Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr

Rubrique Formation professionnelle initiale et continue

mercredi 26 février 2020

Remise des prix Concours "Entreprise à la Une"

Vendredi 21 février a eu lieu la remise des prix du concours "Entreprise à la Une", au rectorat de Besançon.

Jean-Luc Rossignol, secrétaire général de la région académique Bourgogne Franche-Comté, a ouvert la cérémonie en remerciant les partenaires* qui soutiennent financièrement et opérationnellement "Entreprise à la Une". Il a également souligné que ce concours a permis d’une part pour les jeunes de mieux appréhender le monde professionnel et d’autre part pour les équipes pédagogiques de proposer un travail transversal autour de l’écriture journalistique. "Les élèves ont ainsi développé des compétences tant dans le domaine de la communication écrite et orale que dans l’usage du numérique. Enfin, en travaillant ensemble autour de ce projet, les jeunes ont su faire preuve d’autonomie et d’esprit d’équipe pour donner le meilleur d’eux-mêmes."

L’ensemble des partenaires du concours était présent, des membres de l’Éducation nationale, ainsi que plusieurs représentants des entreprises qui avaient accueilli les classes. La cérémonie a été conclue par Christèle Lenglet-Mélot, inspecteur de l’Éducation nationale, lettres histoire-géographie qui a rappelé que le concours "Entreprise à la Une" était un des leviers pour la mise en place de la co-intervention prévue dans les nouveaux programmes de la transformation de la voie professionnelle.

Lauréats 2019-2020

Ce concours est ouvert aux collégiens, lycéens, étudiants, apprentis de la région académique, en voie générale, technologique ou professionnelle. Les élèves ou étudiants sont invités à découvrir une entreprise et à rédiger, à la suite d’une visite, un article de presse illustré d’une photo. 1 114 élèves et étudiants issus de 42 établissements se sont inscrits. Environ 80 professionnels ont accueilli les jeunes.

Lors de cette cérémonie, 15 prix ont été attribués* et 238 élèves et étudiants ont été récompensés. Les articles primés seront mis en ligne par les partenaires presse.
Liste des lauréats

*Ce concours était organisé pour la deuxième fois par la région académique Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec la Casden, les Centres de liaison de l’enseignement et des médias (CLEMI) des deux académies, la Chambre de commerce et d’industrie de Région Bourgogne Franche-Comté, la Chambre des métiers et de l’artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté, l’association Entreprendre pour apprendre Bourgogne Franche-Comté, la Fondation Varenne, L’Est républicain, Le Journal du Centre, L’Yonne républicaine, le Medef Bourgogne-Franche-Comté et la MGEN.

Contact

Séverine Fusaro, chargée de mission école-entreprise.
Tél. : 03 81 65 74 41
Courriel

 
jeudi 6 février 2020

Deux campus des métiers et des qualifications de la région académique deviennent campus d’excellence

Les CMQ Automobile et mobilités du futur porté par l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard et Industrie technologique innovante et performante porté par l’Institut universitaire et technologique (IUT) du Creusot.

Ce jeudi 6 février 2020, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont annoncé les 23 premiers lauréats des appels à projets Campus des métiers et des qualifications d’excellence.

Les Campus des métiers et des qualifications (CMQ) ont été créés en 2013 par la loi de refondation de l’École pour valoriser l’enseignement professionnel et favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des moins jeunes.

Un CMQ regroupe des établissements de l’enseignement secondaire, supérieur, de formation initiale ou continue, des unités économiques de tout type (privé, public, para-public, associatif, …) et des organismes institutionnels (Direccte, Pôle emploi,…). Il est construit autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par les collectivités territoriales et les entreprises locales. Il se définit comme un réseau de partenaires pour coller au plus proche des besoins du monde professionnel tout en garantissant une formation, apprendre à apprendre, pour permettre une formation tout au long de la vie (emplois, développements harmonieux, insertions professionnelles, …).

La Région Bourgogne Franche-Comté dispose au total de six CMQ :
- Automobile et mobilités du futur,
- Alimentation-goût-tourisme,
- Industrie technologique innovante et performante,
- Maroquinerie et métiers d’art,
- Microtechnique et systèmes intelligents,
- Territoire intelligent.

Les campus des métiers et des qualifications (CMQ)

La catégorie Excellence des CMQ

Campus des métiers et qualifications - Catégorie ExcellenceL’enjeu est de créer, en lien étroit avec les Régions, des Campus d’excellence, fédérateurs et puissants dans tous les territoires, avec une gouvernance partagée entre le monde économique et les partenaires institutionnels.

Principaux objectifs

- former aux métiers de demain
- faire connaître ces nouveaux métiers
- innover grâce à des espaces dédiés

En plus de ces objectifs, déjà partagés par les CMQ, la catégorie "Excellence", met en avant :
- l’enjeu national voire international de la problématique abordée,
- la composante Enseignement supérieur (la catégorie Excellence propose des formations allant du CAP au doctorat en s’appuyant sur les formations universitaires et les laboratoires de recherche),
- les relations internationales présentes dans l’offre de formation (principe de parcours de formation et de partage d’infrastructures au niveau international).

Pour les jeunes et leurs familles

- plus de choix de parcours dans une même filière,
- des infrastructures récentes et une vie culturelle et sportive sur le Campus,
- un accès aux dernières technologies sur des plateaux techniques d’excellence,
- une insertion pro facilitée avec plus de choix de PFMP, de stages, d’apprentissage,
- des mobilités possibles au sein du réseau national et international du Campus.

Pour les entreprises

- une réponse rapide et sur mesure aux besoins de formation,
- un point de contact unique dans votre région à l’écoute de vos besoins en emplois et compétences,
- une ingénierie de formation adaptée à votre entreprise quelles que soient sa taille et ses spécificités grâce à des ressources en réseau,
- un équipement à la pointe (exemple : imprimante 3D métallique, bras de numérisation) grâce à des investissements mutualisées,
- un appui pour se projeter à l’international via les centres d’excellence internationaux.

La catégorie "Excellence" dans la région académique

La région Bourgogne-Franche-Comté dispose maintenant de deux CMQ catégorie Excellence :
- Automobile et mobilité du futur, labellisé pour trois ans,
- Industrie technologique innovante et performante, labellisé pour deux ans.

Automobile et mobilités du futur

Ce CMQ présente un plan d’actions tourné vers quatre objectifs majeurs :
- mieux connaître les besoins des entreprises et anticiper les évolutions de la société afin d’adapter et développer l’offre de formation,
- innover par la mise en place de parcours de formation originaux adaptés à ces nouveaux besoins,
- promouvoir les métiers de l’industrie, à tous les niveaux de formation,
- renforcer et développer les liens entre partenaires pour construire des actions collectives.

Il a vocation, à une échelle régionale, à couvrir la filière automobile dans sa globalité (bureaux d’études, équipementiers, le(s) constructeur(s), entretien, réparation, contrôle, recyclage et nouveaux services de mobilités).

Au niveau international, le CMQ s’appuie sur un réseau européen dont l’objectif est la mise en commun de moyens et d’investissements dans la modernisation industrielle :
- le pôle Véhicule du Futur (coordinateur France),
- le pôle Automobile Galicien (Espagne),
- le pôle de l’Industrie automobile de Catalogne (Espagne),
- le pôle Automobile Silésie et fabrication de pointe (Pologne),
- le pôle Automobile Bulgarie (Bulgarie)
- le pôle automobile serbe (Serbie).
Deux regroupements allemands sont également associés au projet : Automotive-bw et Bayern Innovativ.

Ce regroupement travaille sur quatre thèmes principaux
- virtualisation pour les processus de planification,
- robotique et intelligence artificielle dans les processus de production,
- élasticité des processus de production dans les PME,
- aptitudes et compétences.

Industrie technologique innovante et performante

Ce CMQ base son concept autour du projet "Vrai" qui définit un nouveau lieu d’apprentissage. Lieu d’apprentissage, de rencontre, d’émulation, d’interaction, de transformation, ouvert en septembre 2019, ce centre de ressources humaines et technologiques autour de l’industrie 4.0 accueille les apprenants qui répondront aux besoins du monde socio-professionnel en construisant leur formation personnalisée dans un environnement d’émulation et de transformations. Cet espace ouvert en perpétuel mouvement accueillant des jeunes, du lycée à l’université (continuum bac-5/ bac+8) à travers une pédagogie "auteur - projet", interdisciplinaire et agile, permettra aux entreprises de détecter des talents et de collaborer avec les différents acteurs du territoire.

Cet espace déménagera prochainement pour être situé au sein du site Technopolitain (Le Creusot), un tiers-lieu d’innovation porté par la Communauté urbaine Creusot-Montceau, soutenu par la Région BFC et le département de Saône-et-Loire, à proximité des plateaux techniques des laboratoires de recherche, de la Plateform3D et du Fablab Utopi.

Le périmètre initial de cette expérimentation concerne les établissements d’enseignement supérieur, les lycées et collèges, les entreprises et collectivités et associations de l’Ouest Saône-et-Loire et Digoin. Cet espace ouvert sera également en interaction avec l’ensemble des territoires de BFC à travers des collaborations avec les autres CMQ et les autres Territoires d’industrie dans une logique d’essaimage et de création d’un réseau de tiers lieux.

Ce cursus personnalisable permet de répondre à de nombreux enjeux de transformations des besoins, des pratiques, des compétences et des métiers. Les acteurs de ce cursus sont des ambassadeurs de ces transformations dans l’offre de formation en BFC. Dans une logique de parcours et d’orientation active, le cursus offre également une flexibilité dynamique : passerelles et réorientations en temps réel.

En savoir plus - CMQ BFC
DP 03 - Deux campus des métiers et des qualifications de la région académique deviennent campus d’excellence

Contact

Michel Mainguenaud, coordonnateur interacadémique pour les CMQ
Courriel

 
mercredi 5 février 2020

Convention entre la Région académique et le Mouvement des entreprises de France de BFC

Vendredi 31 janvier, à Dole au collège Maryse Bastié, quatorze élèves de 4e ont rencontré des chefs d’entreprises dans le cadre de la convention entre la Région académique et le Medef BFC.

Jean-Philippe Richard, dirigeant depuis 2005 de la société Interim’R dans la Nièvre, vice-président de Bourgogne Intérim depuis 1999 et président du Medef BFC et Bernard Gaulier, ancien chef d’entreprise de l’industrie automobile et chef de file Emploi formation du Medef BFC sont intervenus pour échanger avec les jeunes sur l’entreprise, les métiers et l’entrepreneuriat.

Dans un premier temps, les collégiens ont été invités à présenter leurs projets professionnels : tous les secteurs ont été évoqués du métier de pompier à celui d’ingénieur en passant par enseignant ou cuisinier. Dans un second temps, Jean-Philippe Richard leur a présenté les métiers des services et Bernard Gaulier est intervenu pour les métiers de l’industrie. Ils ont su mettre en avant les rôles positifs de l’entreprise dans la société et ont encouragé les jeunes à croire en leur projet et à trouver la voie de formation qui leur convient le mieux.

 Convention entre la Région académique et le Mouvement des entreprises de France de BFC Après ce temps d’échanges avec les collégiens, la convention a été signée par le président du Medef BFC et Jean-Luc Rossignol, secrétaire général de Région académique, représentant Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et recteur de l’académie de Besançon, qui s’est "réjoui de la signature de cette convention qui conforte, renouvelle et développe un partenariat pérenne".

Déclinaison de la convention-cadre nationale signée le 4 juin 2019 entre le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse et le président du Medef BFC, cette convention vise à :
- valoriser auprès des élèves l’entreprise pour leur faire découvrir les métiers au travers d’actions d’information et d’orientation et leur donner l’envie d’entreprendre,
- favoriser l’accueil et l’immersion des jeunes en formation et des personnels de l’Éducation nationale dans les entreprises,
- faciliter l’insertion professionnelle des jeunes.

Chacun des thèmes est décliné dans quatre fiches actions annexées à la convention :
- "Un entrepreneur à la rencontre des collégiens"
- "Entreprise à la Une"
- "Les boss invitent les profs"
- "Séquence d’observation en milieu professionnel de 3e et classe prépa-métiers"

Convention
Fiches actions

Contacts

Graziella Galante-Bertolin, chargée de mission école-entreprise, DAFPIC du rectorat de Besançon
Tél. : 03 81 65 73 74
Courriel

Catherine Dubos Bacherot, chargée de mission école-entreprise, Conseil relation école entreprise du rectorat de Dijon
Tél. : 03 45 62 76 20
Courriel

 
lundi 6 janvier 2020

Concours "Les génies de la construction"

Destiné aux élèves de collège, de lycée et du supérieur, ce concours vise à encourager la créativité et valoriser sa transposition concrète par un travail collectif d’élèves qui traitent et illustrent des problématiques liées aux enjeux de la construction et de l’aménagement des territoires.

 Concours "Les génies de la construction" Le concours vise également à développer l’intérêt des jeunes pour le secteur de la construction (ouvrages : bâtiments et travaux publics) par une approche du monde professionnel à travers la découverte des réalisations techniques et des métiers du Btp associés. Ce concours apporte une contribution au parcours avenir et au parcours citoyen.

La finale régionale réunira les académies de Besançon et Dijon courant mai.

Inscriptions et informations complémentaires.

 
lundi 6 janvier 2020

Les inscriptions au concours Éole sont ouvertes !

Un concours ouvert aux élèves de collège ou de troisième préparatoire au monde professionnel qui s’inscrit dans un partenariat à établir avec des élèves de lycée professionnel et/ou d’étudiants.

Projet ambitieux, la pendulette Éole engage plus de quinze lycées professionnels et sections d’enseignement professionnel ainsi que le CFA académique.
"Pendulette Éole" : convention de partenariat signée !
Éole : réunion de pilotage annuelle

Le concours proposé a cette année pour thématique la dimension développement durable de la pendulette.

Objectifs visés :

- découverte des métiers et des filières de la voie professionnelle pour les collégiens dans le cadre du parcours avenir,
- installation de partenariats inter-degrés,
- valorisation de la voie professionnelle.

Les inscriptions au concours Éole sont ouvertes Les collégiens sont amenés à imaginer, décrire, concevoir des solutions pour personnaliser la pendulette sur le plan esthétique et/ou technique. Après échange avec un lycée partenaire, la solution retenue sera réalisée au sein des ateliers ou dans un "tiers lieu" type Fablab. Au niveau du collège, les travaux peuvent être menés en technologie et/ou en arts plastiques, avec l’enseignement professionnel et les arts appliqués au lycée professionnel.

Le concours se décompose en trois phases :
- inscription du 16 octobre 2019 au 31 janvier 2020
- accompagnement des équipes dès l’inscription et jusqu’au 31 mars 2020
- finale académique le 29 mai 2020.
Affiche concours Éole

En savoir plus
Inscriptions en ligne

 
vendredi 22 novembre 2019

Signature de convention autour de l’économie sociale et solidaire

Ce partenariat s’inscrit dans la continuité de la convention de coopération signée en novembre 2018 par le ministre de l’Éducation nationale, le haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et le président de l’Économie sociale partenaire de l’École de la République.

Ce jeudi 21 novembre, à Brochon (21) au lycée Stephen Liégeard, a été signée une convention de partenariat dans le domaine de l’économie sociale et solidaire par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne Franche-Comté, recteur de l’académie de Besançon, Annick Valette, trésorière de l’association l’Économie sociale partenaire de l’École de la République (Esper) et Tatiana Desmarest, présidente de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) Bourgogne Franche-Comté.

L’objectif de cette convention est de développer la connaissance de l’économie sociale et solidaire et ses métiers, afin d’accompagner les élèves dans leur découverte du monde économique et professionnel et les encourager à s’engager au service de la société.
Les valeurs portées par l’économie sociale et solidaire, telles que la coopération, la laïcité, le respect, la lutte contre les discriminations, font sens dans le cadre du parcours citoyen.

Signature de convention autour de l'économie sociale et solidaire Cette convention se décline autour de trois axes :
- sensibiliser les élèves aux valeurs de l’économie sociale et solidaire et à la démarche entrepreneuriale,
- accompagner les enseignants pour une meilleure connaissance de l’économie sociale et solidaire et la sensibilisation de leurs élèves,
- former tout au long de vie les personnels de l’économie sociale et solidaire pour intervenir en classe ou accueillir des élèves et enseignants au sein de leur entreprise.

La signature de la convention de partenariat a eu lieu à l’occasion d’une intervention de Sébastien Barbati, correspondant de l’Économie sociale partenaire de l’École de la République pour la Franche-Comté, devant une classe de première STMG. Les élèves ont découvert l’économie sociale et solidaire au travers d’ateliers interactifs.

Chacun des partenaires a rappelé la nécessité de faire connaître ce modèle économique que représente l’économie sociale et solidaire encore trop peu connu des élèves et étudiants. Les actions pédagogiques conduites en Bourgogne-Franche-Comté sont déjà nombreuses. La formalisation de ce partenariat va permettre de les faire connaître et de les développer.

Convention et fiches-actions

 
lundi 23 septembre 2019

Lancement des semaines de l’engagement

Un séminaire a réuni 35 représentants CAVL de la région Bourgogne Franche-Comté les 19 et 20 septembre à Besançon en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et Jean-François Chanet, recteur de la région académique et recteur de l’académie de Besançon.

Lancement des semaines de l'engagement À mi-mandat, les élus se sont mobilisés pour sensibiliser tous les élèves et adultes des établissements scolaires de la région et poursuivre les projets entrepris lors de la première année.

Afin de promouvoir la participation des lycéennes et lycéens et des collégiennes et collégiens à la vie de leur établissement, avec un accent particulier sur le développement durable en cette rentrée 2019, les semaines de l’engagement qui se déroulent du 16 septembre au 5 octobre ainsi que la semaine de la démocratie scolaire du 7 au 12 octobre sont des temps forts qui mobilisent l’ensemble de la communauté éducative.

Les semaines de l’engagement - MENJ

Des éco-délégués dans les instances de représentation des collégiens et des lycéens

Lancement des semaines de l'engagement Suite aux réflexions et propositions des élus du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL), huit mesures ont été prises par les ministres de l’Éducation nationale, de la Transition écologique et des Relations avec les collectivités territoriales, détaillées dans une circulaire parue fin août. Parmi ces mesures, l’élection de binômes paritaires d’éco-délégués dans les instances de représentation des élèves. Les représentants des CAVL de la région académique ont été élus lors de ce séminaire.

Titulaires

- Alexia Marguier du lycée Montciel à Lons-le-Saunier,
- Joris Alfonso du lycée Édouard Belin à Vesoul,
- Eva Bussy du lycée Parc des Chaumes à Avallon,
- John Eboli du lycée Charles de Gaulle à Dijon.

Suppléants

- Églantine Souville du lycée Louis Pasteur à Besançon,
- Alexandre Suzon du lycée Édouard Belin à Vesoul,
- Clémence Garcia du lycée Prieur de la Côte d’Or à Auxonne,
- Maxime Devevey du lycée Gustave Eiffel à Dijon.

L’une de leurs premières missions sera de participer aux comités de pilotage académiques de l’éducation au développement durable. Une séance complète du CAVL inter-académique consacrée aux thématiques liées au développement durable est programmée en janvier.

Poursuite des projets en cours, initiés lors de la première année du mandat 2018-2020

Internats

Après la diffusion d’un flyer réalisé à la suite d’une enquête, un groupe de travail sera constitué avec les inspecteurs référents académiques internat, la Région, des élus CAVL, des chefs d’établissement et d’autres membres de la communauté éducative.

Lutte contre le harcèlement et les discriminations

Une formation commune adultes-élèves est programmée en novembre.

Communication

Un espace vie lycéenne a été créé sur le nouvel environnement numérique de travail (ENT) Éclat.

Ressources

En savoir plus (affiche, flyer) - MENJ
Circulaire n° 2019-121 du 27-8-2019 : nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable - EDD 2030
Les éco-délégués
Tout savoir sur la vie lycéenne (comment agir dans mon lycée, les instances, guide de l’élu) - MENJ

Contacts

Christine Monnin, déléguée académique à la vie lycéenne et collégienne pour l’académie de Besançon
Courriel
Benoît Clair, délégué académique à la vie lycéenne et collégienne pour l’académie de Dijon
Courriel

 
mardi 17 septembre 2019

Concours "Entreprise à la Une"

Les académies de Besançon et de Dijon organisent en 2019 la deuxième session du concours "Entreprise à la Une".

Ce concours a pour objectif de sensibiliser les jeunes à l’entreprise et leur donner le goût de l’écriture par la réalisation d’un article de presse. Il s’inscrit dans le cadre du parcours Avenir.

En amont de la semaine école-entreprise ou au cours de celle-ci, les collégiens, lycéens, étudiants ou apprentis sont invités à découvrir une entreprise locale et à rédiger, à la suite d’une visite, un article de presse illustré d’une photo. Les jeunes deviennent reporters de l’entreprise qui est ainsi médiatisée.

Plusieurs angles journalistiques sont possibles pour la rédaction de l’article :
- l’entreprise : activité, métiers, points forts
- le chef d’entreprise ou un professionnel de l’entreprise : parcours, motivations, quotidien dans l’entreprise,
- l’innovation dans l’entreprise,
- la démarche sociétale dans l’entreprise.

L’angle choisi devra être indiqué dans le document de contexte qui accompagnera l’article de presse.
Ce reportage portera nécessairement sur une découverte en entreprise effectuée avant le 30 novembre 2019.

Le CLEMI de l’académie de Besançon peut vous apporter des conseils d’écriture journalistique par mail, téléphone ou ponctuellement intervenir en classe, si toute une classe est impliquée (ex. : dans le cadre d’un projet pédagogique plus global d’éducation aux médias et à l’information).

Pour plus d’informations, vous pouvez contactez Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI de l’académie de Besançon.
Tél. : 03 81 65 75 28
Courriel
Site

Calendrier de l’opération

- inscription des équipes jusqu’au 18 octobre 2019
- découverte d’entreprise : avant le 30 novembre 2019
- retour des articles : 6 janvier 2020
- jury : courant janvier 2020
- remise des prix : février 2020

Documents utiles

Conseils pour maquetter un article
Formulaire d’inscription
Rapport du jury 2018
Grille d’évaluation des articles

Partenaires

Les rectorats de Besançon et de Dijon, les Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (CLEMI), la CCI de Bourgogne-Franche Comté, la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Bourgogne-Franche Comté, le MEDEF Bourgogne-Franche-Comté, l’association Entreprendre Pour apprendre Bourgogne, la Fondation Varenne, le Journal du Centre, l’Yonne Républicaine et L’Est Républicain.

Contact

Séverine Fusaro, chargée de mission école-entreprise.
Tél. : 03 81 65 74 41
Courriel

 
mercredi 11 septembre 2019

Séminaire d’installation des conseillers entreprises pour l’école (CEE)

Le séminaire d’installation des (CEE) de la région académique Bourgogne Franche-Comté s’est tenu au lycée Louis Pergaud, à Besançon, lundi 9 septembre.

Séminaire d'installation des conseillers entreprises pour l'école (CEE)
Les conseillers entreprises pour l’école sont des professionnels (employeurs, salariés ou artisans) proposés en qualité d’experts par leur organisation professionnelle et nommés par les recteurs des académies de Besançon et de Dijon. Ils contribuent à rapprocher le système éducatif de l’environnement économique.

Dix-huit conventions

À ce jour, dix-huit conventions ont été signées avec différentes organisations professionnelles au niveau de la région académique Bourgogne-Franche-Comté. 73 professionnels se sont portés volontaires pour être conseillers entreprises pour l’école en choisissant au moins deux missions parmi les six suivantes :
- 1. Faciliter la connaissance du monde économique et des métiers dans les parcours d’accompagnement des élèves et étudiants,
- 2. Contribuer à la formation tout au long de la vie (dans les collèges, EREA, lycées, Greta et CFA),
- 3. Promouvoir l’entrepreneuriat,
- 4. Contribuer à la persévérance scolaire,
- 5. Participer à l’activité des dispositifs structurants de la relation école-entreprise : lycées des métiers, campus des métiers et des qualifications (CMQ), comités locaux école-entreprise (CLEE), pôles de stages, plateformes technologiques (PFT),
- 6. Autres (ex : conseil et expertise).

Séminaire d'installation des conseillers entreprises pour l'école (CEE) Sébastien Marmot et Félix Smeyers, les délégués académiques à la formation professionnelle initiale et continue, ont ouvert le séminaire par une présentation de la région académique et des réformes des lycées. Maurice Dvorsak, chef du SAIO a ensuite exposé les enjeux de la découverte des métiers pour la construction du projet d’orientation des jeunes. La journée s’est poursuivie par l’intervention de Pierre Drelon, économiste et sociologue, sur un portrait de la génération Z et des conseils pour la prise de parole des professionnels devant les élèves. Chaque intervention a été suivie d’un temps d’échanges entre les CEE et les intervenants.

Les CEE, indispensables traits d’union entre l’éducation nationale et les entreprises

Séminaire d'installation des conseillers entreprises pour l'école (CEE) Jean-François Chanet, recteur de la région académique, recteur de l’académie, chancelier des universités, a clos cette journée en remettant à chaque CEE sa lettre de mission et en remerciant les professionnels "pour leur engagement, leur souci de transmettre aux jeunes générations la passion de leurs métiers. Les conseillers entreprises pour l’école sont des traits d’union, entre l’éducation nationale et les entreprises, indispensables pour répondre aux questions des jeunes sur les métiers et les aider ainsi à construire leur projet professionnel".

Les témoignages des CEE permettront également :
- de donner aux jeunes une image positive du rôle de l’entreprise,
- de dépasser les stéréotypes sur les métiers et les formations,
- et enfin, de mettre en avant des professionnels épanouis.

Les CEE pourront intervenir, dans les collèges et lycées, à la demande des équipes éducatives de la région académique Bourgogne Franche-Comté. Ils témoigneront de leur expérience dans les métiers du transport-logistique, du bâtiment, des travaux publics, de l’expertise-comptable, de l’automobile, des métiers de bouche, de l’hôtellerie-restauration, de la coiffure, de l’esthétique, de l’architecture, de la fleuristerie et de la propreté.

En savoir plus - Académie de Besançon
En savoir plus - Académie de Dijon

Contacts

Catherine Dekeyser, chargée de mission école-entreprise - Académie de Dijon
Graziella Galante-bertolin, chargée de mission école-entreprise - Académie de Besançon


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon