R 559

Accueil  >  Vie scolaire  >  Prévention - remédiation > Prévention des phénomènes sectaires

Rubrique Prévention - remédiation

Prévention des phénomènes sectaires

La protection des mineurs contre les dérives sectaires - Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)

Le concept de dérive sectaire

Ce concept est un concept opératoire : il caractérise les atteintes pouvant être portées, par tout groupe ou tout individu, à l’ordre public, aux lois et aux règlements, aux libertés fondamentales et à la sécurité ou à l’intégrité des personnes par la mise en œuvre de techniques de sujétion, de pressions ou de menaces, ou par des pratiques favorisant l’emprise mentale et privant les personnes d’une partie de leur libre arbitre.

Le phénomène sectaire excède largement la problématique religieuse : les dérives sectaires prennent appui sur des orientations spirituelles et idéologiques marquées, mais se développent également et de plus en plus sur le terrain de la santé, de la formation professionnelle et de l’éducation. C’est pourquoi la lutte contre les dérives sectaires s’inscrit dans la protection des libertés fondamentales, liberté de conscience, et notamment religieuse, liberté d’association, liberté d’expression, aux fins de garantir à chaque individu les conditions d’un choix libre et éclairé.

La protection des mineurs contre les dérives sectaires, au nom de "l’intérêt supérieur de l’enfant"

Les mineurs constituent un public vulnérable et une cible privilégiée des mouvements à caractère sectaire, qu’ils vivent avec leurs parents eux-mêmes adeptes ou qu’ils subissent l’influence de tiers aux méthodes dangereuses pour leur santé physique ou mentale. Vivre dans un contexte sectaire pour un enfant, c’est être la victime potentielle ou réelle, mais le plus souvent invisible et inaudible, d’atteintes et de violences difficilement décelables du fait de l’enfermement symbolique ou effectif dans lequel il se trouve. Éduqué dans un contexte sectaire, un enfant ne peut qu’être privé de ses droits fondamentaux et de son accès futur au statut de citoyen libre et éclairé, qu’il appartient pourtant à chaque État de garantir.
La C.I.D.E. confère aux enfants le statut de sujet de droit à part entière : l’enfant n’est pas la propriété de ses parents et dispose de droits propres, parmi lesquels celui à l’éducation, à la santé et à l’autonomie. La notion d’ "intérêt supérieur de l’enfant" commande que chaque État lui garantisse les conditions de vie et d’éducation lui permettant de s’épanouir et de devenir progressivement un individu autonome et responsable.

Texte officiel - circulaire n° 2012-051 du 22 mars 2012
Les dérives sectaires touchant les mineurs - Note générale

Un guide pratique

guide_protection_enfance_completLe but de ce guide pratique est de permettre à tous les acteurs institutionnels, à tous les professionnels de la protection des mineurs d’être en situation de repérer ces risques en leur fournissant les indicateurs et par voie de conséquence de mieux agir le plus précocement pour les mettre hors de danger.

Ce guide pratique réalisé sous la coordination d’Amélie Cladière, secrétaire générale de la Miviludes, est le fruit du travail rigoureux mené par Julien Jimenez et Laurence Baour, conseillers techniques de la Miviludes au titre de l’Éducation nationale avec la précieuse collaboration des membres du comité exécutif de pilotage opérationnel de la Miviludes, émanant des ministères chargés de la Justice, de la Jeunesse,
et des Affaires sociales.

Guide santé et dérives sectaires

Une campagne de prévention

La Miviludes et le secrétariat d’État chargé de la famille ont mis en place un programme d’actions visant à la protection des mineurs contre les dérives sectaires.

Distribution d’affiches dans les établissements scolaires et toutes les informations utiles sur deux sites :
Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires
Espace info familles du ministère des affaires sociales
Savoir déceler les dérives sectaires dans la formation professionnelle
Contre la radicalisation, Stop-djihadisme - site officiel
Avertir, effectuer les signalements

Associations ressources

L’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (U.N.A.D.F.I.), reconnue d’utilité publique avec l’agrément de l’Éducation nationale
Le Centre contre les manipulations mentales (C.C.M.M.), reconnu d’utilité publique
le Cercle laïque pour la prévention du sectarisme

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon