Accueil  >  Vie scolaire  >  Climat scolaire > Expérimentation soutien au comportement positif (SCP)

Rubrique Climat scolaire

Expérimentation soutien au comportement positif (SCP)

L’académie de Besançon a été l’une des premières académies visitée par la mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire courant 2015 pour suivre le déploiement d’un dispositif innovant sur plusieurs unités éducatives du territoire.

Il s’agit d’une démarche de soutien au comportement positif (SCP conçue par l’université du Québec en Outaouais et tout particulièrement par le professeur Bissonette. Sept "coachs" ont été formés à la démarche lors d’un stage au Canada.
Le financement de cette opération a été possible grâce au partenariat avec la MGEN.

C’est une démarche comportementaliste qui propose un système de soutien sur le plan de la gestion des comportements afin de créer un milieu propice aux apprentissages. La démarche doit concerner l’ensemble d’une communauté éducative pour favoriser le travail en équipe. Il part d’un postulat établi par un diagnostic des comportements problématiques.

Son implantation peut se faire dans le primaire comme dans le secondaire et répond à neuf points :
1. Un engagement collectif
2. Un comité de pilotage SCP
3. Une auto-évaluation
4. Des valeurs pour l’ensemble de l’établissement
5. Un système de valorisation
6. Un système pour gérer les écarts de conduite
7. Les éléments de vie scolaire
8. Une réflexion sur la fonction du comportement
9. Un système d’appui au réseau SCP (accompagnatrice - comité de pilotage académique)

Objectifs de la démarche

- proposer un environnement favorable au développement des comportements positifs : réussite scolaire, engagement, collaboration...
- créer un milieu scolaire sécuritaire, coopératif et positif où les élèves, les parents et les membres du personnel se sentent - et sont - en sécurité
- développer des relations respectueuses, sans discrimination ni harcèlement,
- renforcer les principes d’équité et d’éducation inclusive ainsi que les stratégies de prévention du harcèlement.

Méthodologie

Pour suivre et accompagner les réseaux (établissements et écoles) qui souhaitent s’engager dans cette démarche, un groupe SCP est constitué sur l’académie.

Il est composé des sept accompagnatrices de la démarche (enseignantes, formatrice en gestion des ressources humaines, conseillère en mobilité carrière), du proviseur vie scolaire, des IA-IPR EVS, du PARDIE ( Pôle académique recherche-développement, innovation, expérimentation) et de chercheurs de l’université de Franche Comté.

Avant de faire acte de candidature pour bénéficier de l’accompagnement du projet, l’établissement devra réaliser un état des lieux du climat scolaire de sa structure (élèves, personnels).

Ce diagnostic posé et partagé par la communauté éducative, devra permettre de définir en lien avec les membres du groupe SCP les modalités d’accompagnement et d’évaluation de l’expérimentation.

Pour aider les établissements à réaliser le diagnostic, un certain nombre d’outils sont proposés :

- enquête locale climat scolaire (ELCS) à destination des élèves et des personnels

Depuis cette rentrée scolaire, l’ELCS développée nationalement en lien avec la mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire permet d’établir ce premier état des lieux.

- questionnaires élèves et personnels que l’académie de Besançon a développé, en partenariat avec l’université de Franche-Comté.

Contacts

Cellule vie scolaire du rectorat
Tél. : 03 81 65 74 05
Proviseur vie scolaire

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon