R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Accueil des assistants de langues vivantes

Rubrique Vie de l'académie

mardi 11 octobre 2016

Accueil des assistants de langues vivantes

L’académie de Besançon accueille cette année 58 assistants de quinze nationalités différentes !

Britanniques, américains, australiens, indiens, espagnols, argentins, italiens, russes, allemands, canadiens, boliviens, vénézuéliens, colombiens, paraguayens, sud-africains, tous viennent apporter aux établissements de l’académie à la fois l’authenticité de la langue et la richesse d’une culture vivante.

Une première journée leur a permis de régler les démarches administratives et préparer leurs premiers contacts avec les enseignants et les élèves. Une seconde journée les amènera, par le biais d’ateliers animés par des professeurs, à travailler sur la mise en œuvre de leur mission d’assistants de langues.

Accueil des assistants de langues vivantes Les assistants peuvent compter sur l’accueil de toute la communauté éducative pour faire de ce séjour en Franche-Comté une expérience professionnelle et humaine unique.

" Willkommen in unserer schönen Gegend ! Wir hoffen, dass Sie alle nach diesen Monaten bei uns mit lauter unvergesslichen Erinnerungen in Ihre Heimat zurückfahren werdet !! Viel Freude am Unterricht !"
ДОБРО ПОЖАЛОВАТь ВСЕМ АССИСТЕНТАМ ВО фРАНЦИЮ !
Benvenuti in Franche-Comte a tutti gli assistenti, siete un’immensa ricchezza per noi e per i vostri studenti
"Esperamos que su estancia en la academia de Besançon sea para ustedes, embajadores de la lengua y de la cultura hispánica con toda su diversidad, un intercambio rico de experiencias tanto personales como profesionales"
Welcome to you all !

Contacts

Odile Malavaux et Jean-Luc Bordron, IA-IPR d’anglais

 
mardi 11 octobre 2016

Relation école entreprise : partenariat avec la Banque de France

En date du 12 octobre 2015, l’académie de Besançon a signé une convention de partenariat avec la Banque de France Franche-Comté, afin de renforcer les liens entre les acteurs de la communauté éducative, les élèves et le milieu professionnel.

La mission relation école entreprise du rectorat, en partenariat avec la banque de France, organise des actions en direction des élèves, des professeurs et des personnels d’encadrement.

L’une de ces actions, à destination des équipes pédagogiques de collèges et lycées et des conseillers d’orientation psychologues est programmée dans le cadre de la semaine école-entreprise, le jeudi 24 novembre 2016 au matin, et déployée simultanément à Besançon, Vesoul et Belfort. Au cours de cette matinée, la Banque de France exposera d’une part, ses missions et l’évolution de ses process, et d’autre part, la diversité des métiers et les voies de recrutement.

En savoir plus - convention et programme d’actions

Contact - Inscriptions

Isabelle Maire, chargée de mission école-entreprise
Tél. : 03 81 65 74 27

 
vendredi 7 octobre 2016

"Mets tes baskets et bats la maladie" : une action citoyenne et éthique dans les établissements de l’académie

Organisée du 10 au 19 octobre 2016, la semaine "Mets tes baskets et bats la maladie" vise à mobiliser les élèves en faveur de la lutte contre les leucodystrophies

Depuis 1992, les établissements scolaires de l’académie sont des partenaires actifs d’ELA. L’association, reconnue d’utilité publique, mène un combat obstiné contre ces maladies particulièrement graves, qui détruisent progressivement le système nerveux central.

L’opération "Mets tes baskets et bats la maladie" allie sensibilisation et prise de conscience, action et générosité

L’action structure le soutien à ELA autour de quatre temps forts

- La dictée d’ELA : chaque année, un auteur de renom rédige un texte autour du thème de la solidarité, lu ensuite dans les écoles inscrites. Cette dictée, acte gratuit, est un support de débat, dans le parcours citoyen et le parcours de santé. Pour la rentrée 2016, c’est Catherine Pancol qui a accepté cette tâche.

- La collecte des fonds : les élèves volontaires sont invités à relayer la communication à l’aide de bulletins de parrainage qu’ils proposent dans leur entourage. En 2015, les écoles françaises ont ainsi mobilisé deux millions d’euros, intégralement consacrés à la recherche sur les leucodystrophies.

- L’activité sportive ou ludique : point d’orgue de l’action, les établissements organisent une activité, le plus souvent un cross, qui permet une fois encore d’informer sur ces maladies et de témoigner de leur solidarité. Chaque élève court pour ceux qui ne peuvent plus courir.

- La cérémonie des ambassadeurs ELA : l’association remercie les élèves et les équipes en accueillant un élève les représentant lors d’une journée festive exceptionnelle. Entouré des parrains d’ELA, dont de nombreux artistes et sportifs, des familles apportent leur témoignage.

Un fort engouement dans l’académie

Mets tes baskets et bats la maladie ! Tous les ans, les établissements de l’académie se mobilisent fortement, pour l’un ou plusieurs de ces quatre moments.

En 2015-2016, ce sont 58 établissements qui ont participé : 600 élèves ont planché sur la dictée et 13 000 élèves de la maternelle au lycée ont couru le cross "Mets tes baskets et bats la maladie".

L’académie de Besançon arrive ainsi au 14e rang national quant à l’implication de ses établissements.

Contact

Hervé Lucas, principal du collège Gérôme de Vesoul et administrateur d’ELA

70
Collège
Gérôme - Vesoul
Informations complètes

 
vendredi 30 septembre 2016

Mobicampus "Automobiles et mobilités du futur"

Mercredi 28 septembre au lycée polyvalent de Montbéliard, la région académique a inauguré son premier campus des métiers et des qualifications.

Les campus des métiers et des qualifications regroupent des établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, de formation initiale ou continue. Ils sont construits autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises.

Le 29 janvier dernier, le ministère de l’Éducation nationale a labellisé dix nouveaux campus des métiers et des qualifications, parmi lesquels le premier de Bourgogne-Franche-Comté. À ce jour, 51 campus des métiers et des qualifications sont présents sur le territoire français.

Fiche presse - Labellisation du premier campus des métiers et des qualifications de Bourgogne Franche-Comté - 11 février 2016

La concrétisation d’un projet territorialisé réunissant des forces vives

Tous les partenaires (membres de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des collectivités territoriales et des acteurs économiques du Nord Franche-Comté) ont été accueillis par le proviseur,Thierry Albertoni, et son équipe. Dans son discours inaugural, le proviseur a tenu a souligner tout l’enjeu d’un tel campus pour son établissement polyvalent, fruit de la fusion des lycées Viette et Grand Chênois. Il a également présenté les trois véhicules stationnés à l’entrée de l’établissement pour l’occasion : "le véhicule Sprity, qui incarne la pédagogie de projet et de formation puisqu’il servira de support de recherche aux apprenants en lien avec le monde de l’industrie ; et deux véhicules futuristes, illustrant l’innovation, la recherche et la créativité autour de l’automobile réalisés par les étudiants Sbarro de l’UTBM."

Il a ensuite cédé la parole à Daniel Bloch, recteur honoraire et président du groupe d’experts "Campus des métiers et des qualifications", à Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional Bourgogne Franche-Comté et au recteur de la région académique Jean-François Chanet.

Les enjeux d’un campus des métiers dans le Nord Franche-Comté

L’après-midi s’est poursuivi au sein de l’auditorium du lycée réunissant les acteurs institutionnels, ceux de l’entreprise, le monde de la de la recherche, de la formation et celui de l’éducation.

Une table ronde animée, par Philippe Rivet, journaliste à L’Est Républicain, a réuni
huit intervenants afin de débattre des enjeux et des perspectives d’un campus des métiers dans le Nord Franche-Comté :
- Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, chancelière des universités
- Daniel Bloch, recteur honoraire, président du groupe d’experts Campus des métiers et des qualifications.
- Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, recteur de région académique
- Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération.
- Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté
- Véronique Méninger, représentante, PSA
- Ludovic Party, ‎directeur Général PerfoEST chez Pôle Véhicule du Futur
- Olivier Prévot, vice-président de la COMUE Bourgogne Franche-Comté.

Un consensus entre les parties

Inauguration de Mobicampus le 28 septembre 2016 Philippe Rivet a commencé par interroger le recteur Bloch sur la définition d’un campus des métiers et des qualifications, puis a demandé au recteur Chanet de présenter la genèse locale de Mobicampus.

Chaque intervenant a pu exprimer quels étaient les enjeux de ce campus en termes de territoire et d’emploi :
- Quelle est la plus-value du campus pour l’offre de formation et la réponse aux besoins des entreprises ?
- Comment se préparer au futur ?
- En quoi le Mobicampus participe à l’adaptation aux besoins d’emploi ?
- En quoi correspond-il à la construction de parcours pour les jeunes et les adultes ?
- L’insertion, quelle articulation entre le second degré et l’enseignement supérieur ?
- Comment permettre à toutes les parties prenantes de travailler collectivement ?

Au cours des échanges, les parties prenantes ont pu afficher leur volonté commune de dynamiser l’enseignement, secondaire et supérieur, et l’emploi, de rapprocher le monde de l’enseignement et celui de l’entreprise, mais aussi de donner de l’ambition aux jeunes et leur permettre de rêver. Des objectifs qui seront rendus possibles par les efforts et les investissements de chaque acteur.

Un premier projet Mobicampus concret vient de voir le jour :"Campus Car", un site de covoiturage créé afin de favoriser la mobilité des étudiants au sein du campus.

D’autres campus des métiers et des qualifications en projet

Frédérique Alexandre-Bailly et Jean-François Chanet ont profité de cette inauguration pour annoncer officiellement la candidature de cinq nouveaux campus des métiers et des qualifications en Bourgogne Franche-Comté, trois portés par l’académie de Dijon et deux portés par l’académie de Besançon :
- Territoire intelligent
- Industrie technologique innovante et performante
- Alimentation, goût, tourisme
- Microtechniques et systèmes intelligents
- Maroquinerie et métiers d’art.

Écouter le podcast intégral de la table ronde "Mobicampus"

 
vendredi 30 septembre 2016

Un projet de réseau "éducation prioritaire" mobilisateur et fédérateur à Romé de l’Isle !

Le 27 septembre dernier, les membres du réseau d’éducation prioritaire Romé de l’Isle à Gray ont présenté leur projet de réseau

Le recteur Jean-François Chanet, Liliane Menissier, IA-DASEN de la Haute-Saône, et Augustin Guillot, IA-IPR de lettres, référent académique "éducation prioritaire" étaient entourés d’élus et de partenaires institutionnels et associatifs pour assister à cette rencontre en présence d’enseignants et de parents d’élèves.

Renforcer la continuité pédagogique entre le 1er et le 2d degré

Élisabeth Oudon, IEN 1er degré de la circonscription, a retracé dans un premier temps le contexte et l’historique de l’élaboration de ce projet finalisée en juin 2016 par les personnels des trois structures du réseau : le collège Romé de L’Isle, l’école élémentaire Moïse Lévy et l’école maternelle les Capucins.

Un projet de réseau "éducation prioritaire" à Romé de l'Isle Elle a ensuite présenté les trois axes prioritaires de travail retenus par le comité de pilotage, suite au diagnostic partagé sur les besoins des élèves du réseau :
- faciliter les acquisitions et les connaissances fondamentales en particulier celles de la langue écrite et orale
- mettre en place un climat scolaire propice aux apprentissages et au vivre ensemble
- développer la co-éducation avec les familles et les partenaires.

Jérôme Jeandel, coordonnateur du réseau et enseignant du 1er degré, assisté des membres du comité de pilotage et des professeurs du premier et du second degrés, a exposé à l’auditoire les actions phares du projet :
- création d’une web radio progressivement élargie à tous les cycles
- mise en œuvre de récrés-surprises pour favoriser la liaison intercycles
- utilisation d’un outil commun de relecture et d’évaluation des écrits pour tout le cycle 3
- expérimentation de l’évaluation par compétences au collège
- poursuite du déploiement du dispositif "Coup de Pouce"
- mise en place de rallyes "vocabulaire" pour tout le cycle 3
- création d’albums d’identité pour sensibiliser à la laïcité au cycle 1
- mise en œuvre du projet "1 recette, 1 parent" pour permettre aux parents éloignés de la culture scolaire de se rapprocher des attendus de l’école…

Valoriser un projet muti-partenarial

Un projet de réseau "éducation prioritaire" à Romé de l'Isle Cette présentation a permis de mettre en évidence l’engagement et la motivation de tous les membres du réseau ainsi que la cohérence des actions qui répondent toutes à un ou plusieurs axes du projet. Elle a également permis de mettre en avant l’importance du soutien des partenaires.

Ce projet de réseau, fruit d’une collaboration fructueuse, entre l’Éducation nationale et tous les acteurs et intervenants dans l’éducation prioritaire est donc basé sur l’engagement et la confiance réciproque. C’est d’ailleurs sur l’importance de cette confiance en la capacité de chaque élève à progresser que le recteur a conclu cette présentation.

Contacts

Philippe Devillers, principal du collège Romé de l’Isle
Michèle Deschamps, principale-adjointe

70
Collège
Romé de l'Isle - Gray
Informations complètes

Élisabeth Oudon, IEN de circonscription
Florence Cheval, IA-IPR référente

 
jeudi 29 septembre 2016

Semaine de la démocratie scolaire du 3 au 8 octobre

Les élections des représentants des parents d’élèves aux conseils d’école et aux conseils d’administration et les élections aux conseils des délégués pour la vie lycéenne (CVL) représentent un moment essentiel de la vie des écoles et des établissements.

C’est pour faire prendre conscience à tous des enjeux de cet engagement qu’a été créée la semaine de la démocratie scolaire qui se déroule, pour l’année 2016-2017, la semaine du 3 octobre. Permettre une plus grande implication des parents et des élèves, soutenir la coéducation et donner un nouveau souffle à la participation des lycéens à la vie de leur établissement font partie des piliers de la loi de refondation de l’École de juillet 2013.

Tout savoir sur la semaine de la démocratie scolaire

 
mardi 27 septembre 2016

Besançon, objet d’étude pour les étudiants nancéiens en architecture

Du 19 au 24 septembre, 100 élèves architectes ont étudié les berges du Doubs et quatre sites bisontins identifiés pour leurs enjeux et leurs caractères remarquables

Dans le cadre de son projet pédagogique, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy organise pour ses étudiants de cycle licence 3e année, une semaine architecture et patrimoine au sein de villes présentant un intérêt architectural certain.

Cette année, Besançon a été retenue. Ce moment fédérateur vise aussi à sensibiliser le grand public à l’architecture ancienne et contemporaine.

Plaquette - Semaine architecture et patrimoine à Besançon - 19 au 24 septembre 2016

Les quatre sites identifiés étaient :
- la place Granvelle
- l’hôpital Saint Jacques
- la place de Tassigny
- la place Victor Hugo.

Les étudiants en architecture en pleine réflexion Après un relevé in situ, les étudiants ont composé leurs propositions dans des ateliers spécialement aménagés au CLA du mardi au vendredi.

Aux cotés des étudiants et de l’équipe pédagogique encadrante, le recteur Jean-François Chanet a pu assister aux ateliers et découvrir le processus de réflexion nécessaire à l’élaboration d’un projet architectural.

La restitution de leurs travaux s’est déroulée le samedi 24 septembre à la la Cité des Arts.

Cet évènement culturel et scientifique a été rendu possible grâce à la mobilisation de nombreux partenaires :
la Mairie de Besançon, le Communauté d’agglomération du Grand Besançon, l’ordre des architectes, la Maison de l’architecture, l’université de Franche-Comté, la DRAC et l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy.

Contact

Elsa Dupont, architecte et agent du rectorat

 
mercredi 21 septembre 2016

Forum des usages numériques éducatifs

Le forum des usages numériques éducatifs se tiendra le mercredi 12 octobre 2016 au pôle universitaire de Vaivre en Haute-Saône.

Forum des usages numériques éducatifsOrganisé par Canopé 70 - Vesoul, en partenariat avec la DSDEN de la Haute-Saône, la DANE, l’ESPE de Franche-Comté, et le Conseil départemental de Haute-Saône. Les enseignants, chefs d’établissements, parents, élus et chercheurs sont invités à ce forum qui proposera tables rondes, stands et ateliers autour des usages numériques éducatifs.

Tout savoir sur le forum des usages numériques éducatifs (programme détaillé, partenaires, accès...)

 
mardi 20 septembre 2016

Les lycées de l’académie à l’heure espagnole !

Depuis trois ans, des lycéens de l’académie participent à une expérience de mobilité individuelle avec l’Espagne.

Les lycées de l'académie à l'heure espagnole !Cette année ce sont 31 jeunes qui accueillent, durant quatre semaines, leurs correspondants espagnols des régions de Navarre et des Asturies.

Au programme : découverte de la vie lycéenne française (cours, cantine et internat...), immersion en familles et découverte de la région.

Les lycéens français iront à leur tour, étudier en Espagne, durant quatre semaines durant les mois d’octobre ou de novembre.

Lycées participants

Jules Haag - Besançon
Victor Hugo - Besançon
Louis Pasteur - Besançon
Claude-Nicolas Ledoux - Besançon
Gustave Courbet - Belfort
Lumière - Luxeuil-les-Bains
Les Augustins - Pontarlier
Augustin Cournot - Gray
Victor Bérard - Morez
Pré-Saint-Sauveur - Saint-Claude
Georges Cuvier - Montbéliard
Édouard Belin - Vesoul

Contact

Annabelle Faure
Chargée de mission DAREIC (projets Espagne - Amérique Latine)
Tél. : 03 81 65 74 09

 
vendredi 16 septembre 2016

Des milliers d’élèves au rendez-vous de la journée du sport scolaire !

Cette édition 2016 s’est déroulée sur trois sites phares : le plateau de Montciel à Lons-le-Saunier, la Saline royale d’Arc-et-Senans et le lac du Malsaucy. En établissements, une centaine d’AS scolaires ont proposé de nombreuses activités aux collégiens et lycéens !

Organisée le mercredi 14 septembre 2016, cette 7e édition de la journée nationale du sport scolaire (JNSS) marque la fin de l’année du sport de l’école à l’université et le lancement d’actions en faveur de la candidature de Paris à l’organisation des futurs Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Base nautique de Malsaucy

Des milliers d'élèves au rendez-vous de la journée du sport scolaire !
Le recteur Jean-François Chanet s’est rendu à base nautique de Malsaucy dans le Territoire de Belfort où 20 activités sportives étaient proposées à près de 1 000 jeunes ! Avec des élèves et l’équipe de l’UNSS, il a participé à une table ronde organisée autour de deux thématiques :
- l’École s’engage pour Paris 2024
- l’offre sportive de l’UNSS proposée aux filles

Comment l’UNSS adapte son offre sportive à la demande des filles ?

Dans l’académie, pour 92 587 élèves, le taux de filles licenciées est de 22,74 % et de 31,59 % pour les garçons. 10 426 filles sont inscrites à l’UNSS soit 41,39 % des licenciés alors que la moyenne nationale est de 40,82 %.

Si l’UNSS est l’une des fédérations qui accueillent le plus de filles elle est loin d’approcher la parité. L’académie a un important travail à faire dans l’offre de pratiques proposées aux filles. Cependant, il est intéressant de noter que 39 AS scolaires (dont 24 collèges et quinze lycées), soit 18 % des AS académiques, ont une taux de licences filles plus important que de licences garçons.

L’UNSS propose des actions orientées "loisirs sportifs", comme les "comtés couleur" et la "fête du z’elles", mais ces actions semblent en perte de vitesse dans les lycées.

Les jeunes filles sont présentes dans des sports où le poids de la compétition et l’appartenance à un club sont relativement moins présents.

À la Saline royale d’Arc-et-Senans

25 établissements était représentés sur le site dont quatre issus de l’enseignement spécialisé. 960 élèves (40 % de filles) étaient présents, dont 55 issus du sport partagé, pour participer à près de 27 activités, pour la plupart réalisées avec du matériel de récupération. Les plus courageux ont rejoint le site à vélo depuis Besançon ou Saint-Vit par l’Eurovélo-route !

Sur le plateau de Montciel

Des milliers d'élèves au rendez-vous de la journée du sport scolaire !395 élèves de 18 classes de CM1, CM2 et 6e ont profité des ateliers. L’après-midi, 586 élèves provenant de 23 collèges et lycées étaient présents. Quelques averses ont légèrement perturbé l’activité sans qu’il soit nécessaire d’annuler.

En Haute-Saône

La journée du sport scolaire en Haute-Saône

Année de l’olympisme de l’école à l’université

Capitalisant sur la dynamique de l’Année du sport de l’école à l’université, l’année scolaire 2016-2017 est tournée vers l’olympisme et ses valeurs dans le cadre de la candidature de Paris 2024 à l’organisation des futurs Jeux olympiques et paralympiques.

Dans l’académie, un important travail a été mené avec le comité régional olympique franc-comtois en direction de collèges et lycées volontaires pour une année de travail autour de l’olympisme ; sept classes olympiques sont ainsi retenues. Tous les départements seront représentés dans cette opération qui devra aussi répondre à un cahier des charges permettant d’obtenir le label "année de l’olympisme".

Une grande journée du ski sera organisée en janvier prochain aux Rousses à la veille du dépôt définitif du dossier Paris 2024 au CIO, avec le mouvement sportif, le comité régional de ski, l’UNSS et l’USEP.

Enfin, l’union du sport sera un acteur de poids dans la journée du 23 juin, date anniversaire de la rénovation des jeux olympiques modernes.

Journée nationale du sport scolaire (JNSS) 2016

Contact

Jean-Marie Vernet, directeur UNSS
Serge Mommessin, directeur adjoint UNSS
Site UNSS


Galerie

2016 09 15 JNSS 201613 2016 09 15 JNSS 201612 2016 09 15 JNSS 201611 2016 09 15 JNSS 201610 2016 09 15 JNSS 201614 2016 09 15 JNSS 201615 2016 09 15 JNSS 201616 2016 09 15 JNSS 201617 2016 09 15 JNSS 201618 2016 09 15 JNSS 201619 2016 09 15 JNSS 20162 2016 09 15 JNSS 201620 2016 09 15 JNSS 201621 2016 09 15 JNSS 201622 2016 09 15 JNSS 201623 2016 09 15 JNSS 201624 2016 09 15 JNSS 201625 2016 09 15 JNSS 201626 2016 09 15 JNSS 201627 2016 09 15 JNSS 201628 2016 09 15 JNSS 201629 2016 09 15 JNSS 20163 2016 09 15 JNSS 201630 2016 09 15 JNSS 201631 2016 09 15 JNSS 201632 2016 09 15 JNSS 201633 2016 09 15 JNSS 201634 2016 09 15 JNSS 201635 2016 09 15 JNSS 201636 2016 09 15 JNSS 201637 2016 09 15 JNSS 201638 2016 09 15 JNSS 201639 2016 09 15 JNSS 20164 2016 09 15 JNSS 201640 2016 09 15 JNSS 201641 2016 09 15 JNSS 201642 2016 09 15 JNSS 201643 2016 09 15 JNSS 201644 2016 09 15 JNSS 201645 2016 09 15 JNSS 201646 2016 09 15 JNSS 201647 2016 09 15 JNSS 201648 2016 09 15 JNSS 201649 2016 09 15 JNSS 20165 2016 09 15 JNSS 201650 2016 09 15 JNSS 201651 2016 09 15 JNSS 201652 2016 09 15 JNSS 201653 2016 09 15 JNSS 201654 2016 09 15 JNSS 201655 2016 09 15 JNSS 201656 2016 09 15 JNSS 20166 2016 09 15 JNSS 20167 2016 09 15 JNSS 20168 2016 09 15 JNSS 20169


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon