Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Priorité à l’école élémentaire

Rubrique Visites du recteur

vendredi 13 septembre 2013

Priorité à l’école élémentaire

Accompagné d’Élisabeth Bisot, directrice académique des services de l’éducation nationale (D.A.S.E.N.) du Doubs, le recteur Éric Martin, a rencontré écoliers et enseignants à l’école maternelle Victor Hugo de Béthoncourt, puis à l’école primaire Daniel Jeanney de Grand-Charmont

École maternelle Victor Hugo - Béthoncourt

Scolarisation des enfants de moins de trois ans

Priorité à l'école élémentaireAccueilli par Julien Strehl, directeur de cette école intégrée au programme É.C.L.A.I.R.(1), le recteur a pu rencontrer les élèves de la classe scolarisant douze enfants de moins de trois ans. En cette rentrée, l’école accueille de manière plus importante ce public particulier, dont l’effectif devrait atteindre une vingtaine d’élèves en fin de premier trimestre.
L’accueil d’enfants de moins de trois ans, dans un contexte particulier où l’acquisition des fondamentaux du langage est plus complexe qu’ailleurs, permet en particulier :
- d’impliquer davantage les familles dans l’éducation de leurs enfants
- de développer le langage et la socialisation
- de prendre en compte les besoins particuliers du jeune enfant en lui offrant
un cadre et une pédagogie adaptés, visant à favoriser sa réussite scolaire future.

L’accueil de ces enfants à cet âge est donc primordial pour leur permettre l’apprentissage de consignes et de démarrer ainsi leur scolarité dans les meilleures conditions.

École primaire Daniel Jeanney - Grand-Charmont

Expérimentation du dispositif "plus de maîtres que de classes"

Benoît Chauvin, directeur d’école, a présenté au recteur la démarche de
co-intervention menée au sein d’une classe de CE1-CE2.
Le dispositif "plus de maîtres que de classes" vise à prévenir l’échec scolaire, en apportant d’avantage d’interaction au sein de la classe, un accompagnement plus personnalisé et une implication accrue de tous les élèves.
Ainsi, la co-intervention doit permettre d’améliorer significativement les résultats de la classe grâce à un encadrement plus individualisé de chaque écolier.


 
mardi 3 septembre 2013

Rythmes scolaires en altitude

Pour cette première visite de l’année, Éric Martin a rencontré, le 2 septembre, les équipes éducatives de l’école de Prémanon. Il a pu apprécié le travail accompli en faveur de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

École de Prémanon - JuraLe recteur a été accueilli par Jean-Marc Milville, directeur académique des services de l’éducation nationale (D.A.S.E.N.) du Jura, Stéphanie Lizon-à-Lugrin, directrice de l’école et Bernard Regard, maire de la commune.

La réforme des rythmes dans cette école primaire est engagée à Prémanon dès cette rentrée 2013 : 84 communes sont concernées dans l’académie (27 pour le Jura).

Les élèves seront scolarisés quatre jours et demi par semaine (dont le mercredi matin). Cette réforme des rythmes sera généralisée à la rentrée 2014, permettant ainsi des journées moins longues, moins fatigantes, une organisation de la semaine avec une matinée supplémentaire, plus propice aux apprentissages fondamentaux.

Un contexte spécifique

Prémanon, village de montagne, est aussi une station de ski alpin. La commune a connu une croissance démographique importante : l’école qui comportait autrefois une seule classe en compte aujourd’hui cinq.

Les parents d’élèves ont exprimé leurs besoins spécifiques en termes d’accueil de leurs enfants, la commune comptant de nombreux travailleurs saisonniers et frontaliers.

Sport et culture au programme du projet éducatif de territoire (P.E.D.T.)

Le temps libéré par cette nouvelle organisation sera consacré à des activités péri-éducatives, organisées dans le cadre d’un projet éducatif de territoire (P.E.D.T.).
Ce P.E.D.T. est élaboré à l’initiative de la mairie, en collaboration avec les services de l’État, et en partenariat avec les associations et structures locales.
Il associe notamment le Centre national de ski nordique et de moyenne montagne et plusieurs associations sportives. Des activités culturelles viendront compléter le P.E.D.T.

L’objectif de ce projet étant de proposer aux écoliers des activités éducatives et péri-scolaires riches et variées.

 
mardi 3 septembre 2013

Visites de rentrée

Le 3 septembre, le recteur s’est rendu dans les quatre départements de l’académie, accueilli par les directeurs académiques des services de l’éducation nationale, à la rencontre des écoliers, des élèves et des équipes éducatives

Les nouveaux rythmes scolaires à l’école Jean Macé - Offemont (90)

Danse, citoyenneté, arts plastiques et langues au programme des activités péri-éducatives !

École Jean Macé - Offemont (90)La réforme des rythmes à l’école primaire est engagée dès cette rentrée 2013. Dans le Territoire de Belfort, 7 000 élèves, soit 52% des effectifs, sont concernés par les nouveaux rythmes depuis la présente rentrée.

L’école Jean Macé, grâce à l’investissement de tous les partenaires, a pu mettre en place de nombreuses activités péri-éducatives : danse, langues vivantes, arts plastiques et citoyenneté seront au menu des activités proposées aux élèves, dans un esprit de continuité et de complémentarité des activités scolaires.

L’accueil des enfants de l’école le Martinet

Suite à l’incendie criminel survenu cet été à l’école le Martinet d’Offemont, 106 élèves ont été accueillis à la rentrée dans les locaux de l’école Jean Macé. Le recteur a souhaité saluer le travail effectué par tous les enseignants qui permettra aux écoliers d’aborder cette rentrée dans les meilleures conditions.

Échanges fructueux au lycée Louis Aragon - Héricourt (70)

Renforcer les passerelles entre lycée et enseignement supérieur

Lycée Louis Aragon - Héricourt (70)Deuxième au classement national, le lycée des métiers de l’énergie et du développement durable Louis Aragon est reconnu pour sa filière Sciences et technologies industrielles. Il est particulièrement attaché à faire réussir ses bacheliers technologiques en I.U.T. et développe également des projets pédagogiques innovants pour mener ses bacheliers professionnels à la réussite en B.T.S. (l’an passé, 50 % des B.T.S. de l’établissement étaient issus de bac professionnels).
Ce lycée polyvalent a su gommer efficacement les frontières entre sections technologiques et professionnelles, les élèves travaillant de concert sur différentes actions. Ainsi, des seconde professionnelles ont écrit des textes pour le groupe théâtre de l’établissement, en lien avec la maison de retraite, sur la thématique de la mémoire.

Le recteur a pu apprécier la mise en place de ces dispositifs qui trouvent toute leur place dans la loi sur l’enseignement supérieur du 22 juillet. Le recteur en a par ailleurs rappelé l’objectif principal : développer des partenariats afin de renforcer les passerelles entre le lycée et l’enseignement supérieur, U.T.B.M. et I.U.T de Belfort.

Lycée polyvalent Louis Aragon - Héricourt

Bientôt des meilleures conditions d’accueil au collège Pierre-Joseph Proudhon - Besançon (25)

Le partenariat académie-collectivité renforcé

Collège Pierre-Joseph Proudhon - Besançon (25) Accompagné du sénateur, Claude Jeannerot, président du conseil général du Doubs, le recteur a constaté la qualité des travaux menés sur le bâtiment du collège, enjeux essentiels pour l’accueil des élèves et le développement des projets éducatifs.
C’est dans cet esprit de cohérence de l’action de l’éducation nationale et du conseil
général que le recteur a évoqué le contrat d’objectif tripartite (contrat destiné à structurer le partenariat académie-collectivité de rattachement et la responsabilisation des équipes éducatives).

Collège Pierre-Joseph Proudhon - Besançon

Des tablettes numériques pour toutes les disciplines au collège Saint-Exupéry - Lons-le-Saunier (39)

L’utilisation des tablettes en cours d’éducation physique et sportive

Collège Saint-Exupéry - Lons-le-Saunier (39)L’académie de Besançon est engagée dans une action globale en faveur du développement des usages du numérique par les élèves.
Dès 2011, le rectorat et le conseil général du Jura ont signé une convention cadres pour le numérique au collège. Elle développe un "écosystème numérique", articulé autour d’un réseau d’espaces numériques de travail, ouverts et évolutifs (E.N.O.E.), qui intègre de nombreux services et ressources pédagogiques.

Le lycée expérimente l’utilisation de tablettes numériques en classe de 6ème : 26 élèves et une équipe d’enseignants de différentes disciplines sont concernés.

Des objectifs multiples :
- différencier la pédagogie
- développer le travail en équipe
- travailler "autrement"
- alléger le poids des cartables (utilisation des manuels numériques)

Le recteur a assisté à une démonstration de l’utilisation des tablettes numériques lors d’un cours d’éducation physique et sportive : les élèves peuvent, grâce à ces nouveaux outils, étudier les mouvements corrects à effectuer, comparer leurs performances, évaluer les lacunes et dresser un bilan du travail accompli...
Aucun doute, les tablettes sont des outils efficaces, adaptés à toutes les disciplines et grandement appréciés par les élèves et les enseignants.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon