R

Accueil > Pédagogie > Service d’aide pédagogique à domicile (SAPAD)

Rubrique Pédagogie

Service d’aide pédagogique à domicile (SAPAD)

En France, chaque année, entre 12 000 et 15 000 élèves ont besoin d’un suivi scolaire adapté, pour raison de santé

Pour qui ?

Le service pédagogique d’aide à domicile auprès des élèves malades ou accidentés s’inscrit dans le cadre défini par la circulaire n°98-151 du 17 juillet 1998.
L’objectif est d’apporter des solutions pour éviter la déscolarisation d’élèves atteints de maladie ou victimes d’accident en permettant à des enseignants d’intervenir pour une assistance pédagogique ponctuelle visant à maintenir et entretenir les acquis de l’élève et de faciliter son retour dans l’établissement.

Comment ?

Un élève malade ou accidenté est signalé au SAPAD par :

- sa famille
- l’enseignant, l’école, l’établissement
- le médecin

Pour que tout élève concerné puisse bénéficier de ce service dans les meilleures conditions, il faut prévenir le plus rapidement possible le SAPAD au 06 03 45 59 17.

Le coordonnateur du SAPAD prend contact avec :

- la famille,
- l’équipe pédagogique
- le médecin de santé scolaire

Il s’assure de la mise en place d’un projet individualisé avec les parties concernées.

Les enseignants interviennent au domicile de l’élève ou dans l’établissement en accord avec le médecin jusqu’à son retour en classe. Ils procèdent ensuite à une évaluation.

Ce service est gratuit pour la famille. Il s’agit cependant d’un maintien de scolarité et non d’un service d’aide et de soutien scolaires.

Par qui ?

Des enseignants :

- en activité, prioritairement ceux de l’élève
- missionnés par l’éducation nationale
- rémunérés, par l’éducation nationale
- volontaires

Contacts

SAPAD
Collège Rouget de Lisle
Géraldine Revy
Tél : 06 03 45 59 17
Courriel

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon