R

Accueil > Académie > Actualités > Palmarès > Les micro-lycéens bacheliers de l’académie félicités !

Rubrique Palmarès

lundi 11 juillet 2016

Les micro-lycéens bacheliers de l’académie félicités !

Vendredi 8 juillet en présence des familles et des équipes éducatives, le recteur Jean-François Chanet a procédé à la remise de médailles aux 30 élèves des deux micro-lycées de l’académie ayant fraîchement obtenu leur baccalauréat.

Au cours d’une cérémonie intimiste en Salle du Conseil, le recteur a tenu à féliciter les micros-lycéens pour leur persévérance et le parcours qu’ils ont accompli, les encourageant à poursuivre leurs efforts.

Les résultats du baccalauréat 2016 des micro-lycées de l’académie

Remise de médailles aux micro-lycéens

2e promotion du micro-lycée Louis Pergaud

Pour les 20 candidats qui se sont présentés aux épreuves du bac cette année, le taux de réussite à l’examen atteint 88,89 %.

3e promotion au micro-lycée Armand Peugeot

Au lycée de Valentigney, quatorze élèves sur les quinze lycéens présents aux épreuves ont obtenu leur diplôme, soit un taux de réussite de 93,33 %.

Le micro-lycée : l’exigence de proposer des parcours de formation individualisés

Le dispositif micro-lycée s’inscrit dans le champ des dispositifs visant à raccrocher des élèves ayant interrompu leur scolarité en classe de terminale, volontaires, et souhaitant s’investir dans un projet de retour en formation initiale visant l’obtention d’un baccalauréat et une poursuite d’études.

Les élèves qui intègrent le micro-lycée ont été préalablement identifiés par les différents dispositifs de repérage et de prise en charge des décrocheurs. Leur situation fait l’objet d’une étude particulière par une commission, laquelle décide également de leur affectation ou non dans ce dispositif.

La mise en œuvre et la réussite de ce dispositif nécessitent de prendre en considération de manière accrue la particularité et la spécificité de chacun des jeunes, à la fois dans la construction et la compréhension des itinéraires pédagogiques, mais également dans l’accompagnement à une reprise de scolarité, où l’acceptation des exigences et des contraintes fait partie en plein d’un des objectifs du projet. C’est un vrai travail sur la socialisation et l’adaptation au milieu scolaire et à ses contraintes avec lesquelles les jeunes concernés ont souvent été en opposition.

L’organisation de la prise en charge et de l’accompagnement est véritablement adaptée aux besoins et aux possibilités de chacun.

Contacts

25
Lycée polyvalent
Louis Pergaud - Besançon
Informations complètes

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

 
vendredi 8 juillet 2016

Remise des prix du concours "Lumière sur l’exclusion sociale. C’est clair pour toi ?"

À l’initiative des lycéens élus au CAVL, le rectorat de l’académie de Besançon en partenariat avec la Direction régionale et départementale jeunesse, sport et cohésion sociale (DRJSCS) de Bourgogne-Franche-Comté a organisé un concours sur le thème de l’exclusion sociale à destination de tous les lycéens et apprentis des établissements publics et privés de l’académie de Besançon.

L’objectif était de susciter un regard bienveillant au travers de rencontres avec des personnes engagées, motivées et intéressées sur le thème de l’exclusion sociale et aboutir à la création d’une affiche pour favoriser la réflexion et l’engagement des jeunes.
Cette action a été lancée en septembre 2015.

7 établissements ont participé :
- lycée Lumière de Luxeuil
- lycée Armand Peugeot de Valentigney
- lycée Sainte-Anne, Saint-Joseph de Lure
- Enilbio de Poligny
- lycée Gustave Courbet de Belfort
- lycée Paul Émile Victor de Champagnole
- lycée Raoul Follereau de Belfort

Un jury académique s’est réuni le 6 avril 2016 et a sélectionné trois affiches sur les 35 réalisées. Il était composé de :
- Azzedine M’Rad, chef de pôle des politiques de jeunesse, égalité et citoyenneté à la DRJSCS
- Marie-Cécile Renault, directrice du GIP-FTLV qui a financé le projet
- Christine Monnin, CPE chargée de mission à la cellule vie scolaire au rectorat
- Romain Pillot, élève au lycée Charles Nodier à Dole, élu au CAVL
- Justine Gaillard, étudiante, qui a participé au lancement du projet en 2015-2016, en tant qu’élue CAVL.

Premier prix , un pass trois jours pour les Eurockéennes de Belfort

Remise des prix du concours "Lumière sur l'exclusion sociale. C'est clair pour toi ?"
Le pass a été remis officiellement lors de la cérémonie des "Victoires de l’École" à :
- Joélie Bregand
- Louise Noel
- Gaëlle Peiffer
- Élise Vuillard
- Victoria Rabeuf
Élèves en seconde professionnelle alimentation bio-industries laboratoire à l’Enilbio de Poligny, ils ont reçu le premier prix pour leur affiche "Les p’tits trous". Elles étaient encadrées par Stéphanie Gay, enseignante en éducation socio-culturelle. Les places leur avaient été envoyées bien sûr avant le début du festival qui avait lieu les 1er, 2 et 3 juillet !
Premier prix

Deuxième prix, une liseuse numérique

Remise des prix du concours "Lumière sur l'exclusion sociale. C'est clair pour toi ?"
- Audrey Suif
- Jeanne Renaud
- Clémentine Jacques
Les élèves en première littéraire au lycée Gustave Courbet de Belfort ont été récompensés par Azzedine M’Rad et Christine Monnin pour leur affiche "Cécité-rible d’être exclu !". La cérémonie a eu lieu au lycée Courbet le premier juillet en présence de Stéphane Laine, proviseur-adjoint, de Pascale Amiot, CPE référente vie lycéenne qui a encadré le projet et de Clément Carrez, représentant des lycéens au CAVL et au CNVL.
Deuxième prix

Troisième prix, un abonnement d’un an à la revue "ça m’intéresse"

Remise des prix du concours "Lumière sur l'exclusion sociale. C'est clair pour toi ?"
- Ambre Lefevre
- Francis Juska
- Duncan Betschen
- Jérôme Cotin
- Théo Beaulieu
Ces élèves en baccalauréat professionnel aménagement et finition du bâtiment et technicien menuisier agenceur au lycée Lumière de Luxeuil-les-Bains ont reçu le troisième prix pour leur affiche "La bonne affaire !" des mains d’Azzedine M’Rad et de Christine Monnin. Cette cérémonie a eu lieu sur le site Beauregard du lycée Lumière le 1er juillet en présence de François Dupuis, proviseur, de Martine Ragondet et Delphine Laurens, proviseur-adjointes, de Delphine Hohmatter, professeur de lettres-anglais et de Édouard Steegmann, professeur d’arts appliqués qui ont encadré le projet, en présence de l’équipe éducative et des parents d’élèves.
Troisième prix

Tous les élèves ayant participé au concours ont reçu en cadeau une enceinte pour téléphone portable.

Les trois affiches lauréates seront envoyées dans tous les lycées à la rentrée.

 
vendredi 1er juillet 2016

Défendre et illustrer la langue française : les lauréats académiques des concours AMOPA

Cette année, dans l’académie, 56 copies ont été reçues de la part de 21 classes (soit une participation de 450 à 500 élèves) : six lauréats académiques participeront au concours national à Paris.

Défendre et illustrer la langue française : les lauréats académiques des concours AMOPA"Répondre à ces questions du concours, écrire une nouvelle ou un poème requiert une culture générale qui fournit les connaissances éclairant le choix et l’engagement éthique de l’élève d’aujourd’hui, citoyen de demain. Mais écrire peut et doit concourir à une bonne maîtrise de la langue : on écrit pour apprendre la langue, on étudie la langue pour écrire. L’écriture vise in fine à une conscientisation de plus en plus grande des moyens que les élèves utilisent pour s’exprimer et communiquer.

Formons le vœu que ce prix vous aide à conforter la conviction, dans votre temps scolaire comme dans votre temps personnel, que l’écriture se ramène essentiellement à ceci : faire goûter, dans l’intelligence, dans la joie de la découverte quotidienne, les incomparables possibilités de notre langue maternelle ; et, les ayant fait comprendre, faire aimer cette langue ; et, lui ayant assuré l’amour, lui assurer le respect."
Extrait du Discours de Jean-François Chanet, recteur de l’académie

Écoles primaires

CM1 - Prix d’expression écrite de la langue française

École élémentaire de Mamirolle - classe de Laurence Striby
- Lyah Argentino
- Hortense Sussot

École primaire de Pugey - classe d’Emmanuel Gilbert
- Bilel Harrate

CM2 - Prix d’expression écrite de la langue française

École élémentaire de Mamirolle - Marc Robaldo
- Antonin Moyse
- Coralie Regnaud
École primaire de Pugey - classe d’Anne Moricci
- Julia Bolle

Collèges

6e - Prix d’expression écrite de la langue française

Collège Émile Laroue de Frasne - classe de Sophie Fatin-Rouge
- Eva Coulet
Collège Edgar Faure de Valdahon - classe de Nathalie Cuenot
- Anouk Chanudet

Collège Stendhal de Besançon - classe de Monique Cuinet
- Nina Costille

4e - Prix Maupassant de la jeune nouvelle

Collège Victor Hugo de Besançon - classe de Valérie Boujon
- Oscar Nicod
Copie envoyée à Paris

4e - Prix d’expression écrite de la langue française

Collège Henri Fertet de Sancey-le-Grand - classe de Anne Scholer
- Emma Pietras
Collège Stendhal de Besançon - classe de Madame Cuinet
- Charlotte Grégoire

3e - Prix d’expression écrite de la langue française

Collège Edgar Faure de Valdahon - classe de Nathalie Cuenot
- Louise Dhote
Collège Stendhal de Besançon - classe de Madame Cuinet
- Claire Versey
Copie envoyée à Paris

Lycées

1e - Prix d’expression écrite de la langue française

Lycée pasteur de Besançon - classe de Catherine Courtot
- Blandine Chenderowsky
Copie envoyée à Paris

1e - Prix Maupassant de la jeune nouvelle

Lycée pasteur de Besançon - classe de Catherine Courtot
- Eléonore Deloffre
Copie envoyée à Paris

1e - Prix de la jeune poésie

Lycée pasteur de Besançon - classe de Catherine Courtot
- Vincent Josse
Copie envoyée à Paris

Mise à niveau en arts appliqués (Bac+ 1) - Prix d’expression écrite de la langue française

Lycée pasteur de Besançon - classe de Catherine Courtot
- Mathilde Solviche
Copie envoyée à Paris

Classes préparatoires aux grandes écoles - Prix de la jeune poésie

Lycée pasteur de Besançon - classe de Madame Minary
- Églantine Chevalier
- Benoît Vermot-Desroches

 
jeudi 30 juin 2016

Première édition nationale du concours Mathador !

Avec le passage du concours de l’échelon académique franc-comtois au niveau national, les chiffres se bousculent pour ce premier bilan ! Environ 2 000 classes et 50 000 élèves ont participé à la dizaine de tirages dans chacune des quatre catégories.

Cette séance hebdomadaire de gymnastique mentale de trois minutes de mars à juin a suscité de nombreuses réactions positives autour du concours.

Première édition nationale du concours Mathador !Ce concours est conçu comme un véritable outil pédagogique pour pratiquer le calcul mental de façon régulière, attractive et ludique. Accompagné dans la classe d’un travail autour du sens et des automatismes en calcul mental, il constitue une sorte de fil rouge tout au long de l’année de façon à construire une véritable progression pédagogique.

Dans cette première édition nationale, organisée par le réseau Canopé des académies de Dijon et Besançon, l’académie de Besançon est la deuxième au national (meilleure moyenne académique - toutes catégories confondues ) :

Catégorie CE2

Troisième prix : classe de CE2 de Géraldine Cathenoz de l’école de Le Fied (Jura)

Catégorie CM1-CM2-6e

Premier prix : classe de CM1-CM2 de Jean-Pierre Muxart à Relans (Jura)

Catégorie SEGPA-EREA

Deuxième prix : 4e/3e SEGPA d’Éric Bonnotte au collège Mont-Miroir de Maîche (Doubs)

Palmarès complet

Contact

Canopé Bourgogne-Franche-Comté
Sarah Béllili, gestionnaire de communautés

 
vendredi 24 juin 2016

Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire"

Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, a annoncé aux élèves de CM1-CM2 de l’école d’Amoncourt que leur travail réalisé dans le cadre du concours des petits artistes de la mémoire a reçu le prix académique.

Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire"Le concours des "petits artistes de la mémoire" est organisé par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. Il a pour objet de transmettre aux plus jeunes la mémoire des combattants de la Grande Guerre et s’inscrit dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Imaginer le carnet de guerre d’un "poilu"

Les classes participantes sont invitées à réaliser un "carnet de guerre" imaginaire illustré par des dessins, des peintures, des collages, des poèmes, des textes retraçant l’histoire d’un "poilu" originaire de leur département.

La classe de CM1-CM2 de Géraldine François a composé son carnet autour d’un "poilu" du village d’Amoncourt, Henri Durget. Aidée par son neveu, Guy Durget, âgé aujourd’hui de 94 ans, la classe a mené des recherches pour obtenir des informations utiles pour réaliser leur carnet. Associant extraits de journaux de l’époque, correspondance fictive d’Henri Durget et illustrations variées, la classe a produit un travail conséquent et de grande qualité.

Des élèves motivés, soutenus par leurs familles

Les élèves de cette classe ont présenté leur travail au recteur de l’académie, ainsi qu’à un public d’adultes élargi : Liliane Ménissier IA-DASEN de la Haute-Saône, Olivier Apollon, IEN-ET-EG référent académique mémoire et citoyenneté, Michael Porte IEN de la circonscription accompagné des conseillères pédagogiques. Marie-Aude Pierron directrice de l’école avait également convié les partenaires : le directeur de l’ONACVG de Haute-Saône, les maires des communes d’Amoncourt et de Fleurey-les-Faverney, la Déléguation départementale de l’Éducation nationale et correspondante de presse, une représentante des parents d’élèves et Guy Durget, le neveu du "poilu" concerné par le projet de la classe.

Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire"Les élèves ont expliqué leur démarche au public, et ont entonné la Chanson de Craonne (chant des poilus) et la Marseillaise. Ils ont ensuite échangé avec Jean-François Chanet et Olivier Apollon. Les élèves ont explicité leur méthode de travail et ont dit tout leur intérêt pour le projet entrepris. Sorties, recherches documentaires notamment sur internet, visionnage du film "Charlot soldat", les actions pédagogiques pour nourrir le projet ont été riches et nombreuses. Les élèves ont aimé travailler en groupes dans le cadre d’ateliers consacrés aux illustrations ou à l’écriture des textes. Ils ont fait part du soutien manifesté dans leur famille, ont noté l’importance d’entretenir la mémoire de ce qui a été vécu par des arrière-grands-parents. Unanimement, ils ont exprimé le plaisir de voir leur travail récompensé. Ils savent désormais que ce carnet de "poilu", distingué au niveau académique, sera transmis au jury national à Paris.
Le recteur a dit aux élèves qu’ils pouvaient être fiers de ce travail de mémoire de très grande qualité accompli par un groupe soudé.


Galerie

Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire" Visite du recteur aux "petits artistes de la mémoire"

 
mercredi 22 juin 2016

Moisson de récompenses pour les élèves du collège Vauban

Une fin d’année en beauté pour le collège belfortain, récompensé à deux concours prestigieux. Félicitations aux élèves et enseignants investis dans ces projets citoyens !

Remise du prix Jean Zay avec mention spéciale du jury pour le projet "Place de la République"

Le collège Vauban s’est vu décerner le prix "Laïcité" 2016 de l’association des Amis de Jean Zay, avec mention spéciale du jury. Ce prix, remis par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale a distingué le projet "Place de la République" mis en œuvre dans l’établissement.

Remise du prix de l’association des amis de Jean Zay en Sorbonne
Tout savoir sur le concours

Ce projet prévu de 2013 à 2017 a suscité l’adhésion des personnels de l’établissement. Il repose sur l’organisation suivante :

Un travail thématique tout au long de l’année

Moisson de récompenses pour les élèves du collège Vauban !Chaque année, l’ensemble des travaux pédagogiques et des activités artistiques du collège prennent pour thème d’étude ou d’expression artistique l’un des quatre principes de la devise républicaine : la liberté (2013-2014) - l’égalité (2014-2015) - la fraternité (2015-2016) et la laïcité (2016-2017) et sont réalisés par l’ensemble des élèves du collège. Toutes les disciplines sont concernées et en priorité : arts plastiques, anglais, EPS, français, histoire et éducation civique, musique, SVT.

Pour la mise en œuvre des ateliers artistiques danse et théâtre, Le collège est accompagné par le Centre chorégraphique national de Franche-Comté et le théâtre "Le Pilier" de Belfort. Divers autres ateliers (atelier architecture et patrimoine, photo, atelier Street Art, l’atelier philosophie) mobilisent d’autres partenaires. Le collège Vauban attache une grande importance à ce que les structures culturelles locales nous accompagnent dans nos projets.

Un temps fort partagé par tous les acteurs du collège : parents, élèves, équipes éducatives, élus et partenaires

La première semaine d’avril de chaque année est organisée une manifestation donnant lieu à la présentation par les élèves des travaux réalisés en classe ou en ateliers artistiques. Cette manifestation commémorative rassemble l’ensemble des élèves et leurs parents, les élus ainsi que les partenaires culturels et institutionnels.
À cette occasion, un arbre, symbole du principe républicain ayant servi de thème de l’année, est planté autour de la "Place de la République", qui s’aménage ainsi graduellement. Les arbres symboles sont offerts par les parents d’élèves.

Ce projet bénéficie du soutien de la DSDENdu Territoire de Belfort et de la Direction régionale des affaires culturelles. Il est également pleinement soutenu par le Conseil départemental du Territoire de Belfort en vue du financement et de la conduite des travaux d’aménagement des espaces extérieurs ou encore pour le financement des partenaires culturels grâce au programme "Culture collège". Il est aussi soutenu par la Préfecture du Territoire de Belfort dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale.

"Les écrits de la fraternité"

Moisson de récompenses pour les élèves du collège VaubanCréé en 1991 par la Ligue des droits de l’Homme, le concours "Poèmes et lettres pour la fraternité", renommé en 2005 "Écrits pour la fraternité", s’adresse aux classes de grande section de maternelle, de primaire, de collège, de lycée et d’institut médico-éducatif (IME), ainsi qu’aux individuels.

Cette année, avec la thématique "On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient", les membres du jury ont primé 46 œuvres (16 individuelles et 30 collectives) parmi 200 œuvres présélectionnées au niveau local.

Les élèves de la 6e section internationale américaine du collège Vauban ont obtenu le 1er prix national collège.

Juliette Prieur, professeure de lettres, Maria Fidalgo, professeure d’anglais et les élèves de 6e de la section internationale américaine du collège Vauban se sont rendus le 18 juin, à Paris, dans la grande salle du siège social de la MGEN pour recevoir leur prix.

Journal des 66 - spécial Ligue des droits de l’Homme
Palmarès et informations complémentaires

Contact

90
Collège
Vauban - Belfort
Informations complètes

 
vendredi 17 juin 2016

Olympes de la parole

Le concours "Les Olympes de la parole" s’inscrit dans le cadre des travaux de la convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, portée en Franche-Comté par le rectorat, le préfet de Région, la Région, l’université, les écoles d’ingénieurs, la DRAAF.

Olympes de la paroleLa convention vise à assurer auprès des jeunes une éducation à l’égalité entre les sexes, notamment pour prévenir les violences sexistes, assurer le respect mutuel entre les sexes, promouvoir une orientation plus diversifiée et assurer la mixité dans toutes les filières de formation.

Le concours des Olympes a pour objectif d’amener les élèves à réfléchir sur la place de chacun à l’école, puis dans la société au travers du thème central de l’égalité entre les filles et les garçons. Cette année le sujet était : "Filles et garçons, femmes et hommes dans la République en 2016, comment préparer et partager ensemble un avenir commun s’appuyant sur les principes indissociables "Liberté-Égalité-Fraternité" ?". Les élèves avaient le choix entre une scène de théâtre et un clip vidéo.

En savoir plus - Éduscol
En savoir plus - Association française des femmes diplômées des universités

Deux lauréats académiques

Prix lycée professionnel

-  lycée professionnel Pontarchet de Vesoul

La classe de seconde hôtellerie restauration cuisine a opté pour la scène de théâtre. En effet, la mise en scène et le jeu de rôle sont d’excellents exercices pour les futurs serveurs face à leurs clients. Et c’était aussi une manière de rendre hommage à Olympe de Gouges, une femme engagée, féministe passionnée de théâtre.

Olympes de la parole Les élèves ont alors travaillé en groupes autour de la devise républicaine française : "Liberté-Égalité-Fraternité". Ils doivent associer ces mots à des idées, puis à la femme. Les élèves ont choisi trois thèmes qui représentent chacun un concept de la devise française, ont participé à l’élaboration des scenarii et à la recherche des textes de lois.

Ce travail de groupe a permis, outre les objectifs directs du concours (participer à l’éducation à l’égalité entre les filles et les garçons, sensibiliser les élèves au vivre ensemble...), de travailler sur des notions transversales :
- en lettres (comprendre comment la mise en scène de la parole contribue à son efficacité)
- en enseignement moral et civique (développer l’expression personnelle, l’argumentation et le sens critique, s’impliquer dans le travail d’équipe).

Cette implication dans un projet concret a été une expérience très enrichissante tant pour les élèves que pour les enseignants.

70
Lycée professionnel
Pontarcher - Vesoul
Informations complètes

Prix collège

Quatrième ex-aequo
- collège Jean Jaurès de Saint-Vit

Les élèves ont choisi de réaliser un clip vidéo.
Il est à noter que l’initiative de participer au concours émane des élèves : un bel exemple d’engagement citoyen !
Dans un premier temps, huit élèves volontaires, encadré par leur enseignant, Anthony Maire, ont réfléchi aux inégalités qui existent toujours entre filles et garçons malgré les nombreuses lois. Ensuite, ils ont préparé une argumentation pour présenter leurs idées (changement de la Déclaration de 1789, création de conseils-collégiens, parité pour les délégués de classes...).

Enfin, les élèves ont imaginé, tourné et monté un clip vidéo de trois minutes environ illustrant à leur manière leur désir de faire évoluer la loi.

25
Collège
Jean Jaurès - Saint-Vit
Informations complètes

 
vendredi 17 juin 2016

Batissiel 2016 : palmarès académique et national

Le concours Batissiel récompense la production collective d’une équipe d’élèves autour d’un sujet concernant la construction d’un bâtiment ou d’un ouvrage de travaux publics. Les élèves sont récompensés pour leur démarche, le résultat et la restitution de leurs travaux.

Palmarès national

Sur 28 académies, plus de 5200 élèves ont concouru : 33 équipes étaient en lice pour la finale.

L’académie de Besançon s’est encore distinguée par la qualité des projets réalisés avec deux lauréats :

Catégorie 5e

3e prix : collège les Louataux - Champagnole

Catégorie STI2D

2e prix : lycée du Bois -Mouchard

(la catégorie STI2D ne participait pas à la finale académique mais concourait directement dans une sélection inter-académique)

Batissiel 2016 : palmarès national

Palmarès académique

Catégorie 5e

Batissiel 2016 : les lauréats académiques - Les Louataux
Collège les Louataux de Champagnole

- projet de surélévation du bâtiment du collège
- classe de technologie d’Alain Piard

39
Collège
Les Louataux - Champagnole
Informations complètes


Catégorie 3e

Batissiel 2016 : les lauréats académiques - Raymond Gueux
Collège Raymond Gueux de Gy

- projet "La roue de Falkirk" (en anglais Falkirk Wheel) : un ascenseur à bateaux rotatif, reliant le Forth and Clyde Canal à l’Union Canal, près de la ville de Falkirk dans le centre de l’Écosse.
- classe de technologie de Jean Patrick Roussel

70
Collège
Raymond Gueux - Gy
Informations complètes


Prix coup de cœur de jury

Batissiel 2016 : les lauréats académiques - Les Villanelles
Collège Les Villanelles de Rougemont

- projet "Kiosque"
- classe de technologie de 3e d’Emmanuel Bourquin -

25
Collège
Les Villanelles - Rougemont
Informations complètes


La remise des prix s’est déroulée en présence d’Olivier Chevillard, délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue, chef du service académique d’inspection de l’apprentissage, de José Canivet, IA-IPr de STI, de Béatrice Dufour, présidente de la Commission régionale emploi-formation de la Fédération régionale du Bâtiment et de Gilbert Bucher, correspondant départemental "Maif"

Le concours richement doté par les partenaires a permis aux vainqueurs de chaque catégorie de recevoir un chèque de 300 euros offert par la Fédération régionale du bâtiment. Tous les participants sont repartis avec une enceinte connectée offerte par la "Maif".

Les équipes retenues par les jurys académiques participeront à la finale nationale le mercredi 8 juin 2016.

"Batissiel" 2016

 
jeudi 16 juin 2016

Lauréats du concours du "Plumier d’or"

Le concours du "Plumier d’or" est un concours à destination des élèves de 4e organisé par l’association "Défense de la langue française" et parrainé par la Marine nationale et de nombreux mécènes

La classe tout entière doit participer et l’on peut également inscrire toutes les classes d’un même collège public ou privé.
L’épreuve se déroule de préférence pendant un cours de français, sous la responsabilité du professeur de français de la classe et elle dure 1 h 30.

Lauréats du concours du "Plumier d'or" - © Défense de la langue françaiseCette épreuve comporte deux parties :
- des exercices de langue (syntaxe, orthographe, vocabulaire) notés sur 70 et corrigés par le professeur de français de la classe ; il sélectionne les trois meilleures copies de la classe et les envoie à Paris
- une expression écrite, notée sur 30 et corrigée par le jury de "Défense de la langue française".
Celui-ci, parmi tous les concurrents, détermine les 60 lauréats. Cette année, la concurrence était grande puisqu’il y a eu 15 000 candidats.

Trois lauréats dans l’académie

Les lauréats académiques se sont rendus le 25 mai au Sénat à Paris afin de recevoir leurs prix :
- Éléonore Pinston - collège Raymond Gueux de Gy : 17e ex aequo
- Hugo Adam-Normand du collège Louis et Auguste Lumière de Besançon : 19e ex aequo
- Anaïs Almeida du collège Lucie Aubrac de Morvillars : 56e ex aequo.

En savoir plus

 
mercredi 15 juin 2016

Résultats du Concours national de la Résistance et de la déportation

Cette année, les élèves ont travaillé sur le thème : "Résister par l’art et la littérature"

Le Concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance.

Résultats du Concours national de la Résistance et de la déportation - Lauréats de la Haute-SaôneCe concours a pour objectif de perpétuer chez les jeunes français la mémoire de la Résistance et de la Déportation afin de leur permettre de s’en inspirer en s’appuyant sur les leçons historiques et civiques que leur apporte l’école.

En savoir plus

Cette année, le concours était ouvert aux apprentis des CFA privés et publics. Des candidats on concourus, avec des productions de grande qualité.
1 683 candidats ont été inscrits au Concours national de la Résistance et de la déportation, soit une augmentation de 10 %.

Les élèves ont été récompensés lors de cérémonies organisées dans les préfectures des quatre départements de l’académie.

Lauréats académiques

Doubs

152 élèves de lycée et 365 élèves de collège

En savoir plus

Jura

207 élèves de lycée et 341 élèves de collège

Haute-Saône

159 élèves de lycée et 268 élèves de collège

Territoire de Belfort

62 élèves de lycées et 129 élèves de collège
En savoir plus

Les nouvelles dispositions du concours intégrant les apprentis ont été confirmées pour les années à venir.

Le thème retenu pour l’an prochain est "la négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire". Nul doute que ce thème permettra aux équipes pédagogique d’engager la réflexion de leurs élèves, de leurs apprentis sur une réflexion dont les échos contemporains sont très nombreux.

Contacts

Françoise Claus, IA-IPR histoire-géographie
Gilles Bullabois, IA-IPR histoire-géographie
Olivier Apollon, IEN lettres-histoire-géographie


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon