R

Accueil > DSDEN > Actualités > Les pédagogies numériques mises à l’honneur au collège Jacques Brel

Rubrique Actualités

vendredi 13 septembre 2013

Les pédagogies numériques mises à l’honneur au collège Jacques Brel

Le recteur Éric Martin s’est rendu au collège Jacques Brel de Vesoul afin de visiter la structure dédiée a l’accueil des élèves allophones arrivants, qui met en œuvre des pédagogies innovantes

Dans le cadre de la loi sur la Refondation de l’École, le développement de l’utilisation pédagogique des outils numériques constitue une des grandes priorités de l’éducation nationale pour la rentrée 2013. Le recteur de l’académie de Besançon a choisi d’aborder ce volet de la pratique et de la politique éducatives en visitant, mercredi 11 septembre, une structure scolaire originale et en pointe dans ce domaine : l’U.P.2A.* du collège Jacques Brel de Vesoul, en Haute-Saône.

"U.P.2jazz" au collège Jacques Brel de Vesoul

Les pédagogies numériques mise à l'honneur au collège Jacques Brel L’acronyme désigne un projet musical et numérique de la "classe" du collège dédiée aux adolescents primo-arrivants allophones. Visant l’intégration des élèves dans les classes "ordinaires" du collège, l’U.P.2A.* n’est pas une classe fermée sur elle-même, mais s’appuie au contraire sur toutes les ouvertures possibles, au sein de l’établissement, dans son environnement et dans la société. En 2012-2013, le professeur responsable, Richard Palascak a donc créé, avec et pour ses élèves,un blog.

Ce site témoigne régulièrement de toutes les activités et toutes les nouveautés issues du projet : clips vidéos, enregistrements divers, activités élaborées et testées par l’U.P.2A., émissions de radio, préparations pédagogiques.
Évoluant sans cesse, il s’est nourri progressivement du travail, des réalisations et des progrès accomplis par les élèves qui avancent rapidement sur le chemin de l’autonomie et de l’intégration. Dans le cadre de ce projet, un onglet est consacré à l’émission de radio " Leçon du monde" sur le site de Fréquence Amitié Vesoul.

L’évolution de ce projet et le message du recteur

En 2013-2014, la mise en œuvre de cette pédagogie du français langue étrangère (F.L.E.) s’appuyant sur des outils numériques va se poursuivre au collège Jacques Brel, en confirmant son ouverture sur le quartier et sur le réseau de réussite scolaire (R.R.S.). Il s’agira, avec des moyens techniques et humains améliorés (matériel, nomination d’un assistant d’éducation spécialiste T.I.C.E., soutien logistique du C.D.D.P. 70), de créer un "webzine", magazine numérique sur la vie des élèves, leur intégration et la vie locale. Ce dernier continuera à faire l’objet de publications sur le blog U.p.2jazz.

Dans l’académie de Besançon, ce sont 15 projets innovants tels que celui-ci, qui sont répertoriés, soutenus, évalués et valorisés. Ils montrent qu’un champ important de progression s’ouvre par ce biais pour la sphère éducative. En effet, les nouvelles technologies mettent à disposition une quantité considérable d’informations. Mais elles ne peuvent pas remplacer les enseignants dans la conception et la conduite des démarches pédagogiques. Ceux-ci restent la cheville ouvrière des apprentissages à conduire et de l’évaluation des compétences acquises par les élèves. Pour réussir ce défi du 21ème siècle qu’est l’utilisation optimale des outils numériques à l’école et pour lutter contre l’échec scolaire, nous devons encore progresser, notamment dans la formation des enseignants et la généralisation de moyens matériels performants. Celle-ci constitue heureusement un objectif partagé des collectivités et de l’État.

Le recteur Éric Martin et ses collaborateurs ont été reçus au collège Jacques Brel par le principal Pascal Guéritot et le directeur académique de la Haute-Saône Éric Fardet en présence d’élus locaux et de cadres de l’éducation nationale.

* Up2a : unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants.

 
mercredi 4 septembre 2013

La rentrée 2013 du directeur académique de la Haute-Saône

La période de rentrée, toujours naturellement très chargée, a été marquée cette année par de multiples actions d’impulsion destinées à commencer la mise en œuvre de la loi sur la Refondation de l’École

Visite des écoles de Montigny-lès-Vesoul

Le 3 septembre 2013, le matin de la rentrée des élèves, le directeur académique Éric Fardet s’est d’abord rendu à l’école de Montigny-lès-Vesoul afin de rencontrer l’équipe éducative et ses partenaires des collectivités locales. Il y a été reçu par le directeur Éric Brulet et le maire Philippe Combrousse, en présence de la conseillère générale Sylvie Manière, de personnes impliquées dans l’accueil et les activités périscolaires et de l’équipe de la circonscription de Vesoul-Nord emmenée par l’I.E.N. Françoise Cottet-Émard. Le directeur académique a constaté les bonnes conditions de la rentrée dans ce regroupement pédagogique intercommunal (R.P.I.) périurbain engagé dès cette année dans les nouveaux rythmes scolaires. Il a partagé l’idée que la mise en place de ces nouveaux rythmes, qui sera généralisée l’an prochain nous engage dans un travail partenarial de co-éducation avec les collectivités et associations, que la nouvelle loi rend d’autant plus légitimes pour contribuer à l’éducation des enfants autour ou en dehors de l’École.

Avec le recteur Éric Martin à Héricourt

La rentrée 2013 du directeur académique de la Haute-Saône La journée de rentrée scolaire s’est poursuivie au Lycée Aragon d’Héricourt, où le proviseur Jean-Pierre Schmitt et le directeur académique ont accueilli le recteur de l’académie de Besançon. Cet établissement de l’Aire urbaine Belfort/Montbéliard/Héricourt détient le label "Lycée des métiers de l’énergie et du développement durable". Il possède et anime sur ce thème une plate-forme technologique "Énergétique". La réforme des lycées 2010-2013 s’est terminée l’an passé avec l’organisation du nouveau cycle terminal de la voie technologique. Pour le collège comme pour le lycée, l’année scolaire 2013-2014 sera une année de transition qui devra être mise à profit pour approfondir l’analyse des difficultés rencontrées et pour amorcer, de façon cohérente et concertée, les évolutions souhaitables dans le cadre de la loi de refondation de l’École.

Une attention particulière sera portée à la valorisation des parcours de formation professionnelle, afin de rendre ceux-ci plus attractifs et de diminuer sensiblement les sorties en cours de cursus. Des parcours pédagogiques personnalisés spécifiques seront mis en œuvre afin d’accompagner les jeunes jusqu’à l’obtention d’un diplôme professionnel. De plus, une nouvelle dynamique doit être insufflée à la participation des élèves à la vie de leur établissement.

Luxembourg et Picasso : visite d’écoles vésuliennes

En fin d’après-midi, le directeur académique visitait l’école du Luxembourg à Vesoul et présence d’élus locaux, Vesoul étant une des 20 communes du département qui met en œuvre les nouveaux rythmes scolaires dès cette rentrée.

Le lendemain, mercredi 4 septembre, Éric Fardet, accompagné de l’inspecteur de l’éducation nationale adjoint Jacques Aubry et de l’inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription de Vesoul-Sud Nathalie Bécoulet, a participé à la première "rentrée du mercredi matin" dans cette école nouvellement dirigée par Christine Aubry, pour constater que les enseignants comme les élèves vivaient cette "première" avec sérieux et sérénité. Cette visite s’est déroulée en présence de Marie-Dominique Aubry, adjointe au maire chargée de l’éducation et de B. Lacroix du service éducation de la ville.

Brochure de rentrée 2013
Trombinoscope des chefs d’établissement


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon