R

Accueil > Académie > Actualités > Partenariats - conventions > Charte de partenariat pour la réussite universitaire des bacheliers en (...)

Rubrique Partenariats - conventions

mardi 24 mai 2011

Charte de partenariat pour la réussite universitaire des bacheliers en sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)

Signature le 23 mai au rectorat des 23 partenaires de la charte

Le cycle terminal de la voie technologique est rénové par la réforme du lycée.

La nouvelle STI2D propose quatre spécialités qui dessinent le monde de demain en liant le numérique et le développement durable

- énergie et environnement
- systèmes d’information et numérique
- architecture et construction
- innovation technologique et éco-conception

La STI2D en classe de première à la rentrée 2011

Ce nouveau bac doit permettre à davantage de lycéens de s’orienter vers des formations technologiques et scientifiques de l’enseignement supérieur.
L’académie de Besançon, l’Université de Franche-Comté (UFC) et l’Université de technologique de Belfort-Montbéliard (UTBM), s’associent pour préparer les futurs bacheliers STI2D à une poursuite d’études large, variée et ambitieuse et s’engagent à les accompagner vers la réussite d’un diplôme d’ingénieur, un BTS, un DUT ou une licence professionnelle.

Les signataires renforceront ensemble la liaison entre le lycée et l’université :
- présence d’universitaires et de professeurs référents dans chaque lycée,
- journées thématiques associant étudiants et professionnels,
- opération "24 h dans le supérieur" spéciale STI2D,
- tutorat d’étudiants du supérieur : échanges d’expériences, démarche d’orientation, coatching pour le baccalauréat…
- association d’étudiants du supérieur aux projets développés par les lycéens de terminale
- intégration des lycéens à des travaux menés par les plateformes technologiques
- intervention d’universitaires sur des thèmes liés à l’innovation et au développement durable

Charte STI2D

Les 23 partenaires de la charte

- Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des universités
- Claude Condé, président de l’Université de Franche-Comté
- le directeur de l’UTBM de Belfort
- le directeurs de l’UFR sciences et techniques (ST) de Besançon
- le directeur de l’UFR sciences, techniques et gestion de l’industrie (STGI) de Belfort-Montbéliard
- le directeur de l’unité de promotion, de formation et de recherche (UPFR) des sports de Besançon
- le directeur de l’IUT de Besançon-Vesoul
- le directeur de l’IUT de Belfort-Montbéliard
- les chefs d’établissement des quinze lycées préparant au baccalauréat STI2D

Six établissements dans le Doubs, cinq dans le Jura, trois en Haute-Saône et un dans le Territoire de Belfort

- lycée Victor Hugo, Besançon
- lycée Jules Haag, Besançon
- lycée Pierre-Adrien Pâris, Besançon
- lycée Edgar Faure, Morteau
- lycée privé Saint Paul, Besançon
- lycée Jules Viette, Montbéliard
- lycée du Bois, Mouchard
- lycée Victor Bérard, Morez
- lycée Paul Émile Victor, Champagnole
- lycée Jacques Duhamel, Dole
- lycée Pré Saint-Sauveur, Saint-Claude
- lycée Édouard Belin, Vesoul
- lycée Louis Aragon, Héricourt
- lycée Augustin Cournot, Gray
- lycée Raoul Follereau, Belfort

Tout savoir sur le baccalauréat STI2D

Eduscol

 
jeudi 19 mai 2011

Signature de convention à Serre-les-Sapins, le 17 mai 2011

Dans les locaux de l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports - Institut de formation aux techniques d’implantation et de manutention (AFT - IFTIM)

Cette convention est une déclinaison de la convention nationale signée le 29 janvier 2010. Au travers de la signature de cette convention, l’objectif principal de l’éducation nationale est de suivre l’évolution des métiers de la filière. Celui des chefs d’entreprise des secteurs concernés est d’apporter leur contribution aux contenus de formation et de faire profiter les élèves de leur réseau relationnel.

Signature Convention AFT

Après la présentation des invités par Delphine Migliaccio, déléguée régionale auprès des institutions et de la profession (AFT Franche-Comté), le recteur a rappelé l’importance de la filière transport/logistique en termes d’effectifs et a souligné le grand éventail des formations offertes ou proposées aux jeunes, ainsi que la diversité des métiers issus de cette filière. Il a insisté sur l’importance des relations fortes entre éducation nationale et professionnels.
Pour rappel, l’AFT régionale est déjà un partenaire du rectorat puisque co-signataire de la convention de partenariat pour la mise en œuvre de l’option découverte professionnelle en collège et du parcours de découverte des métiers et des formations (novembre 2008).

 
lundi 11 avril 2011

Coopération franco-roumaine : séminaire "programme européen Comenius Regio"

Renouvellement d’une convention et projet de coopération sur l’éducation à la citoyenneté européenne

SignConvRoumanie2

Renouvellement de la convention entre l’académie de Besançon et l’inspectorat général de l’éducation de Bistrita

Le 1er avril 2011 au rectorat, Éric Martin, recteur d’académie et Vasile Marc, inspecteur général de l’inspectorat scolaire de Bistrita-Nasaud, représenté par Simona Simionca, inspectrice de spécialité ont procédé à la signature de la nouvelle convention.
Depuis sa signature en novembre 2003, puis son renouvellement en 2006, cette convention de partenariat a donné lieu à des actions riches et variées qui ont permis aux élèves et aux professeurs de se rencontrer, d’échanger et de se former dans le cadre de nombreuses initiatives : projets pédagogiques innovants menés entre établissements scolaires, stages effectués dans nos régions respectives par des lycéens professionnels et opérations croisées liées à la mobilité de nos personnels d’encadrement en lien avec leur formation initiale et continue.

SignConvRoumanie

L’évaluation de ces actions encourage au renouvellement et à la consolidation du partenariat.
Les municipalités de Besançon et de Bistrita sont engagées, depuis 1990, dans une coopération associant étroitement les acteurs de la société civile, dont l’officialisation a été scellée en mai 1997, par la signature d’une charte de jumelage entre les deux villes. Dans ce contexte, l’académie de Besançon, conformément aux orientations de son projet académique 2011-2014, et l’inspectorat scolaire de Bistrita, conformément à sa politique régionale manifestent, la volonté de coopérer, afin d’améliorer la qualité du projet d’éducation et de formation dont ils assurent le pilotage.

Gageons "que ce partenariat connaisse, à l’image des années écoulées, de fructueux prolongements dans les années à venir, dans le but d’améliorer la qualité de l’offre éducative de nos régions et de servir la réussite de nos élèves", a conclu le recteur avant de signer la convention.

Nouveau projet de coopération sur l’éducation à la citoyenneté européenne

Rencontre franco-roumaine le 30 mars au Kurssal de Besançon

Ce projet est conduit sur deux ans, dans le cadre du programme européen Comenius Regio. Il est développé depuis septembre dernier par les municipalités de Besançon et Bistrita, en étroit partenariat avec les milieux scolaires et associatifs de leur territoire. Le programme européen Comenius Regio favorise les initiatives des collectivités territoriales européennes en matière d’enseignement scolaire, ainsi que l’échange d’expériences et le partage des bonnes pratiques sur des sujets de leur choix.

Cette coopération bilatérale de entre Besançon et Bistrita représente un triple intérêt :
- L’éducation à la citoyenneté, figure au cœur de ce projet et elle s’est enrichie de l’approche comparative et constructive des échanges de ce séminaire.
- La dimension européenne, les derniers traités communautaires (Maastricht et Lisbonne en particulier) instituent et renforcent le principe de citoyenneté européenne, selon lequel toute personne ayant la nationalité d’un État membre possède la citoyenneté de l’Union qui s’ajoute à la citoyenneté nationale. Il s’agit donc bien d’un enjeu central auquel collaborent les systèmes éducatifs européens.
- Autour d’une approche croisée sur l’éducation à la citoyenneté, ce projet contribue à insuffler une nouvelle ambition à la présente relation de partenariat.
Programme du séminaire

 
jeudi 25 novembre 2010

Lancement du Webclasseur dans l’académie

Le recteur et le directeur de l’Onisep ont signé, le 22 novembre, une convention de partenariat

Le Webclasseur ou Passeport Orientation Formation

Signature webclasseurJournal de bord en matière d’orientation, le Webclasseur offre à l’élève un espace pour organiser ses recherches sur les formations et les métiers (stages, visites, recherches personnelles…), ainsi qu’un espace collaboratif de travail avec l’équipe éducative (enseignants, conseillers d’orientation psychologues, documentalistes).

Le Webclasseur, nouvel outil dédié à l’orientation

Il est mis à disposition de l’ensemble des collégiens et des lycéens de l’académie.
Afin d’accompagner les élèves dans la construction de leur parcours d’orientation, le rectorat et l’Onisep s’associent pour mettre en place et développer l’usage du Webclasseur dans les établissements scolaires.
Expérimenté depuis 2009 dans quatre collèges de l’académie, ce dispositif en ligne permet à chaque élève d’élaborer progressivement son projet d’orientation depuis la cinquième jusqu’à la terminale.

Signature webcalsseur 2Par la signature de cette convention, Éric Martin, recteur d’académie et Pascal Charvet, directeur de l’Onisep, inspecteur général de l’Éducation nationale, s’engagent à mutualiser les compétences et savoir-faire des différents acteurs de l’éducation, afin de déployer l’application au sein des collèges et des lycées et d’accompagner pédagogiquement les équipes éducatives dans l’appropriation de ce nouveau service.

En savoir plus

Onisep.fr


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon