R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Un camion vidangeur pour le Burkina Faso

Rubrique En établissements

lundi 9 juillet 2012

Un camion vidangeur pour le Burkina Faso

Le lycée professionnel d’Audincourt s’investit dans un projet de solidarité internationale et d’éducation au développement durable

"Des latrines pour Bazoulé"

Il y a deux ans, une classe de bac pro Hygiène Environnement a réalisé un projet de construction de deux blocs sanitaires sur la place du marché d’un village du Burkina Faso, Bazoulé.

Au delà de l’aspect solidaire, cette action a un rôle pédagogique évident : l’hygiène, l’assainissement et l’environnement sont en effet au cœur de la formation du bac pro Hygiène Environnement et l’Afrique est étudiée en histoire-géographie.

Depuis, l’établissement est en contact régulier avec l’association des jeunes du village pour suivre l’évolution du dispositif.

"Un camion vidangeur pour Tanghin Dassouri"

Un camion vidangeur pour le Burkina FasoLe nouveau projet concerne 12 élèves et trois enseignants et a pour objectif de permettre de vidanger dans de bonnes conditions sanitaires les fosses et latrines de plus de 75 000 habitants.

Principaux objectifs

- Sensibiliser les jeunes aux problèmes liés à l’eau, l’hygiène et l’environnement en Afrique.
- Rechercher des partenaires et des financements.
- Acheminer le camion jusqu’au Burkina par bateau.
- Participer à la formation des responsables de l’assainissement.
- Contribuer au développement durable dans un pays du Sud par un projet concret lié aux problèmes d’environnement, d’hygiène mais aussi de santé publique.
- Sensibiliser les élèves à la solidarité et à l’engagement.
- Favoriser l’ouverture d’esprit des jeunes en leur faisant découvrir sous divers aspects un pays différent.
- Créer des liens durables entre jeunes de cultures différentes.

Déroulement

Un camion vidangeur pour le Burkina Faso
- Détermination des besoins sur place (latrines existantes et donc nécessité de les vidanger autrement que manuellement afin de limiter les risques sanitaires)
- Don du camion par Véolia Eau (entreprise d’accueil de nos stagiaires en assainissement)
- Réparation du camion par le lycée Viette
- Recherche de financements, de partenaires, participation à divers concours

Partenaires

- Rotary Club de Belfort
- la Région Franche-Comté
- la Ville d’Audincourt
- Veolia Eau
- le lycée Jules Viette

Perspectives

Un camion vidangeur pour le Burkina Faso
- Création d’une cellule intercommunale de l’eau et de l’assainissement Tanghin Dassouri-Komki Ipala.
- Don du camion à la ville de Tanghin, qui assurera la vidange des latrines de la région.

Contacts

Laure Giron, enseignante PLP Biotechnologie
Sophie Robin, conseillère principale d’éducation (C.P.E.)
Tél. : 03 81 36 22 18

 
mardi 3 juillet 2012

Opération "Génome à l’École"

Études de terrains et de biologie moléculaire au laboratoire de biotechnologies du lycée Raoul Follereau de Belfort

Le dossier de candidature posé par l’équipe pédagogique de biotechnologies a été retenu par le comité scientifique de Science à l’École en mai 2011. Les enseignants des lycées sélectionnés ont été formés à l’école de l’A.D.N. de Nîmes.

45 élèves de l’académie ont participé au projet Populus nigra en 2011-2012

L’opération est consacrée à la participation sur trois années au programme de l’Institut scientifique de recherche agronomique (I.N.R.A.) de recensement et de préservation de la diversité génétique du peuplier noir (Populus nigra), arbre quasiment disparu du nord Franche-Comté.

L’étude a d’abord consisté à trouver des peupliers noirs, puis les élèves en ont extrait l’A.D.N. pour en amplifier certains gènes et les étudier. Le matériel est prêté par ’Sciences à l’École’ et l’Observatoire de Paris. Le séquençage des A.D.N. obtenus par les élèves est réalisé par le génoscope à Evry. Les résultats seront exploités par l’équipe pédagogique et les élèves.

Une ouverture a été organisée en direction des collèges. Deux collèges ont participé à la première année : le collège Mozart de Danjoutin et Lucie Aubrac de Morvillars.

Un projet national

Le projet Populus nigra est mené en parallèle par dix-neuf lycées participant à l’opération "Génome à l’École" au niveau national. La situation particulière de la population rare de cet arbre en nord Franche-Comté mais assez commun en France, donne au travail du lycée Raoul Follereau un attrait particulier.

Ses objectifs

Donner l’opportunité à des élèves de la classe de première Sciences et technologies de laboratoire (S.T.L.) biotechnologies de participer à un programme de recherche en génomique.

Les travaux des deux prochaines années

Elle seront également consacrées aux variétés anciennes de pommiers dans le nord Franche Comté et à la flore microbienne des bassins de décantation de l’A36.
L’I.N.R.A. d’Orléans, l’I.N.R.A. d’Angers, l(Unité de recherche en génomique végétale, le Conservatoire national de la biodiversité forestière, le Centre national de séquençage, l’École de l’A.D.N. de Nîmes et l’association locale "Croqueurs de pommes" sont les partenaires de l’opération.
Le pilotage et le financement sont pris en charge par Sciences à l’École et l’Observatoire de Paris.

En savoir plus

Contact

Philippe Lacroix
Tél.03 84 90 16 00, demander le laboratoire B15

 
mardi 26 juin 2012

"De l’Art plein les yeux" au lycée professionnel d’Audincourt

Réalisation de tableaux en cours d’histoire des arts pour les troisième découverte professionnelle

Une pluralité des genres artistiques

Dans le cadre de l’épreuve d’histoire des arts, les 20 élèves de la classe de 3e découverte professionnelle 6 h (D.P.6.) du lycée professionnel d’Audincourt ont relevé le défi lancé par leur professeur d’arts plastiques : réaliser une œuvre "comme les vrais" !

Après avoir passé en revue les peintres du XXe siècle et avoir choisi celui qui lui plaisait, chaque élève s’est imprégné de la vie et l’œuvre de l’artiste, aidés par une assistante pédagogique et la professeur-documentaliste.
Portés par leur professeur, les artistes en herbe ont découvert cubisme, pop art, art brut, figuration libre, art optique, et ont mis en valeur Pollock, Di Rosa, Miro, Basquiat, Duchamp… sans oublier Fernand Léger !
"Une pluralité des genres artistiques, la liberté de dire, de ne pas être d’accord sans qu’il y ait de conflit" explique Catherine Grandjean, leur professeur. Les élèves ont ensuite compilé leurs recherches respectives dans des classeurs partagés. Enfin, ils ont réalisé un tableau à la manière de leur "courant de cœur" en réinterprétant les œuvres, pour ensuite les présenter à l’oral et expliquer leur travail face à des jurys composés par l’équipe éducative de la classe. "Difficile, mais ça valait le coup", concluront les élèves-artistes en exposant leur travail à leurs parents lors de la remise des tableaux à la cérémonie de fin d’année.

Le projet à été l’occasion de révéler aux élèves leurs propres capacités, de leur montrer qu’ils ne sont pas des élèves relégués, exclus. Un vernissage a été organisé, les lycéens ont pu y présenter fièrement leurs œuvres à leurs parents et à la presse fin mai, et avons remis les tableaux lors d’une cérémonie de fin d’année.

Contact

Séverine Coindreau, conseillère principale d’éducation
tél. : 03 81 30 78 00

Lycée professionnel d’Audincourt

 
lundi 25 juin 2012

Un vrai potager au collège Philippe Grenier de Pontarlier !

Des jardiniers en herbe sensibilisés aux enjeux du développement durable, découvrent des légumes et des plantes oubliés

Donner envie de jardiner et apprendre à jardiner : un "projet nature" très intéressant

désherbage

Un petit lopin de terre à l’extrémité de la cour du collège

Depuis septembre dernier, 27 élèves de 4e s’occupent du potager, hérité de leurs camarades de 4e de l’an dernier. Guidés par Anne Bichet, professeur d’histoire, Sandra Gérard enseignant le français et Fabrice Belingheri, documentaliste, ils ont planté une quarantaine d’espèces de plantes et de légumes.

Des collégiens très investis dans un projet collectif

Partie intégrante du projet d’établissement, cette action recouvre des objectifs transversaux et interdisciplinaires : Développer la curiosité culinaire, littéraire et artistique, donner envie de goûter et apprendre à goûter, en développant le goût et initier aux saveurs bio, faire découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles saveurs. Le but étant de faire connaître à ces collégiens, et du même coup à leurs autres camarades, des variétés de légumes et de plantes anciennes qui petit à petit tombent dans l’oubli.

Déroulement des activités

panneaux réalisés en techno Tout au long de l’année scolaire, à raison d’une heure par semaine, ces jeunes ont ainsi découvert légumes, fruits et fleurs, dont ils ignoraient parfois l’existence, qui peuvent pousser dans les jardins du Haut-Doubs et de Franche-Comté.
Pour acquérir ses nouvelles connaissances, les élèves jardiniers ont multiplié les expériences et les formes d’apprentissage.
Septembre :
Récolte des légumes semés par l’ancienne "classe du goût" et réalisation de recettes, en collaboration avec le cuisinier du collège Grenier, Domimique D’Houtaud.
Octobre :
Visite et activités au marché couvert de Besançon, repas au restaurant d’application du lycée des métiers des services et soins à la personne et de l’hôtellerie-restauration Condé, visite du musée des Beaux-arts
Automne et hiver :
Exposés sur les plantes aromatiques, les légumes et les petits fruits par groupes de deux élèves.
Décembre :
Découverte des quatre saveurs de base : salé, sucré, amer, acide et élaboration d’une fiche dégustation et repas au restaurant d’application du lycée Toussaint Louverture de Pontarlier.
Octobre, novembre et printemps :
Poursuite de l’élaboration du potager et réalisation en cours de technologie de petites pancartes pour renseigner les visiteurs sur les variétés, fabrication d’un hôtel à insectes et d’un bel épouvantail.
Mars, avril, mai :
Collaboration avec Josiane Goepfert en tant que jardin référent de façon à :
- aider les élèves dans le choix de légumes à faire pousser
- leur faire découvrir et mettre en pratique les notions fondamentales d’un jardin bio
- leur faire prendre conscience de la variété du vivant et de sa richesse.
- participer au réseau de sauvegarde des variétés anciennes, comme celle de la laitue Saint-Antoine.

récupérateur

"La laitue Saint-Antoine est une sorte de salade montagnarde adaptée à notre climat. Il s’agit d’une variété presque extraordinaire, très résistante au froid, car on peut la semer, dès le 17 janvier, jour de la Saint Antoine, par n’importe quel temps : qu’il neige, qu’il gèle ou qu’il pleuve" expliquent les élèves avertis.
- réaliser des extraits végétaux (ortie, consoude) pour soigner le jardin
Automne et printemps :
Pour la première fois cette année, les jeunes jardiniers participent au concours des "écoles et collèges fleuris". Pour vivre dans un collège vert et fleuri, ils poursuivront l’aménagement du collège amorcé par la classe précédente et souhaité par tous les élèves : fleurir les trois entrées du collège et installer un peu de verdure à l’intérieur des locaux. Pour l’heure, seulement quelques arbustes et fleurs ont été mis en terre. Mais ce travail d’embellissement de leur lieu de vie se poursuivra les années prochaines.
Juin :
Visite ethnobotaniste du "Potager d’une Curieuse" de Josiane Goepfert à Froidevaux et atelier "cuisiner les herbes sauvages".

Contact

Sandra Gérard, professeur coordonnatrice du projet "goût/jardin"

Collège Philippe Grenier - Pontarlier

 
jeudi 21 juin 2012

Championnat régional des mini-entreprises

La mini-entreprise du lycée professionnel Montciel de Lons-le-Saunier remporte la finale régionale !

La mini-entreprise du lycée professionnel Montciel de Lons-Le-Saunier remporte la finale régionale !La classe de seconde baccalauréat professionnel comptabilité a remporté le championnat régional de l’association "Entreprendre pour apprendre" (E.P.A.) avec Inventiel, la mini-entreprise qui a vu le jour en novembre 2011.

Inventiel a pour objectif de réaliser les inventaires dans les entreprises locales. Les 19 mini-entrepreneurs ont participé à toutes les étapes de cette entreprise réelle, de sa constitution au travail d’inventaire dans un supermarché jusqu’à la facturation de leur prestation.

Lors du championnat à Besançon, ils ont évoqué les différents travaux qu’ils ont menés et ont remporté un trophée et un chèque de 200 €.

- Les 29 et 30 juin prochains, les six responsables d’Inventiel défendront les couleurs de la Franche-Comté au championnat national des mini-entreprises à l’Institut du monde arabe à Paris.

Contact

Agnès Gindre, professeur de comptabilité

 
lundi 18 juin 2012

Suivez le guide !

Inauguration du parcours auto-guidé des tourbières de Frasne, le 18 juin

Élèves, parents, enseignants, élus locaux et territoriaux, responsables de l’éducation nationale, invités pour la circonstance, ont suivi avec beaucoup d’intérêt les propos des élèves de 3ème (B) du collège de Frasne chargés d’animer le parcours audio-guidé des tourbières de Frasne.

Inauguration du parcours auto-guidé des tourbières de Frasne

C’est à cet exercice qu’ils se sont prêtés en ce jour du 18 juin pour présenter le tout nouvel audio-guide en trois langues, qui vient, de façon opportune, compléter l’offre touristique proposée par les collectivités territoriales qui ont en charge cette réserve naturelle.

Un grand moment pour les élèves ! Cette visite inaugurale et la mise en service de l’audio-guide constituaient l’aboutissement du projet pédagogique de leur classe bi-langue dont ils représentent la première "promo".

Le dispositif bi-langue a été mis en place au collège en septembre 2008 dans le cadre du projet d’établissement. Il a permis de faire acquérir aux élèves, depuis la classe de 6e, un niveau de pratique des deux langues vivantes étudiées (anglais et allemand), tel qu’ils sont aujourd’hui, en classe de 3ème, tous intégrés aux groupes de langue vivante 1.

Un projet transversal et pluridisciplinaire qui donne du sens

Inauguration du parcours auto-guidé des tourbières de FrasneL’an passé, à l’issue d’une formation sur le dispositif, les professeurs de langues vivantes étrangères et de français ont proposé aux partenaires locaux (office du tourisme de la ville de Frasne, municipalité de Frasne, communauté de communes Frasne-Drugeon, conseils général et régional), centre permanent d’initiation à l’environnement (C.P.I.E.) du Haut-Doubs, le projet d’un audio-guide en 3 langues dans le but de faire découvrir aux visiteurs étrangers le site des tourbières de Frasne.

Mise en œuvre

L’audio-guide concrétise un travail d’équipe qui s’est déroulé sur toute une année scolaire, qui a mobilisé les compétences du socle commun, en matière de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être.

- Visite guidée des tourbières avec prise de notes, enregistrement et photos
- Mise en commun et production écrite des élèves
- Correction par les partenaires et les élèves
- Travail de recherche lexicale pour traduction et adaptation en anglais et en allemand,
- Enregistrement en studio après un travail préalable sur la diction et l’expression : par les élèves pour la partie francophone ; pour les parties anglophone et germanophone, les textes ont été soumis aux locuteurs de langues maternelles.

Les élèves ont choisi la mascotte d’Émile Laroue, figure locale, qui a consacré une partie de sa vie à la connaissance des tourbières pour devenir les lieux privilégiés d’écoute des messages transmis via l’audio guide.

En savoir plus

Contact

Rosine Capristo, principale du collège de Frasne
Tél : 03 81 49 81 01
Courriel

Historique du projet

 
lundi 18 juin 2012

Voyage solidaire au Vietnam pour le collège des Roches de Saint-Hippolyte !

Huit collégiens s’investissent dans un projet de solidarité internationale pour le village de Tanlap, au nord du Vietnam

Famille MUONG

Projet mené sur trois années scolaires, dans le cadre des Tandems solidaires}

Développer une écocitoyenneté active et informée, rendre les élèves acteurs dans un environnement proche mais aussi lointain, tels étaient les grands objectifs de l’opération pour les français.

La démarche

- aborder l’environnement en tant que système dynamique complexe,
- mettre en place une pédagogie de projet,
- rechercher des partenaires.

Les activités

- le groupe porteur du projet dans une classe de troisième fonctionne sur le modèle d’une société coopérative et participative (Scop),
- il gère des microcrédits à l’élevage pour aider des habitants démunis de Madagascar, du Niger et du Vietnam. Au total plus de 300 personnes ont été soutenues.
- un voyage d’étude d’impact des actions de solidarité menées depuis le collège a été organisé au Viet Nam du 16 au 25 mai 2012.

Le voyage

Après un jour passé à Ha Noï, départ pour le village de Tanlap où vivent les familles de l’ethnie Muong, que les participants ont aidées depuis le collège :
- rencontres avec les familles soutenues,
- réunion ayant pour thème "la gestion de l’environnement" avec des femmes représentantes de 20 villages,
- participation du groupe à des travaux communautaires, échanges avec les villageois à l’occasion des repas et lors d’une fête traditionnelle.

Témoignages d’élèves et de l’enseignant

"Cette aventure nous a montré que la pauvreté existe et en quoi nos actions ont pu améliorer le quotidien de certaines personnes".
"Ce voyage m’a permis de me rendre compte de la chance que nous avions d’aller à l’école et non pas de devoir travailler dans les champs".
"Durant ce voyage, j’ai aimé le contact avec les gens. Des gens dignes, courageux avec qui nous avons partagé coutumes et vie quotidienne".

"Nous étions dans un village dans lequel nous avions aidé plusieurs familles grâce à des microcrédits à l’élevage mis en place dans le cadre des tandems solidaires. Jusqu’à ce jour, les habitants n’avaient encore jamais accueilli un groupe d’étrangers. Tous les membres du groupe, adultes comme élèves, ont été à la hauteur de cette rencontre exceptionnelle, témoignant au quotidien d’une réelle solidarité, d’un respect de l’environnement qui restera exemplaire au yeux de plusieurs villageois. Au travers de travaux communautaires partagés, les échanges et l’entraide furent appréciés à leur juste valeur de part et d’autre." raconte Thierry Alberti.

Terrassement

Les perspectives

Un projet de construction de toilettes sèches dans l’école du village de Tanlap est envisagé pour assurer la poursuite des aménagement du village dans le but d’améliorer le quotidien des habitants.

Les partenaires

L’association Zebunet à Paris et Microfinance and community development institute (MACDI) au Vietnam

Contact

Thierry Alberti

 
vendredi 15 juin 2012

30 élèves ont participé au concours Batissiel représentant la Franche-Comté devant le grand jury à Paris !

Finale à Paris le 6 juin, au siège de la Fédération française du bâtiment (FFB)

Favoriser l’intérêt des élèves pour le secteur de la construction

L’objectif du concours Batissiel est de valoriser une approche du monde professionnel par la découverte des réalisations techniques et des métiers associés.
Ce concours apporte donc une contribution à l’éducation à l’orientation et à la citoyenneté, il encourage un élargissement de la culture générale des élèves.
La production collective pour Batissiel peut permettre de traiter une grande partie des programmes de 5e et de 3e. Aussi, le concours 2012 comporte trois catégories qui seront suivies par trois jurys distincts.

La production collective d’une équipe d’élèves

Ce concours récompense la production collective d’une équipe d’élèves autour d’un sujet concernant la construction d’un bâtiment ou d’un ouvrage de travaux publics.
Les élèves sont récompensés pour leur démarche, le résultat et la restitution de leurs travaux.
Ces productions doivent montrer les relations entre les fonctions, les contraintes à respecter et les solutions techniques retenues.
Une attention particulière doit être portée aux thématiques liées à la qualité environnementale des ouvrages, à la gestion des énergies, aux questions de santé et de sécurité et au choix raisonné des matériaux de construction. Les contextes historique et socio-économique seront également appréciés quand cela est possible.

Batissiel

La participation académique a triplé en trois ans !

Le 6 Juin, trois classes de l’académie de Besançon ont défendu leurs projets devant un jury de professionnels :
- En 5e, une classe de du collège René Goscinny de Valdoie avec une maquette de pont en béton armé
- En 3e, une classe du collège Raymond Gueux de Gy avec une maquette de bâtiment
- En catégorie pro, l’établissement régional d’enseignement adapté (Érea) Alain Fournier de Besançon.

Un pont en béton armé au collège René Goscinny de Valdoie, vainqueur académique

La classe de 5e du collège Goscinny, dans le cadre de l’enseignement de la technologie au collège, a participé à la finale nationale, après s’être placée en tête du concours.
Les élèves ont présenté leur maquette et ont défendu leur projet le 6 juin en finale nationale à Paris.

Contact
Alain Pretot

Collège René Goscinny - Valdoie

Extension et reconstruction du gymnase de Gy au collège Raymond Gueux

Dès le mois d’octobre, les élèves se sont penchés sur le projet de l’extension et la reconstruction du gymnase de Gy. Ce gymnase qui sera le premier bâtiment basse consommation (BBC) de la région avec des performances énergétiques et environnementales exceptionnelles.

Encadrés par leur professeur de technologie M. Bouchta Barzani, les équipes d’architectes en herbe ont pu découvrir l’importance de l’approche environnementale dans la construction : le choix des matériaux, la gestion de l’énergie et la prise en compte des contraintes liées à la sécurité et la santé.

Batissiel Gueux Gy

Le travail a été restitué lors d’une prestation orale de qualité, qui a permis au groupe d’être sélectionné pour la finale nationale. Les Gylois ont donc pu se mesurer avec d’autres collégiens venant des académies de Lyon, Lille, Rennes, Poitiers, Montpellier, la Réunion, etc. Le groupe n’a pas été primé mais cela a permis aux élèves de vivre une expérience enrichissante et promet de belles perspectives quant à la participation de notre académie à ce concours qui existe depuis huit ans.

Contact
Christophe Marchand, principal.

Collège Raymond Gueux - Gy

 
jeudi 14 juin 2012

Mobilité européenne Leonardo Da Vinci "GOALS" : Gearing up our Opportunities for Abroad Learning

Un séjour formateur pour sept élèves du lycée Jules Viette de Montbéliard

Leonardo Da Vinci

Ce programme met l’accent sur l’enseignement et la formation
professionnels. Il permet l’organisation de stages de jeunes et de
formateurs dans des entreprises ou des centres de formation hors
de leur pays d’origine. Il soutient les innovations en facilitant les
échanges de bonnes pratiques entre responsables de formation et la
mise en place de nouveaux outils ou méthodes.

Des élèves de première bac professionnel Maintenance des véhicules automobiles à Gloucester !

Les lycéens ayant choisi l’option véhicules particuliers participent depuis septembre 2010 à ce projet qui se trouve être le 3e conçu par la même équipe pédagogique composée de professeurs d’anglais, de français, de construction mécanique et de mécanique auto.

LeonardoViette2 Dotés d’une bourse européenne complétée par la région de Franche-Comté grâce à Dynastage, les sept stagiaires viennent de passer quatre semaines en entreprise en immersion dans des garages britanniques partenaires du projet, à Gloucester, dans l’ouest de l’Angleterre.

L’hébergement a été assuré par des familles anglaises. Ayant un rôle déterminant dans le bon déroulement du séjour, ces familles sont choisies avec soin par la correspondante locale, Anita.
Le projet permet aussi de financer des visites culturelles organisées par l’équipe d’enseignants. C’est ainsi que les stagiaires ont découvert le site romain de Bath, la passion du rugby à Cardiff et la capitale londonienne.

"L’atout majeur de cette expérience est l’ouverture à l’international en favorisant l’autonomie, la confiance en soi et la pratique en continue de la langue anglaise.", explique Marie-Pierre Percher, enseignante.

Propositions d’embauches à la clé !

Les tuteurs britanniques qui ont accueilli les élèves dans leurs entreprises ont tous souligné les compétences professionnelles des futurs bacheliers, et ont même pour certains d’entre eux proposé de les embaucher !
D’ores et déjà, deux garages se sont engagés à reprendre des stagiaires lors d’un prochain projet.

LeonardoViette

Les stagiaires, tous issus de section européenne passeront en terminale un oral spécifique afin d’obtenir une mention européenne au baccalauréat, ainsi qu’une soutenance en anglais de leur période de formation en milieu professionnel dans le cadre du diplôme Euro pro.
L’obtention de ces deux examens viendra compléter leur CV Europass mobilité.

L’équipe pédagogique pense déjà à présenter un quatrième projet l’année prochaine, afin de permettre aux futurs stagiaires de pérenniser l’aventure ! 20 stagiaires issus de section européenne ont bénéficié de ce programme depuis 2008.

Contact

Marie-Pierre Percher, enseignante

Lycée professionnel Jules Viette - Montbéliard

 
jeudi 14 juin 2012

Le collège Jean Jaurès de Saint-Vit "Dans le rouge"

À l’occasion de la célébration du 50e anniversaire du collège, la compagnie "le Nez en L’Air" présente son spectacle "Dans le rouge" mardi 19 juin à 20h30.

Le collège Jean Jaurès "Dans le rouge""Dans le rouge" est une construction de petites formes, un assemblage de six-sept variantes du terrible destin de la fillette à la galette et au pot de beurre.
C’est une forêt de récits sortis du bois. C’est l’histoire du temps passé, transposée, détournée, déformée, sublimée...
C’est une partition haute en couleur, une bouffée délirante qui enfle et prend progressivement la forme d’une farce grotesque.

Mardi 19 juin 2012 à 20 H 30 au Collège Jean Jaurès (salle polyvalente)
Ouverture des portes à 20 h 15
Début du spectacle à 20h30
Tarifs : 8€ : adulte ; 4€ : enfant et collégien

Prévente des billets à partir du 7 juin 2012

- Attention, seules les demandes de réservation accompagnées du règlement seront prises en compte. Chèque à l’ordre du Foyer socio-éducatif du collège Jean Jaurès.
- Par chèque : au bureau de la vie scolaire du collège.
- Par courrier : indiquer clairement dans votre courrier vos nom, prénom et coordonnées ainsi que le nombre de places adultes et enfants souhaité. Adresser votre courrier au :
Collège Jean Jaurès
Dans le Rouge
2 rue du collège 25410 Saint-Vit

Vente le soir du concert : Un nombre très limité de place sera mis en vente le soir du concert partir de 20h15.

Programme détaillé

Contact

Collège Jean Jaurès
Tél. 03 81 87 70 62
site


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon