de trace, de trajectoire, d’orientation et d’appartenance.

La genèse du projet, les notes d’intentions des artistes et de nombreux fragments de travaux d’élèves sont mis progressivement en ligne.

Afin de partager avec vous cet événement, nous vous invitons le jeudi 4 mai à une rencontre professionnelle : programme et documentation pratique

Parlemonde #1 est initié par "Ma scène nationale" et le CASNAV de l’académie de Besançon.

Contact

CASNAV de Besançon
Courriel
Site

 
jeudi 13 avril 2017

Concours nationale de la Résistance et de la déportation

Le 6 avril 2017, au collège Proudhon de Besançon, professeurs, professeurs honoraires, membres des associations d’anciens combattants ou mémorielles ont établi le palmarès académique du CNRD 2017.

Vecteur essentiel de transmission de la mémoire, le Concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD) offre également aux élèves l’opportunité d’approfondir leurs connaissances sur certains aspects fondamentaux de l’histoire de la Seconde guerre mondiale. C’est aussi pour eux l’occasion de réfléchir à la dimension civique de ces événements.

"La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi"

Concours nationale de la Résitance et de la déportationC’est sur cette thématique qu’ont travaillé les collégiens de troisième et les lycéens de l’académie qui étaient examinés par le jury académique le jeudi 6 avril au collège Proudhon de Besançon. Les lauréats académiques poursuivront le concours au niveau national.

Félicitations à tous les participants et bonne chance aux lauréats académiques ! Rendez-vous en octobre prochain pour le palmarès national.

Lauréats académiques
Tout savoir sur le concours - Éduscol

Contacts

Olivier Apollon, IEN lettres-histoire-géographie, référent mémoire et citoyenneté
Françoise Claus, IA-IPR histoire géographie
Gilles Bulabois, IA-IPR, référent valeurs de la République

 
mercredi 12 avril 2017

Un auditoire conquis par une soirée musicale à l’accent américain !

Le public est venu en nombre au Grand Kursaal de Besançon assister aux deux représentations données par le Chœur et orchestre inter-lycées : au programme, trois compositeurs américains contemporains et un éclectisme qui a su séduire les spectateurs.

Un public conquis par une soirée musicale à l'accent américain ! Cette année, le Chœur et orchestre inter-lycées célébrait ses 29 ans et le moins que l’on puisse dire c’est que le succès est toujours au rendez-vous ! L’assistance a particulièrement apprécié le morceau "I Bought me a cat" d’Aaron Copland qui a été rejoué pour conclure ces soirées américaines.

Les deux concerts représentent l’accomplissement d’un travail d’une année pour la centaine d’élèves des lycées bisontins. Cette aventure musicale et humaine témoigne d’un véritable professionnalisme. Les lycéens choristes et instrumentistes, dirigés par Jean-François Bourgeois, étaient accompagnés du baryton Rafael Galaz et du pianiste Benjamin Faure.

Contact

Chœur et orchestre inter-lycées
Lycée Pasteur
4, rue du lycée
25000 Besançon
Courriel

Galerie

Un public conquis par une soirée musicale à l'accent américain (...) Un public conquis par une soirée musicale à l'accent américain (...)

 
mardi 11 avril 2017

Le livret scolaire unique du CP à la troisième

Le nouveau livret scolaire unique (LSU) de l’école et du collège est un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis et des progrès de leurs enfants et restituer ainsi une évaluation plus complète et exigeante.

Parents, retrouvez toutes les informations utiles concernant le LSU :
Brochure explicative - LSU


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon