Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Forum régional des grandes écoles scientifiques

Rubrique Vie de l'académie

vendredi 18 novembre 2011

Forum régional des grandes écoles scientifiques

Organisé par le lycée Jules Haag de Besançon avec la collaboration des lycées Victor Hugo de Besançon et Jules Viette de Montbéliard : samedi 26 novembre 2011 de 9 h à 12 h

Destiné aux étudiants des classes de terminales scientifiques et technologiques et des classes préparatoires scientifiques et techniques de l’académie de Besançon, ce forum a pour vocation de :
- présenter les grandes écoles scientifiques aux élèves des classes préparatoires : objectifs de formation, enseignements, débouchés
- faire découvrir aux élèves des classes de terminales une filière de formation scientifique d’excellence
- montrer la diversité des métiers d’ingénieur et de chercheur

À l’occasion de cette manifestation, les élèves pourront :
- participer à deux conférences,
- l’une sur le métier d’ingénieur, animée par M. Grux et M. Seeleuthner, anciens élèves de la classe prépa du lycée Jules Haag (CPGE)
- l’autre sur la formation en école d’ingénieur
- dialoguer avec des ingénieurs et des chercheurs, actuellement en activité dans différents secteurs de l’économie et de la recherche.

Contacts

Cécile Beisser-Voignier et
Bruno Saisset, proviseurs adjoints du lycée Jules Haag
Tél. : 03 81 81 01 45

Lycée des métiers des microtechniques et de l’automatique Jules Haag - Besançon
Lycée Victor Hugo - Besançon
Lycée Jules Viette - Montbéliard

 
lundi 7 novembre 2011

Semaine École-Entreprise

Du 21 au 25 novembre 2011

Depuis plusieurs années, le rectorat de l’académie de Besançon, le Conseil régional de Franche-Comté et le MEDEF Franche-Comté œuvrent de concert à un rapprochement, tant par des opérations de découverte de leurs systèmes respectifs que par la sensibilisation des enseignants et des élèves à l’entreprise, aux métiers et aux filières.

C’est dans cet objectif de collaboration de proximité qu’en 1999, ce groupe de pilotage a mis en place la1ère semaine école-entreprise en Franche-Comté, opération déclinée au plan national.

Semaine École-EntrepriseD’autres organisations professionnelles ont rejoint ce groupe depuis 2005 : la Chambre de commerce et d’industrie de Région (CCIR), la Confédération Générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), l’Union professionnelle artisanale (UPA), la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat (CRMA), afin d’assurer la complémentarité des interventions à l’échelon régional pour les actions école-entreprise.

Pour sa XII e édition, la semaine école-entreprise développe plusieurs thèmes : La mixité dans les métiers et les formations, l’entrepreneuriat, et les parcours de découverte des métiers et des formations.
Les nombreuses manifestations organisées dans les établissements scolaires durant cette semaine s’adressent aussi bien aux collégiens qu’aux élèves de lycées généraux, technologiques et professionnels.
Des animations seront organisées par les partenaires de la relation-école-entreprise dans les quatre départements de l’académie.

Animation interactive

Un comédien-formateur illustrera les thèmes de la semaine sous une forme humoristique, afin d’engager un dialogue avec les élèves sur les problèmes d’emploi et d’orientation et sur les stéréotypes en s’appuyant sur le kit pédagogique "le mur des préjugés".
Des témoignages de professionnels, sollicités par les partenaires, viendront en complément.

- Mercredi 23 novembre à 10 h – Lycée polyvalent Louis Lumière – Luxeuil-les-Bains
Représentation interactive, en présence des partenaires de la relation École-Entreprise.

- Jeudi 24 novembre à 10 h – Lycée professionnel Les Huisselets – Montbéliard

- Jeudi 24 novembre à 14 h 30 – Lycée général et technologique Gustave Courbet – Belfort

- Vendredi 25 novembre à 10 h – Lycée général et technologique Jacques Duhamel – Dole
Représentation en présence d’Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des Universités, et des partenaires de la relation École-Entreprise.

Spectacle "Oriente express"

-  Lundi 12 décembre de 14 à 16 heures – Salle des fêtes – Morteau
Représentation en présence d’Annie Genevard, conseillère régionale et maire de Morteau.
Pièce intitulée "Oriente express", proposée par la "Compagnie les 3 sœurs" de Besançon en direction des élèves de collèges et lycées de la région de Morteau et Pontarlier.

Sous forme de théâtre–forum, la troupe nous présente des saynètes retraçant les différentes étapes de la vie d’une femme – de la maternelle à la retraite – étapes autour desquelles s’effectue la construction de sa vie professionnelle.

Dossier de presse
En savoir plus

 
mardi 25 octobre 2011

Olympiades de mathématiques 2011 : le jury académique décerne deux prix "établissement"

Cérémonie de remise des prix lundi 17 octobre

Les lycées Jacques Duhamel et Paul Émile Victor à l’honneur

2011.10.17_ Prix établissement des olympiades de mathsLe prix d’excellence est attribué au lycée Jacques Duhamel de Dole pour les résultats remarquables obtenus par les candidats, dont l’un a été classé premier de sa série au niveau national.
Le prix de la participation est attribué au lycée Paul Émile Victor de Champagnole pour valoriser une participation relative particulièrement significative de cet établissement.

Des lots ont été offerts par la société Texas Instrument représentée dans l’académie par Monsieur El Gersifi :
- Quelques élèves ont été récompensés en recevant une calculatrice haut de gamme pour la poursuite d’études scientifiques, pour le prix d’excellence
- Le lot pour le prix de participation a doté le fonds social de l’établissement en calculatrices scientifiques.
La société Texas Instrument a offert de nombreux lots aux lycées concernés : clefs USB, logiciels émulateur de calculatrices, calculatrices. Monsieur El Gersifi, représentant cette société s’est déplacé pour féliciter les lycéens et témoigner de l’importance que Texas Instrument accorde aux olympiades.

L’engagement et la réussite des lycéens soulignés

Les professeurs étaient présents, tout comme les équipes de direction au complet pour saluer l’engagement et la réussite des lycéens.
Les lycéens ont unanimement exprimé leur satisfaction de s’être confrontés à des exercices motivants, qui stimulent la réflexion et la prise d’initiative. Tous ont apprécié le caractère moins "scolaire" et moins balisé des problèmes. Ils ont souligné le plaisir qu’ils ont eu à s’engager dans la résolution des questions, même si celle-ci n’aboutissait pas.
Ils ont également été sensibles à la cérémonie officielle de remise des prix au rectorat, ou au ministère pour valoriser leur talent. Chacun a aussi apprécié l’esprit des remises de prix en établissement qui permet de redonner du souffle et de l’énergie à tous pour continuer à s’impliquer dans des défis stimulants qui sont le fruit d’un vrai travail d’équipe.

Contact

Nicolas Magnin, IA-IPR de mathématiques

 
vendredi 21 octobre 2011

Nouveau directeur au Centre régional de documentation pédagogique (CRDP)

Laurent Tainturier a pris ses fonctions à la tête du CRDP de
Franche-Comté le 1er octobre 2011. Il succède ainsi à Hervé Blettery.

Des missions éditoriales au sein du réseau SCÉRÉN

Laurent TainturierDepuis 2004, Laurent Tainturier occupait les fonctions de chef du département éditions au CRDP de Franche-Comté. À ce titre, il a coordonné l’ensemble des projets éditoriaux imprimés, audiovisuels et numériques de l’établissement.
Il a, dans le même temps, assuré de nombreuses missions nationales, qu’il s’agisse de l’observatoire des projets et produits du Service, culture, éditions, ressources pour l’éducation nationale (SCÉRÉN) ou des comités de pilotage des collections "Patrimoine références et ressources" et "Arts visuels".
De 2000 à 2004, il a été chef de projets au CRDP, produisant notamment les cédéroms nationaux "Musique au baccalauréat".

Un parcours résolument tourné vers la conduite de projet

De 1991 à 2000, Laurent Tainturier a occupé à mi-temps le poste de
responsable du service éducatif des musées des techniques et cultures
comtoises (MTCC). Il y a conçu des outils pédagogiques pour les élèves,
assuré l’animation des sites ainsi que la formation des enseignants et
coordonné de nombreux projets avec les partenaires des milieux éducatifs,
culturels ou administratifs (collectivités locales, territoriales et services
déconcentrés de l’État). Il a été chargé de la conception de la politique
éditoriale du service éducatif.

Des activités d’enseignement variées

Après un diplôme d’instituteur obtenu en 1984, il passe son CAPES d’histoire et de géographie en 1988, puis son agrégation en 1990. Il est nommé au collège de Seloncourt puis à Fraisans. En 1996, il obtient une habilitation pour enseigner l’histoire-géographie en allemand. Il arrive la même année au lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon, sur un poste en section européenne allemand. Il y enseigne jusqu’en 2004.

CRDP de Franche-Comté

 
jeudi 13 octobre 2011

Inauguration du bâtiment UTBM, campus de Montbéliard

Le recteur Éric Martin et les personnalités régionales ont inauguré le bâtiment "EDIM - Ergonomie, design et ingénierie mécanique", le 23 septembre

Un espace spacieux convivial et fonctionnel, sur le pôle universitaire des Portes du Jura

D’une surface globale de 6 327 m2, ce bâtiment accueille les enseignements et les travaux de recherche associés au département d’
Ergonomie, design et ingénierie mécanique (EDIM) et une
partie de l’équipe ERgonomie et COnception des Systèmes (ERCOS)
du laboratoire SeT (Systèmes et Transports).
Alain Gignoux en est l’architecte parisien, le maître d’ouvrage étant
Pays de Montbéliard Agglomération (PMA). Trois bureaux d’études ont
travaillé sur le projet : les sociétés CETEC à Montbéliard, Bellucci à
Besançon, et ENEBAT à Châtenois-les-Forges.

Cette spacieuse structure, qui se veut à la fois conviviale et
fonctionnelle, est constituée de deux ensembles contigus :
- le premier accueille des salles de cours, un amphithéâtre de 130 places et des bureaux "pédagogie et recherche". Il s’élève sur cinq niveaux de béton brut et de mélèze (environ 2 200 m2).
- le second, constitué d’un socle monolithique de béton,
zinc, verre, et doté d’une toiture végétalisée, héberge ateliers et
plate-formes de recherche (environ 1 700 m2), les situant ainsi au
cœur du dispositif. Parmi les équipements, figurent notamment deux studios volume et design, un simulateur de conduite, une plate-forme de réalité virtuelle immersive, et des ateliers plasturgie-composites et de prototypage rapide.


Crédit photo : Pierre Lorius - Florian Roy - PMA

Une démarche "haute qualité environnementale"

Ce bâtiment HQE est connecté au réseau urbain d’eau chaude du
quartier des Portes du Jura. Grâce à une meilleure prise en compte des facteurs "développement durable", son coût de fonctionnement est inférieur de 25 % par rapport aux trois autres projets proposés lors du
concours.

Qu’est ce que le département "EDIM" ?

C’est le département de formation d’ingénieurs le plus récent à l’UTBM, et également le plus féminisé, avec 23 % d’étudiantes. Acteurs importants du renouvellement continu des gammes de produits, et donc de l’innovation, les ingénieur(e)s mécaniciens EDIM prennent en compte, dans leurs missions de conception et d’évaluation, l’Homme dans toutes ses dimensions, des muscles aux os, jusqu’à l’émotion, en intégrant les fondamentaux de deux disciplines : l’ergonomie et le design.
À terme, ce nouveau bâtiment accueillera 420 étudiants et 80 personnels enseignants, chercheurs, administratifs et techniciens.

Le budget total de cette opération est de 12,3 millions d’€

- Pays de Montbéliard Agglomération : 8,35 M€
- Région Franche-Comté : 2 M€
- État : 1,3 M€
- Fonds européen de développement régional (FEDER) : 650 K€

Contacts

Jean-Claude Sagot, directeur du département EDIM à l’UTBM et responsable de l’équipe de recherche ERCOS du laboratoire SeT
Hervé Durupt, responsable du service patrimoine à l’UTBM
François Jouffroy, chargé de la communication à l’UTBM

UTBM

 
mercredi 12 octobre 2011

Congrès national des directeurs de CDDP à Lons-le-Saunier

Du 4 au 6 octobre, le CDDP du Jura accueillait les journées professionnelles et le congrès des directeurs de centres départementaux de documentation pédagogique (CDDP)

Réunis en congrès national à Lons-le-Saunier, une trentaine de directeurs de centres départementaux de documentation pédagogique ont été reçus au conseil général du Jura par Danièle Brulebois, première vice-présidente, en présence du recteur Éric Martin et de Jean-Marc Milville, inspecteur d’académie du Jura.

Le CDDP, carrefour de formations : des pratiques d’aujourd’hui aux modèles de demain

CDDPJura L’intégration d’outils et d’usages innovants dans les pratiques pédagogiques des enseignants nécessite accompagnement, assistance et formation. Fers de lance de la formation du réseau SCÉRÉN, les CDDP en sont les lieux de diffusion au travers d’une offre multiple en matière de ressources et accompagnement. Ils proposent aux équipes des établissements scolaires des espaces diversifiés de formation et la construction de nouveaux modèles.

Les modalités de la formation doivent désormais prendre en compte les pratiques multiformes des enseignants : la formation ne se limite plus à l’espace du stage mais intègre l’ensemble de l’offre d’un CDDP : ressources, conseils, prêt de matériel, services à distance, animations, accompagnement…

Les CDDP, implantations départementales des Centres régionaux de documentation pédagogique, permettent d’organiser et d’assurer localement, au plus près des établissements, des actions de formation, d’intervenir en cohérence avec les politiques éducatives nationales, académiques et départementales et d’accompagner celles des collectivités territoriales.
Ces dispositifs placent les CDDP dans un rôle stratégique vis-à-vis des équipes pédagogiques et des corps d’inspection. Véritables carrefours de formation, ils constituent des lieux essentiels pour diffuser et accompagner les innovations.

Deux conférences sur la culture numérique

Lors de la journée du 6 octobre, date de la journée professionnelle, deux interventions :

- Comment former les enseignants à la construction ou au développement de compétences numériques ? Comment accompagner leur pratique des outils ? Quels leviers privilégier ?
Conférence de Périne Brotcorne, chargée de recherches, Fondation Travail-Université (Universités de Bruxelles et Namur).
Présentation de la conférence


- L’évolution des CDI des collèges et des lycées, un facteur déterminant pour développer de nouveaux usages documentaires et une culture numérique pour tous.
Conférence de Jean-Louis Durpaire, inspecteur général de l’éducation nationale.


Programme Congrès des D-CDDP

 
vendredi 7 octobre 2011

Du 17 au 21 octobre, renouvelez la moitié de votre CVL !

En 2011, vous élisez la moitié de votre Conseil de la vie lycéenne
(CVL). Dans chaque lycée, le CVL rassemble 10 lycéens, 10 personnels du lycée et parents d’élèves

Du 17 au 21 octobre, renouvelez la moitié de votre CVL !

Que fait le CVL ?

Les délégués lycéens transmettent vos idées, vos attentes et vos préoccupations aux adultes du lycée. Le CVL se réunit avant chaque conseil d’administration (CA) et lui fait des propositions sur l’organisation du temps scolaire, le règlement intérieur, l’orientation, l’accompagnement personnalisé,
les activités sportives et culturelles… Le proviseur préside le CVL et le
conseil d’administration. Le vice-président du CVL est un lycéen. Il siège au CA avec les délégués de classe.

Qui peut se présenter ?

Vous pouvez tous être candidats. C’est simple : il vous suffit de déposer une déclaration de candidature, avec un titulaire et un suppléant (inscrit dans une classe inférieure si le titulaire est en terminale ou en 2e année de BTS),
au plus tard 10 jours avant l’élection.
Avec la réforme du lycée, les représentants lycéens, élus pour deux ans au suffrage universel sont renouvelés par moitié chaque année. Le lycée peut imprimer un nombre d’exemplaires de la profession de foi égal à 10% du nombre d’élèves.

Toutes les infos sur le site du ministère

Élisez la moitié de votre Conseil de la vie lycéenne (CVL)

 
jeudi 6 octobre 2011

Du 12 au 16 octobre, "La science se met au vert" dans le Jura

La communauté de communes du Val d’Amour et l’association DEFI Bois proposent de belles découvertes autour du bois et de la forêt

afficheFete de la sc

Une approche de la science poétique et ludique

Dans le cadre de l’année internationale des forêts 2011 et à l’occasion de la fête de la science, de nombreuses animations sont proposées à tous les établissements scolaires de Franche-Comté. Sous la forme d’ateliers, de conférences, d’expérimentations ou encore de sortie terrain, ces rencontres se veulent pédagogiques et ludiques.

Cabanes des sciences

Ces lieux thématiques seront animés par des scientifiques, des étudiants et des professionnels. Ils vous feront découvrir les interactions existantes entre le monde du vivant et la recherche. De nombreuses activités se tiendront dans les villes de Mouchard, Arbois, Dole et Salins-les-Bains, ainsi qu’à la Saline royale d’Arc-et-Senans, en plein cœur de la forêt de Chaux.
Conférences, visites, expositions, ateliers, projections, spectacles et rencontres rythmeront ces différentes journées.
Programme complet

En savoir plus

Laboratoire d’idées bois : jeudi 13 octobre, au gymnase de Mouchard

À l’initiative de la plateforme technologique "Tecbois" du lycée des métiers du bois de Mouchard, la communauté de communes du Val d’Amour, l’association DÉFI Bois et la Ville de Mouchard vous proposent les premières tables rondes de l’innovation de la filière bois franc-comtoise.
Elles seront animées par l’association régionale pour le développement de la forêt et des industries du bois en Franche-Comté (Adib) et Développement 25.
Programme Idées bois
Bulletin d’inscription

Concours "Affiche tes idées"

Contact

Pascal Binder
tél : 06 09 81 16 74

 
vendredi 30 septembre 2011

La philosophie avant la terminale : onze lycées expérimentateurs dans l’académie

Des élèves de seconde et de première initiés à la culture philosophique en lien avec d’autres disciplines

Une autre façon d’aborder la philosophie

La philosophie avant la terminale : onze lycées expérimentateurs dans l'académie !Jusqu’alors cette discipline avait sa place en terminale générale et technologique, avec une double finalité : favoriser l’accès de chaque élève à l’exercice réfléchi du jugement et lui offrir une culture philosophique initiale.

À partir de la rentrée 2011, des interventions de professeurs de philosophie en seconde générale et technologique et dans les trois séries de première générale sont développées dans le cadre des projets d’établissement. Ces interventions abordent des problématiques variées et adaptées aux programmes des disciplines enseignées.

Fait important, tous les enseignements, scientifiques, littéraires et artistiques sont concernés. Il s’agit de préparer l’élève "à développer l’aptitude à l’analyse, le goût des notions exactes et le sens de la responsabilité intellectuelle". Ces interventions contribuent aussi à donner à l’élève la perception de l’unité des savoirs et le sens de la rigueur intellectuelle dans le but de les aider à gagner en autonomie et de favoriser une orientation personnelle et réfléchie.

Des séances peuvent aussi être proposées au titre de l’accompagnement personnalisé et des travaux personnels encadrés (TPE) en première.


Les lycées expérimentateurs

La philosophie avant la terminale : onze lycées expérimentateurs dans l'académie !
Doubs
- lycée général et technologique Claude Nicolas Ledoux - Besançon
- lycée général et technologique Georges Cuvier - Montbéliard
- lycée général et technologique Le Grand Chênois - Montbéliard
- lycée général et technologique des métiers de la conception de produits et de l’aménagement de l’habitat, lycée privé sous contrat Saint Paul - Besançon
- lycée général et technologique privé sous contrat Saint Jean - Besançon

Jura
- lycée général et technologique Jean Michel - Lons-le-Saunier
- lycée général et technologique Charles Nodier - Dole
- lycée polyvalent Jacques Duhamel - Dole
- lycée polyvalent des métiers de l’optique et des microtechniques Victor Bérard - Morez

Haute-Saône
- lycée général et technologique Les Haberges - Vesoul

Territoire de Belfort
- lycée général et technologique Raoul Follereau - Belfort


L’interdisciplinarité en action

Lycée Claude Nicolas Ledoux - Besançon

Les deux enseignants de philosophie interviennent en classe de 1e littéraire pour :
- préparer les élèves à la démarche et à la réflexion philosophique
- renforcer la convergence des savoirs, en particulier avec l’enseignant de littérature, autour des thèmes de l’humanisme, des Lumières, du pouvoir du langage et du cinéma.

Lycée Jacques Duhamel - Dole

Un professeur de philosophie intervient auprès d’élèves de seconde et de première dans plusieurs disciplines :
- mathématiques, en seconde autour du thème "Parier, risquer, choisir", en relation avec les statistiques et probabilités.
- français, en seconde sur le thème "Persuader et démontrer",en relation avec les genres et formes de l’argumentation aux XVIIe et XVIIIe siècles.
- sciences économiques et sociales (SES), en première ES, autour des "Fondements philosophiques de l’échange économique", en relation avec les grandes questions que se posent les économistes et "Légitimité de l’ordre politique", en relation avec la sociologie générale et la sociologie politique.
Par ailleurs, des classe de seconde bénéficieront d’interventions dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en collaboration avec le professeur de SES, pour aider les élèves à gagner en autonomie et accompagner leur projet d’orientation.

Lycée Victor Bérard - Morez

Le lycée se lance dans l’expérimentation par le biais de travaux interdisciplinaires en seconde et en première :
- sciences de la vie et de la Terre (SVT), en seconde, autour de la définition du vivant, son unité et sa diversité.
- histoire, en seconde, sur le cheminement historique qui a conduit à l’avènement de la personne citoyenne telle qu’elle est actuellement pensée dans les démocraties occidentales.
- histoire, en première, sur le thème du totalitarisme, afin de faire réfléchir les élèves sur le fait que ce soit le vingtième siècle, et non un autre, qui voit émerger ce type de régime.

Lycée Jean Michel - Lons-le-Saunier

"Le corps et ses représentations" est la thématique transversale développée dans plusieurs disciplines :
- SVT, "connaissances objectives et approches subjectives du corps", avec le corps humain et la santé, l’organisme, la maîtrise de son corps et enfin le vivant et le milieu.
- français, "questions d’esthétique", avec l’image de soi, la beauté des corps, la diversité culturelle et les niveaux de langage.
- EPS, "le corps propre", avec l’engagement physique, connaissance et affects.
- anglais, formation de la personnalité, échanges et représentations sociales des adolescents.
- sciences économiques et sociales (SES), "le corps et le capital humain", avec en enseignement d’exploration économie-gestion, le facteur humain.
- histoire-géographie, la démocratie : corps politique et citoyenneté
- arts plastiques, les images du corps.

Lycée Les Haberges - Vesoul

L’introduction de la philosophie à ce niveau sera l’occasion de favoriser l’interdisciplinarité :
- lettres autour de l’étude d’un grand courant culturel comme l’humanisme, ou la philosophie des Lumières, ou l’examen précis d’une œuvre.
- histoire, la notion de totalitarisme, qui sera approfondie en terminale, sous l’angle des concepts de la philosophie politique.
- SVT, la présentation du darwinisme et de ses dérives sociales et politiques.
- mathématique, une réflexion sur le vocabulaire des mathématiques, la créativité et l’imagination du mathématicien, les liens avec la musique...
- d’autres interventions sont aussi envisagées notamment dans le cadre des TPE.

Lycée Raoul Follereau - Belfort

Le lycée a établi trois projets distincts :
- histoire, en seconde, liberté et religion.
- lettres, en seconde, la réception des pièces de théâtre, en liaison avec un projet "lycéens au spectacle vivant".
- histoire-géographie et éducation civique, en première, la peine judiciaire, entre justice et vengeance.


Première édition des Rencontres philosophiques de Langres les 23, 24 et 25 septembre

Organisée dans la ville natale de Diderot, cette manifestation a proposé une programmation riche et variée autour de la thématique de la vérité : l’occasion idéale de montrer que la philosophie est une matière vivante qui a toute sa place dans le monde d’aujourd’hui
Un colloque et des conférences-débats, des ateliers à destination des professeurs de philosophie du second degré, mais aussi des manifestations de rue, des lectures, des films et des spectacles ont ponctué ces trois journées.

 
lundi 26 septembre 2011

21 septembre, "Journée nationale du sport scolaire" : plein succès dans l’académie !

L’union nationale du sport scolaire (UNSS) a organisé une grande randonnée académique, terminée par un rassemblement à Arc-et-Senans

Une journée nationale du sport scolaire était fixée le mercredi 21 septembre 2011 sous le thème "Les valeurs éducatives du sport scolaire, un atout pour réussir". Cette initiative est destinée à mieux faire connaître et à promouvoir les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d’élèves et du monde sportif local.

Une grande randonnée sur les véloroutes de Franche-Comté : les grands chiffres de cette manifestation

L’académie a fait le projet d’offrir au plus grand nombre d’élèves une randonnée sur les véloroutes qui traversent notre région. Cette journée a réuni 2600 élèves des quatre départements de l’académie. En lançant le départ à Avanne, près de Besançon, le recteur a souligné l’importance du sport scolaire pour la réussite, la responsabilisation, la santé et le bien-être de chaque élève. L’organisation et le déroulement, impeccables, ont été assurés par 47 jeunes, encadrés par 81 adultes, professeurs d’EPS mais aussi retraités, chefs d’établissement, parents d’élèves et amis de l’école, soutenus par une vingtaine de personnalités de la région.

JSS Arc et Senans

Des parcours pour tous les goûts sportifs

Avec l’UNSS, les inspecteurs pédagogiques régionaux et les enseignants d’EPS ont organisé cette grande randonnée pour les collégiens et les lycéens, avec une arrivée commune à la Saline royale d’Arc-et-Senans. Par une météo idéale, tous les participants ont franchi la ligne d’arrivée, en milieu d’après-midi. Ils avaient pris le départ en trois points de la région, à Avanne (Doubs), Rans et Dole (Jura), à pied, à bicyclette ou au moyen d’une grande variété d’objets roulants : tandems, patins ou planche à roulettes, rollers, trottinettes, tricycles…

Une arrivée en beauté avec des nombreuses activités

Ainsi, pour une journée, la Saline royale a-t-elle été investie par les nombreux scolaires et accompagnateurs, partageant ce lieu patrimonial magnifique avec les visiteurs. De nombreuses animations étaient prévues : activités sportives et culturelles (premiers secours, carabine laser, tir à l’arc, visite de la Saline…). Assortis, après l’effort, d’un goûter géant, ces ateliers ont clôturé cette journée haute en couleurs.

Cette randonnée a aussi été l’occasion, par exemple, pour les élèves formés dans le cadre du projet Handisport du collège André Malraux de Pontarlier de piloter dix jeunes non voyants sur des tandems : une action sportive et solidaire unique sur le secteur. Des lycéens professionnels de Delle (lycée Jules Ferry) ont parcouru la véloroute à bord de leurs voitures à pédales ! Des élèves du lycée Édouart Belin de Vesoul dans le cadre de l’enseignement d’exploration, ont réalisé un film. Ce lycée s’est distingué comme étant le mieux représenté de l’académie, avec 65 participants.


Itinéraire du parcours
Ateliers à la Saline royale

D’autres actions sportives dans les écoles, les collèges et les lycées

L’Union nationale du sport scolaire (Unss), et l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (Usep) et chaque association sportive scolaire ont participé à cette journée en organisant, au sein même de l’école ou de l’établissement, des manifestations à la fois sportives, ludiques et ouvertes à tous.

La deuxième édition d’une journée pour faire connaître les possibilités offertes par le sport scolaire

En complément de l’enseignement de l’éducation physique et sportive, le sport scolaire offre à tous les élèves qui le souhaitent la possibilité de pratiquer un large éventail d’activités physiques et sportives. Plus largement, ces activités participant au bien-être des élèves sont intégrées à la fois dans les projets d’école et d’établissement et dans le projet académique 2011-2014.

Le sport scolaire au cœur de notre politique éducative

Cette journée nationale du sport scolaire est emblématique du renforcement de la politique de santé et de la pratique des activités physiques, sportives et artistiques à l’école, l’une des priorités de la rentrée 2011. Cette politique se décline au travers de nombreux dispositifs comme :
- l’expérimentation élargie "Cours le matin, sport l’après-midi", pour un meilleur équilibre du travail scolaire ;
- les activités physiques, sportives et artistiques proposées dans le cadre de l’internat d’excellence au collège et au lycée, et de l’accompagnement éducatif au collège ;
- la possibilité nouvelle de labellisation des sections sportives scolaires, afin de rapprocher le mouvement sportif et l’éducation nationale ;
- le renforcement des partenariats avec le mouvement sportif et les fédérations par la signature de 14 conventions déjà en vigueur entre le ministère de l’éducation nationale et les fédérations sportives.

La journée de sport scolaire en Haute-Saône

Contacts

Jean-Marie Vernet, UNSS
Marc Poncet et Catherine Dodane, inspecteurs d’académie, inspecteurs pédagogiques régionaux (lIA-IPR) d’EPS


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon