R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Vendredi 15 novembre : la Journée du direct

Rubrique Vie de l'académie

mardi 5 novembre 2013

Vendredi 15 novembre : la Journée du direct

Dans le cadre des 30 ans du C.L.E.M.I., nous rappelons la possibilité pour tous de participer à la Journée du direct qui aura lieu le 15 novembre 2013

Une journée au cours de laquelle les élèves sont invités à s’exprimer en direct sur l’actualité et à publier en ligne.
Tous les genres journalistiques, tous les formats d’écriture sont acceptés, sous réserve de pouvoir être diffusés sur le web.
Une carte interactive géo-localisera les productions publiées en ligne. Vous pouvez y découvrir les projets déjà inscrits par un clic sur l’adresse ajoutée sous l’image ci dessous.

Journée du direct carte

Une rubrique dédiée à la Journée du direct, sur le site du C.L.E.M.I. (rubrique 30 ans/journée du direct), permet de renseigner plus en détail les élèves, les enseignants désireux de participer à cette journée.

Si vous souhaitez parler de vos projets avec un correspondant du C.L.E.M.I., n’hésitez pas à joindre Sonia Barraux

 
lundi 28 octobre 2013

Bilan des élections des conseils des délégués pour la vie lycéenne (C.V.L.) dans l’académie

Les 14 et 15 octobre 2013, toutes les lycéennes et tous les lycéens de l’académie ont voté pour élire leurs représentants dans les conseils des délégués pour la vie lycéenne (C.V.L.)

Précédées d’une phase d’information, les élections doivent avoir lieu avant la fin de la septième semaine de l’année scolaire, les dates étant arrêtées par le chef d’établissement.

36 913 élèves appelés aux urnes pour le renouvellement partiel des 51 C.V.L. de l’académie

Le taux de participation : 46,9 % est en légère hausse par rapport à l’élection 2012.

Rappelons les délais à respecter :
- listes électorales : établies au moins 15 jours avant le scrutin
- déclarations de candidature : au moins 10 jours avant la date du scrutin
- matériel de vote : au moins 3 jours avant

L’article R421-43 du code de l’éducation précise la composition du C.V.L. : dix lycéens élus pour deux ans par l’ensemble des élèves de l’établissement au scrutin plurinominal à un tour. Les membres sont renouvelés par moitié tous les ans. Les élèves dont la scolarité se déroule en dehors de l’établissement peuvent voter par correspondance selon des modalités fixées par le règlement intérieur de l’établissement.

Tout savoir sur les élections des représentants lycéens

Prochains R.D.V de la vie lycéenne académique

Après la journée inter-C.A.V.L. - conseils académiques de la vie lycéenne - du 30 septembre dernier à Belfort qui a réuni 50 lycéens des académies de Besançon et de Strasbourg, en présence de Madame Pau-Langevin, Ministre déléguée à la réussite éducative pour le lancement des semaines de l’engagement lycéen, la prochaine échéance dans la vie lycéenne académique sera la réunion du C.A.V.L. en présence de Monsieur le Recteur le mercredi 27 novembre à Besançon.

Droits des lycéens sur le site du ministère

 
vendredi 18 octobre 2013

Investir dans l’innovation

La demi-journée "Plateformes technologiques en Franche-Comté, investir dans l’innovation" s’est tenue le jeudi 17 octobre 2013 après-midi sur le site de Belfort de l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard (U.T.B.M.)

La manifestation a été organisée afin de mettre en lumière les activités développées en partenariat étroit entre les établissements de formation et les entreprises régionales. Un objectif principal : valoriser le soutien de ces plateformes technologiques à l’innovation et à la modernisation des entreprises.

Les plateformes technologiques

Cinq plateformes technologiques relevant de l’éducation nationale étaient présentes :
- Plateforme "Développement et intégration de solutions optiques" (D.I.S.O)
- Plateforme "Tecbois"
- Plateforme "Microtechniques-Prototypage"
- Plateforme "Nouveaux produits pour les mobilités du futur" (N.P.M.F)
- Plateforme "Usinage à grande vitesse" (U.G.V)

Deux plateformes relevant du ministère de l’agriculture ont également été conviées à cette demi-journée :

- Plateforme "Agroéquipements et Agriculture Durable" (A.²D.)
- Plateforme Agroalimentaire "INNOVALIM"

Les plateformes technologiques dans l’académie

Investir dans l’innovation

Cette demi-journée a été introduite par Monsieur le Préfet du Territoire de Belfort qui a souligné l’importance du lien entre enseignement et entreprise d’autant plus nécessaire au regard de la particularité du tissu économique franc-comtois (T.P.E., P.M.E.-P.M.I., entreprises de petite taille n’ayant pas la possibilité d’avoir un pôle recherche et développement en leur sein). Il a également souligné le rôle des P.F.T. dans l’insertion professionnelle avec une préparation aux réalités du monde professionnel.

Les projets

En assemblée plénière, chaque plateforme a présenté un projet particulier mené par les équipes éducatives, parfois aidées des élèves, tels que :
Investir dans l'innovation
- l’aménagement du camion atelier d’un club cycliste
- le développement, la conception et la réalisation d’une paire de prototypes d’enceintes acoustiques – la maîtrise de la fabrication de chevilles de violon haute gamme (Stradivarius) qui rencontrent un taux élève de non-conformités.
- le développement d’un système de vision permettant le classement visuel de différents types de bois opéré par une machine
- l’implantation d’un appareil photo numérique sur jumelle
- le renouveau de la yaourtière, du prototype aux aides culinaires
- la réalisation d’une machine visant à lutter contre la prolifération des taupes et campagnols
- la contribution à la réalisation d’un matériel chirurgical visant à déplacer les organes d’un patient en remplacement de la main humaine, pour des interventions de très longue durée.

Les projets présentés ont souligné l’adéquation entre le besoin exprimé par l’entreprise cliente et la formation dispensée par l’établissement, dans un processus d’apport mutuel de compétences et de transférabilité des connaissances et processus.

La présence des professionnels, partenaires directs ou non des plateformes, témoigne de la nécessité de la démarche de rapprochement entre l’école et l’entreprise dans la perspective de l’innovation technologique et du transfert de technologies.

À l’issue de cette réunion plénière, les participants ont pu rencontrer sur les sept stands dédiés les acteurs de ces plateformes et établir des échanges particuliers sur les techniques mises en œuvre, la conduite des projets et la vie des plateformes.

Un synergie efficace au service de la réussite des élèves et des entreprises

La demi-journée a été clôturée par les discours de Marie-Guite Dufay, présidente de Région puis d’Éric Martin, recteur de l’académie.

Investir dans l'innovationMadame la Présidente a souligné que les plateformes technologiques représentent un système de coopération intelligente au service de l’innovation entre lycées, lycées et entreprises, lycées et universités.
Les plateformes permettent une formation théorique et pratique des élèves facilitant leur insertion professionnelle, leur ouvrant les portes de l’entreprise et favorisant l’entrepreneuriat.
La Présidente a également précisé le rôle essentiel des plateformes technologiques au sein du campus des métiers.
Elle a enfin souligné leur place fondamentale pour réconcilier les citoyens avec les métiers de l’industrie qui sont les métiers de demain.

Éric Martin a souligné l’importance des plateformes technologiques dans le rapprochement entre formation, innovation et emploi, et l’effet de capillarité de cette expérience avec bacheliers, BTS et étudiants, qui favorise l’ambition des jeunes.
Les plateformes technologiques sont un terreau de l’entrepreneuriat, vecteur formidable pour parler de l’entreprise (une idée/un projet).
Il a également mis en évidence des difficultés en terme de financement nécessitant de repenser les plateformes afin de pérenniser leur fonctionnement et leurs équipements de pointe.
La gouvernance des plateformes doit s’ouvrir aux entreprises avec une confiance réciproque.

Monsieur le Recteur a conclu cette demi-journée en situant les travaux comme le fruit de la réflexion à mener par tous sur l’avenir lié de notre jeunesse et de nos entreprises.

L’ensemble des participants s’est retrouvé pour un moment de convivialité autour d’un buffet préparé par les élèves de la filière Hôtellerie du lycée d’Audincourt.

 
mardi 15 octobre 2013

Les semaines de l’engagement lycéen à Dole et à Luxeuil

150 délégués élèves des lycées Duhamel et Nodier de Dole ont été réuni dans l’amphithéâtre du lycée Duhamel vendredi 11 octobre 2013 sur le thème de l’engagement lycéen

Les semaines de l'engagement lycéen à Dole et à LuxeuilCette manifestation a été animée par Antoine Neves, délégué académique à la vie lycéenne, Christine Monnin, conseillère principale d’éducation (C.P.E.) vie scolaire, ainsi que par les équipes de direction, les référents de vie lycéenne et d’anciens élèves élus ou vice-président de C.V.L.

Une rencontre semblable a été organisée à Luxeuil-les-Bains lundi 14 octobre 2013 regroupant une centaine de délégués issus de la fusion des établissements Beauregard et Lumière.

Cette rencontre a été animée par Christine Monnin, conseillère principale d’éducation (C.P.E.) vie scolaire, par Monsieur Grandgirard, proviseur-adjoint ainsi que par les deux référentes vie lycéenne.

Prévus dans le cadre des semaines de l’engagement voulues par George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, ces rassemblements ont permis des échanges nombreux entre les animateurs et les participants sur les thèmes suivants :
- Le rôle des délégués aux conseils de vie lycéenne
- Les missions de ces conseils
- Le rôle particulier des élèves élus vice-présidents des C.V.L.
- L’information des élèves concernant le scrutin des C.V.L.
- Les propositions faites par les élèves élus du conseil académique à la vie lycéenne à George Pau-Langevin lors de sa venue au lycée Follereau de Belfort le 30 septembre 2013
- Les difficultés rencontrées et les propositions des délégués
- Les projets envisagés pour 2013-2014

Les échanges ont permis de mettre en évidence le besoin important pour les délégués des C.V.L. de se faire connaitre au sein de leur établissement et de communiquer sur leurs missions et leurs projets.

Les semaines de l'engagement lycéen à Dole et à LuxeuilL’assemblée générale commune aux deux lycées de Dole a permis de révéler le souhait de collaboration entre les élèves sur des projets communs aux deux établissements.
À Luxeuil, les projets communs existaient déjà dans le cadre de l’internat ; ils seront développés. Un des chantiers du C.V.L. sera de proposer un nom pour ce nouveau lycée.

Ces projets, incluant une forte collaboration entre deux établissements du même bassin, seront particulièrement accompagnés par la cellule vie scolaire du rectorat.

 
mardi 8 octobre 2013

"Égalité des chances en Franche-Comté, une réalité pour tous !"

Un colloque sur les discriminations organisé le 15 octobre prochain à Besançon

"Égalité des chances en Franche-Comté, une réalité pour tous !"Le Groupement d’intérêt public, formation tout au long de la vie, centre académique de formation continue (G.I.P. - F.T.L.V. - C.A.F.O.C.) organise, en partenariat avec la
Direction régionale de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale (D.R.J.S.C.S.) et Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (A.C.S.É.) un colloque pour valoriser les actions conduites par les collectivités territoriales et les associations en matière d’égalité et de lutte contre les discriminations et mutualiser les outils et les bonnes pratiques mis en place et expérimentés par ces dernières.

Ce colloque, intitulé "Egalité des chances en Franche-Comté, une réalité pour tous !" aura lieu le 15 octobre 2013 à Micropolis de 8 h 30 à 18 h (Besançon).

Le programme comprendra une conférence, des tables rondes et du théâtre.

Contact

Tél. : 03 81 65 74 66
Site

 
dimanche 6 octobre 2013

Plurilinguisme et didactique du français en classe ordinaire

Une journée d’études organisée mercredi 16 octobre à Lausanne par la Haute école pédagogique du Canton de Vaud (Suisse), l’Université de Franche-Comté et le C.A.S.N.A.V. de l’Académie de Besançon (France)

Cette journée sera l’occasion de présenter des problématiques en travail, proposer du matériel construit, découvrir des lieux de ressources et faire se rencontrer des personnes qui partagent les mêmes préoccupations. Nous nous questionnerons avec les enseignants des circonscriptions de Morteau, Saint Claude et Gray sur les ressources langagières (français comme L.1 et/ou L.2, comme langue de scolarisation) à développer et sur les dispositifs à mettre en œuvre pour accompagner les enseignants et leurs élèves.

Programme

Contact

 
samedi 5 octobre 2013

L’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (E.N.S.M.M.) fête ses nouveaux étudiants étrangers

L’E.N.S.M.M., avec 44 conventions de partenariats avec des universités étrangères, 9 double-diplômes, accueille plus d’une soixantaine d’étudiants étrangers pour sa rentrée internationale, un effectif en forte augmentation

Les programmes internationaux

L'École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (E.N.S.M.M.) fête ses nouveaux étudiants étrangersLes programmes Érasmus et E.U.4M. pour l’Europe, Brafitec et C.S.F. pour le Brésil, n+ I, Campus France, sont les vecteurs d’entrée de ces étudiants venus à l’E.N.S.M.M. suivre la formation d’ingénieur ou de Master.

D’où viennent-ils ? Quelle durée de séjour ?

L’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Roumanie, la Russie, la Turquie, le Maroc, la Tunisie, le Congo, le Sénégal, l’Inde, la Malaisie, Taiwan sont représentés mais ce sont majoritairement des étudiants venus du Brésil et de Chine qui arrivent à Besançon. Avec des durées de séjours variables, ainsi près d’une trentaine viennent pour un séjour de 2 à 3 ans, 20 pour une année et 16 pour une durée de 6 mois.

Faciliter les contacts et intégrer ces nouveaux élèves

C’est tout un enjeu pour le service des Relations Internationales d’organiser un accueil convivial pour ces nouveaux élèves. Afin de faciliter leur intégration à l’école et à la culture française, l’E.N.S.M.M. a mis en place un système de tutorat étudiant. En effet chaque étudiant étranger à la possibilité d’être "tutorer" par un élève de l’école.
Ainsi cette année, ces étudiants primo-arrivants feront connaissance de leurs futurs tuteurs dans le cadre d’un speed-dating, suivi d’un pot d’accueil. Une formule pertinente et dans l’air du temps pour trouver le tuteur idéal ! Chacun affiche ses centres d’intérêts.

Contact

Gawtum Namah, Directeur des relations internationales
Tél. : 03 81 40 27 57
École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques
Blog

 
mercredi 2 octobre 2013

George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative en visite à Belfort

Au programme : rencontre et échanges avec des lycéens du comité académique de la vie lycéenne (C.A.V.L.) de Besançon et Strasbourg et la visite de deux écoles

Après une visite à l’école maternelle Victor Hugo puis au groupe scolaire René Rucklin pour observer les ateliers "pause méridienne" et l’organisation du "temps sieste" des nouveaux rythmes scolaires, George Pau-Langevin s’est rendue au lycée Raoul Follereau pour échanger avec les lycéens sur "l’acte II de la vie lycéenne" suite à la remise, le 26 septembre, du rapport d’Anne-Lise Dufour sur l’engagement et la démocratie lycéenne.

Réunion inter C.A.V.L.

38 élèves des académies de Strasbourg et de Besançon ont été réunis le 30 septembre au lycée Follereau de Belfort afin d’échanger sur l’acte 2 de la vie lycéenne qui doit permettre de redéfinir les contours de l’engagement des lycéens au sein de leur établissement.

Le matin, les élèves des académies de Strasbourg et Besançon ont échangé sur la place de la vie lycéenne au sein des établissements.

L’atelier préparatoire à l’inter-C.A.V.L. de l’après-midi a permis aux lycéens de proposer des témoignages, de réfléchir à des propositions et de faire émerger des questions pour Madame Pau-Langevin.

Les élèves ont débattu sur les thèmes suivants :

- Les compétences des C.V.L.
- La composition des C.V.L.
- Les liens C.A. – C.V.L.
- Amélioration du fonctionnement des C.V.L.
- Les fonds de vie lycéenne
- La maison des lycéens
- La vie lycéenne comme composante du projet d’établissement
- Statut de l’élu lycéen (reconnaissance et promotion de l’engagement)
- organisation des scrutins de vie lycéenne

Ils ont pu faire part directement de leur propositions et interroger George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative présente à la réunion inter-C.A.V.L. de l’après-midi.

L’intervention introductive faite par Joachim, lycéen de l’académie de Besançon, et Marion, lycéenne de l’académie de Strasbourg, a permis aux lycéens de faire part de manière solennelle à Mme Pau-Langevin de leur volonté de jouer un vrai rôle dans le processus de réflexion sur la vie lycéenne et leur envie de jouer un vrai rôle au sein de leur établissement.
Les échanges se sont poursuivis par des propositions faites à la ministre par les lycéens représentant les académies de Besançon et Strasbourg :

- Gaétan, Strasbourg : prévoir une collaboration administration/C.V.L. pour l’élaboration des emplois du temps des classes
- Romain, Strasbourg : le Président de la Maison des lycéens (M.D.L.) pourrait être membre invité des réunions du conseil de la vie lycéenne pour permettre un meilleur lien.
- Hamid, Besançon : adapter les emplois du temps pour favoriser les réunions des groupes de travail des C.V.L.
- Romain, Tamara, Besançon : répartir les fonds de vie lycéenne en prenant en compte pour une part des projets des C.V.L. afin de valoriser l’engagement des élèves.
- Hamid, Besançon : mettre en place un tutorat pour les élèves participant au bureau des maisons des lycéens, tutorat qui pourrait être assuré par un ancien élève du bureau ou un adulte référent.
- Gauthier, Strasbourg : permettre aux C.V.L. et M.D.L. d’être présents par des espaces dédiés dans les nouveaux environnements numériques de travail.
- Margaux, Strasbourg : lettre de recommandation pour les élèves élus et engagés afin de favoriser leurs poursuites d’études
- Gauthier, Strasbourg : le motif vie lycéenne faisant partie intégrante de la nomenclature des motifs d’absences reconnus par les applications de vie scolaire.
- Caroline, Besançon : le souci de la parité filles/garçons ne semble pas légitime et pénalisante pour les scrutins locaux des C.V.L., surtout qu’elle est difficile à garantir à hauteur d’un établissement. Par contre, cette parité semble importante pour les scrutins académiques et nationaux.
- Gaétan, ac Strasbourg : favoriser le scrutin direct, les professions de fois et les campagnes électorales de la part des candidats.


Galerie


 
mardi 1er octobre 2013

Jean-Marie Renault, nouveau directeur académique des services départementaux de l’académie du Doubs

Ce 1er octobre 2013, Jean-Marie Renault succède à Élisabeth Bisot qui poursuit sa carrière dans l’académie de Paris

Directeur des services départementaux de l’éducation nationale en Charente pour l’académie de Poitiers depuis 2010, Jean-Marie Renault avait auparavant exercé les fonctions d’inspecteur d’académie adjoint de la Loire-Atlantique pour l’académie de Nantes.
En intégrant l’académie de Besançon, il continue à exprimer sa volonté de participer au pilotage du système éducatif à une échelle territoriale.

Jean-Marie Renault Il débute sa carrière comme professeur agrégé de sciences naturelles en collège et en lycée, en zone d’éducation prioritaire pour l’académie de Lille et en zone rurale ; semi-rurale et urbaine pour l’académie de Rennes.

En parallèle de cette activité professionnelle, il choisit de suivre la formation initiale des personnels de direction et d’éducation. Entre 1996 et 2003, il devient membre de l’équipe académique restreinte des formateurs et intervenant à l’I.U.F.M. de Rennes dans le cadre de la préparation au concours de conseiller principal d’éducation.

Il est respectivement proviseur adjoint au lycée Vauban de Brest en 1989 ; proviseur des lycée Jean Brito de Bain-de-Bretagne en 1992 et Yves Thépot de Quimper en 1996, puis au lycée Montaigne de Paris en 2003. Jean-Marie Renault fait ainsi le choix d’apporter sa contribution à des établissements aux grandes diversités de situations professionnelles, qu’il s’agisse de l’ouverture d’un lycée en milieu semi-rural (lycée Jean Brito), du développement de l’enseignement technologique et professionnel (lycée Vauban et lycée Yves Thépot) ou de la direction d’une grande cité scolaire parisienne (lycée Montaigne), ainsi que de la formation continue des adultes (président et chef d’établissement du GRETA de Quimper-Cornouaille).
La variété des missions qu’il exerce tout au long de sa carrière dans les domaines de la formation initiale et continue des personnels d’éducation et des personnels de direction lui donnent une solide connaissance du système éducatif et du fonctionnement des établissements scolaires.
Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’académie de Besançon et dans le département du Doubs.

 
vendredi 27 septembre 2013

"Semaine de l’engagement lycéen"

Les premières "Semaines de l’engagement lycéen" auront lieu du 30 septembre au 18 octobre 2013

"Semaine de l'engagement lycéen"Ce rendez-vous a été créé pour dynamiser la participation des élèves à la vie de leur établissement.

Durant ces trois semaines, chaque lycéen de France bénéficiera d’une séance de formation sur l’engagement citoyen, des forums, des débats et des rencontres associatives seront aussi organisés dans les établissements, afin que les élèves s’approprient leur lycée comme lieu de vie citoyenne.

Ces Semaines de l’engagement lycéen s’achèveront par l’élection des délégués au conseil de la vie lycéenne qui se déroulera entre le 14 et le 18 octobre 2013.

En savoir plus


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon