R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Forum de l’orientation des élèves de seconde du Bassin du triangle (...)

Rubrique En établissements

mercredi 5 février 2014

Forum de l’orientation des élèves de seconde du Bassin du triangle d’or

Vendredi 31 janvier le lycée Friant de Poligny a accueilli un forum de l’orientation à destination des élèves de seconde générale de l’établissement et du lycée Victor Considérant de Salins-les-Bains

Près de 250 lycéens et parents d’élèves étaient réunis pour cette demi-journée d’ information sur les formations accessibles sur le bassin des lycées concernés. Une occasion idéale pour affiner leur projet d’orientation pour la rentrée prochaine.

Forum de l'orientation des élèves de seconde du Bassin du triangle d'orEn préambule, les entreprises Thirode et Diager ont présenté les spécificités et les besoins de recrutement propres à leur secteur, tout en expliquant qu’une entreprise reconnue dans un domaine d’activité recrute également dans des domaines très différents et malgré tout essentiels à son développement.
Les conseillères d’orientation psychologues (C.O.P.) ont donné des informations en termes de poursuite d’études pour accéder à certains des métiers évoqués par les professionnels.

Ensuite, des ateliers ont été proposés, les élèves s’y rendant selon des choix qu’ils avaient établis lors des séances d’information effectuées par les conseillères d’orientation psychologues.

Les ateliers concernaient :
- les filières technologiques : sciences et technologies du développement durable (S.T.I.2D. lycée du Bois de Mouchard), sciences et technologies de la santé et du social (S.T.2S. lycée Friant), sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (S.T.A.V. lycée Montmorot), sciences et technologies du management et de la gestion (S.T.M.G. lycée Jean Michel), sciences et technologies de laboratoire (S.T.L. lycée Duhamel).
- les filières générales : économique et social (E.S.), littéraire (L.) et scientifique(S.).

Sur chaque atelier, les élèves de seconde pouvaient s’entretenir avec des professeurs des lycées Friant et Considérant mais également recueillir des témoignages des élèves de première et terminale préparant ces différents baccalauréats.

Lycée polyvalent Hyacinthe Friant - Poligny

 
mercredi 5 février 2014

Santé et citoyenneté

Dans le cadre de leurs études, les étudiants en préparation au concours infirmier du lycée Hyacinthe Friant de Poligny, accompagnés par Anne Vuilloz, enseignante, ont organisé le jeudi 30 janvier une journée de sensibilisation et d’action sur le thème du don

Cette manifestation s’est déroulée en partenariat avec l’établissement français du sang (E.F.S.) et l’association pour le don d’organes et de tissus humains du jura (A.D.O.T.39).
La matinée a été consacrée à des conférences d’information et de sensibilisation auprès des 200 élèves et étudiants de la filière sanitaire et sociale.
Santé et citoyenneté
Le président de l’association jurassienne, Pierre Noir a distingué les dons qui peuvent être faits de son vivant (sang, moelle osseuse, sang de cordon ombilical, ovocytes, sperme, reins) et ceux qui suivent le décès (cœur, foie, poumons, reins, intestins, os, peau, cornée). Il était accompagné de Serge Grandvaux, un greffé qui a détaillé son parcours et fait comprendre combien la greffe a changé le cours de sa vie.

Malika El Maanarfi, infirmière à l’E.F.S. a donné les critères obligatoires pour pouvoir participer au don du sang de l’après-midi. Les participants élèves et étudiants ont pu poser de nombreuses questions aux intervenants.

L’après-midi, une collecte de sang était organisée pour les élèves et personnels du lycée et de l’EnilBio. Ce sont 126 personnes qui se sont présentées, 108 ayant été prélevées parmi lesquelles 53 nouveaux donneurs.
Une collation avait été préparée par les élèves de terminale C.A.P. cuisine et restaurant, encadrés par leurs professeurs Maurice Gaudin, professeur de cuisine et Christine Henriet, professeur de restaurant. Le comté avait été fourni par la fromagerie Arnaud de Poligny.

Lycée polyvalent Hyacinthe Friant - Poligny

 
mercredi 29 janvier 2014

"Renvoyé spécial"

L’équipe de rédaction du "Tip-Taupe", journal du lycée Victor Bérard de Morez, a reçu Ahmad Basha, journaliste syrien

"Renvoyé spécial"Le 14 janvier, les élèves de seconde du lycée Bérard de Morez ont accueilli le journaliste syrien Ahmad Basha. Les rédacteurs du journal du lycée ont pu écouter le témoignage et échanger avec le journaliste réfugié en France et accueilli par la Maison des journalistes.

Les 29 élèves de l’équipe du Tip-Taupe (clin d’oeil à l’emblème du lycée) sont réunis chaque semaine par Charlène Boucher, professeur de sciences physiques, et Élina Coutenot, aide documentaliste. Le groupe d’accompagnement personnalisé s’est inscrit à l’opération "Renvoyé spécial" organisée par la Maison des journalistes et le Centre de liaison de l’enseignement et des médias de l’information (C.L.E.M.I.).

"Renvoyé spécial"Après des études de théâtre, Ahmad Basha devient journaliste culturel en 2010 afin de combiner ses passions, théâtre et écriture.
À la révolution, il publiera de nombreux articles sur les espaces culturels syriens et sur l’art comme outil pour combattre dictature et violence.
En juin 2013, sous la pression de la circonscription obligatoire, il refuse de servir le régime en place et décide de fuir la Syrie.
Ahmad Basha est revenu sur le rôle de l’enfance et de l’art déclencheurs de la révolution syrienne. La lutte pour le droit fondamental à l’expression est pour lui ce qui aura permis le soulèvement contre la dictature qui souhaite rendre l’expression culturelle à néant par une mainmise sur les principaux médias.

Face aux exactions et aux emprisonnements, Ahmad Basha est animé par la nécessité d’informer. Pour lui, grâce aux outils numériques et notamment les réseaux sociaux, chaque citoyen peut et doit être journaliste, chacun peut écrire et publier. Pour Ahmad Basha, la solution réside dans le dialogue. Son seul souhait : pouvoir retrouver la Syrie.

"Renvoyé spécial" - sur le site du C.L.E.M.I.
"Renvoyé spécial" - sur le site de la Maison des journalistes
La rencontre - sur France 3
Un journaliste syrien réfugié en France au lycée Victor Bérard de Morez

Lycée Victor Bérard - Morez

 
lundi 27 janvier 2014

Aller plus loin dans les soins

Signature d’une convention de partenariat entre le centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté et le lycée professionnel Toussaint Louverture

Cette convention de partenariat a été signée pour trois ans par Olivier Volle, directeur du centre hospitalier universitaire (C.H.U.), et Damien Péchard, proviseur du lycée professionnel, en présence des élèves et professeurs de la filière accompagnement soins et services à la personne (A.S.S.P.).

Aller plus loin dans les soinsLa convention a pour objectifs :
- de créer du partenariat avec les structures d’accueil de nos élèves en périodes de formation en milieu professionnel (P.F.M.P.)
- d’ouvrir le lycée Toussaint Louverture sur son environnement socio-économique,
- de proposer des lieux d’accueil de qualité à nos élèves de la filière A.S.S.P. pour les P.F.M.P.

Elle formalise plusieurs éléments :
- un échange soutenu entre personnels hospitaliers et scolaires afin de prendre en compte les préoccupations de chacune des parties,
- des actions d’animation conduites par les élèves à l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D.)
- la mise à disposition des locaux et du matériel du lycée pour la formation continue des employés hospitaliers,
- une visite annuelle du centre hospitalier pour les élèves de seconde.

Cet accord entre une filière de 90 élèves qui a un avenir assuré et le plus gros employeur du secteur, plus de 1 500 salariés, permet d’anticiper la menace souvent évoquée de déconnexion entre le monde professionnel et le monde de l’enseignement.

Contact

Damien Péchard, proviseur
Tél. 03 81 39 02 21
Courriel
Lycée professionnel Toussaint Louverture

 
mardi 21 janvier 2014

Tablettes numériques en E.P.S. au collège Saint-Exupéry de Lons-le-Saunier

Une vidéo réalisée par le Centre régional de documentation pédagogique (C.R.D.P.) pour comprendre comment le numérique peut aider des élèves à "mieux grimper"

Un cycle d’escalade de bloc, une classe de 5e et des tablettes

La classe support a été choisie pour une expérimentation depuis la sixième. Chaque élève est donc doté d’une tablette depuis un an et demi et la conserve en permanence.
Tous les bâtiments du collège (gymnase compris) sont équipés de bornes wifi.
La leçon se situe au démarrage d’un cycle d’escalade (de type "bloc"), activité non encore abordée à ce niveau de classe dans la programmation du collège.
Au préalable, les élèves recherchent des vidéos "modèles" et les consignes essentielles.

Une fois dans le gymnase, les élèves reproduisent et filment les formes proposées à l’identique ou les modifient mais avec explications :
- reproduction de forme avec intégration d’une motricité spécifique à chaque passage
- pratique réflexive quant aux choix des modifications effectuées
- travail d’échange en groupes réduits
Enfin, les élèves créent des "passages de niveaux" identiques à ceux abordés précédemment (avec l’aide du professeur sur les vidéos postées) en utilisant les techniques motrices apprises.

À chaque étape, les élèves filment leurs réalisations et les mettent sur l’espace partagé du "cloud" (espace virtuel d’échange de documents...), ce qui permet à l’enseignant d’optimiser l’évaluation et aux parents de visualiser ce qui est évalué et acquis (ou non) par les élèves.
Ces pratiques participent également au développement des compétences informatiques des élèves.

La vidéo réalisée a servi de support de formation lors d’une journée d’étude des inspecteurs sur la thématique des "usages pédagogiques du numérique", organisée le 15 janvier dernier, au lycée Jules Haag.
.

Contact

Jean-Louis Bonnivard, professeur d’E.P.S.
Collège Saint-Exupéry

 
jeudi 16 janvier 2014

Un journaliste syrien réfugié en France au lycée Victor Bérard de Morez

Dans le cadre du dispositif "Renvoyé Spécial", en partenariat avec le Centre de liaisons de l’enseignement et des médias d’information (C.L.E.M.I.) et la Maison des journalistes (M.D.J.), la classe de 2G.T.2 a reçu, mardi 14 janvier, Ahmad Basha, journaliste Syrien, réfugié en France

Un journaliste syrien réfugié en France au lycée Victor Bérard de MorezPour la pour première fois dans notre région, un lycée a été retenu pour participer à ce dispositif. Ahmad Basha intervient dans le cadre de l’accompagnement personnalisé dans lequel les élèves de 2G.T.2 rédigent le journal du lycée "Le Tip Taupe". Le but de sa venue est de sensibiliser les élèves à la liberté d’expression et au pluralisme des médias par la rencontre d’un journaliste réfugié en France.
Ce dernier a partagé son histoire personnelle et ses expériences en tant que professionnel de l’information en Syrie.

Renvoyé spécial

La M.D.J. a mis en place l’opération Renvoyé spécial menée conjointement avec le C.L.E.M.I. et Presstalis. Les journalistes exilés vont à la rencontre de jeunes lycéens un peu partout en France pour parler de leur expérience et les sensibiliser à la cause de la liberté de la presse et de la défense des démocraties.

Depuis sa création en 2006, ce programme rencontre un vif succès auprès des établissements scolaires des différentes régions de France, y compris les territoires d’Outremer. Plus de 6 000 élèves ont ainsi pu entendre le récit de ces journalistes et échanger avec eux.

Des journalistes syriens, tchadiens, ivoiriens, soudanais, iraniens, mauritaniens ou encore tchétchènes viennent exprimer devant les élèves la difficulté d’exercer leur métier dans leur pays d’origine.

Un journaliste syrien réfugié en France au lycée Victor Bérard de MorezD’une richesse exceptionnelle, ces rencontres offrent aux élèves un contact direct avec l’actualité, un témoignage qui permet d’incarner des concepts souvent abstraits, une prise de conscience de l’importance de la liberté d’expression et de la pluralité dans les médias.

Renvoyé spécial - M.D.J.
Renvoyé spécial- C.L.E.M.I.

Rédaction du journal "Le Tip Taupe"

L’accompagnement personnalisé permet aux élèves, par le biais de la réalisation du journal de l’établissement d’atteindre plusieurs objectifs :
- fédérer les élèves autour d’un projet aboutissant à une production, tout en leur permettant de mieux comprendre les médias par l’expérimentation
- familiariser les élèves avec la presse écrite (diversité des titres de presse, structure d’un journal, jargon journalistique)
- développer l’esprit critique des élèves
- les confronter aux contraintes liées à ce média.

Lycée Victor Bérard - Morez

 
lundi 13 janvier 2014

Réunion du comité d’orientation du pôle énergie

Mercredi 15 janvier 2014 au lycée Jacques Duhamel à Dole (plateforme PRAXIBAT)

Réunion du comité d'orientation du pôle énergieCette instance particulière de concertation du pôle énergie Franche-Comté, réunit l’ensemble des acteurs du bâtiment francs-comtois prêts à relever le défi de la performance énergétique.

Un moment d’échanges et de débats importants pour l’équipe autant que pour l’ensemble des acteurs professionnels engagés dans la transition énergétique du bâtiment.

Programme - bulletin d’inscription

Lycée Jacques Duhamel - Dole
Pôle énergie Franche-Comté

 
mercredi 8 janvier 2014

Le collège Michel Brezillon d’Orgelet sous les feux de la rampe !

Le collège Michel Brezillon d’Orgelet est l’objet de plusieurs reportages sur France 3 dans le cadre d’une journée consacrée au développement des circuits de vente directe dans l’offre de restauration

Le collège Michel Brezillon d'Orgelet sous les feux de la rampe !Depuis plusieurs années, le collège développe dans son comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (C.E.S.C.) des actions liées à l’éducation nutritionnelle et au développement durable.

Retrouvez les reportages de France 3

Une équipe dynamique et efficace

Adeline Schmitte, professeure de sciences de la vie et de la terre et référente E.3D., Séverine Vernaz, infirmière scolaire et Emy Léger, nutritionniste professionnelle et assistante d’éducation animent avec passion et efficacité les actions liées à ces thématiques.

Les animatrices ont ainsi réalisé des questionnaires qui ont permis de mettre en lumière des désordres alimentaires et des méconnaissances de l’équilibre nutritionnel. Elles ont par ailleurs organisé de nombreuses actions :
- séances d’initiation à la compréhension des catégories d’aliments
- interventions du centre permanent d’initiatives pour l’environnement (C.P.I.E.) du Haut-Jura portant sur la connaissance des produits alimentaires et des filières (bio, local, labels…)
- séances de compositions de repas et de menus grâce à la commission restauration du collège. Valorisation de produits locaux et/ou bio pour les aliments
- atelier nutritionnel sport et alimentation lors du stage sportif à Bellecin pour les élèves de quatrième
- confection de tartes aux pommes servies au repas du restaurant scolaire et de produits pour le petit déjeuner collectif
- participation à un petit déjeuner collectif au collège pour tous les élèves de sixième et cinquième
- élection d’éco-délégués élèves qui aident au tri sélectif des déchets alimentaires
- valorisation de la diminution du poids des déchets par l’utilisation d’un gâchimètre fabriqué par le chef de cuisine
- utilisation du compost dans le jardin pédagogique du cloître du collège

Labellisation école en démarche de développement durable (E.3D.) en cours

Le collège Michel Brezillon d'Orgelet sous les feux de la rampe !Dans l’académie de Besançon, la labellisation E.3D. a été expérimentée en 2009-2010 dans quelques écoles et collèges. Les résultats positifs de cette expérimentation ont conduit à une généralisation de la démarche, à partir de l’année scolaire 2010-2011, d’abord à l’ensemble des écoles et des collèges puis à l’ensemble des lycées.
Le collège Brezillon est aujourd’hui en attente de labellisation sur la thématique de l’alimentation : travailler sur le cycle de la matière, du produit brut jusqu’au bac de compostage.
L’établissement s’est donc doté d’un comité de pilotage, d’une commission "restauration" et a procédé à l’élection d’élèves "éco-délégués".

Tout savoir sur la labellisation E.3D.

"Carte sur table !"

Le collège Michel Brézillon a immédiatement adhéré à la charte de restauration proposée début 2013 par les lycées agricoles de Montmorot et Lons-le-Saunier : "Carte sur table !".

Cette charte, initiée et pilotée par les lycées agricoles et signée par une dizaine de restaurations collectives du Sud Jura a pour objectifs de :
- favoriser l’utilisation de produits locaux et biologiques
- mieux prendre en compte l’environnement dans la gestion de la restauration au quotidien
- communiquer et sensibiliser tous les convives aux enjeux liés à l’alimentation

Le collège travaille particulièrement sur la valorisation de filières courtes et bio et la valorisation des déchets alimentaires.

Les partenaires

Conseil général du Jura
Ville de Lons-le-Saunier
Hôpital Saint-Ylie de Dole
S.Y.D.O.M. de Lons-le-Saunier
Collège Michel Brezillon, Orgelet
Collège Xavier Bichat, Arinthod
Collège des Lacs, Clairvaux-les-Lacs
Collège du Plateau, Lavans-les-Saint-Claude
Cité scolaire Pierre Vernotte, Moirans-en-Montagne
Lycée Jean-Michel, Lons-le-Saunier
Lycée agricole Mancy, Lons-le-Saunier
Lycée agricole Edgar Faure, Montmorot
Cuisine centrale de Lons-le-Saunier

"Carte sur table !" - Direction régionale de l’alimentation,
de l’agriculture et de la forêt (D.R.A.A.F.)

"Carte sur table !" - Lycée agricole de Montmorot

Contact

Jean-Marc Tifoen, principal
Tél. : 03 84 25 40 66
Courriel
Collège Michel Brezillon - Orgelet

 
vendredi 20 décembre 2013

Merry Christmas, Frohe Weihnachten, Feliz Navidad, Joyeux Noël !

C’est sur ce tempo que s’est déroulé le concert de Noël multilingue et intercycle au collège Albert Camus le vendredi 20 décembre 2013

Concert de Noël multilingue et intercycle au collège Albert Camus La volonté et le désir de partager et de faire partager la diversité de ces quatre langues tout en révélant le trait d’union qui les relie, voilà bien ce qui a animé les professeurs de langues à l’initiative du projet.
Chansons typiques d’un pays, chansons en plusieurs langues, saynètes, diaporama, danses, la créativité des élèves et des professeurs a pu s’exprimer sans limite. Un travail long, exigeant, parfois difficile mais toujours dans le but ultime de connaissances et de plaisir partagés. Un projet qui a su réunir élèves, professeurs, agents, personnels administratif et de la vie scolaire, infirmière, stagiaires etc…mais pas seulement : les élèves des écoles primaires de secteur se sont associés à l’évènement ainsi que leurs professeurs et eux-aussi monteront sur scène lors du spectacle. Se sont tous les niveaux de classes, de la 6e à la 3e et les élèves de l’U.P.2.A. qui ont participé à ce concert.
L’esprit de Noël et le moment du partage étant d’actualité, un "collectif" d’adultes issus de toutes les sphères de l’établissement et des écoles primaires viendra saluer sur scène le travail des élèves en chantant à son tour une chanson du patrimoine français.

Contact

Béatrice Épailly, professeur d’anglais
Collège Albert Camus - Besançon

 
mercredi 18 décembre 2013

L’identité professionnelle du maître d’hôtel du XXIe siècle

Invité par Armelle Claudet, proviseur du lycée des métiers Hyacinthe Friant, Joël Garnier, professeur de philosophie, s’est exprimé devant les étudiants de B.T.S. 2e année dans le cadre de la préparation à la 6e édition du concours Plaza Athénée

Concours Plaza Athénée

Ce concours annuel, initié en 2009 par Denis Courtiade, directeur de salle du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris, élu meilleur maître d’hôtel du monde en 2011 et président de l’association "Ô service - des talents de demain" et Corinne Hacquemand, enseignante maître d’hôtel, propose de réfléchir à la thématique du "maître d’hôtel de demain".

Les étudiants et apprentis en B.T.S. hôtellerie restauration option génie culinaire et arts de la table (une quarantaine d’élèves) participent au concours, dans l’espoir de gagner un déjeuner pour deux personnes au célèbre restaurant "Alain Ducasse au Plaza Athénée" (3 macarons au guide Michelin). La prochaine remise des prix aura lieu début mars 2014.

L’identité professionnelle

Devant une trentaine d’étudiants attentifs et curieux de la suite, le philosophe explique que l’identité professionnelle est une composante majeure de ce que l’on est. Il suffit de constater la difficulté que représente le passage à la retraite pour certaines personnes pour s’en convaincre.

L'identité professionnelle du maître d'hôtel du XXIe siècleL’étude des comportements selon les professions et catégories socioprofessionnelles (P.C.S.) suppose que la manière dont les individus agissent ne dépend pas de ce qu’ils sont, mais bel et bien de leur profession. Par le biais des panels représentatifs, une fois donnée la P.C.S., on connaît avec une étonnante précision les comportements prévisibles des individus d’une société (nombre d’enfants, loisirs...).

Le philosophe ajoute que si un individu décide d’adopter un comportement trop différent de ce qu’on attend de lui dans son contexte professionnel, il devra en "payer le prix" : il sera rejeté, stigmatisé par ce groupe. Pour être intégré dans un groupe, y compris dans un groupe professionnel, il faut se conduire selon les comportements attendus dans ce groupe.

S’appuyant sur les travaux de Pierre Bourdieu, auteur marquant de la sociologie, Joël Garnier a expliqué aux étudiants de B.T.S. qu’il existe une grille de lecture des individus selon leur profession en les classant en fonction de trois critères :
- le capital économique de la personne (patrimoine)
- le capital culturel (objets culturels possédés, lieux culturels fréquentés, niveau de diplôme...)
- le capital social (réseaux sociaux de l’individu).
Ces trois indicateurs génèrent des habitus différents selon les professions et catégories socioprofessionnelles (P.C.S.).

Devant les nombreuses questions des étudiants suscitées par ce discours, Joël Garnier a insisté sur le fait que cet habitus devient une matrice qui déterminera nos choix et nos comportements futurs, y compris, et c’est important, en dehors de notre profession, car l’individu se servira alors de cette structure apportée par son identité professionnelle pour "lire" le monde, pour juger.

Suite à ces éclaircissements philosophiques et sociologiques, les étudiants de B.T.S. hôtellerie restauration sont repartis avec des pistes intéressantes de recherche, Joël Garnier restant disponible pour répondre à leurs éventuelles questions futures. Charge à eux à présent de tenter de définir les composantes de cette identité professionnelle du maître d’hôtel de demain qu’ils incarneront.

Lycée polyvalent Hyacinthe Friant - Poligny


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon