R

Accueil > Académie > Actualités > Partenariats - conventions > Deux bac-pro adaptés aux besoins de la Marine nationale au lycée Friant (...)

Rubrique Partenariats - conventions

mercredi 1er février 2017

Deux bac-pro adaptés aux besoins de la Marine nationale au lycée Friant !

Jeudi 26 janvier, le rectorat de Besançon, le lycée Hyacinthe Friant de Poligny et la Marine nationale ont signé une convention de partenariat pour la filière professionnelle restauration.

Cette signature de convention s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord du 31 janvier 2007 entre le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche visant à contribuer à offrir à tous les jeunes les meilleures chances d’une insertion professionnelle réussie dans le respect des missions spécifiques à chaque ministère.

Devenir cuisinier et futur marin

Dans le cadre de cette convention, la Marine propose notamment des bac-pro qui viennent enrichir le cursus normal de formation par une dimension maritime dans différentes filières.

Signature de convention avec la Marine nationale Le recteur Jean-François Chanet, le Capitaine de vaisseau, chef du Service de recrutement de la Marine, Xavier Royer de Véricourt, le Capitaine de Corvette, Patrick Martiny, chef du secteur Centre du Service de recrutement de la Marine, et le proviseur du lycée Hyacinthe Friant*, Christine Gehin, ont signé une convention de partenariat portant sur les baccalauréats professionnels "Cuisine" et "Commercialisation et Services en restauration" de l’établissement.

Grâce à ce partenariat, une vingtaine d’élèves pourront approfondir les connaissances acquises dans le cadre de leur formation en baccalauréat professionnel, filière restauration.

Ils auront la possibilité de découvrir les métiers de la Marine à l’école des fourriers à Querqueville (Normandie) à terre ou à bord d’un bâtiment de la Marine. Pour ces jeunes, cette expérience promet d’être riche en enseignements et en expériences laissant entrevoir de nombreuses perspectives professionnelles.

Des partenariats bien ancrés dans l’académie de Besançon

Signature de convention avec la Marine nationale D’autres jeunes de l’académie sont également engagés dans des formations en partenariat avec le ministère de la Défense :

- avec la Marine, au lycée professionnel Jouffroy d’Abbans, en baccalauréat professionnel "Maintenance des équipements industriels" et en baccalauréat professionnel "Électrotechnique, énergies, équipements communicants"
- avec l’Armée de Terre au lycée professionnel Jules Ferry, en filière "Maintenance des équipements industriels" et au lycée polyvalent de Montbéliard,
- avec l’Armée de l’air, au lycée professionnel Les Huisselets en FCIL d’un an et en CAP "Agent de prévention et de sécurité".

Ces partenariats, impulsés par des volontés communes, sont riches et bénéfiques pour chacun des acteurs.
Les jeunes y trouvent une formation de qualité, motivante et variée ; les équipes pédagogiques des établissements diversifient leurs compétences et trouvent dans ces actions une perspective d’ouverture.

Contacts

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

DAFPIC
Tél. 03 81 65 74 48

 
lundi 23 janvier 2017

Ouverture d’une Maison de l’Adolescence en Haute-Saône

Le rectorat et la DSDEN de la Haute-Saône, parties prenantes de la mise en place par l’Association Hospitalière de Bourgogne Franche-Comté AHBFC d’une Maison de l’Adolescence, ont signé une convention de partenariat.

Sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté, les collectivités territoriales de Haute-Saône, les associations et institutions œuvrant dans le domaine de l’accueil, l’information, l’aide ou la prise en charge des adolescents, les établissements de santé et les services déconcentrés de l’État ont décidé de collaborer et de contribuer à la mise en place d’une Maison de l’Adolescence.

Coordonner les actions de chaque partenaire

La convention cadre a été signée par le recteur Jean-François Chanet ce lundi 23 janvier, en présence de l’inspectrice académique de la Haute-Saône Liliane Menissier et de la coordinatrice de la Maison de l’adolescence Angeline Desprez.

Proposer un lieu d’accueil et d’écoute aux adolescents et à leur famille

Signature convention Maison de l'adolescence en Haute-Saône Cette convention vise à définir les engagements généraux respectifs des partenaires et les dispositions générales de fonctionnement dans le cadre de leur collaboration pour la mise en place de cette structure. Elle s’inscrit dans le programme national lancé à l’issue de la conférence de la famille de 2004 et annoncé dans la lettre du Ministre des solidarités, de la santé et de la famille du 4 janvier 2005.

Portée par l’AHBFC, cette Maison de l’Adolescence vient compléter les dispositifs déjà existant en Haute-Saône, en évitant les redondances et en favorisant les synergies fonctionnelles, les complémentarités, le travail en réseau et la fluidité du parcours de l’adolescent en demande.

Elle entend contribuer à une réponse globale et de proximité aux jeunes de 11 à 25 ans, accompagner les parents d’adolescents et coordonner le réseau des professionnels dans le département.

Contacts

Fabienne Caussin, infirmière, conseillère technique du recteur
Docteur Marie-Jeanne Choulot, médecin conseillére technique du recteur

 
jeudi 5 janvier 2017

La pratique du sport en établissement pour tous les jeunes !

Mardi 3 janvier, le rectorat de Besançon, la protection judiciaire de la jeunesse de Franche-Comté, le lycée professionnel Diderot de Bavilliers et l’UNSS ont signé une convention de partenariat permettant la pratique du sport pour les jeunes non scolarisés en vue de leur intégration scolaire et sociale.

Une convention nationale entre l’UNSS et la PJJ a été signée en janvier 2016 afin de permettre aux jeunes suivis par la PJJ d’exercer une activité physique et sportive via l’UNSS. Aujourd’hui, une déclinaison au niveau régional se met en place dans l’académie.

Développer les partenariats pour amener les jeunes à reprendre le chemin de l’école

Environ 500 jeunes sont suivis par les services et établissements de la direction territoriale de protection judiciaire de la jeunesse de Franche-Comté. Pour redonner confiance à ces jeunes et les remotiver, la justice et l’Éducation nationale ont choisi de leur apporter une réponse commune.

Le sport vecteur d’intégration

La PJJ développe des activités de jour pour mener les mineurs qui lui sont confiés vers une intégration sociale et une insertion scolaire et professionnelle. Au delà de ses propres dispositifs, elle s’appuie sur la société civile dans la perspective du maintien ou du retour de ces mineurs vers le droit commun, notamment dans le domaine éducatif.

Signature de convention Le projet initié et conçu par l’UNSS permet de favoriser l’éducation et l’insertion des personnes par le biais des activités physiques et sportives. Ces dernières font partie intégrante de l’action éducative. Ainsi, le sport permet de développer l’estime de soi, de prévenir les conduites à risque, de lutter contre le sentiment de frustration et d’injustice, de favoriser le respect des règles et l’assimilation de valeurs sportives, ainsi que la promotion de la santé.

L’UNSS a choisi une nouvelle approche d’offre de service public pour une population jusqu’alors ignorée. La structure associative a cette facilité de construire des projets intégratifs notamment d’ouverture et d’accueil aux populations marginalisées. L’UNSS accompagne la politique éducative de l’académie. En ce sens, elle se doit de proposer des actions non traditionnelles en s’ouvrant à d’autres publics.

Une convention pionnière au service de l’intégration des jeunes décrocheurs

Signature de convention Dans le cadre de cette convention, la première en France, les jeunes non scolarisés pourront pratiquer, aux côtés des élèves, différents sports au sein du lycée Diderot chaque mercredi après-midi pendant deux heures ; au programme : pétanque, escalade, boxe anglaise et chessboxing, un sport qui alterne box et échecs. Le recteur a pu assister à une démonstration sportive.

Cette convention doit servir de modèle et essaimer en établissements. Les équipes éducatives autour des chefs d’établissement doivent prendre en compte la nécessité d’innover pour répondre à des demandes de plus en plus larges, certes, mais nécessaires pour respecter l’égalité d’accès de tous aux politiques publiques.

Contacts

Jean-Marie Vernet, directeur du service régional UNSS

90
Lycée professionnel
Lycée des métiers de l'électricité, des technologies numériques et de la productique
Denis Diderot - Bavilliers
Informations complètes

 
jeudi 22 décembre 2016

Partenariat avec le Land de Rhénanie Palatinat

Lundi 19 et mardi 20 décembre, le recteur Jean-François Chanet, accompagné d’une délégation inter-académique, s’est rendu à Mayence dans le Land de Rhénanie-Palatinat.

Aux côtés du recteur étaient présents : la déléguée académique aux relations européennes et internationales et à la coopération, Natacha Lanaud-Lecomte, l’IA-IPR d’allemand, Marie-Christine Clergc-Gevrey, l’IA-DASEN du Territoire de Belfort, Eugène Krantz et Évelyne Dard, IEN-ET d’allemand.

Dans le cadre de ce déplacement transfrontalier, la délégation inter-académique s’est rendue, le lundi 19 décembre, à l’école primaire St Marien à Saarburg, où Céline Rollet, professeur des écoles de l’académie de Besançon travaille depuis le mois d’août dans le cadre du programme de mobilité Jules Verne.
L’après-midi a été consacrée à une réunion à l’ADD (autorité de gestion du Land de Rhénanie Palatinat) où des actions de coopération ont été précisées.

Le mardi 20 décembre, la délégation s’est rendue à Mayence et a visité un lycée professionnel, proposant des formations aux métiers du bois et une formation de tailleur de pierres, partenaire du lycée Niepce de Châlon-sur-Saône. Le recteur a ensuite signé une convention de partenariat avec la Ministre de l’Éducation Dr. Stefanie Hubig.

Un partenariat né d’une longue histoire

Signature du livre d'or du lycée professionnel BBS1 Mainz partenaire du lycée Niepce de Chalon Un partenariat historique lie l’académie de Dijon et la Rhénanie Palatinat ; la région Bourgogne-Franche-Comté et le Land allemand coopèrent également dans les domaines politique, social, économique et culturel.

Dans ce contexte, l’académie de Besançon intègre cette coopération régionale et inter-académique très forte. L’enseignement primaire et secondaire, la formation professionnelle, la scolarisation des élèves entre les deux pays, la formation conjointe de tous les enseignants, l’échange de cadres et de bonnes pratiques sont les points principaux de cette convention.

Cette visite chez nos voisins allemands s’est déroulée alors qu’un attentat touchait Berlin ce lundi 19 décembre au soir. Dans ces tristes circonstances, le recteur a tenu à exprimer une pensée toute particulière pour les victimes et leurs proches.

Contacts

Natacha Lanaud-Lecomte, déléguée académique aux relations européennes et internationales et à la coopération

Marie-Christine Clerc-Gevrey, IA-IPR d’allemand


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon