R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Projet musical "Microcosmos"

Rubrique En établissements

jeudi 11 juillet 2013

Projet musical "Microcosmos"

À l’origine, l’idée de Pascal Keller est simple : promouvoir la musique classique d’une façon originale et vivante. C’est ainsi qu’est né le projet " Microcosmos ", un récital de piano jeune public avec chœur d’adolescents

Il s’agit d’un récital pensé avant tout pour les jeunes, avec uniquement des pièces courtes de plusieurs époques et donc très accessibles à un public d’enfants ou d’adolescents non habitués à écouter de la musique classique.

Projet musical "Microcosmos"La recette est simple : à chaque solo de piano, la chorale doit répondre en écho par un chant ayant un rapport plus ou moins étroit avec celui-ci, ce qui assure une cohérence à l’ensemble du récital. Par exemple, après La Marche turque de Mozart au piano, les choristes chantent "Le Trublion", extrait de la comédie musicale "Mozart, L’opéra rock".

Ce projet a séduit deux professeurs d’éducation musicale, Myriam Billotte et Aurélie Geffroy, qui ont souhaité cette année réunir leurs chorales de Blamont, Pont de Roide et Saint-Hippolyte, soient 127 élèves au total, autour du pianiste Pascal Keller.

La réalisation de ce projet a naturellement abouti à un grand concert le 7 juin dernier, à la salle polyvalente de Pont de Roide, devant un public ravi de près de 600 personnes.

Collège Olympe de Gouges - Pont-de-Roide

 
mercredi 19 juin 2013

"Graines de créateurs"

Un film musical pour fêter la musique, le 21 juin au Petit Kursaal à Besançon

Il était une fois ce nouveau conte d’Andersen intitulé "Graines de créateurs". Documentaire musical, il ne vous chantera pas les sirènes mais il vous fera connaître nos jeunes dragons, majestueux, fantastiques, intelligents, nobles et riches ! Ils sont nés de la relation alchimique avec "leurs" Anciens. Ils ont été portés par le regard et la sensibilité des artistes.
Extraits vidéos

"Graines de créateurs""Graines de créateurs" a été produit dans l’enceinte du lycée Ferdinand Fillod, durant l’année 2012-2013. Un spectacle sons et lumières qui permet de découvrir les métiers du métal et le potentiel créatif des élèves. "Le déroulement des scènes est rythmé et le spectateur ne s’ennuie pas !" a déclaré, le 17 mai dernier de Monsieur Matray, responsable de "Coté Cour" pour écran mobile de Franche-Comté.

En résidence artistique au lycée Ferdinand Fillod, Monsieur et Madame Boyat Santander, respectivement ingénieur du son et intervenante professionnelle de "Sueno en la fabrica", ont su suscité chez les élèves et les professeurs, par leur sens de la relation et leur professionnalisme, le désir de s’exprimer et le courage de se produire.

"Graines de créateurs" est né à partir des interviews, des mises en scène jouées, de compositions de thèmes musicaux par des élèves du lycée Fillod, de la fabrication de différents objets sonores lors de certains cours de sciences et d’ateliers, des voix chantées et enregistrées en classe ou en groupe et des prises de vues des élèves et intervenants professionnels. Le montage final de l’œuvre a été assuré Didier et Alexandra Boyat Satander, dans le cadre de leur association de production Fabricassons.

Financé par les ressources liées à l’internat d’excellence, au "budget participatif" de la Région Franche-Comté et au concours d’Info Jeunesse 39 "Graines de créateurs" cette œuvre a suscité l’investissement du groupe scolaire de Saint-Amour. Fidèles à la tradition culturelle de ce territoire du Sud Jura, ses porteurs envisagent de le diffuser.

Vendredi 21 juin 2013
Jour de la Fête de Musique - à 18 H00 puis à 19H15
Salle du Petit Kursaal - 49 rue Mégevand à Besançon

Contact

Isabelle Giraudeau, proviseur du lycée des Arts du Métal à Saint Amour (39)
Lycée professionnel Ferdinand Fillod - Saint-Amour

 
mardi 4 juin 2013

Diplôme Europro et attestation Europass Mobilité

Remise du diplôme Europro et de l’attestation Europass Mobilité au lycée Hyacinthe Friant de Poligny - Arbois

25 élèves inscrits en section européenne ont reçu lundi 3 juin leur diplôme Europro et une attestation Europass Mobilité, qui valident une période d’immersion professionnelle en Angleterre.

Diplôme Europro et attestation Europass Mobilité15 élèves de terminale baccalauréat professionnel restauration et dix élèves de première baccalauréat technologique hôtellerie restauration, se sont rendus au pays de Shakespeare pour effectuer les huit semaines de période de formation en milieu professionnel ou période de formation en entreprise obligatoire dans leur cursus.
Dans le cadre du programme Léonardo, promouvant les échanges européens et la culture, les stagiaires ont pu évoluer dans un milieu professionnel étranger - en cuisine ou en restaurant.

Du 25 février au 22 avril, les stagiaires, accueillis dans des hôtels- restaurants de zones géographiques différentes, ont été immergés dans un univers professionnel qui leur était encore inconnu.
Ils rentrent tous ravis de leur expérience et affirment avoir amélioré leur savoir-faire et leur niveau d’anglais. Beaucoup sont prêts à renouveler cette expérience après leur diplôme.

Les établissements d’accueil n’ont pas été avares de compliments quant au sérieux et à l’engagement des lycéens, qui ont mis en application les enseignements dispensés au lycée hôtelier et se sont comportés de façon exemplaire.

À l’issue de ce stage de deux mois, c’est à Londres que les élèves ont retrouvés leurs professeurs, venus évaluer et valider leur stage, afin de terminer cette belle expérience par un séjour culturel bien mérité.

La visite de l’emblématique Hôtel Savoy a sans doute été le meilleur souvenir pour tous, même si les visites de musées, des célèbres boutiques de luxe et des différents quartiers de Londres resteront aussi dans les mémoires.
La remise de leur diplôme a été l’occasion pour Mme Claudet, proviseur, de féliciter et de remercier les élèves pour leur investissement.

Lycée Hyacinthe Friant - Poligny - Arbois

 
lundi 3 juin 2013

Premier prix national de robotique pour le collège d’Orgelet

Après deux premiers prix nationaux l’an passé, les élèves du collège Michel Brezillon d’Orgelet ont participé et remporté la finale du concours national de robotique Cybertech.

Un nouveau 1er prix national de robotique pour le collège d'OrgeletFlorian Dalloz, Kim Dole, Ninon Duthion et Zuleyha Keskin, accompagnés de leur professeur de technologie monsieur Jacquet ont participé, après la phase de sélection régionale à Saint-Claude le 28 mai, à la finale du concours national de robotique Cybertech à Aulnay-sous-Bois le 29 mai dernier.

Ils ont réalisé tout au long de l’année, y compris sur leur temps libre, des robots percussionnistes en cours de technologie.
Des robots programmés pour danser au rythme des percussions, spécialité Batacuda

Une prestation appréciée par le jury qui leur a décerné le premier prix.

Collège Michel Brezillon - Orgelet

 
mercredi 29 mai 2013

Saint-Vit aux couleurs de l’Inde

21 élèves indiens de l’établissement D.P.S. DWARKA de Dehli ont été accueillis au collège Jean-Jaurès de Saint-Vit du 19 avril au 12 mai 2013.

Contexte

Saint-Vit aux couleurs de l'IndeLe collège Jean Jaurès est très impliqué en terme d’actions à l’international par le biais de nombreux échanges, voyages et partenariats avec des établissements du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Norvège et du Canada.

Deux enseignantes indiennes accueillis au C.L.A. de l’Université de Franche-Comté en 2011 avaient participé au collège Jean-Jaurès de Saint-Vit à une journée de découverte de l’environnement éducatif français au cours de laquelle elles avaient pu établir des contacts avec leurs collègues français, débouchant sur une mise en relation de deux classes des deux établissements respectifs puis à la venue des collégiens indiens à Saint-Vit.

Objectif

Ce projet de partenariat pédagogique conjoint entre les deux établissements mis en œuvre depuis une année, tout d’abord dans le contexte d’échanges à distance entre les élèves par le biais de sessions Skype, a permis aux élèves d’utiliser les nouvelles technologies pour échanger sur des aspects de la culture française et indienne. Ce projet honore plus largement l’ambition du collège Jean-Jaurès de Saint-Vit qui vise à ce que chaque élève puisse vivre, au moins une fois durant son parcours scolaire dans l’établissement, une situation de mobilité internationale, ou pour le moins de participation à un projet hors frontières.

Activités

Les élèves indiens et français ont pu découvrir les richesses du patrimoine national, grâce à la visite de Paris et des savoir- faire typiquement français tel que la fabrication du pain et du torchis au musée des Maisons comtoises de Nancray.

Perspectives

Les élèves du Collège Jean Jaurès envisagent de se rendre à leur tour chez leurs correspondants indiens à Dehli en novembre 2013.

Collège Jean-Jaurès - Saint-Vit

 
mardi 28 mai 2013

"Artistes plasticiens au lycée"

Le lycée Jacques Prévert à Dole a été sélectionné pour participer à l’opération "Artistes plasticiens au lycée", initiée par le Conseil régional de Franche-Comté.

"Artistes plasticiens au lycée"Dans ce cadre le lycée accueille en résidence le photographe Marc Cellier du 2 au 12 avril et du 27 mai au 3 juin 2013.

L’opération vise à porter le regard des jeunes sur la création contemporaine, tout en faisant entrer cette dernière en résonance avec les collections muséales. La mise en œuvre de ce dispositif est confiée à l’association Intermèdes géographiques et à Pauline Gillard, qui a donné 4 heures de cours sur l’histoire de la photographie aux élèves.

Ce projet a été mis en place avec la classe première bac Pro esthétique cosmétique parfumerie et leur professeur de français, d’arts appliqués et la documentaliste.
Les 24 élèves ont écrit une série d’anecdotes sur leur vie lycéenne et le photographe travaille ensuite à mettre en scène chaque histoire avec le groupe d’élèves concernées.

Au mois de juin, l’exposition "Je me souviens du jour où…" s’affichera en grand format sur les murs extérieurs du gymnase du lycée Prévert.
Parallèlement les élèves ont vu l’œuvre de Philippe Cognée qui lie photographie et peinture au musée des beaux Arts de Dole. Et au mois de juin, une visite au musée de la photographie Nicéphore Niépce de Chalon-Sur-Saône est prévue.

Blog de la résidence
Lycée professionnel Jacques Prévert

Contact

Anne Weil, professeur documentaliste
Courriel

 
vendredi 17 mai 2013

Remise officielle du drapeau de la légion d’honneur, le mardi 7 mai

Le collège Clairs Soleils dépositaire du drapeau officiel de la société des membres de la légion d’honneur (S.E.M.L.H.) du Doubs : une première en France !

Mieux faire comprendre les valeurs que représente la légion d’honneur aux collégiens

Remise officielle du drapeau de la légion d'honneur Souhaitant transmettre aux plus jeunes, les valeurs qu’il défend, le général Jacquot, président de l’association S.E.M.L.H. s’est adressé au recteur Éric Martin ; ensemble, ils ont imaginé confier, pour une année, le drapeau à un collège de l’académie. "Nous avons lancé un appel à projets. La citoyenneté étant un axe fort de son projet d’établissement, le collège Clairs-Soleils s’est porté candidat, ", révèle le recteur.
Ainsi, en présence du député Éric Alauzet, le recteur Éric Martin a été accueilli par le principal du collège, Jean-Luc Gorgol. Ensemble, ils se sont vus remettre le drapeau de la légion d’honneur des mains du Général Jacquot.

Créée en 1802 par Napoléon, la légion d’honneur, la plus élevée des distinctions nationales, reconnaît des "mérites éminents acquis au service de la Nation" à titre civil ou militaire.
Juliette élève au collège Clairs Soleils, choisie par ses camarades, a porté le drapeau lors de la cérémonie de commémoration du 8 mai, à la caserne Ruty de Besançon. Même si Juliette ne connaît pas vraiment le protocole, elle "ne stresse pas".

Des actions en faveur de la citoyenneté

Vendredi 22 mars des membres de la S.E.M.L.H. sont intervenus en classe de troisième pour présenter l’histoire de la légion d’honneur.

Le collège participe au dispositif "cordée de la réussite" depuis la rentrée 2012, il a été naturel d’associer la société à celle-ci. Ainsi, certains élèves du collège et leur famille bénéficient d’un accompagnement de la part de quelques membres de la S.E.M.L.H., dans les démarches administratives, de recherche de stage.
À la rentrée prochaine, les éléments de la cordée seront constitués de trinômes : un collégien ou lycéen, un étudiant et un membre de la société de la légion d’honneur.
Chacun a donc à gagner de ce partenariat.

La société participe également à la journée citoyenne organisée par le collège, le jeudi 16 mai : au total 24 lieux d’échanges et de débats pour sensibiliser les 540 élèves du collège sur la "citoyenneté".

Journée de la citoyenneté - Collège des Clairs-soleilsChaque classe accompagnée d’un professeur, agent ou parent d’élève a participé à 6 ou 7 ateliers d’échanges ou de débat.
L’implication des élèves a été importante et riche d’enseignements et de propositions.
L’atelier de la deuxième vie des objets a permis aux élèves de développer leur sens imaginaire et artistique.
Les élus au C.V.L. du lycée Pergaud sont venus échanger avec les délégués de classes sur l’engagement en établissement scolaire.

Ces actions font partie intégrante des opérations menées dans le cadre du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (C.E.S.C.) très actif au collège.

Contact

Jean-Luc Gorgol, principal du collège
Tél. 03 81 61 34 34

 
jeudi 16 mai 2013

L’art sous toutes ses formes au lycée

Deux manifestations importantes autour de l’art au lycée Belin de Vesoul : "Art-scellement" et la semaine des Arts.

"Art-scellement"

Une année de créations artistiques entre lycéens et déficients mentaux

L'art sous toutes ses formes au lycéeAyant été confrontée à plusieurs cas d’élèves harcelés, Nadine Fillon, infirmière scolaire du lycée Édouard Belin de Vesoul a lancé durant l’été 2012 un appel aux professeurs pour travailler sur cette problématique. C’est un professeur de français, Pascal Truchet, par le passé acteur dans une troupe de théâtre, qui répond présent le premier pour aider le projet à voir le jour.

Une classe de seconde a donc entrepris un travail de création avec un groupe de travailleurs de vingt à cinquante-quatre ans, déficients mentaux de l’E.S.A.T. de Vesoul.

Que ce soit en cours de français, en cours d’éducation civique ou encore en arts plastiques, les élèves ont découvert tout au long de l’année les différents aspects de cette problématique. Un travail de réflexion, pour un bon nombre de ces élèves, a permis de révéler leurs talents dans des domaines variés, comme le cinéma, les arts, l’écriture, la poésie, la musique ou la danse. Pour d’autres, c’est même la découverte de talents cachés, endormis jusqu’alors.

Par le biais des arts, cette classe et ces travailleurs ont relevé le défi de dénoncer le harcèlement, main dans la main : un voyage au cœur des relations humaines, une rencontre avec l’autre différent et un regard plus ouvert sur le monde autant pour les élèves que pour ces déficients mentaux.

Dossier de presse -Art-scellement

La semaine des Arts

Une semaine festive et culturelle pendant la pause méridienne, du 8 au 12 avril

Impulsée par le Comité de la vie lycéenne (C.V.L.), la semaine des Arts permet aux élèves de présenter leurs travaux d’expression plastique et de s’exprimer sous la forme artistique de leur choix :
- musique assistée par ordinateur
- fanfare ambulante
- groupes rock et récital d’instruments classiques
- danse
- dessin
- atelier de calligraphie arabe et chinoise

L’objectif est de permettre à tous de communiquer, de s’épanouir, de découvrir et d’échanger autour du langage artistique. La semaine des arts a également un but fédérateur et identitaire dans l’établissement, tout en favorisant l’ouverture d’esprit et les échanges.

Élèves et personnels mobilisés

L'art sous toutes ses formes au lycéeEn amont, les élèves élaborent le programme et la communication autour de l’événement. Un travail en équipe, qui mobilise et stimule les compétences utiles à la construction de la personnalité :
- prise d’initiative
- sens des responsabilités et de l’engagement dans une action collective.

Cette organisation mobilise également plusieurs services :
- intendance
- agents de service
- documentaliste qui organise l’animation du C.D.I. et communique avec la presse
- professeur d’arts plastique qui guide ses élèves pour la confection de tee-shirts et d’affiches
- conseillère principale d’éducation (C.P.E.) référente chargée d’encadrer les élèves organisateurs, de coordonner l’ensemble et de diffuser l’information au sein de l’établissement.

Lycée Édouard Belin - Vesoul

 
lundi 13 mai 2013

Un sésame pour le Conseil européen pour la recherche nucléaire (C.E.R.N.)

Vendredi 10 mai, deux classes de terminale S. du lycée Viette se sont rendues au C.E.R.N., à Genève, accompagnées par six de leurs professeurs

Lors de cette visite exceptionnelle, les lycéens et leurs professeurs ont pu descendre 50 mètres sous terre afin de découvrir "A large ion collider experiment" (A.L.I.C.E.). Ce gigantesque dispositif (10 000 tonnes, 16 m de haut et 26 m de long) est l’un des quatre détecteurs du "large hadron collider" (L.H.C.) , le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules au monde (27 km de long) installé sur les territoires suisse et français.

Un sésame pour le Conseil européen pour la recherche nucléaire (C.E.R.N.)En surface, les visites de la salle de contrôle et du musée ont permis de comprendre le fonctionnement de quelques-uns des dix-sept sous détecteurs d’A.L.I.C.E. Une présentation générale du C.E.R.N. a complété la visite.

Les élèves ont pu ainsi faire un lien entre les connaissances qu’ils ont acquises tout au long de leurs trois années de lycée et le monde de la recherche sur la physique des particules. Les échanges avec les chercheurs et Yann Donjoux, ingénieur en génie atomique et organisateur de la visite, leur ont permis d’entrevoir à quel point cette recherche est passionnante.

De quoi, peut-être, susciter de nouvelles vocations de physiciens ?

Lycée polyvalent Jules Viette - Montbéliard

 
vendredi 26 avril 2013

"Les saveurs de l’Indonésie" au lycée Paul Émile Victor

Le lycée Paul Émile Victor de Champagnole organise son deuxième festival multi-médias : "P.E.V. on stage" du 8 au 12 avril 2013

Historique du festival

P.E.V. on stageEn septembre 2011 les élèves du lycée Paul Émile Victor de Champagnole ont décidé d’organiser un festival artistique regroupant plusieurs arts : musique, danse, exposition photo, théâtre.

Les élèves de l’enseignement d’exploration "arts du son", épaulés par les élèves de première et terminale option musique, ont pris leur bâton de pèlerin pour trouver des financements (Mairie de Champagnole, lycée, infographiste, cinéma, restaurant...).

En avril 2012 le festival "P.E.V. on stage" (pour "Paul Émile Victor sur scène") est né avec des invités de renom : le concertiste international, Jacob Reuven venu tout droit de Tel Aviv accompagné par le contrebassiste Hagaï Bilitzky et le guitariste Français, François Garnier.

2013 : les saveurs de l’Indonésie du 8 au 12 avril

Pour la seconde édition, le festival "P.E.V. on stage" va s’étoffer avec la venue de deux intervenants prestigieux :
- Abdesslem Gherbi, professeur à la cité de la musique de Paris, spécialiste du gamelan et de la musique indonésienne
- Kadek Yulia Puspasari, danseuse et chorégraphe indonésienne.

Plusieurs animations sont organisées autour de la thématique de l’Indonésie
- une exposition du photographe indonésien Arief Budianto
- de la danse (tonic attitude de Champagnole)
- de la musique (atelier jazz de l’école de musique, The fuzz duo, better sound)
- concert de clôture le vendredi 12 avril à l’Oppidum de Champagnole.

"P.E.V. on stage" du 8 au 12 avril 2013 - Programme
En savoir plus
Lycée Paul Émile Victor - Champagnole


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon