R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Concours régional "raconte-moi une entreprise" : deuxième édition

Rubrique Vie de l'académie

jeudi 10 novembre 2016

Concours régional "raconte-moi une entreprise" : deuxième édition

Les inscriptions pour le concours régional "raconte-moi une entreprise et ses métiers" sont ouvertes !

Cette opération, initié par la fondation Varenne en partenariat avec le rectorat de l’académie de Besançon, l’Est Républicain, le Medef Franche-Comté et la Chambre de commerce et d’industrie Franche-Comté s’inscrit dans le cadre du parcours Avenir qui vise à sensibiliser les collégiens, les lycéens, les étudiants de BTS et, depuis cette année, les apprentis, au monde l’entreprise, leur apporter une éducation aux médias, et leur donner le goût de l’écriture.

Il s’agit pour une classe ou un groupe d’élèves, de rédiger de façon journalistique un article à la suite de la visite d’une entreprise. Les visites réalisées à l’occasion de la semaine école-entreprise, qui se tiendra du 21 novembre au 26 novembre 2016, pourront notamment constituer le support de l’article de presse.

Ce reportage écrit doit être accompagné d’une photo légendée. Il doit valoriser l’entreprise, ses métiers, ses produits ou services et ses points forts.

Annexe 1 : les repères des différents programmes concernés

Ce concours contribue aussi à développer chez les élèves la capacité à travailler en groupes, et les aider à construire leur projet professionnel et personnel.

Il permet aux élèves et à leurs professeurs d’exploiter et de valoriser une visite d’entreprise. En effet, les lauréats verront leur reportage publié dans les colonnes du quotidien régional L’Est Républicain.

Le Medef Franche-Comté et la Chambre de commerce et d’industrie de la région Franche-Comté mobilisent également les membres de leur réseau de manière à ce qu’ils ouvrent leurs portes dans le cadre de ce concours.

Au besoin, ils peuvent accompagner les professeurs dans le rapprochement spécifique avec une entreprise. Le cas échéant, il convient de contacter la mission école-entreprise au 03 81 65 74 27 (Isabelle Maire) qui transmettra.

La remise des prix aux lauréats (catégories collège, lycée et BTS) se fera en mai 2017, et les lauréats de chacune des académies partenaires participeront également à la première édition du concours national.

En savoir plus : règlement, inscription... - Fondation Varenne

Première édition du concours régional

 
jeudi 20 octobre 2016

240 lycéennes et lycéens élus présents aux rencontres départementales "inter-conseils vie lycéenne"

Objectifs : créer des liens entre élus et susciter des candidatures pour le prochain CAVL !

Le nouveau CAVL renouvelé en totalité le 21 novembre prochain

Les lycéens des 48 lycées publics de l’académie ont élu leurs représentants au CVL lors de la semaine de la démocratie scolaire les 4, 5 et 6 octobre 2016.
Les 17 et 18 octobre, les élus titulaires ont été invités à participer à ces rencontres départementales qui se sont déroulées au sein des lycées : Cuvier à Montbéliard, Luxembourg à Vesoul, Friant à Poligny et Pergaud à Besançon.

Les textes, parus mi-septembre, qui définissent de nouvelles modalités électorales n’ont pas empêché la mise en place des différentes instances grâce à l’investissement des référents de vie lycéenne et à l’engagement de nombreux élèves dont les avis sur ces nouvelles modalités restent mesurés.

Le taux de participation académique aux élections des CVL est de 46,8%, il est en baisse mais reste honorable.

Les participants ont été informés de la composition, du rôle et des modalités d’élections au CAVL. Un bilan du mandat 2014-2016 leur a été présenté.
Les "anciens" (élus du CAVL du mandat 2014-2016) avaient préparé une vidéo pour mobiliser "la relève".

Les candidats ont présenté leur programme électoral qui a fait apparaître un intérêt et une préoccupation pour les thèmes suivants :
- développement durable, écologie, lutte contre le gaspillage
- respect, mieux vivre ensemble, cadre de vie, lutte contre le harcèlement et les discriminations, climat scolaire
- rencontres internationales
- accompagnement personnalisé…

La date de clôture du dépôt des candidatures est fixée au 31 octobre 2016.*
Carte des circonscriptions
Collèges électoraux et bureaux de vôte 2016

Textes

Décret n° 2016-1228 du 16 septembre 2016 relatif aux modalités d’élection des représentants des lycéens au sein du conseil d’administration et du conseil de discipline des établissements publics locaux d’enseignement relevant du ministre chargé de l’éducation.

Circulaire n° 2016-140 du 20-9-2016 relative à la composition et au fonctionnement des instances de la vie lycéenne.

Contact

Christine Monnin, conseillère principale d’éducation - cellule vie scolaire et déléguée académique à la vie lycéenne.

 
vendredi 14 octobre 2016

Le plan numérique : déploiement académique

Avec l’entrée en vigueur des nouveaux programmes et la réforme du collège, le déploiement du plan numérique constitue une des priorités académiques : 44,6 % des collèges publics de l’académie et 67 écoles sont numériques dès cette rentrée 2016.

De nouveaux services académiques

- Médiacad (médiathèque académique)
- une application web permettant le stockage, le partage et la diffusion (streaming, téléchargement) de médias (vidéos, sons, images et livres numériques).
- "Viens voir ma classe", une carte interactive mise en ligne par la DANE pour répertorier les pratiques pédagogiques numériques développées au sein de l’académie. Cette plateforme permet de mettre en valeur les pratiques du numériques, mais également des échanges entre les enseignants.

L’académie s’attache également à réduire les inégalités territoriales en prenant en compte les territoires ruraux et de montagne.

En savoir plus sur le déploiement du numérique dans l’académie

La formation au numérique

Le plan numérique pour l'éducation : déploiement académiqueLa nécessité, pour les élèves, d’acquérir et de maîtriser les compétences numériques, réaffirmée dans les nouveaux programmes, impose d’accélérer le déploiement du numérique. Pour cela, un effort sans précédent en matière de formation sera conduit. Trois journées de formation des enseignants de collège, dédiées au numérique, seront mises en place durant l’année scolaire.

Ces formations mettront l’accent sur les usages du numérique dans les enseignements, tandis que les formations de l’encadrement privilégieront les thématiques liées au pilotage d’un projet numérique.

- le Mooc EMI, qui fait suite à l’initiative des professeurs documentalistes de l’académie (1er Mooc de l’académie), est reconduite par la DANE cette année encore en partenariat avec l’École normale supérieure (ENS) de Cachan et les académies de Créteil, Clermont-Ferrand, Lyon et Grenoble pour former les enseignants.
- l’académie de Besançon a participé activement au développement du Mooc Class’Code et le propose dans son plan académique de formation.

Le livret scolaire unique (LSU)

L’application nationale LSU est déployée cette année à l’école et au collège, afin d’améliorer la continuité des apprentissages. La généralisation du LSU sera poursuivie au lycée.

De nouveaux services pédagogiques nationaux

- l’enrichissement du portail Éduthèque, Deutsch für Schulen, pour faciliter l’apprentissage de l’allemand
- une banque de ressources numériques pédagogiques couvrant l’ensemble du programme des cycles 3 et 4 dans cinq disciplines (français - langues - mathématiques - sciences - histoire géographie).

À la suite de la mise en œuvre d’un enseignement d’informatique et création numérique (ICN) à la rentrée 2015 en seconde, un enseignement facultatif d’informatique et création numérique, de deux heures hebdomadaires, est proposé en classe de première des séries générales (S, ES et L).

Le plan numérique pour l’éducation

 
jeudi 13 octobre 2016

Accueil institutionnel des apprentis de l’Éducation nationale

Lundi 10 octobre, une dizaine d’apprentis ont été accueillis au rectorat pour une matinée de présentation de leur cadre de travail.

En 2014, le gouvernement a impulsé un plan de relance de l’apprentissage afin d’atteindre l’objectif de 500 000 apprentis à l’horizon 2017.

Cette année, vingt-cinq nouveaux apprentis ont été recrutés au sein des services académiques, du rectorat et des DSDEN, en établissements et en GRETA .

Géraud Vaysse, directeur des ressources humaines de l’académie et Françoise Guinchard, référent académique dans le cadre du développement de l’apprentissage dans la fonction publique d’État, ont tout d’abord présenté l’Éducation nationale et le rectorat puis, le contexte de recrutement des apprentis au sein de la fonction publique.

Réunion d'accueil des apprentis de l'Education nationale Le service DPAE qui assure la prise en charge financière et le suivi administratif, a présenté aux apprentis les conditions de leur contrat : rémunération, durée du travail et protection sociale.

Une plaquette de présentation et divers documents d’accueil, permettant de faciliter leur prise de poste, leur ont été remis à cette occasion.
Au cour de cette réunion, chaque apprenti a évoqué, à tour de rôle, son parcours et les missions qu’il effectuera cette année.

Répartition des apprentis dans l’académie

DSDEN : 3 ; rectorat : 7 ; établissements scolaires : 13 ; Greta : 1.
23 offres de recrutement sont encore disponibles dans l’académie.

Devenez apprenti dans la fonction publique d’État

Contacts

Françoise Guinchard, IEN- EG - DAFPIC/SAIA, référent académique dans le cadre du développement de l’apprentissage dans la fonction publique d’état
Service gestionnaire DPAE
03 81 65 47 13

DIRECCTE
03 81 21 13 00

 
jeudi 13 octobre 2016

Forum des usages du numérique éducatif

Mercredi 12 octobre 2016, à l’invitation de l’atelier Canopé de Vesoul, des acteurs du numérique à l’école se sont réunis au pôle universitaire de Vaivre.

Faire le point sur les avancées pédagogiques en matière d’usage des outils numériques, inviter les enseignants à s’emparer de ces outils pour favoriser les apprentissages. Telles étaient les intentions de ce forum qui a donné à voir un champ des possibles toujours plus vaste en matière de pratiques pédagogiques.

Forum des usages du numérique éducatif Ouverte par Jean-François Chanet, recteur de l’académie, Laurent Tainturier directeur territorial de Canopé des académies de Besançon et de Dijon et Yves Krattinger, président du conseil départemental de la Haute-Saône, la manifestation s’est déroulée en plusieurs étapes.

Le président du conseil départemental a indiqué que la Haute-Saône était engagée dans la modernisation de son territoire avec l’équipement des collèges numériques, le déploiement de la fibre optique. L’objectif est de raccorder dix-huit collèges avant la fin 2017.

Le recteur a salué la qualité du partenariat noué avec le département et les collectivités locales, il a rappelé que l’école en milieu rural reste une évidence sociale, une école vivante ancrée dans des territoires variés. Le numérique participe à la prise en compte de cette diversité. Si le cyberespace inquiète, il constitue pourtant un facteur de progrès et d’émancipation pour tous. Il convient de se l’approprier, dès le plus jeune âge. L’école doit en effet prendre la place qui est la sienne dans ce domaine.

Tables rondes et ateliers

Pendant la matinée, dans l’amphithéâtre, Pierre Champollion, chercheur à l’Université de Lyon 2 - Saint-Étienne, co-auteur de l’ouvrage "école rurale et réussite scolaire", a réuni différents partenaires autour d’une table ronde pour évoquer le numérique en milieu rural.

Forum des usages du numérique éducatif Un espace FabLab et le salon des exposants a accueilli le public à partir de la fin de matinée et pour l’après-midi. Des animateurs passionnés ont partagé leur expérience de la fabrication numérique : un atelier créatif pour manipuler une découpeuse à fil chaud, une traceuse 2D, des imprimantes 3D, ...
- 23 exposants commerciaux, producteurs de matériels ou de solutions numériques pour l’éducation,
- deux associations locales : FabLab "Lab’ Haut Comtois" et les "Montreurs-passeurs"
- délégation académique au numérique éducatif (DANE)
- centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (CLEMI)
- eTwinning, réseau professionnel pour les établissements scolaires d’Europe
- un espace "Forum", focus sur les exposants partenaires.

Une seconde table ronde a été organisée en début d’après midi. Stéphanie Tricard, de Canopé Orléans, auteure d’un dossier "Savoir CDI" était accompagnée de divers intervenants et a proposé aux auditeurs une réflexion autour des écritures numériques.

Les échanges avec le public se sont ensuite poursuivis sous formes d’ateliers. Trois séries d’ateliers ont ainsi été proposées aux visiteurs, abordant des pratiques pédagogiques innovantes et variées. Codage dès le cycle I, programmation créative entre écoliers et lycéens, Twictée, projets Refer, utilisation de tablettes pour des productions numériques (musique, livres, films d’animation), expérimentation de chromebook de l’école au collège, utilisation des tablettes en 5e … Une occasion unique pour les enseignants de prendre conscience du potentiel pédagogique porté par les outils numériques.

Programme détaillé

Contacts

Didier Ramstein, délégué académique au numérique (DAN)
Nathalie Bécoulet, inspectrice de l’Éducation nationale, adjointe au DAN pour le premier degré
DANE

Atelier Canopé 70
Courriel

Conseil départemental de la Haute-Saône

Galerie

2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul10 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul11 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul12 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul13 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul14 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul15 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul16 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul2 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul3 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul4 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul5 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul6 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul7 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul8 2016 10 12 SalonduNumerique PoleUniv Vesoul9

 
mardi 11 octobre 2016

Accueil des assistants de langues vivantes

L’académie de Besançon accueille cette année 58 assistants de quinze nationalités différentes !

Britanniques, américains, australiens, indiens, espagnols, argentins, italiens, russes, allemands, canadiens, boliviens, vénézuéliens, colombiens, paraguayens, sud-africains, tous viennent apporter aux établissements de l’académie à la fois l’authenticité de la langue et la richesse d’une culture vivante.

Une première journée leur a permis de régler les démarches administratives et préparer leurs premiers contacts avec les enseignants et les élèves. Une seconde journée les amènera, par le biais d’ateliers animés par des professeurs, à travailler sur la mise en œuvre de leur mission d’assistants de langues.

Accueil des assistants de langues vivantes Les assistants peuvent compter sur l’accueil de toute la communauté éducative pour faire de ce séjour en Franche-Comté une expérience professionnelle et humaine unique.

" Willkommen in unserer schönen Gegend ! Wir hoffen, dass Sie alle nach diesen Monaten bei uns mit lauter unvergesslichen Erinnerungen in Ihre Heimat zurückfahren werdet !! Viel Freude am Unterricht !"
ДОБРО ПОЖАЛОВАТь ВСЕМ АССИСТЕНТАМ ВО фРАНЦИЮ !
Benvenuti in Franche-Comte a tutti gli assistenti, siete un’immensa ricchezza per noi e per i vostri studenti
"Esperamos que su estancia en la academia de Besançon sea para ustedes, embajadores de la lengua y de la cultura hispánica con toda su diversidad, un intercambio rico de experiencias tanto personales como profesionales"
Welcome to you all !

Contacts

Odile Malavaux et Jean-Luc Bordron, IA-IPR d’anglais

 
mardi 11 octobre 2016

Relation école entreprise : partenariat avec la Banque de France

En date du 12 octobre 2015, l’académie de Besançon a signé une convention de partenariat avec la Banque de France Franche-Comté, afin de renforcer les liens entre les acteurs de la communauté éducative, les élèves et le milieu professionnel.

La mission relation école entreprise du rectorat, en partenariat avec la banque de France, organise des actions en direction des élèves, des professeurs et des personnels d’encadrement.

L’une de ces actions, à destination des équipes pédagogiques de collèges et lycées et des conseillers d’orientation psychologues est programmée dans le cadre de la semaine école-entreprise, le jeudi 24 novembre 2016 au matin, et déployée simultanément à Besançon, Vesoul et Belfort. Au cours de cette matinée, la Banque de France exposera d’une part, ses missions et l’évolution de ses process, et d’autre part, la diversité des métiers et les voies de recrutement.

En savoir plus - convention et programme d’actions

Contact - Inscriptions

Isabelle Maire, chargée de mission école-entreprise
Tél. : 03 81 65 74 27

 
vendredi 7 octobre 2016

"Mets tes baskets et bats la maladie" : une action citoyenne et éthique dans les établissements de l’académie

Organisée du 10 au 19 octobre 2016, la semaine "Mets tes baskets et bats la maladie" vise à mobiliser les élèves en faveur de la lutte contre les leucodystrophies

Depuis 1992, les établissements scolaires de l’académie sont des partenaires actifs d’ELA. L’association, reconnue d’utilité publique, mène un combat obstiné contre ces maladies particulièrement graves, qui détruisent progressivement le système nerveux central.

L’opération "Mets tes baskets et bats la maladie" allie sensibilisation et prise de conscience, action et générosité

L’action structure le soutien à ELA autour de quatre temps forts

- La dictée d’ELA : chaque année, un auteur de renom rédige un texte autour du thème de la solidarité, lu ensuite dans les écoles inscrites. Cette dictée, acte gratuit, est un support de débat, dans le parcours citoyen et le parcours de santé. Pour la rentrée 2016, c’est Catherine Pancol qui a accepté cette tâche.

- La collecte des fonds : les élèves volontaires sont invités à relayer la communication à l’aide de bulletins de parrainage qu’ils proposent dans leur entourage. En 2015, les écoles françaises ont ainsi mobilisé deux millions d’euros, intégralement consacrés à la recherche sur les leucodystrophies.

- L’activité sportive ou ludique : point d’orgue de l’action, les établissements organisent une activité, le plus souvent un cross, qui permet une fois encore d’informer sur ces maladies et de témoigner de leur solidarité. Chaque élève court pour ceux qui ne peuvent plus courir.

- La cérémonie des ambassadeurs ELA : l’association remercie les élèves et les équipes en accueillant un élève les représentant lors d’une journée festive exceptionnelle. Entouré des parrains d’ELA, dont de nombreux artistes et sportifs, des familles apportent leur témoignage.

Un fort engouement dans l’académie

Mets tes baskets et bats la maladie ! Tous les ans, les établissements de l’académie se mobilisent fortement, pour l’un ou plusieurs de ces quatre moments.

En 2015-2016, ce sont 58 établissements qui ont participé : 600 élèves ont planché sur la dictée et 13 000 élèves de la maternelle au lycée ont couru le cross "Mets tes baskets et bats la maladie".

L’académie de Besançon arrive ainsi au 14e rang national quant à l’implication de ses établissements.

Contact

Hervé Lucas, principal du collège Gérôme de Vesoul et administrateur d’ELA

70
Collège
Gérôme - Vesoul
Informations complètes

 
vendredi 30 septembre 2016

Mobicampus "Automobiles et mobilités du futur"

Mercredi 28 septembre au lycée polyvalent de Montbéliard, la région académique a inauguré son premier campus des métiers et des qualifications.

Les campus des métiers et des qualifications regroupent des établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, de formation initiale ou continue. Ils sont construits autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises.

Le 29 janvier dernier, le ministère de l’Éducation nationale a labellisé dix nouveaux campus des métiers et des qualifications, parmi lesquels le premier de Bourgogne-Franche-Comté. À ce jour, 51 campus des métiers et des qualifications sont présents sur le territoire français.

Fiche presse - Labellisation du premier campus des métiers et des qualifications de Bourgogne Franche-Comté - 11 février 2016

La concrétisation d’un projet territorialisé réunissant des forces vives

Tous les partenaires (membres de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des collectivités territoriales et des acteurs économiques du Nord Franche-Comté) ont été accueillis par le proviseur,Thierry Albertoni, et son équipe. Dans son discours inaugural, le proviseur a tenu a souligner tout l’enjeu d’un tel campus pour son établissement polyvalent, fruit de la fusion des lycées Viette et Grand Chênois. Il a également présenté les trois véhicules stationnés à l’entrée de l’établissement pour l’occasion : "le véhicule Sprity, qui incarne la pédagogie de projet et de formation puisqu’il servira de support de recherche aux apprenants en lien avec le monde de l’industrie ; et deux véhicules futuristes, illustrant l’innovation, la recherche et la créativité autour de l’automobile réalisés par les étudiants Sbarro de l’UTBM."

Il a ensuite cédé la parole à Daniel Bloch, recteur honoraire et président du groupe d’experts "Campus des métiers et des qualifications", à Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional Bourgogne Franche-Comté et au recteur de la région académique Jean-François Chanet.

Les enjeux d’un campus des métiers dans le Nord Franche-Comté

L’après-midi s’est poursuivi au sein de l’auditorium du lycée réunissant les acteurs institutionnels, ceux de l’entreprise, le monde de la de la recherche, de la formation et celui de l’éducation.

Une table ronde animée, par Philippe Rivet, journaliste à L’Est Républicain, a réuni
huit intervenants afin de débattre des enjeux et des perspectives d’un campus des métiers dans le Nord Franche-Comté :
- Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des universités
- Daniel Bloch, recteur honoraire, président du groupe d’experts Campus des métiers et des qualifications.
- Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, recteur de région académique
- Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération.
- Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté
- Véronique Méninger, représentante, PSA
- Ludovic Party, ‎directeur Général PerfoEST chez Pôle Véhicule du Futur
- Olivier Prévot, vice-président de la COMUE Bourgogne Franche-Comté.

Un consensus entre les parties

Inauguration de Mobicampus le 28 septembre 2016 Philippe Rivet a commencé par interroger le recteur Bloch sur la définition d’un campus des métiers et des qualifications, puis a demandé au recteur Chanet de présenter la genèse locale de Mobicampus.

Chaque intervenant a pu exprimer quels étaient les enjeux de ce campus en termes de territoire et d’emploi :
- Quelle est la plus-value du campus pour l’offre de formation et la réponse aux besoins des entreprises ?
- Comment se préparer au futur ?
- En quoi le Mobicampus participe à l’adaptation aux besoins d’emploi ?
- En quoi correspond-il à la construction de parcours pour les jeunes et les adultes ?
- L’insertion, quelle articulation entre le second degré et l’enseignement supérieur ?
- Comment permettre à toutes les parties prenantes de travailler collectivement ?

Au cours des échanges, les parties prenantes ont pu afficher leur volonté commune de dynamiser l’enseignement, secondaire et supérieur, et l’emploi, de rapprocher le monde de l’enseignement et celui de l’entreprise, mais aussi de donner de l’ambition aux jeunes et leur permettre de rêver. Des objectifs qui seront rendus possibles par les efforts et les investissements de chaque acteur.

Un premier projet Mobicampus concret vient de voir le jour :"Campus Car", un site de covoiturage créé afin de favoriser la mobilité des étudiants au sein du campus.

D’autres campus des métiers et des qualifications en projet

Frédérique Alexandre-Bailly et Jean-François Chanet ont profité de cette inauguration pour annoncer officiellement la candidature de cinq nouveaux campus des métiers et des qualifications en Bourgogne Franche-Comté, trois portés par l’académie de Dijon et deux portés par l’académie de Besançon :
- Territoire intelligent
- Industrie technologique innovante et performante
- Alimentation, goût, tourisme
- Microtechniques et systèmes intelligents
- Maroquinerie et métiers d’art.

Écouter le podcast intégral de la table ronde "Mobicampus"

 
vendredi 30 septembre 2016

Un projet de réseau "éducation prioritaire" mobilisateur et fédérateur à Romé de l’Isle !

Le 27 septembre dernier, les membres du réseau d’éducation prioritaire Romé de l’Isle à Gray ont présenté leur projet de réseau

Le recteur Jean-François Chanet, Liliane Menissier, IA-DASEN de la Haute-Saône, et Augustin Guillot, IA-IPR de lettres, référent académique "éducation prioritaire" étaient entourés d’élus et de partenaires institutionnels et associatifs pour assister à cette rencontre en présence d’enseignants et de parents d’élèves.

Renforcer la continuité pédagogique entre le 1er et le 2d degré

Élisabeth Oudon, IEN 1er degré de la circonscription, a retracé dans un premier temps le contexte et l’historique de l’élaboration de ce projet finalisée en juin 2016 par les personnels des trois structures du réseau : le collège Romé de L’Isle, l’école élémentaire Moïse Lévy et l’école maternelle les Capucins.

Un projet de réseau "éducation prioritaire" à Romé de l'Isle Elle a ensuite présenté les trois axes prioritaires de travail retenus par le comité de pilotage, suite au diagnostic partagé sur les besoins des élèves du réseau :
- faciliter les acquisitions et les connaissances fondamentales en particulier celles de la langue écrite et orale
- mettre en place un climat scolaire propice aux apprentissages et au vivre ensemble
- développer la co-éducation avec les familles et les partenaires.

Jérôme Jeandel, coordonnateur du réseau et enseignant du 1er degré, assisté des membres du comité de pilotage et des professeurs du premier et du second degrés, a exposé à l’auditoire les actions phares du projet :
- création d’une web radio progressivement élargie à tous les cycles
- mise en œuvre de récrés-surprises pour favoriser la liaison intercycles
- utilisation d’un outil commun de relecture et d’évaluation des écrits pour tout le cycle 3
- expérimentation de l’évaluation par compétences au collège
- poursuite du déploiement du dispositif "Coup de Pouce"
- mise en place de rallyes "vocabulaire" pour tout le cycle 3
- création d’albums d’identité pour sensibiliser à la laïcité au cycle 1
- mise en œuvre du projet "1 recette, 1 parent" pour permettre aux parents éloignés de la culture scolaire de se rapprocher des attendus de l’école…

Valoriser un projet muti-partenarial

Un projet de réseau "éducation prioritaire" à Romé de l'Isle Cette présentation a permis de mettre en évidence l’engagement et la motivation de tous les membres du réseau ainsi que la cohérence des actions qui répondent toutes à un ou plusieurs axes du projet. Elle a également permis de mettre en avant l’importance du soutien des partenaires.

Ce projet de réseau, fruit d’une collaboration fructueuse, entre l’Éducation nationale et tous les acteurs et intervenants dans l’éducation prioritaire est donc basé sur l’engagement et la confiance réciproque. C’est d’ailleurs sur l’importance de cette confiance en la capacité de chaque élève à progresser que le recteur a conclu cette présentation.

Contacts

Philippe Devillers, principal du collège Romé de l’Isle
Michèle Deschamps, principale-adjointe

70
Collège
Romé de l'Isle - Gray
Informations complètes

Élisabeth Oudon, IEN de circonscription
Florence Cheval, IA-IPR référente


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon