Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Palmarès > Mentions Très bien du baccalauréat 2011 et concours général

Rubrique Palmarès

mardi 12 juillet 2011

Mentions Très bien du baccalauréat 2011 et concours général

Lundi 11 juillet : félicitations du recteur et remise de la médaille académique aux bacheliers titulaires de la mention Très bien et aux lauréats du concours général

MentionTB
Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des universités, a réuni les 380 bacheliers ayant obtenu une mention Très bien dans les trois séries du bac , ainsi que les 4 lauréats du concours général, en présence des proviseurs et des professeurs.

À cette occasion, le recteur a remis à chaque lycéen une médaille académique, symbole de l’excellence des résultats obtenus et marque de reconnaissance du travail accompli.

Ce brillant couronnement du cycle secondaire ouvre à ces futurs étudiants la voie des classes préparatoires aux grandes écoles et des concours de haut niveau.


Mentions TB

Ils sont 340 bacheliers généraux, 24 bacheliers technologiques
et 16 bacheliers professionnels à avoir obtenu la mention Très bien cette année, soit 12 de plus que lors de la session 2010.
Le recteur a appelé les lauréats lycée par lycée de chaque bassin de formation :
- Jura plaine, 11 lycées
Intervention de Thierry Feutry, proviseur du lycée Paul Émile Victor
- Haut-Doubs, Haut-Jura, 5 lycées
Intervention de Georges Bichet, proviseur du lycée Victor Bérard
- Aire urbaine Belfort, 12 lycées
Intervention de Christian Grisard, proviseur adjoint du lycée Follereau
- Besançon Gray, 10 lycées
Intervention de Marc Jaillet, proviseur du lycée Claude Nicolas Ledoux
- Vesoul Lure, 5 lycées
Intervention de Catherine Gauthier, proviseur adjointe du lycée Les Haberges

Concours général des lycées

Concours gal
Le recteur a félicité tout aussi chaleureusement les 4 lauréats du concours général dans la catégorie "Métiers" :
- Artisanat et métiers d’art option vêtement et accessoire de mode
3e prix, Jérôme Del Grosso, lycée professionnel Jacques Prévert de Dole (39)
- Électrotechnique Énergie Équipements communicants
1er prix, Florent Lemahieu, lycée professionnel Bartholdi de Lure (70)
- Maintenance de véhicules automobiles option voitures particulières
1er prix, Kévin Petijean, lycée professionnel Henri Fertet de Gray (70)
- Plasturgie
1er prix, Jimmy Abram, lycée professionnel d’Audincourt (25).
Intervention d’Olivier Chevillard, doyen des inspecteurs de l’éducation nationale chargés des enseignements généraux et de l’enseignement général (IEN-ET-EG), suivi de Yves Farges, proviseur du lycée Bartholdi.

Remise des prix en Sorbonne

LaureatsSession 2011

La médaille 2011

Cette année, la médaille a été gravée par les élèves de terminale de bac professionnel technicien d’usinage et de CAP décolletage du lycée polyvalent Paul Émile Victor de Champagnole.
L’an dernier elle avait été réalisée par le lycée des métiers des arts du métal Ferdinand Fillod de Saint-Amour. Une belle mise en valeur des compétences et des savoir-faire des lycéens professionnels et de leurs professeurs.

Groupe session2011

 
mercredi 15 juin 2011

Remise des prix aux lauréats 2011 : prix de l’éducation, olympiades de mathématiques, dictée francophone

Le 14 juin, Hélène Ouanas a félicité, au nom du recteur Éric Martin, les lauréats et leurs professeurs lors de la remise des prix de trois concours nationaux organisés dans l’académie

Hélène Ouanas, inspectrice d’académie de la Haute-Saône a chaleureusement complimenté l’ensemble des lauréats : "Vous avez fourni un travail important, vous avez fait preuve d’une ambition scolaire partagée avec vos familles, vos parents et vos professeurs. Vous avez montré votre talent et votre engagement. Soyez-en félicités et remerciés".
Chaque lauréat a ensuite été distingué personnellement, lors de la remise de son prix.

Prix de l’éducation : palmarès académique

- Le Prix de l’Éducation de 1000 € décerné par l’Académie des Sports
a été attribué à Théo Accogli, élève de première scientifique (S) au lycée Édouard Belin de Vesoul.
- Le Prix de l’académie de 460 €, doté par l’association régionale des œuvres éducatives et de vacances de l’éducation nationale (AROEVEN), a été remis à Chris Roth, élève de première bac professionnel ébéniste au lycée professionnel Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne.
- Le Prix de la Ville de Besançon de 460 € également, a été décerné à Christelle Todjinan, élève de première économique et sociale (ES) au lycée Georges Cuvier de Montbéliard.

Un équilibre entre les qualités physiques, intellectuelles et humaines

Décerné pour la première fois en 1975, il a été fondé par l’Académie des Sports. Il est placé sous le haut patronage du ministère de l’éducation nationale. Ce prix est destiné à récompenser
des élèves qui, par leur valeur scolaire et sportive, par leur loyauté, leur esprit d’initiative, leur sens de l’équipe, leur rayonnement, témoignent du plus heureux équilibre entre les qualités physiques, intellectuelles, morales et humaines.
L’Académie des Sports est une association composée de cinquante membres. Elle a pour but d’encourager à la pratique de tous les sports, d’étudier leur représentation, de défendre leurs intérêts et de vulgariser les progrès scientifiques et techniques pouvant concourir à leur développement.

Olympiades de mathématiques

Au niveau national

Léontine Laureau, scolarisée au lycée Jacques Duhamel de Dole en première STL, s’est particulièrement distinguée en recevant le premier prix de sa catégorie – séries STI et STL – pour sa prestation. Ce prix lui a été remis le 8 juin 2011, date à laquelle le palmarès national a été dévoilé, par Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO). Ce brillant succès d’une jeune fille poursuivant des études scientifiques et technologiques se doit d’être amplement souligné et valorisé.

Palmarès académique

Filière littéraire (L)

1er prix : Jade Tobbi, lycée Paul-Émile Victor, Champagnole

Filière économique et sociale (ES)

1er prix : Florian Guibelin, lycée Jacques Duhamel, Dole
2e prix : Paul Busi, lycée Paul-Émile Victor, Champagnole

Filière sciences et technologies de laboratoire (STL)

1er prix : Léontine Laureau, lycée Jacques Duhamel, Dole

Filière scientifique (S)

1er prix : Cyprien Delpech de Saint-Guilheim, lycée Sainte-Marie, Belfort
2e prix : Charline Roy, lycée Claude Nicolas Ledoux, Besançon
Morgane Chapelier, lycée Georges Cuvier, Montbéliard
Simon Neves, lycée Les Haberges, Vesoul
3e prix : Robin Alison, lycée Jean Michel, Lons-le-Saunier
Thomas Favrot, lycée Claude Nicolas Ledoux, Besançon
Mathieu Gaillard, lycée Paul-Émile Victor, Champagnole
Nicolas Landry, lycée Victor Hugo, Besançon
Francesco Gorga, lycée Jean Michel, Lons-le-Saunier
1er accessit : Ida El Otmani, lycée Georges Cuvier, Montbéliard
Luc Perrin, lycée Georges Cuvier, Montbéliard
Baptiste Dodane, lycée Claude Nicolas Ledoux, Besançon
2e accessit : Mathilde Tessier, lycée Louis Pergaud, Besançon
Théo Lizon au Cire, lycée Jacques Duhamel, Dole
Cyprien Catilon, lycée Victor Bérard, Morez

Favoriser le développement d’une culture scientifique chez les lycéens

Créées en 2000, les Olympiades de mathématiques s’adressent à tous les lycéens des classes de premières scientifiques et technologiques. Leur but est de favoriser le développement d’une culture scientifique chez les lycéens, en suscitant l’initiative, le goût de la recherche et en soulignant les liens étroits entre les mathématiques et les autres sciences.
Les épreuves de la 11e édition ont eu lieu dans l’académie le 23 mars 2011. Un jury, co-présidé par Nicolas Magnin, inspecteur pédagogique régional, et René Ligier, professeur de mathématiques en classes préparatoires au lycée Victor Hugo de Besançon, responsable de la cellule académique des Olympiades, a eu à classer les candidats qui ont participé à l’épreuve.
Cette année 256 élèves, répartis sur 22 lycées, ont participé pour 309 inscrits. Le nombre de présents a augmenté de 256 % par rapport à 2010. Parmi eux, la part des filles est stable à 34 %.
La proportion des candidats originaires de la série S reste très élevée, mais 10 % ne sont pas issus de la filière scientifique parmi lesquels certains sont classés.
La répartition par séries est la suivante : un élève en STG, 5 en STI, 4 en STL, un en L, 15 en ES et 230 en S.
Le jury, composé de quatre correcteurs, a retenu 19 copies, dont 15 provenant d’élèves de première S.
Au niveau académique, la remise des prix est prévue le mardi 14 juin afin de récompenser les 19 candidats dont la prestation mérite d’être saluée.

Dictée francophone : palmarès académique

Catégorie niveau classe de sixième, 1er prix : Mathis Ardiot
élève de 6e SG4, au collège Notre-Dame de Mont-Roland de Dole (Jura)
Catégorie niveau classe de cinquième, 1er prix : Chloé Daranjoux, élève de 5e D, au collège Pierre Vernier d’Ornans (Doubs)
Catégorie niveau classe de quatrième, 1er prix : Tatiana Lellig, élève de 4e C au collège privé Sainte-Anne Saint-Joseph de Lure (Haute-Saône)
Catégorie niveau classe de troisième, 1er prix : Bastien Jeannin, élève de 3e 1 au collège de la Providence de Chèvremont (Territoire de Belfort)
Catégorie niveau classe de seconde, 1er prix ex aequo : Manon Lebleux, élève de 2nde 1 au lycée Édouard Belin de Vesoul (Haute-Saône) et Antonin Jandot, élève de 2nde 7au lycée Augustin Cournot de Gray (Haute-Saône).

Faire découvrir aux collégiens et aux lycéens la richesse et la diversité de la langue française

La dictée francophone est un événement national qui s’effectue le même jour et à la même heure dans les collèges et lycées participants. Elle a eu lieu dans le cadre de la Semaine de la langue française,
qui s’est déroulée en 2011 du 14 au 20 mars. D’année en année, le nombre de participants s’accroît : 3 600 en 2007, 8 500 en 2009,
10 067 en 2010 et 12 411 en 2011.
L’objectif de cette dictée est de faire découvrir aux participants la richesse et la diversité de la langue française à travers ses expressions
et son vocabulaire, dans tous les pays où elle est langue d’usage. Dans cet esprit, elle présente surtout des difficultés de vocabulaire et se compose toujours de trois paragraphes correspondant chacun
à une région et/ou un pays différent de l’espace francophone.
Pour la sixième année consécutive dans l’académie de Besançon, l’Action culturelle, en partenariat avec l’association
Franche-Comté - Québec, a proposé la dictée francophone aux établissements scolaires. Le vendredi 18 mars dernier, 1 226 élèves
du Doubs, du Jura, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont ainsi découvert, dans un esprit ludique, le français du Québec, du Périgord et du Vietnam.

Une autre remise des prix aura lieu dans les établissements à la prochaine rentrée, afin de sensibiliser les élèves à ces trois concours.

 
mardi 31 mai 2011

Concours général sciences et technologies industrielles - électrotechnique, session 2011

Félicitations du recteur aux huit finalistes, le 19 mai à Villars-sous-Écot

Émanation du concours général des grandes disciplines, le concours des secteurs des sciences et technologies industrielles (STI) concerne également la spécialité génie électrique : électrotechnique.
Le concours était organisé cette année, dans l’académie de Besançon du 17 au 19 mai, par lycée général et technologique Raoul Follereau de Belfort.

CG STI

Fin des épreuves pratiques le 18 mai

Originaires des académies de Bordeaux, Rennes et Dijon, les huit meilleurs candidats sélectionnés sur 157 inscrits, ont participé à la finale sous forme d’épreuves pratiques d’une durée de 6 h, préparées par des enseignants des lycée Follereau de Belfort et Viette de Montbéliard. Support de l’épreuve : les voitures électriques, deux F-City, de Fam à Étupes. Huit candidats ont passé cette épreuve sur le circuit de Villars-sous-Écot.

Visites et cérémonie de clôture en présence du recteur Éric Martin le 19 mai

Visites de la LGV

- rendez-vous des candidats, d’enseignants et de professionnels au viaduc de la Savoureuse, l’ouvrage d’art le plus long parcouru par la LGV Rhin-Rhône.
- suite de la visite par la nouvelle gare de Belfort - Montbéliard TGV construite sur la commune de Méroux.

Cérémonie de clôture de la session 2011

Les finalistes ont été félicités par le recteur Éric Martin, en présence de membre de la communauté éducative et des partenaires industriels de l’académie. En même temps que l’excellence des élèves finalistes au concours général STI électrotechnique, c’est aussi celle de l’enseignement technologique qui a été mise en lumière.
Les trois meilleurs élèves seront prochainement reçus, comme le veut la tradition, à Paris, à l’Université de la Sorbonne.

Contact

Francis Gérard, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d’STI

 
lundi 30 mai 2011

Finale et remise de médailles du quiz Économie et territoires de Franche-Comté

Le rectorat et la chambre de commerce et d’industrie du Doubs réunis le 20 mai à la maison de l’économie de Besançon

Une action pédagogique motivante destinée aux élèves de seconde

C’est dans une ambiance ludique et studieuse que la première finale du quiz s’est déroulée, le 20 mai 2011, à la maison de l’économie de la chambre de commerce et d’industrie de Besançon. Cette manifestation a été le point d’orgue d’un concours lancé au mois de février dernier dans les lycées de l’académie. Sa vocation : sensibiliser les élèves de classes de seconde aux réalités et aux dynamiques économiques de leur région.

Des professeurs d’économie, de géographie et d’économie et gestion de douze lycées de l’académie ont engagé leurs élèves dans cette action originale. Les lycéens se sont ainsi imprégnés de la réalité régionale en l’étudiant dans ses dimensions humaines, géographiques, industrielles, historiques et économiques.

La chambre de commerce et d’industrie et l’éducation nationale ont mutualisé leurs compétences pour donner des contenus synthétiques et précis à un éventail de questions passionnantes et dont les réponses constituent un précieux bagage culturel pour nos lycéens.

La finale et la remise des prix

Quiz gagants Les vainqueurs de cette rencontre amicale étudient au lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon. Jeanne Colnot, Charlie Pretot et Pierre Viennet ne cachaient pas leur plaisir lors de la remise des prix, en présence du professeur qui les a encadrés et formés pour cette première édition du quiz.
Ils se sont vus remettre de magnifiques montres Herbelin, illustration parfaite des talents industriels francs-comtois. Ils ont l’honneur de détenir d’un trophée, réalisé par Julien Cadoret, artiste plasticien. Une réplique de ce trophée à été remise à Marc Jaillet, proviseur du lycée. L’original de cette œuvre est conservé à la maison de l’économie et attend le quiz de l’année scolaire 2011 - 2012 qui devrait connaître encore davantage de succès.

Tous les participants à cette compétition sont gagnants dans cette action qui leur a permis de mieux connaître leur région, de découvrir des métiers et des perspectives d’orientation par le biais de cette joute intellectuelle amicale.

Contact

Dominique Tolle, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d’économie-gestion

 
jeudi 26 mai 2011

Olympiades des sciences de l’ingénieur 2011 : finale nationale

60 équipes réunies le 11 mai au forum Armand Peugeot du site PSA de Poissy

Plus de 200 jeunes, de première et de terminale scientifique, sciences de l’ingénieur (S SI), venant de 22 académies (dont deux d’outremer) se sont affrontées dans un esprit cordial et dans une ambiance très conviviale.

osi

Première participation d’élèves francs-comtois

Deux équipes franc-comtoises des lycées Raoul Follereau de Belfort et Jules Viette de Montbéliard, se sont très honorablement comportées puisqu’elles terminent toutes deux dans le premier tiers du tableau
- lycée Raoul Follereau : 13 e
- lycée Jules Viette : 20 e

Les élèves, les professeurs et les chefs de travaux ont été ravis de cette expérience et tous sont décidés à participer aux Olympiades 2012, en tenant naturellement compte des enseignements tirés de cette première participation.
Maryline Carrez, professeur en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) au lycée Jules Haag de Besançon, au titre de l’Union des professeurs de sciences et techniques industrielles (UPSTI) et Jean-Marc Tochon, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional(IA-IPR) en sciences et techniques industrielles (STI), faisaient partie du jury national.

Le ministre Luc Chatel est venu féliciter les candidats et remettre les prix aux lauréats, montrant ainsi son attachement à cette filière de formation et à ce type de manifestations. Tous les candidats ont été récompensés.

Quatre équipes à la finale académique en mars dernier

Olympiades des sciences de l’ingénieur - éducation nationale

En savoir plus

 
vendredi 20 mai 2011

Remise des prix des "Entrepreneuriales" le 3 mai au musée Peugeot de Sochaux

Éric Martin, recteur d’académie félicite les lauréats

Donner aux étudiants le goût d’entreprendre

La remise des prix

Remise des prixLes équipes ayant concouru ont participé aux Entrepreneuriales, programme de stimulation de la création d’entreprise, évalué comme un programme innovant et de qualité par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche depuis 2010. Les étudiants tentant de convaincre un jury de professionnels de la valeur de leur projet, qu’il s’agisse de logements étudiants, d’accompagnement à domicile des personnes âgées ou de nouvelles technologies, ont été récompensés.
35 étudiants, dont 6 étudiants de BTS concouraient dans les quatorze équipes pluridisciplinaires retenues pour des projets d’entrepreneurs en technologies, services ou distribution.

Une table ronde

Une table ronde "enseignement supérieur et création d’entreprise" a suivi la remise des prix. Daniel Coderre, directeur général de l’Institut national de la recherche scientifique à Québec, a apporté son témoignage sur l’expérience québécoise des liens tissés entre les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur.
Des interventions intéressantes d’étudiants créateurs d’entreprise sont venus enrichir les débats. Trinaps, étudiants de l’UTBM ont intégré l’incubateur avant d’ouvrir leur entreprise spécialisée en ingénierie réseau & télécoms ; Erdil, étudiants issus de l’Université, qui ont créé un logiciel permettant d’analyser de façon sémantique les verbatim.

Parmi les concurrents, trois Bisontins de l’Institut de l’administration des entreprises à Besançon veulent installer des logements étudiants dans des containers.
_ Entrepreneuriales, les 7 projets récompensés

Une visite du musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux a clôturé cette soirée.

Entrepreunariales

Les Entrepreneuriales, qu’est-ce que c’est ?

De novembre à avril, les étudiants de bac +2 à bac +5 constituent des équipes pluridisciplinaires (lettres, marketing, communication, commercial, économie, gestion finances, droit, management, scientifique, ingénieur, technique, architecture, design, sciences humaines…). Ils participent à un programme d’ateliers animés par des professionnels sur des thèmes permettant la construction d’un plan d’affaires, suivi par des coachs et des chefs d’entreprise du Réseau Entreprendre, rencontres avec des professionnels et des spécialistes de la création d’entreprise.
Les avantages pour les étudiants sont nombreux : apprentissage du travail en équipe, récompense financière de leur travail, création d’un réseau professionnel et développement de leurs compétences grâce aux rencontres avec des professionnels.

L’accompagnement par le Réseau Entreprendre® Franche-Comté

Le programme des Entrepreunariales trouve ainsi son originalité dans la pluridisciplinarité des membres des équipes engagées et dans l’accompagnement par des professionnels de la création d’entreprise, des chefs d’entreprise membres de l’association Réseau Entreprendre® Franche-Comté et des consultants spécialisés. Créée début 2007, Réseau Entreprendre® Franche-Comté a vocation à faire émerger et réussir de nouveaux entrepreneurs.

Ambiance Cocktail

De nombreuses personnalités étaient présentes

Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des universités, en présence de Claude Condé, président de l’Université de Franche-Comté et les directeurs de l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), de l’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques
(ENSMM) et des écoles d’enseignement supérieur de Franche-Comté ont participé à cette soirée.
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, Alain Chazal, président de Réseau entreprendre, Jean-Pierre Kohler, directeur général de Lisi, président du jury, et les membres du comité de pilotage ont également été acteurs de l’événement.

Contacts

Géraldine Hamelin
Coordonatrice régionale des Entrepreneuriales
Charles Bernard, directeur du réseau Entreprendre en Franche-Comté

En savoir plus

 
mercredi 23 mars 2011

Lauréats 2011 des Olympiades académiques de sciences de l’ingénieur

Première place pour le lycée Follereau, seconde pour le lycée Viette

OlympiadesSc.Ing3P. Humbert-ENSMM

Le Lycée Raoul Follereau de Belfort est le premier lauréat de ce trophée régional. Il se rendra à la finale nationale, le 11 mai en région parisienne où il représentera l’académie de Besançon et défendra la Franche-Comté.

Classement 2011

1. Surveillance par webcam motorisée d’une salle de classe - Lycée Raoul Follereau de Belfort

Les lycéens :
- Clément Affohlder
- Vincent Roy
- Clément Chauvin
- Simon Chauvin
Les professeurs : Pascal Morlong et Stéphane Payen

2. Vérification au moyen d’outils adaptés de l’intérêt d’implanter une éolienne sur un site faiblement venté - Lycée Jules Viette de Montbéliard

Les lycéens :
- Thibault Montes
- Thomas Schinquer
- Joris Schwander
Les professeurs : Pascal Klinguer et Lionel Comtet

3. Assistance électrique adaptable sur un vélo de série en vue d’une utilisation citadine - Lycée Paul Émile Victor de Champagnole

Les lycéens :
- Anaïs Ménétrier
- Paul Girod
- Baptiste Esseiva
- AnthonyGaillard
- Antoine Gay
- Kévin Ligonesche
- Alexis Habert
- Alexis Casado
- Mathieu Melet
Les professeurs : Pascal Voland et Laurent Lecuyer

OlympiadesSc.IngP. Humbert-ENSMM

4. Comment déplacer un robot aspirateur afin qu’il évite les obstacles ? - Lycée Raoul Follereau de Belfort

Les lycéens :
- Romain Duchenoy
- Alain Heyer
- Clément Faivre
- Damien Duval
Les professeurs : Stéphane Payen et Pascal Morlong

L’annonce de l’événement

 
vendredi 11 mars 2011

Concours "Meilleurs apprentis de Franche-Comté et meilleur apprenti de France" 2010

De nombreux franc-comtois récompensés au concours du "Meilleur apprentis de France" : neufs métiers à l’honneur

MAF

Lauréats régionaux et nationaux

Arts de la table et du Service

- Athénaïs Gombick du lycée professionnel d’Audincourt : médaille d’or régionale
- Salomé Larochette du lycée professionnel Hyacinthe Friant de Poligny : médaille d’or régionale
- Anthony Dupont du lycée professionnel d’Audincourt : médaille d’argent régionale
- Thomas Ponsot du lycée polyvalent Hyacinthe Friant de Poligny : médaille d’argent régionale
- Nathanaël Reif du lycée professionnel Toussaint Louverture de Pontarlier : médaille d’argent régionale

lycée professionnel d’Audincourt
lycée professionnel Hyacinthe Friant de Poligny
lycée professionnel Toussaint Louverture de Pontarlier

Bronze d’ornement (monture)

Lycée professionnel Ferdinand Fillod de Saint-Amour
- Sylvie Mabille de Poncheville du lycée professionnel Ferdinand Fillod de Saint-Amour : médaille d’or régionale et nationale
- Fanny Daurat : médaille d’argent
StAmour_MAF_2010_senat

Ciselure

Lycée professionnel Ferdinand Fillod de Saint-Amour
- Camille Jacquemin : médaille d’or régionale et nationale
- Kévin Sikorski  : médaille d’or régionale et nationale
- Joani Bernard : d’or régionale
- Mathieu Tige : médaille d’argent
- Mylène Gentelet : médaille d’argent
- Violaine Gouot : médaille d’argent

Gravure en modelé

Lycée professionnel Ferdinand Fillod de Saint-Amour
- Valentin Gagneux : médaille d’or régionale et nationale
- Jessica Germain : médaille d’or régionale et nationale
- Marianne Roullier : médaille d’or régionale
- Benjamin Semanaz : médaille d’argent régionale
- Fanny Carvalho : médaille d’argent régionale
- Cédric D’almeida : médaille d’argent régionale

Ferronnerie d’art

Sylvie Mabille de Poncheville du lycée professionnel Ferdinand Fillod de Saint-Amour : médaille d’or régionale et nationale

Horlogerie

Chloé Freudenburger du lycée polyvalent Edgar Faure de Morteau : médaille d’or régionale et nationale

Lunetterie

Medailles V. Berard
Lycée professionnel Victor Bérard de Morez
- Antoine Teillier du : médaille d’or régionale
- Quentin Ruiz  : médaille d’or régionale
- Laétitia Philis  : médaille d’or régionale
- Antoine Kraeutler : médaille d’argent
- Tom Lamotte : médaille d’argent régionale
- Aubane Lethier : médaille d’argent régionale

Restauration de meuble

Lycée professionnel Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne
- Loren Delille : médaille d’argent régionale
- Agathe Poulet-Venancio : médaille d’argent régionale

Sculpteur ornemaniste

Lycée professionnel Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne
- John Pagniez : médaille d’or régionale
- Quentin Lacombe : médaille d’argent régionale

Meilleur apprenti de France : comment le devenir ?

Ils sont qualifiés, brillants et bien dans leur peau d’apprenti. Ils ont décidé de jouer sur scène devant un public, de décrocher une médaille de meilleur(e) apprenti(e) de France ou de participer aux jeux olympiques de l’apprentissage. Retour sur le parcours d’apprentis d’exception... pour vous donner envie de marcher sur leurs pas.
De verres soufflés au chalumeau à de délicates confiseries…qui a dit que les jeunes n’ont pas le goût du travail bien fait ? Certainement pas les 5 500 candidats de moins de 21 ans qui choisissent de décrocher, chaque année, dans leur domaine, le prix du concours MAF. Un concours équivalent, dans le domaine de la formation, à celui de MOF pour les salariés.

Qui peut participer ?

Tous les jeunes de niveau de terminale de CAP ou BEP, sous contrat d’apprentissage ou sous statut scolaire, de moins de 21 ans. Pour les bacs professionnels en trois ans, sont concernés les élèves de deuxième année.

Quelles sont les étapes ?

La Société nationale des meilleurs ouvriers de France propose des sujets d’œuvres à réaliser. Les candidats ont ensuite deux mois pour préparer leur travail. Différents jurys évaluent ensuite les œuvres. Trois niveaux de sélection : départementale, puis régionale et, enfin, nationale, permettent aux jeunes de décrocher des médailles d’or, d’argent et de bronze. De quoi valoriser l’excellence et séduire les futurs employeurs…
À noter, les meilleurs peuvent ensuite espérer concourir aux Olympiades des métiers.

Tout savoir sur le meilleur apprentis de France

Tout savoir sur le meilleur ouvrier de France


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon