Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Remise officielle de défibrillateurs de formation par la MAIF

Rubrique Vie de l'académie

jeudi 19 janvier 2017

Remise officielle de défibrillateurs de formation par la MAIF

Jean-Michel Mourey, mandataire du conseil d’administration de la délégation MAIF à Besançon a remis ce mercredi 18 janvier 2017 au rectorat, huit défibrillateurs destinés aux formateurs en secourisme pour former les élèves à la réanimation cardio-pulmonaire.

Remise officielle de défibrillateurs de formation par la MAIFLe 26 juillet 2016, la convention entre le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et la MAIF a été renouvelée. L’objectif est de développer des actions favorisant l’acquisition par les élèves de savoirs et de comportements nécessaires pour appliquer les règles de sécurité, prévenir une situation de danger, se protéger et porter secours à autrui.

Pour la sixième fois dans l’académie, la MAIF, en se mettant au service de l’École et des valeurs de la République, permet de développer notamment auprès des élèves de troisième, des comportements civiques et solidaires, le sens de la responsabilité individuelle et collective.

Ce mercredi, Jean-Michel Mourey, mandataire du conseil d’administration de la délégation MAIF à Besançon, chargé des relations institutionnelles a remis à Jean-François Chanet, recteur de l’académie, en présence de Fabienne Caussin, infirmière conseillère technique du recteur, et de Didier Thellier, responsable académique de la formation, huit défibrillateurs de formation. Ces outils permettront à l’académie de consolider la formation aux premiers secours. Une formation déjà bien ancrée dans notre académie puisque l’objectif fixé par le ministère avait déjà été atteint l’an passé.

Rappel du partenariat MAIF - Rectorat

Le 21 juin 2011, afin de développer la formation "prévention et secours civiques de niveau 1" (PSC1), le ministère de l’Éducation nationale et la MAIF ont signé une convention de partenariat dont l’objectif est de mettre en œuvre des actions concourant à améliorer l’accès des élèves à une éducation à la responsabilité, à la maîtrise des risques et aux premiers secours.

Les conditions dans lesquelles la MAIF apporte son soutien au ministère de l’éducation nationale concernent :
- l’amplification des dispositifs de formations et d’accompagnement des acteurs éducatifs
- la mise à disposition de matériel et d’équipement pédagogique existant ou des moyens facilitant l’accès à ces ressources
- la définition, la réalisation et la diffusion de nouveaux supports et ressources pédagogiques
- la mise en œuvre d’outils facilitant les évaluations et les échanges d’informations.

Dans un premier temps, la MAIF a participé à la mise en place des formations initiales et continues d’instructeurs. Dans un second temps, elle a doté chaque académie du matériel indispensable pour la préparation des élèves au certificat de compétence de prévention de secours de niveau 1 (PSC1).

- en 2011 : deux kits pédagogiques et deux défibrillateurs d’une valeur de 4 000 euros
- en 2012 : un chèque de 2 000 euros pour la formation
- en 2013 : trois mannequins et des consommables
- en 2014 : un chèque de 1 500 euros pour l’achat de matériel
- en 2016 : quatorze mallettes pédagogiques

Bilan de la formation académique

Actuellement, l’académie compte quatre formateurs de formateurs. Le projet est d’en former deux autres dans l’année. 172 formateurs sont actuellement opérationnels. 36 nouveaux formateurs sont en cours de formation.

Depuis 2008, 20 556 élèves ont été formés en école primaire dont 1 959 élèves en 2015-2016 et 44 523 élèves en collège dont 6 081 élèves en 2015-2016.
En janvier 2017, 223 formations PSC1 ont été mises en place dans les EPLE et 1 257 élèves ont déjà été formés depuis la rentrée.

Tout savoir sur le dispositif - MAIF

Contacts

Fabienne Caussin, infirmière, conseillère technique du recteur
Didier Thellier, responsable académique de la formation

 
mardi 17 janvier 2017

Semaine franco-allemande 2017

"Besançon destination Allemagne", du 17 au 27 janvier 2017 : concert, cinéma, dégustations, ateliers de langues, animations scolaires, conférence, expositions !

Semaine franco-allemande 2017Tous les ans, le 22 janvier, les germanistes français et les romanistes allemands célèbrent la signature du Traité de l’Élysée, le 22 janvier 1963, par Konrad Adenauer, chancelier fédéral et le Général de Gaulle, Président de la République Française. Ce traité consacrait la réconciliation franco-allemande et mettait en place principalement deux institutions encore en vigueur aujourd’hui : les sommets réguliers entre les gouvernements des deux pays et l’Office Franco-allemand pour la Jeunesse / Deutsch-Französisches Jugendwerk. Ce dernier avait et a encore pour objectif de soutenir les rencontres entre les jeunes des deux pays, à travers une infrastructure bi-nationale et le financement de projets divers – jumelages, rencontres diverses, échanges individuels et collectifs.

La semaine franco-allemande prend place autour de cette journée de célébration et vous propose de nombreuses animations.

Programme complet

 
vendredi 13 janvier 2017

REFER 2017 : "Sciences pour tous" et "Lumière sur les sciences !"

Jusqu’au 23 janvier, les inscriptions sont encore possibles pour le projet "Sciences pour tous" et le concours "Lumière sur les sciences !".

REFER 2017 : "Sciences pour tous" et "Lumière sur les sciences !" Prenez rendez-vous avec les sciences avec le projet "Sciences pour tous" et/ou le concours "Lumière sur les sciences !". Ce projet veut placer les élèves dans un contexte d’interdisciplinarité, notamment avec les sciences et le français. Il permettra aux élèves de comprendre l’importance de l’explicitation et du vocabulaire utilisé dans l’apprentissage des sciences par le biais de la production d’une capsule vidéo de vulgarisation scientifique.

Enfin, comme lors de l’édition précédente, le concours de Twittérature est basé sur les mots proposés par l’opération "Dis-moi dix mots". Les inscriptions et les productions sont ouvertes entre le 1er décembre 2016 et le 6 février 2017. Alors testez ces nouvelles formes d’écriture qui font honneur à la poésie !

Site du REFER

 
mercredi 11 janvier 2017

"Curiosité urbaine" au lycée Condorcet de Belfort

En collaboration avec le FRAC Franche-Comté, le lycée Condorcet de Belfort accueille un choix d’œuvres des artistes Raphaël Zarka et Vincent Lamouroux : Pentacycle, et Topographie anecdotée du skateboard.

"Curiosité urbaine" au lycée Condorcet de BelfortL’exposition s’adresse à l’ensemble de la communauté scolaire et sera également ouverte à des groupes venus de l’extérieur du lycée - classes de collège ainsi qu’une classe de CM2. Ce principe répond à une volonté de diffusion la plus large possible de l’art contemporain, ainsi qu’à la nécessité de décloisonner les disciplines et d’établir des transitions entre le collège et le lycée.

Les élèves de première et de terminale L - spécialité arts plastiques - seront chargés de la médiation de l’exposition. Pour cela, ils ont été formés à la médiation culturelle par le FRAC, de façons à ce qu’ils en maitrisent les enjeux et les techniques et soient à même de recevoir et de dialoguer avec des publics variés.

Vernissage le 20 janvier 2017 de 17 h à 20 h, exposition du 21 janvier au 18 février 2017. L’exposition est ouverte au public tous les jours à l’heure de midi, et aux autres horaires en semaine sur simple rendez-vous - y compris pour l’accueil des groupes. Fermeture le samedi après-midi, le dimanche, et pendant les vacances scolaires.

"Curiosité urbaine" au lycée Condorcet de Belfort

Contact

90
Lycée général et technologique
Condorcet - Belfort
Informations complètes

Hervé Roelants
Tél. : 03 84 46 64 80
Blog

 
mardi 10 janvier 2017

Les vœux 2017 du recteur

Jean-François Chanet, recteur de région académique, recteur de l’académie de Besançon et chancelier des universités adresse à l’ensemble de la communauté éducative, aux élèves et à leurs parents ainsi qu’aux partenaires, ses meilleurs vœux pour l’année 2017.

"Au moment où nous nous retrouvons en famille ou entre amis pour entrer dans la nouvelle année, mes premières pensées vont à celles et ceux que l’âge ou la maladie isole ou que l’adversité laisse dans l’inquiétude du lendemain. La situation générale s’est améliorée en 2016 dans notre pays, mais l’amélioration reste sans doute insensible à beaucoup, ou leur paraît insuffisante ; elle s’accompagne de trop de signes inquiétants de par le monde pour être pleinement rassurante. Nous ne devons cependant pas, nous, les éducatrices et les éducateurs de la jeunesse moins que quiconque, renoncer à l’espérance, cesser de croire à notre capacité individuelle et collective d’obtenir les changements souhaitables pour nos semblables. Nous ne pouvons accepter que l’on aille chercher dans l’exclusion, la violence ou l’iniquité des remèdes aux maux dont souffre notre société. Commençons donc par croire en nous-mêmes si nous voulons que nos enfants croient en eux ; ne succombons pas devant eux aux mauvaises tentations que peut faire naître la peur.

Plus d’enseignants et des enseignants mieux formés devant nos élèves, une plus grande proportion d’entre eux qui poursuivent ou reprennent leurs études et les mènent avec succès au delà du baccalauréat, un climat scolaire et des conditions de travail améliorées, une attention accrue à la voie professionnelle, en étroite coopération avec la région, voilà ce que nous pouvons prévoir en 2017, dans nos deux académies de Besançon et de Dijon, sans risque de nous tromper. Ce n’est pas suffisant, peut-être, mais ce n’est pas rien. Au moment où il importe de poursuivre les efforts engagés, de leur laisser le temps de produire leurs effets, au lieu de s’adonner aux vaines polémiques qui discréditent notre école, je souhaite adresser à celles et ceux qui, dans notre académie, donnent chaque jour le meilleur d’eux-mêmes pour la réussite de tous leurs élèves un message d’encouragement et de confiance. La qualité de leur engagement quotidien doit être reconnue, comme son utilité pour notre société. Bonne année 2017 à toutes et à tous."

Jean-François Chanet,
recteur de région académique,
recteur de l’académie de Besançon,
chancelier des universités.

 
mardi 10 janvier 2017

REFER 2017

Profitez des trois derniers jours d’inscription pour deux projets : "École 2025", "Le grand saut" et un appel à performance culturelle.

Pour cette édition 2017, le thème du "rendez-vous des écoles francophones en réseau" (REFER) est "La classe : un univers de créativité !".

Projet "École 2025"

Un élève qui entre en CP cette année sera en troisième en 2025 … Vous avez envie de l’imaginer au sein de son école ? De nous dire de quelle manière son professeur enseignera ? De quelle manière, cet élève apprendra ? Vous avez envie de nous proposer des exemples d’utilisations de la réalité virtuelle ou d’autres technologies émergentes en classe et hors la classe ? Le projet École 2025 est pour vous. En partant des objets connectés d’aujourd’hui et de leur présence croissante (aspirateurs, téléviseurs, domotique, voitures, jouets, montres, téléphones…), il s’agira d’imaginer comment ces technologies vont être intégrées dans l’école en 2025. Que permettront demain ces objets d’aujourd’hui ? Que ne permettront-ils pas ?
Vidéo
Inscription

Projet "Le grand saut"

Votre classe a à cœur de développer l’entraide, la fraternité, la coopération ? Vos élèves souhaitent aider d’autres élèves lors des étapes importantes de la scolarité que sont le passage à l’école primaire, au collège, au lycée ou dans l’enseignement supérieur ? Alors faites le #GrandSaut et participez !

Inscription

Une performance culturelle

Un appel à performance culturelle : " Gigaoctets de culture " ou le numérique au service de l’art !

Dans la poursuite de sa mission qui consiste à donner de la visibilité à des projets novateurs, le REFER souhaite, pour cette 4e édition axée sur la créativité, mettre en scène des projets où le numérique se retrouve au service de l’art. Les classes sont invitées à venir présenter sur notre scène leurs œuvres ou performances qui n’auraient pas été possibles sans le numérique (en danse, musique, théâtre, associations de différents arts augmentés par le numérique…)

Inscription

Contact

Nathalie Bécoulet, directrice académique au numérique adjointe, IEN
Bertrand Formet, directeur de l’atelier Canopé de Besançon

 
mardi 10 janvier 2017

Les langues des enfants au service des apprentissages en maternelle : rassurer, engager, avancer.

Une journée d’étude organisée par la Fédération de recherche en éducation de Franche-Comté et le CASNAV de l’académie de Besançon.

Les langues des enfants au service des apprentissages en maternelle : rassurer, engager, avancer. Cette journée scientifique s’inscrit dans un cycle de journées d’étude sur la prise en compte de la diversité linguistique à l’école, initié par des chercheurs en didactique des langues de la Fédération de recherche en éducation en collaboration avec le CASNAV de l’académie de Besançon.

Mercredi 1er février 2017 à partir de 8 h 45 à l’ESPE de Besançon.

En savoir plus (programme, inscription...)

 
jeudi 22 décembre 2016

REFER 2017 : inscrivez-vous aux projets de classe et aux concours !

Le REFER propose ces actions à l’ensemble de la communauté éducative de l’espace francophone : enseignants et élèves de la maternelle à l’université.

REFER 2017 : inscrivez-vous aux projets de classe et aux concours !Le thème de cette édition 2017 sera "La classe : un univers de créativité !". Elle mêlera toutes les disciplines scolaires, misera sur l’échange et la collaboration entre les participants et surtout mettra en lumière les élèves et leurs réalisations.

En savoir plus (détail des projets et concours, inscriptions, contacts)

 
mardi 13 décembre 2016

Retour sur la journée de la laïcité du 9 décembre 2016 !

Zoom sur quelques actions emblématiques parmi les 57 projets en écoles collèges et lycées

Un moment d’unité riche en émotions au collège Château Rance

Ce vendredi 9 décembre à Scey-sur-Saône-Saint-Albin, un moment solennel a fédéré toutes les classes du collège. L’ensemble des personnels et les élèves de CM1 et de CM2 des écoles voisines étaient réunis, aux côtés du référent académique "laïcité" et de Liliane Ménissier, IA-DASEN de la Haute-Saône, représentant le recteur Jean-François Chanet. Jean-Marie Caniard, IA-IPR référent de l’établissement était également présent.

Se rassembler pour célébrer la laïcité

L'arbre de la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin En amont de cette journée, un travail préparatoire et pluridisciplinaire a été longuement mené dans le cadre des cours d’enseignement moral et civique (EMC), d’histoire géographie, d’éducation musicale, d’arts plastiques et en accompagnement personnalisé (AP).

Les élèves ont ainsi pu présenter des travaux de qualité ayant mobilisé tous les niveaux d’enseignement :
- illustration de la laïcité par des dessins et affiches pour annoncer la journée réalisées par les élèves de sixième sur la laïcité, avec présentation des expositions
- illustrations de quelques articles de la charte de la laïcité simplifiée
- présentation d’analyses d’affiches issues du Concours de l’Observatoire de la laïcité et de la Bibliothèque nationale de France illustrant la laïcité
- présentation d’activités réalisées dans le cadre du projet "Illustrons la laïcité" en 2015-2016.
Support de présentation du travail réalisé par les élèves de 3e

Après ces présentations éclectiques, le principal, Xavier Pichetti, et deux collégiens, Caroline et Maxime, ont rappelé l’histoire de la laïcité et son rôle dans le vivre ensemble.

Discours à trois voix sur la laïcité

Tous les participants ont ensuite déposé des feuilles sur l’arbre de la laïcité, réalisé par un agent technique du collège avec l’aide l’enseignante d’arts plastiques, support de mots récoltés en lien avec la laïcité, avant de se rassembler pour constituer une chaîne humaine formant le mot "laïcité" et d’entonner l’Hymne à la Joie. L’arbre de la laïcité serait ensuite exposé dans le hall du collège durant tout le mois de décembre.

Au collège Château Rance comme ailleurs, cette journée est l’occasion de mettre en lumière le travail de fond réalisé tout au long de l’année scolaire dans les établissements.

70
Collège
Château Rance - Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin
Informations complètes

Une large mobilisation dans l’ensemble du territoire académique

Dans le Doubs

- l’initiative du collège René Cassin de Baume-les-Dames (reportage vidéo et charte audio)
- le projet du lycée professionnel Pierre-Adrien Pâris
- Jean-Marie Renault, IA-DASEN, s’est rendu à Audincourt pour la fête de la laïcité organisée par l’inter CVC des sept collèges REP du Pays de Montbéliard.

Dans le Jura

- les actions au collège Pré-Saint-Sauveur de Saint-Claude
- le projet du collège Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier
- le projet du lycée Charles Nodier à l’issue de sa "journée laïcité" du 11 janvier.

En Haute-Saône

- l’opération au collège des Mille Étangs de Mélisey
- le projet de l’école Luxembourg de Vesoul en présence de Liliane Menissier, IA-DASEN

Dans le Territoire de Belfort

- les actions du collège Arthur Rimbaud de Belfort
- le projet de l’école primaire de Denney.

Autres actions dans l’académie

Contact

Référent laïcité

Ressources pour une pédagogie de la laïcité (livret pour faire vivre la laïcité dans les établissements)

Galerie

Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin Rassemblés pour la laïcité à Scey-sur-Saône-Saint-Albin

 
mardi 6 décembre 2016

"Votre enfant passe le brevet"

Une brochure à destination des parents d’élèves qui regroupe les informations essentielles concernant la session 2017 du diplôme national du brevet (DNB) dont les épreuves écrites se tiendront le 29 et 30 juin 2017.

Ce document précise les modalités de passation du DNB et les nouveautés liées à la mise en œuvre de la réforme du collège. Il met notamment l’accent sur les nouvelles modalités de l’évaluation du contrôle continu par l’attribution de points en fonction des niveaux de maîtrise des huit composantes du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Par ailleurs, la brochure précise également le contenu des deux épreuves écrites et les disciplines que chacune d’elles comporte. Elle détaille la nouvelle épreuve orale qui pourra porter sur un projet conduit dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires ou des parcours éducatifs. Enfin, elle précise le calendrier de l’examen, les principales dates à retenir et met l’accent sur l’importance de la cérémonie républicaine de remise de diplôme.

"Votre enfant passe le brevet"


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon