R

Accueil > DSDEN > Actualités > Prochains concerts des jeunesses musicales de France (J.M.F.)

Rubrique Actualités

lundi 27 janvier 2014

Prochains concerts des jeunesses musicales de France (J.M.F.)

Pour les écoles qui n’auraient pas eu le temps de s’inscrire, il reste quelques places pour les deux prochains concerts données au Petit Kursaal à Besançon

Prochains concerts des jeunesses musicales de France (J.M.F.)
- Violons danseurs, arabesques et variations
Lundi 3 et mardi 4 février 2014 : séances scolaires à 10 h et 14 h 30.
Niveau : classes de C.E.2 à la 5ème de collège

- Duo Berimba, guitares, percussions et bodyrythm
Lundi 31 mars et mardi 1er avril 2014 : séances scolaires à 10 h et 14 h 30.
Niveau : classes de C.E.1 à la 5ème de collège

Contact

J.M.F. en Franche-comté
Tél. 06 68 73 79 27
Courriel

Pour en savoir plus sur les J.M.F. en région et leur programmation

 
lundi 27 janvier 2014

Songes numériques

Du 16 janvier au 16 février 2014 au Gymnase-espace culturel, Fort Griffon à Besançon

Songes guidés : parcours de visite pour les scolaires

Cette exposition est une invitation à explorer la troublante intimité de l’ordinateur à travers des œuvres comme autant de songes numériques dans lesquels le visiteur évolue avec ou sans l’aide de l’ordinateur, partageant parfois avec lui certaines expériences psychédéliques.

Le parcours s’articulera autour de trois œuvres dans le but d’apporter aux jeunes des clés pour permettre une meilleure approche des œuvres exposées et plus généralement de l’art numérique.

Les trois œuvres constituant le parcours sont les suivantes :

- T.R.I.P, 2009-2010, Monica Struder et Christophe Van Den Berg - Avec cette œuvre traitant d’une possible conscience numérique, nous verrons comment faire ressentir des émotions à un ordinateur.

- inTime, 2003, Pierre Alféri - Ce ciné-poème vidéo-projeté relate un aller/retour en train sans début ni fin. Le titre inTime est un jeu de mot bilingue intime (Fr) et in time (Uk) ces deux notions de temps et d’intimité sont présentes dans l’œuvre.

- No Other Symptoms - Time Travelling With Rosalind Brodsky, 1999, Suzanne Treister - Sous une forme proche du jeu vidéo, nous voyageons dans le temps avec le personnage fictif Rosalind Brodsky.

Il s’agira de donner à voir aux élèves les possibilités artistiques des nouvelles technologies à travers la découverte des installations proposées dans l’exposition Songes numériques, pour ensuite recueillir leurs avis sur le monde de l’art numérique et répondre à leurs questions. Ces œuvres questionnent plusieurs notions (notamment en lien avec les programmes d’enseignement artistique dans les collèges et lycées) par exemple :
- art/réalité/imaginaire
- art/société/culture
- art/espace/temps
- art/ruptures/continuités

L’atelier de "Light painting"

Les élèves auront l’opportunité de réaliser une expérience ludique et concrète, accès sur une autre technologie avec cet atelier de Light painting. Cette expérience permet de "dessiner" à l’aide d’une source lumineuse. À l’aide d’un appareil photo réglé sur un temps de capture long, nous obtiendrons une photographie des dessins qui révèlera les traces lumineuses. Intégrée au discours de l’exposition, la photo pourra ensuite être envoyée par mail aux élèves.

Inscriptions par courriel meti.gymnase@gmail.com / lucie.scamps@univ-fcomte.fr ou au 03 81 66 20 95

Songes numériques est une exposition organisée en collaboration avec l’Espace multimédia Gantner et avec la participation des étudiants de la licence professionnelle métiers de l’exposition et technologies de l’information (M.E.T.I.).

Songes numériques - Dossier de presse

 
lundi 27 janvier 2014

Le fond régional d’art contemporain (F.R.A.C.) à la rencontre les enseignants

À la Cité des Arts à Besançon, mercredi 29 janvier 2014 de 14 h à 16 h

Le fond régional d’art contemporain de Franche-Comté propose une rencontre autour des expositions en cours et à venir et des activités destinées au public scolaire,

Inscription en ligne

Les nouvelles expositions :
- "Les choses" présentée du 21 décembre au 23 avril 2014
- "Solution de continuité" du 15 mars au 18 mai 2014

L’offre scolaire :
Visites actives, ateliers, accueil d’enseignants sur des journées découvertes ou organisation de projets les activités autour des expositions ou sur des thématiques sont multiples de la maternelle au lycée.

Accueil des classes sur réservation du mardi au jeudi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h et le vendredi de 14 h à 18 h

En savoir plus sur le F.R.A.C. et ses actions

 
lundi 20 janvier 2014

Apérolangues spécial Allemagne

Mercredi 22 janvier 2014 de 18 h à 21 h au centre régional des œuvres universitaires (C.R.O.U.S.), 73, quai Veil Picard à Besançon

Ouvert à tous !

Apérolangues spécial AllemagneSoirée franco-allemande organisée à l’occasion de l’anniversaire du Traité de l’Élysée (signé le 22 janvier 1963) par la Maison de l’Europe en Franche-comté et l’association des étudiants internationaux de Besançon, avec le soutien de l’université de Franche-Comté et l’office franco-allemand pour la jeunesse (O.F.A.J.)

Au programme :
- dégustation gratuite de spécialités (notamment de boulettes de Konigsberg - Königsberger Klopse)
- discussions en langues étrangères (allemand, anglais)
- quiz culturel franco-allemand, musique...

www.europe-franchecomte.fr

 
mercredi 8 janvier 2014

Diversité linguistique et culturelle à l’école primaire et formation professionnelle

Regards croisés entre expériences des praticiens et recherches scientifiques, mercredi 29 janvier 2014 à Besançon

L’école supérieur du professorat et de l’enseignement (E.S.P.E.), l’Université de Franche-Comté en partenariat avec le centre académique pour la scolarisation des enfants allophones arrivants et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (C.A.S.N.A.V.) de l’académie de Besançon organisent le 29 janvier une journée d’étude intitulée "Diversité linguistique et culturelle à l’école primaire et formation professionnelle : regards croisés entre expériences des praticiens et recherches scientifiques".

Les travaux seront consacrés à la prise en compte des enfants dont la langue première n’est pas le français dans l’école française ainsi qu’aux questions de formation initiale et continue des professeurs des écoles.

Les nombreux participants venus de différentes universités et académies ainsi que des corps d’inspection en langue vivante s’intéresseront notamment aux réflexions théoriques et aux études de terrain autour de cette problématique délicate. Chaque intervenant proposera des pistes d’action, des stratégies et des dispositifs novateurs expérimentés concernant l’accueil des enfants allophones.

Amphithéâtre de l’E.S.P.E. Franche-Comté
57 avenue de Montjoux - 25042 Besançon
de 9 h 15 à 17 h 30.
Courriel

Entrée libre
Programme
Argumentaire
Affiche

 
mardi 7 janvier 2014

Vœux 2014

Jean-Marie Renault, directeur académique, directeur des services départementaux de l’éducation nationale du Doubs, vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année

 
vendredi 6 décembre 2013

L’école élémentaire de Cussey-sur-l’Ognon à l’heure du numérique

Le recteur Éric Martin, accompagné de Jean-Marie Renault, directeur académique des services de l’éducation nationale (D.A.S.E.N.) du Doubs ont été accueillis par le directeur d’école, Sylvain Potier.

Cette visite a permis de réunir élus, Éric Alauzet, député du Doubs et Didier Moreau, Président de la communauté de communes du Val de la Dame Blanche (C.C.V.D.B.), représentants de la communauté éducative et Didier Ramstein, délégué académique au numérique (D.A.N.)
Les participants ont d’abord observé le cours de Sylvain Potier, assisté d’une jeune professeur des écoles (en M2), puis se sont réunis autour d’une table, afin d’échanger sur ces pratiques pédagogiques innovantes.

Une séance de cours interactive, scindée en deux groupes

Lecture hypertextuelle pour les élèves de C.M.1

Les élèves, en binômes autonomes, ont eu pour exercice de trouver des informations sur internet, concernant Anne-Marie Desplat-Duc, auteure du roman "Félix Têtedeveau", étudié par la classe au ce moment. Il s’agissait ainsi de comprendre l’organisation des informations sur un site web et de suivre des liens hypertextes pour rechercher des informations. Ces récupérations de données sous forme de textes ou d’images initient aussi les élèves à la responsabilité juridique et éthique.
Chaque binôme a travaillé efficacement pour remplir la fiche de renseignements distribuée par l’enseignant.

Mathématiques pour les élèves de C.M.2

Sylvain Potier a utilisé le tableau numérique interactif (T.N.I.) comme support pour aborder les notions importantes d’unités légales de mesure de longueurs. Pour avoir un ordre d’idée de la valeur des ces unités, connaître et commencer à utiliser les différentes unités, les élèves ont tous participé à un travail collectif sur un manuel numérique interactif.

Une école rurale connectée

Depuis trois ans, l’école de Cussey-sur-l’Ognon bénéficie du dispositif d’enseignement numérique rural (E.N.R.) qui a progressivement transformé la pédagogie dispensée.
L’E.N.R. vise à réduire les fractures entre zones urbaines et zones rurales en misant sur l’accès de tous au numérique ; une manière de s’engager pour l’éducation et l’égalité des chances pour tous, quelque soit son lieu de résidence.

Un enseignement interactif

Au sein des classes de C.M.1. et C.M.2., les pratiques pédagogiques ont intégré le numérique dans la majorité des disciplines enseignées. Le tableau T.N.I. est ainsi devenu le support privilégié de l’enseignant.
Dès lors, l’apprentissage se fait de manière plus ludique. La correction des
exercices de mathématiques est réalisée de façon collective, ainsi que les
leçons d’anglais et de conjugaison.

L'école élémentaire de Cussey-sur-l'Ognon à l'heure du numérique

Depuis 2010, l’équipe pédagogique a créé un blog accessible aux parents et alimenté à la fois par les enseignants et les élèves. Cet espace exploité en lien avec les familles et sert d’interface numérique de travail : il accueille le cahier de texte, les énoncés des leçons et les
productions écrites des élèves.

Une table ronde riche d’enseignements

Les échanges entre participants ont mis en valeur les bénéfices de cette approche pédagogique qui consiste à mettre les élèves au travail autrement. Leur comportement change : ils travaillent à plusieurs, chacun peut travailler à son rythmes, avec cette notion d’auto-correction.
L’enseignant a également souligné la simplicité et la variété des supports numériques utilisés. Il a aussi expliqué que ces usages numériques sont d’abord ludiques, mais qu’ils deviennent vite de réels outils de travail où son et vidéo sont intégrés au cours.
Cet enseignement interactif représente donc un atout réel de différenciation pédagogique qui favorise la réussite de chaque élève.

 
vendredi 29 novembre 2013

Semaine école-entreprise : L’innovation et l’esprit d’entreprendre

Du 18 au 22 novembre 2013 : de nombreuses animations sont organisées par les partenaires de la relation école-entreprise dans les quatre départements de l’académie pour cette 14e édition.

Cette semaine est l’occasion de sensibiliser les collégiens et lycéens au monde de l’entreprise.

Temps forts de la semaine

Visite de la société Baumoise de cartonnages et d’impressions (S.B.C.I.)

Mardi 19 novembre à 14 h, Baume-les-Dames
Christine-Noëlle Baudin, présidente directrice générale, fera découvrir l’entreprise familiale à 24 élèves de quatrième du collège d’Aigremont - Roulans (25). Cette visite
se fera en présence des représentants officiels des partenaires de la relation école-entreprise.

Visite de l’Incubateur d’entreprises innovantes de Franche-Comté au technopole T.E.M.I.S.

Jeudi 21 novembre, Besançon de 8 h 30 à 12 h

30 élèves de première "Sciences et technologies du management" du lycée Claude Nicolas Ledoux - Besançon, participeront à cette visite de sensibilisation à la création d’entreprise.

Conférence "Génération création" animée par The Boson project

Jeudi 21 novembre, lycée Louis Pergaud de Besançon, de 14 h à 16 h
Représentation interactive en présence des élèves des 26 mini-entreprises de la région. Le but est d’engager un dialogue avec les élèves sur les questions de l’innovation dans l’entreprise. Le concept de mini-entreprise est d’initier les jeunes à la création et à la gestion d’une entreprise en situation réelle.

Mobilisation de quatre plateformes technologiques

Autour du thème de l’innovation avec l’intervention des partenaires entreprises et la venue des établissements
environnants pour la connaissance des formations dispensées :
- mardi 19 novembre à 9 h au lycée Jules Viette - Montbéliard pour la plateforme "nouveaux produits pour les mobilités du futur" N.P.M.F.
- mercredi 20 novembre à 9 h au lycée Édouard Belin - Vesoul pour la plateforme "usinage à grande vitesse" U.G.V.
- mercredi 20 novembre à 9 h au lycée Pierre Vernotte - Moirans-en-Montagne et au Lycée du bois - Mouchard pour la plateforme "Tecbois"
- jeudi 21 novembre à 18 h au lycée Victor Bérard - Morez pour la plateforme "développement et intégration de solutions optiques" D.I.S.O.

Aboutissement d’un partenariat dynamique entre le rectorat de Besançon, le Mouvement des entreprises de France (M.E.D.E.F.), la Chambre de commerce et d’industrie de région (C.C.I.R.), la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (C.G.P.M.E.), l’Union professionnelle artisanale (U.P.A.) et la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat (C.R.M.A.), la Semaine école-entreprise bénéficie du soutien financier du Conseil régional de Franche-Comté.

Toutes les actions : dossier de presse semaine école entreprise 2013

 
vendredi 29 novembre 2013

Jean-Luc Lagarce joué au lycée Armand Peugeot

Vendredi 8 novembre, le lycée Armand Peugeot de Valentigney a rendu hommage à l’un de ses anciens élèves, Jean-Luc Lagarce, homme de théâtre et auteur au succès posthume. C’est aujourd’hui l’un des auteurs français contemporains les plus joués en France.

Tout au long de cette journée, les élèves ont pu découvrir l’œuvre protéiforme de l’auteur grâce aux actions menées par des classes de secondes, premières et terminale encadrés par leurs professeurs.

Jean-Luc Lagarce joué au lycée Armand Peugeot Le matin, des panneaux réalisés par les secondes et les premières L, présentant l’auteur et son œuvre, furent affichés dans différents lieux du lycée. L’objectif désigné pour les élèves : localiser tous les panneaux (au total plus d’une douzaine) et y collecter les indices permettant de répondre aux questions du jeu-concours dédié, avec des cadeaux à la clef.

À midi, au pôle de restauration, les élèves purent découvrir sur les sets disposés dans leurs plateaux les informations biographiques retraçant le parcours personnel et artistique de Jean-Luc Lagarce.

Au cours de l’après-midi, quatre élèves du club théâtre et leur professeur ont fait irruption dans plusieurs classes (seuls les enseignants étaient prévenus) pour déclamer des extraits de textes tirés des "Règles du savoir-vivre dans la société moderne", faisant découvrir à leurs camarades le style particulier d’écriture et la causticité de l’auteur.

Cette journée d’hommage devait trouver son point d’orgue dans la représentation d’une pièce de Jean-Luc Lagarce, "Les Prétendants", mise en scène par Christophe Vincent et jouée par la compagnie Coloquinte, troupe amateur bisontine.

La venue de la troupe fut l’occasion d’une rencontre entre quelques-uns des acteurs et les élèves de première et de terminale. Les comédiens Bruno Daros, Jean-René Bouvret, André Nobiliaux et Jean-Pierre Bolard, ainsi que le metteur en scène Christophe Vincent, ont évoqué leurs parcours respectifs, parfois étonnants et toujours jalonnés de rencontres décisives. Les élèves ont ensuite donné libre cours à leur curiosité et posé de nombreuses questions :

Jean-Luc Lagarce joué au lycée Armand Peugeot "Est-il lassant de jouer plusieurs fois la même pièce ?"
"Non", répondent les comédiens, "d’un jour à l’autre la pièce est différente car le public est différent, les réactions ne sont pas les mêmes, pas au même moment… Et puis le travail de l’acteur est de réinterpréter son rôle à chaque fois, de l’investir. De plus, travailler dans une troupe créé de forts liens de camaraderie, alors c’est avec plaisir que l’on se retrouve pour jouer".

"Quel est le rôle d’un metteur en scène ?"
Christophe Vincent explique : "Le rôle du metteur en scène est de tout penser en partant d’un texte : l’espace, le jeu des acteurs, la scénographie".

Le défi était de taille pour le metteur en scène professionnel, membre de la compagnie Cinématique Théâtre, car la pièce de Jean-Luc Lagarce, complexe, avec de nombreux personnages (17 à l’origine, 3 rôles mineurs ayant été supprimés pour respecter l’effectif de la troupe) est réputée être impossible à monter avec des comédiens amateurs. "Une des difficultés rencontrées a été de composer avec les emplois du temps de chacun : souvent, un ou plusieurs comédiens ne pouvaient pas venir et il fallait adapter l’aménagement des répétitions". Un problème commun à toutes les troupes non-professionnelles. L’ambition de pouvoir donner des représentations dans des lieux de configurations très diverses était une contrainte supplémentaire.

"Mais l’intérêt du théâtre amateur est de pouvoir aller là où le théâtre professionnel ne pourrait pas se produire, pour des raisons financières notamment, et ainsi faire découvrir le théâtre contemporain à des publics qui n’y ont pas accès habituellement."

Les nombreuses questions préparées par les élèves ont, au fur et à mesure, laissé place à un échange plus ouvert et passionné. Quelques membres du club théâtre du lycée, ayant notamment joué lors de l’inauguration de la salle polyvalente en janvier dernier, ont pu partager leur propre expérience et leurs impressions, témoignant de l’étrangeté de la palette d’émotions par lesquelles ils sont passés en quelques heures : le trac d’abord, paralysant mais tempéré à grand renfort de chocolat - selon une des élèves, puis, une fois sur scène, l’immersion totale dans le rôle, et finalement l’euphorie des applaudissements. "On en a parlé pendant des mois…" confie Manon. Les comédiens, ravis de l’échange, confirment et évoquent ce "moment magique où l’on s’oublie pour devenir le personnage", le plaisir de jouer ensemble, la communion avec le public.

Jean-Luc Lagarce joué au lycée Armand Peugeot Vers 20 h 30 la Compagnie Coloquinte a investi la scène et la salle où 150 invités avaient pris place. On n’aurait imaginé meilleur lieu pour cet hommage que cette salle polyvalente, justement baptisée "Salle Jean-Luc Lagarce". Durant près de 2 h, les 14 comédiens amateurs ont ravi l’assistance par leur virtuosité, offrant un spectacle au rythme enlevé et à la mise en scène parfaitement maîtrisée servant admirablement le texte de Jean-Luc Lagarce : un cocktail d’humour subtil et caustique.
Une véritable ovation a salué la performance des artistes.

La journée d’hommage s’est conclue par un pot d’honneur où le public a pu aller à la rencontre des artistes pour de chaleureux moments d’échanges et de convivialité.

Compagnie Coloquinte
Lycée Armand Peugeot - Valentigney

Dossier de presse - Jean-Luc Lagarce joué au lycée Armand Peugeot article

 
vendredi 29 novembre 2013

Mathador, le jeu de calcul bisontin bientôt sur tablette !

Jeudi 21 novembre, une classe de C.M.1-C.M.2 de l’école des Montboucons à Besançon a joué pendant une heure à Mathador sur l’espace "Classe numérique" du ministère lors de l’inauguration du salon de l’Éducation à Paris

Mathador, le jeu de calcul bisontin bientôt sur tablette !Jeudi après-midi, une dizaine d’enseignants a réfléchi pendant deux heures à des pistes d’exploitation pédagogique de l’application dans l’espace "Lab" du Centre national de documentation pédagogique (C.N.D.P.).

Les enseignants ont reçu la visite de Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale puis celle de George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la Réussite éducative.

Du jeu de société à l’application numérique

Mathador est un jeu de calcul inventé en 1999 par Éric Trouillot, professeur de mathématiques au collège Victor-Hugo de Besançon. Soutenu par le centre régional de documentation pédagogique (C.R.D.P.) de Franche-Comté, le jeu a été décliné en plusieurs versions (version junior en 2003 puis une version flash).

Mathador, le jeu de calcul bisontin bientôt sur tablette !Éric Trouillot et Georges Nivoix, responsable éditorial du C.R.D.P. de Franche-Comté, décident de développer une application pour les tablettes et les téléphones de marque Apple. Deux années de travail et un investissement de 28 000 euros.
L’application, disponible dès janvier 2014, permettra de jouer en version normale, à plusieurs sur une même tablette, mais aussi en solo. Des mises à jour sont déjà prévues : une intégration sur les réseaux sociaux ainsi que la possibilité de jouer en réseau.

Mathador
C.R.D.P. Franche-Comté
France 3 Franche-Comté - Mathador au salon de l’Éducation


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon